Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4687r
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4690r
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4692
  • Expo club histoire 2010 14
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4688
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4693r
Mercredi 17 août 2011 3 17 /08 /Août /2011 23:40

 

 

CROISSANCE ET MONDIALISATION DEPUIS 1850

 

5 heures                                                          Manuel Nathan Côte 2011

 

Introduction : De 1850 à nos jours la croissance économique a profondément transformé les sociétés, créant des économies-monde exerçant une influence mondiale (Royaume-Uni au XIX siècle, Etats-Unis ensuite, Triade et Etats émergents comme la Chine aujourd’hui).

            Les mutations des sociétés ont été majeures. La population active, par exemple en France, a reflété ses bouleversements, passant de l’artisan à l’ouvrier, puis de l’ouvrier à l’employé dans le secteur des services. La société française a été modifiée également dans sa composition du fait de l’immigration au XX siècle.

 

Problématique : 1) Quelles sont les différentes phases et les caractéristiques de la croissance économique du milieu du XIX siècle jusqu’à nos jours ?

2) Autour de quels pôles mondiaux ces différentes phases de la croissance se sont-elles structurées ?

 

 

Images disponibles sur le site :

http://www.histgeographie.com/croissance_et_mondialisation_depuis_1850.ws

  

I. Quelles sont les différentes phases de la croissance économique de1850 à nos jours ?

 

A. Quels sont les cycles successifs de croissance ?

 

 

Organigramme-industrialisation-demarrage-economique.jpg 

 

 

Fiche documents : Les grandes phases de la croissance économique

 

OU

 

Frise chronologique : haut de la page 19

 

A partir de vos connaissances et de la frise chronologique page 19 (+ tableau 1 a page 22 : les innovations au cœur de la croissance), réaliser une courbe simplifiée des phases de croissance et de dépression.

 

 

Frise phases de croissance et dépression

1. Quelles sont les grandes phases de la croissance économique ?

2. Sur quelles productions la croissance économique repose-t-elle ?

 

_ La croissance économique est forte de 1850 à nos jours. Mais elle connaît différentes phases, avec des alternances de cycles de croissance et de dépression. 

* 1848-1873 : une première phase d’industrialisation (parfois nommée 1ère révolution industrielle) est basée sur le charbon et la vapeur, le textile, la métallurgie. Elle a donné naissance aux pays noirs (régions d’extraction du charbon comme le Pays de Galles, le Nord-Est de la France…).

* 1896-1929 : la seconde phase d’industrialisation (2e révolution industrielle) repose sur l’électricité, la chimie et la production automobile mais aussi le pétrole et l’avion ainsi que la mécanique.

* 1945-1973 : La période des Trente Glorieuses (expression de Jean Fourastié en 1979) est celle d’une forte croissance (plus de 5% dans les pays occidentaux, 10% au Japon) liée à la société de consommation, avec la diffusion de biens d’équipement des ménages (produits blancs des appareils ménagers comme le réfrigérateur, le four ; les produits gris de l’électronique et de l’audiovisuel : téléviseur…).

* de 1973 -1990 : Après les chocs pétroliers la croissance dépressive est une période de montée du chômage mais de pouvoir d’achat élevé dans les pays développés. On parle parfois de « Trente Piteuses » après 1973 avec la désindustrialisation et les délocalisations.

* 1990-2008 : le développement d’Internet a été le moteur de la Net économie. Mais la spéculation financière est à l’origine d’une crise majeure en 2008.

Croissance économique (p. 27) : Augmentation durable de la production et des profits.

Dépression (p. 27) : Mouvement de longue durée durant lequel la croissance ralentit, les profits baissent et le chômage s’installe durablement.

Industrialisation (p. 27) : processus d’extension et d’intensification des activités industrielles durant lequel la production industrielle dépasse la production agricole.

Société de consommation (p. 27) : société dans laquelle la majeure partie de la population dispose d’un niveau de vie suffisant pour consommer de nombreux biens et services.

 

 

B. Comment la croissance est-elle affectée par des crises (guerres et crises économiques) ?

 

                        * Quelles sont les principales crises dans la croissance mondiale ?

 

Frise chronologique page 19

Observez la frise chronologique : quels évènements sont des tournants majeurs, mettant fin à l’économie monde britannique et à l’économie monde américaine ?

_ Des crises graves constituent des tournants dans l’économie mondiale : ainsi, le Krach boursier de 1929 est suivi par une période de dépression économique puis par la seconde guerre mondiale ; en  1973 et 1979 le 1er et 2e chocs pétroliers inaugurent une longue période nommée « croissance dépressive ».

Crise économique (p. 395) : retournement de la conjoncture qui interrompt la phase de croissance.

 

 

* Comment une crise peut-elle entraîner une dépression : l’exemple de la Grande Dépression (1873-1896) ?

 

_ La première crise importante est celle du 9 mai 1873 lorsque la bourse de Vienne s’effondre. Plusieurs banques d’affaires chutent à leur tour, entraînant le reste de l’économie dans la Grande Dépression (1873-1896).

 

(  document d’illustration

 

 

* Quels sont les mécanismes d’une crise : l’exemple de la crise de 1929 ?

 

 

Texte 1 page 24 : Panique à Wall Street : le « jeudi noir »

Question 1 page 25 : Où et comment la crise est-elle née ?

_ La crise de 1929 est née à la Bourse de Wall Street, à New York, à la suite d’un Krach boursier, c’est-à-dire de l’effondrement des cours des actions.

_ Le « jeudi noir » du 24 octobre 1929 la « bulle spéculative » éclate entraînant la ruine des actionnaires qui retirent leur argent des banques. La crise provoque alors la faillite des banques. Les consommateurs ruinés n’achètent plus ce qui propage la crise au secteur industriel et agricole, provoquant fermeture d’usines et chômage. Les Etats-Unis retirent leurs capitaux d’Europe ce qui étend la crise à l’Europe et au monde.

 

Extrait de : Archives Gaumont Pathé - Le journal de l'année 1933

 

http://www.curiosphere.tv/video-documentaire/25-histoire-geoetcivilisations/107363-reportage-crise-de-1929-du-krach-boursier-au-new-deal

 

Résumé :

24 octobre 1929 à Wall Street : c’est le krach financier. Le président Hoover affirme la prospérité alors qu’on ne voit que des chômeurs. 1932 est l’année la plus sombre : les américains redécouvrent les soupes populaires. Franklin Roosevelt est élu le 8 novembre 1932. Il met en place un programme économique novateur : le New Deal et relance l’activité par une politique d’investissements publics dans tous les domaines

 

OU

 

SITE TV5 MONDE : http://www.tv5.org/TV5Site/webtv/video-6631-Le_24_octobre_1929_a_Wall_Street_les_Etats_Unis_sombraient_dans_le_jeudi_noir.htm

 

Texte 4 page 25 : Une solution à la crise : le New Deal

Question 6 page 25 : Quelles solutions sont envisagées pour sortir de la crise ?

_ Le New Deal ou nouvelle voie est une politique de redressement économique lancée de 1933 à 1938 par le président américain Franklin Delanoë Roosevelt.

_ Les solutions proposées pour sortir de la dépression sont de faire intervenir l’Etat dans l’économie :

* retour à l’emploi par des embauches et des investissements de l’Etat (avec une politique de grands travaux comme la construction de barrages, etc…)

* soutenir les couches les plus pauvres de la population comme les agriculteurs (cf. les raisins de la colère de John Steinbeck) en réduisant la production pour faire remonter les cours, en distribuant des subventions par l’AAA (l’Agricultural Adjustment Act).

* réforme des marchés financiers (réouverture des banques après examen par l’Etat de leur solvabilité, garantie des dépôts dans la limite de 5000 dollars par déposants…).

_ Le président Roosevelt s’inspire pour le New Deal des idées de l’économiste John Maynard Keynes.

Franklin Delanoë Roosevelt (p. 392) : (1882-1945) Elu président des Etats-Unis en 1932, il entreprend pendant la période de dépression des années 1930 de grandes réformes économiques dans le cadre du New Deal. Très populaire, il est réélu en 1936, 1940 et 1944. Il engage son pays dans la guerre après l’attaque de Pearl Harbor en 1941 et participe activement à l’après-guerre par sa présence aux conférences de Téhéran (1943) et Yalta (1945).

John Maynard Keynes (p 33) : (1883-1946) Economiste britannique (Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, 1936) et acteur important de l’économie, il a notamment participé à la mise en place du système de Bretton Woods en 1944.

 

(   Document d’illustration

 

 

 


Graphiques linéaires 2 page 24 : Les conséquences de la crise de 1929

Question 2 page 25 : Montrez qu’il s’agit d’une crise mondiale. Comment se manifeste-t-elle ?

* La crise est mondiale car elle affecte des pays de trois continents différents : Etats-Unis d’Amérique ; Japon en Asie ; Allemagne, Royaume-Uni et France en Europe. Ces deux derniers pays étant à la tête d’un vaste Empire colonial de part le monde…

* La crise se manifeste par un effondrement de la production industrielle : par exemple de 40 points pour les Etats-Unis et l’Allemagne entre 1929 et 1932. Le taux de chômage augmente très fortement : jusqu’à plus de 20% pour les Etats-Unis !

 

Question 3 page 25 : Quelle année apparaît comme la plus difficile ?

L’année 1932 est la plus difficile car la production industrielle est au plus bas (-40 points par rapport à 1929 aux Etats-Unis) et le chômage est le plus élevé aux Etats-Unis, Allemagne et Royaume-Uni.

 

Question 4 page 25 : Tous les pays connaissent-ils le même parcours dans cette crise ?

La crise n’affecte pas de la même façon les différents pays. Les pays le plus touchés dans les premières années de la crise sont les Etats-Unis et l’Allemagne avec les plus forts reculs de la production industrielle et la plus haute montée de chômage. Le taux de chômeurs reste élevé aux Etats-Unis et Royaume-Uni…

 

)

 

 

 

                        * Quelles sont les crises contemporaines ?

 

 

Frise chronologique animée

http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/SPIP/spip.php?article38

 

Quelles sont les crises après les Trente Glorieuses et leurs conséquences ?

_ Avec le 1er (1973) et le 2e choc pétrolier (1979) la période des Trente Glorieuses prend fin. La période suivante est celle de la « croissance molle » aussi appelée « Trente Piteuses » caractérisées par la désindustrialisation, des délocalisations d’usines, mais aussi par le chômage massif qui remplace le plein emploi, la montée de l’exclusion avec de nombreux travailleurs pauvres (emplois précaires, femmes à temps partiels seules avec enfants, jeunes actifs sans diplômes…).

 

 

  Organigramme Crise des années 1930 et crise contemporaine

 

Lien graphiques Monde diplomatique : http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/crisedette

 

 

« Le 15 septembre 2008 restera au capitalisme mondialisé ce que furent le Jeudi Noir d’octobre 1929 pour l’Etat minimal ou le 11 septembre 2001 pour l’après-Guerre froide : l’écroulement d’un monde et le basculement dans l’inconnu. Au-delà de la crise la plus dangereuse depuis la déflation des années 1930, la mondialisation traverse une révolution. Révolution économique avec la fin du cycle néolibéral qui débuta à la fin des années 1970[…]. Révolution géopolitique avec le basculement de la hiérarchie des nations et des continents, placée sous le signe du déclin relatif de l’Occident et des Etats-Unis d’une part, le rattrapage accéléré des nouvelles superpuissances du Sud d’autre part. Révolution politique avec le défi d’imaginer des institutions et des règles pour la mondialisation […]. Révolution intellectuelle avec l’effondrement de nombre de croyances et de principes qui ont structuré l’histoire des dernières décennies et qui se révèlent comme autant d’illusions […]. Hier encore triomphant, le capitalisme mondialisé se trouve en coma dépassé et placé en réanimation intensive par les Etats. »

            Nicolas BAVEREZ, Crises, chaos et fins de monde, Perrin, coll. « Tempus », 2009.

1. Dans quels domaines la crise financière de 2008 a-t-elle eu un impact ?

La crise financière de 2008 a des impacts dans de nombreux domaines :

- économique avec une dépression des économies inédite depuis 1930.

- géopolitique et politique : la hiérarchie des puissances économique set modifiée au profit du Sud dans le cadre de la mondialisation.

- intellectuelle : effondrement de principes de l’ultralibéralisme.

 

_ En 2008 l’éclatement de la bulle immobilière (crise des subprimes : spéculation des banques sur le remboursement des achats de maison à crédit) aux Etats-Unis et la montée excessive des prix des matières premières (produits agricoles, pétrole) a conduit à une crise mondiale, à des émeutes de la faim dans plusieurs pays (Mexique : révolte de la tortillas).

_ Plusieurs pays sont très fortement touchés comme l’Islande (crise financière majeure en 2008), l’Irlande avec le départ de sa jeunesse qualifiée mais sans emploi, la Grèce avec son très fort endettement public en 2010… La crise s’est élargie à la zone euro.

 

 

 

 

LA CRISE DE 2008

 

« Le 15 septembre 2008 restera au capitalisme mondialisé ce que furent le Jeudi Noir d’octobre 1929 pour l’Etat minimal ou le 11 septembre 2001 pour l’après-Guerre froide : l’écroulement d’un monde et le basculement dans l’inconnu. Au-delà de la crise la plus dangereuse depuis la déflation des années 1930, la mondialisation traverse une révolution. Révolution économique avec la fin du cycle néolibéral qui débuta à la fin des années 1970[…]. Révolution géopolitique avec le basculement de la hiérarchie des nations et des continents, placée sous le signe du déclin relatif de l’Occident et des Etats-Unis d’une part, le rattrapage accéléré des nouvelles superpuissances du Sud d’autre part. Révolution politique avec le défi d’imaginer des institutions et des règles pour la mondialisation […]. Révolution intellectuelle avec l’effondrement de nombre de croyances et de principes qui ont structuré l’histoire des dernières décennies et qui se révèlent comme autant d’illusions […]. Hier encore triomphant, le capitalisme mondialisé se trouve en coma dépassé et placé en réanimation intensive par les Etats. »

            Nicolas BAVEREZ, Crises, chaos et fins de monde, Perrin, coll. « Tempus », 2009.

1. Dans quels domaines la crise financière de 2008 a-t-elle eu un impact ?

 

 

LA CRISE DE 2008

 

« Le 15 septembre 2008 restera au capitalisme mondialisé ce que furent le Jeudi Noir d’octobre 1929 pour l’Etat minimal ou le 11 septembre 2001 pour l’après-Guerre froide : l’écroulement d’un monde et le basculement dans l’inconnu. Au-delà de la crise la plus dangereuse depuis la déflation des années 1930, la mondialisation traverse une révolution. Révolution économique avec la fin du cycle néolibéral qui débuta à la fin des années 1970[…]. Révolution géopolitique avec le basculement de la hiérarchie des nations et des continents, placée sous le signe du déclin relatif de l’Occident et des Etats-Unis d’une part, le rattrapage accéléré des nouvelles superpuissances du Sud d’autre part. Révolution politique avec le défi d’imaginer des institutions et des règles pour la mondialisation […]. Révolution intellectuelle avec l’effondrement de nombre de croyances et de principes qui ont structuré l’histoire des dernières décennies et qui se révèlent comme autant d’illusions […]. Hier encore triomphant, le capitalisme mondialisé se trouve en coma dépassé et placé en réanimation intensive par les Etats. »

            Nicolas BAVEREZ, Crises, chaos et fins de monde, Perrin, coll. « Tempus », 2009.

1. Dans quels domaines la crise financière de 2008 a-t-elle eu un impact ?

 

 

LA CRISE DE 2008

« Le 15 septembre 2008 restera au capitalisme mondialisé ce que furent le Jeudi Noir d’octobre 1929 pour l’Etat minimal ou le 11 septembre 2001 pour l’après-Guerre froide : l’écroulement d’un monde et le basculement dans l’inconnu. Au-delà de la crise la plus dangereuse depuis la déflation des années 1930, la mondialisation traverse une révolution. Révolution économique avec la fin du cycle néolibéral qui débuta à la fin des années 1970[…]. Révolution géopolitique avec le basculement de la hiérarchie des nations et des continents, placée sous le signe du déclin relatif de l’Occident et des Etats-Unis d’une part, le rattrapage accéléré des nouvelles superpuissances du Sud d’autre part. Révolution politique avec le défi d’imaginer des institutions et des règles pour la mondialisation […]. Révolution intellectuelle avec l’effondrement de nombre de croyances et de principes qui ont structuré l’histoire des dernières décennies et qui se révèlent comme autant d’illusions […]. Hier encore triomphant, le capitalisme mondialisé se trouve en coma dépassé et placé en réanimation intensive par les Etats. »

            Nicolas BAVEREZ, Crises, chaos et fins de monde, Perrin, coll. « Tempus », 2009.

1. Dans quels domaines la crise financière de 2008 a-t-elle eu un impact ?

 

Par M. Martineau - Publié dans : Cours 1ère
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés