Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours géographie 1ère S : Valoriser et ménager les milieux

21 Novembre 2014 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

 

VALORISER ET MENAGER LES MILIEUX

2 - 3 heures                                                                     Manuel Magnard 2011

 

Lien : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/lycee/99/7/05_RESS_S_1_Geo_Th2_284997.pdf

 

Introduction : Le territoire français présente une grande diversité de milieux. Leur gestion, en particulier la valorisation de leurs ressources, est l’objet d’enjeux économiques, sociaux et environnementaux appréciés différemment selon les acteurs qui, à différentes échelles, y interviennent. Des compromis sont de plus en plus recherchés entre « valoriser » et «ménager» ces milieux.

 

Problématiques :

1) Quelles sont les composantes et les caractéristiques du territoire français ?

2) Quelles sont les principales potentialités et contraintes physiques du territoire français ?

3) Quel rôle jouent-elles dans les aménagements et l'organisation du territoire français ?

 

 

I. Quels sont les repères importants du territoire national (climats, reliefs, principaux fleuves, principales contraintes naturelles…) ?

 

Carte A page 320 : Le relief de la France

Carte B page 321 : Les climats de la France

Carte 2 page 85 : Potentialités et risques du territoire français

 

CONSIGNES : A partir des cartes réaliser le schéma sur le sujet suivant : Les repères importants du territoire national. Analyser le sujet, réaliser un tri parmi les informations des cartes, réaliser la légende, tracer le schéma puis placer la nomenclature (nommer les reliefs, les principaux fleuves…).

 

 

  chorême L'organisation du relief en France

 

 

_ Le territoire national (551 000 km² en métropole, 120 000 km² pour les DROM ) présente plusieurs potentialités et contraintes du fait de la grande variété de climats et de milieux.

* La France métropolitaine a un climat tempéré avec des températures moyennes de 15° à Perpignan au sud, 10° à Strasbourg à l’est. Les précipitations sont modérées avec 800 mm par an en moyenne. Les climats présentent diverses nuances : océanique à l’ouest de la France, méditerranéen, continental en Alsace, montagnard sur les Alpes, Pyrénées… La région parisienne avec une température moyenne annuelle de 12° a réussi à créer son propre climat plus chaud de 2 à 3° en moyenne que les campagnes environnantes.

* La diversité des milieux est forte : 5 500 km de littoraux métropolitains (falaises en Bretagne, plages sableuses en Aquitaine…) ; forêts et prairies très présentes dans les moyennes (Massif central, Jura…) et hautes montagnes (Alpes, Pyrénées) ; plaines agricoles dans les bassins parisiens et Aquitains, Alsace) ; zones humides et marais riches en biodiversité.

 

 

 

 

II. Quelles sont les potentialités et les contraintes du territoire français ?

 

 

_ Les contraintes sont les difficultés que présente un milieu pour son occupation ou sa mise en valeur. Sa maîtrise dépend des moyens techniques dont dispose une société. Les potentialités sont les qualités d’un lieu qui pourraient être mises en valeur.

_ Les ressources sont les richesses potentielles offertes par un milieu, exploitable à un coût acceptable.

 

 

            A. Quelles sont les caractéristiques des territoires ultramarins ?

 

Carte 1 page 84 : La France métropolitaine et d’outre-mer

Carte A page 322 : Les départements et régions d’Outre-Mer

D’après les cartes et vos connaissances, indiquez quels sont les espaces ultramarins français et leurs caractéristiques climatiques et naturelles ?

_ La diversité du territoire français est renforcée par la France d’outre-mer.

* La majorité des espaces ultramarins est en milieu tropical. Les Antilles dans l’Océan Atlantique, la Réunion dans l’Océan Indien, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie dans l’Océan Pacifique sont des territoires avec un climat tropical à deux saisons, une sèche et l’autre humide. La mangrove (qui peut servir à l’écotourisme) ou des récifs coralliens se développent sur certains littoraux (ex. La Réunion).

* La Guyane équatoriale est couverte d’une immense forêt. Ce vaste fragment de l’immense forêt amazonienne est un milieu menacé car, trop grand et sous peuplé, il n’est pas efficacement protégé des exploitations destructrices comme celle des 10 000 chercheurs d’or illégaux défrichant, employant du mercure rejeté dans les eaux et bu par les Amérindiens…

* Saint Pierre et Miquelon et les Terres australes et antarctiques (îles Kerguelen) appartiennent au domaine océanique du froid et du vent.  

 

 

 

(                     Cas de La Réunion

 

T.P. pp. 92-93 : Protéger et valoriser les paysages : la Réunion

Problématiques : Comment le Parc national de la Réunion participe-t-il au développement de l’île ? Quelles contraintes sa gestion fait-elle peser sur les différents acteurs ?

Question 1 page 93 : Quelles sont les caractéristiques naturelles de l’île de la Réunion (doc. 1, 2, 3, 5) ?

La Réunion est une île tropicale (végétation luxuriante, faune exotique) et volcanique (nombreux volcans dont certains sont encore en activité, paysages montagneux vertigineux).

 

Question 2 page 93 : Pourquoi a-t-on inscrit le Parc national de La Réunion au patrimoine mondial de l’Unesco (doc. 2, 3,5) ?

Son Parc national a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco pour la beauté de ses paysages, et parce qu’il rassemble une biodiversité exceptionnelle (nombreuses espèces endémiques).

 

Question 3 page 93 :

* L’île cherche à développer le tourisme vert en valorisant son patrimoine naturel. Grâce au développement de l’activité touristique, de nombreux emplois vont pouvoir être créés.

* Le développement du tourisme sera encadré par le cahier des charges de l’Unesco appliqué aux sites classés patrimoine mondial, et par l’État et la Région dans le cadre du Parc national.

LIEN VIDEO (et/ou article) / incendie sur l’île de la Réunion en 2011

INA Cyclone sur la Réunion en 2002 (2 min 13) : http://www.ina.fr/sciences-et-techniques/la-terre/video/1927854001010/cyclone-dina-a-la-reunion.fr.html

RESUME : L'alerte cyclonique rouge devrait être levée aujourd'hui à la Réunion à 12h00 locales (9h00 à Paris). Le cyclone tropical intense Dina ne présente plus de danger pour l'île après son passage près des côtes, il a cependant provoqué des "dégâts très importants" selon le préfet de la Réunion Gonthier FRIEDÉRICI. De fortes rafales pouvant atteindre les 200 km/h ont frappé l'île et on annonce de fortes pluies pour les heures à venir. Selon un premier bilan, le cyclone n'a pas fait de victimes à l'exception de deux personnes blessées à Saint-Denis mardi matin. Mais il faudra plusieurs jours pour établir un bilan précis, de nombreux endroits de l'île étant encore inaccessibles.

INA Volcan du Piton de la Fournaise : http://www.ina.fr/video/VDD09000536/reunion-departement-le-piton-de-la-fournaise.fr.html

RESUME : Montagne volcanique surgie de la mer, l¿île française de la Réunion est une terre sauvage posée 800 km à l'est de Madagascar. Au sud-est, le volcan du Piton de la Fournaise (2 600 m), actif, a l'élégance de ne pas être dangereux. Coeur brûlant de l'île, cet impressionnant massif présente un paysage de cendres, couleur acier, où s'éteignent peu à peu les dernières bruyères. Au-dessus d'une plaine de sable rouge et noir enchâssée entre des remparts basaltiques, s'ouvre une cuvette de lave grise, parsemée de petits cratères noirs formés lors de récentes éruptions.

Quels sont les risques et les avantages des caractéristiques naturelles de l’île tropicale de la Réunion ?

_ Située dans l’Océan Indien, à 10 000 km de la métropole, La Réunion est une île tropicale présentant une remarquable biodiversité, richesse qu’il convient de protéger et de valoriser pour le développement local.

* En 2007 a été créé un Parc national conforme au nouveau statut adopté pour les Parcs Naturels Nationaux en 2006 : un « coeur », sous protection forte, et une aire plus large, à laquelle les communes concernées sont libres d’adhérer ou non. En 2010, il a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

* Mais le même territoire peut-être soumis à des risques :

- l’insularité et le climat tropical favorable au tourisme est aussi le cadre des cyclones tropicaux qui peuvent dévaster l’île.

- La biodiversité est forte mais fragile, très sensible par exemple à l’érosion torrentielle sur les pentes volcaniques.

- Si à La Réunion le volcan du Piton de la Fournaise ne semble pas constituer un danger, dans d’autres îles comme en Guadeloupe avec le volcan de la Soufrière, où à la Martinique avec l’éruption du volcan Pélée.

LIEN INA (volcan de la Soufrière en Guadeloupe, 2min 28) http://www.ina.fr/video/CAB7600872001/la-soufriere.fr.html

LIEN INA : Eruption du volcan Pelée en Martinique (1min  13): http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-urbanisme/video/1997253001010/la-montagne-pelee.fr.html

 

 

(       B. Quels sont les risques majeurs auxquels est soumis le territoire français ?

 

Brainstorming : classification

OU TICE : carte mentale (mindmap) à réaliser sur freemind



 Organigramme gestion des risques en France

)







C. Réalisation d’un croquis sur les potentialités et les risques majeurs du territoire métropolitain

 

Réalisation d’un croquis sur les potentialités et les risques du territoire métropolitain

 

REALISER UN CROQUIS : Atouts et contraintes du territoire français.

 

Consigne : A partir de vos connaissances, vous réaliserez un croquis de géographie répondant au sujet.

 



  Croquis à faire Atouts et contraintes du territoire franç

 

Exemple de sujet évaluation : page 293

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Un 3atay 08/12/2015 10:01

Wesh wassim nik mok