Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Les OGM : inquiétudes et espérances

28 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

Le lien ci dessous renvoie à une émission sur les OGM. Les conséquences des épandages de Round Up pour la culture du maïs transgénique. Les conséquences économiques (dépendance des agricultures) et sanitaires (santé des habitants) ainsi qu'écologiques (cercle vicieux des plantes devenues tolérantes aux herbicides, contribuant à augmenter la dose d'herbicide...) sont désastreuses et alarmantes.

http://www.dailymotion.com/video/xrn35_ogm-lhorreur-reveillez-vous-avant

  

 

 

Lire la suite

Antiquité, source : La guerre de Jugurtha de SALLUSTE

26 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* SALLUSTE ;  La conjuration de Catilina, la guerre de Jugurtha, fragments des Histoires Les Belles Lettres, Paris, 1941, 1996, 303 pages.

 

Code MAT : L 870 SALL

 

 

Source : Le livre de la collection Budé présente le texte bilingue des ouvrages de Salluste. Précédées par une notice empreinte d’érudition, les deux œuvres complètes (Conjuration de Catilina, La guerre de Jugurtha) sont suivies par des discours écrit par Salluste ( ?) et qui sont des extraits de son œuvre perdue.

 

            Le style de Salluste est celui d’un orateur, maîtrisant l’écriture avec le sens de l’image et des formules saisissantes. Ayant résidé lors de son cursus honorum en Afrique, il a connu les lieux et rencontré des hommes utiles pour composer la guerre de Jugurtha. La guerre en Afrique est bien exposée, documentée, nous montrant le rôle de la diplomatie et de la corruption envers les sénateurs, les tensions entre plèbe et sénateurs, l’ascension de Marius et de Sylla.

 

 

Lire la suite

Antiquité, Rome : Les peuples italiques et les origines de Rome de Raimondo ZUCCA

21 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

* ZUCCA Raimondo ;  Les peuples italiques et les origines de Rome, Edisud, série histoire, encyclopédie de la Méditerranée n°36, Aix-en-Provence, 2004, 169 pages.

 

Code Mat : 937 ZUCC

 

           

 

                Le livre présente les origines de Rome dans la diversité de son agrégat de peuples, en considérant plusieurs données : connaissances mythologiques, archéologiques ; en montrant l’évolution dans le temps de ces implantations (depuis les sites antérieurs à l’époque de Romulus jusqu’à la fin de la dynastie étrusque des Tarquins).

 

            Le livre comporte plusieurs documents : des cartes à différentes échelles pour situer l’implantation des différents peuples (Latins en particulier) dans le Latium, mais aussi des plans du site de Rome à différents moments, ainsi que des reconstitutions archéologiques : Héroon d’Enée, cabane romulienne, temple de l’époque des Tarquins… Figurent aussi des inscriptions et des vases, ainsi que d’autres trouvailles archéologiques.

 

            La bibliographie est courte, principalement en italien. Les informations sont très précises. Le tout est dense à lire.

 

            « L’histoire de Rome se perd dans la nuit des temps ; ses origines entre mythes, légendes, Histoire et découvertes archéologiques fascinent aujourd’hui encore ceux qui se penchent sur elle. R. Zucca fait dans ce livre le point des connaissances acquises et des hypothèses non résolues, du débarquement d’Enée au Latium à la dynastie étrusque des Tarquins. Il nous donne en outre un aperçu des méthodes de travail de chercheurs, constamment contraints à des recoupements entre les résultats obtenus dans les diverses disciplines, dans une approche critique indispensable à des études sérieuses. »

Lire la suite

Antiquité, Rome : Petit Atlas historique de l'Antiquité romaine, d'Odile Wattel

20 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

*WATTEL, Odile ; petit Atlas historique de l’Antiquité romaine, Armand Collin, Collection U histoire, Paris, 1998-2000.

 

            Le livre se décompose en 40 fiches synthétiques et illustrées de l’histoire romaine. Elles suivent un ordre chronologique. Première partie : Les origines de Rome, la République romaine ; Deuxième partie : le Haut Empire ; Troisième partie : L’Empire tardif.

 

            Les fiches sont claires, complètes, avec des renvois aux documents d’accompagnements. Tous les domaines : politiques, économique, culturel, social, urbanistique et architectural sont abordés.

 

            Ouvrage intéressant, clair, synthétique.

Lire la suite

Antiquité, Grèce : L'économie antique de Jean-Philippe LEVY

19 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* LEVY, Jean-Philippe ; L’économie antique ;  Presses Universitaires de France, Q.S.J. n° 1155, Paris, 1969.

 

            L’ouvrage bien qu’ancien, est très bien mené, clair, et relativement peu démodé grâce à ses descriptions de l’économie antique. Les dernières recherches s’appuient sur les trouvailles de trésors pendant les périodes troublées, l’archéologie sous-marine et les bateaux retrouvés avec leurs cargaisons, les papyrii égyptiens retrouvés dans les sables du désert. En tenant compte de ces limites dans les sources ainsi que dans les approches thématiques renouvelées, le livre est bon.

 

            Le livre aborde toute la Méditerranée et l’espace romain, dans les périodes depuis la protohistoire jusqu’à la fin de l’Empire romain. Les flux économiques terrestres et maritimes, les problèmes de structures, démographiques… sont évoqués. Le livret ne comporte malheureusement pas de documents.

 

            I. Le monde gréco-oriental avant Alexandre. Conditions générales et régime primitif de l’économie antique. Deux grandes puissances économiques : Egypte et Mésopotamie. L’expansion maritime et coloniale des Phéniciens et des Grecs. L’apparition de la monnaie. L’économie de la Grèce classique.

 

            II. L’époque hellénistique. Le monde hellénistique et carthaginois. Les conditions générales de l’économie hellénistique. Le déclin de la Grèce. L’étatisme égyptien. L’isolement carthaginois. La pénétration des Romains dans l’économie hellénistique. Les antécédents économiques de l’Italie jusqu’au III siècle. L’intégration de Rome dans la vie économique hellénistique. L’exploitation de ma conquête. Les répercussions en Italie.

 

            III. Le Haut-Empire. L’apogée économique. Les déséquilibres. Les transformations internes.

 

            IV. Les Bas-Empire. La crise économique. L’économie dirigée.

 

 

Lire la suite

Antiquité, Grèce : Guerre et guerriers dans la Grèce antique de Pierre DUCREY

18 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* DUCREY, Pierre ; Guerre et guerriers dans la Grèce antique, Hachette, collection Pluriel, 1985, 1999.

 

 

Ouvrage qui traite les différents aspects de la guerre pour une  période allant des Minoens jusqu’à la période hellénistique. Les illustrations ont peu d’intérêts. L’ouvrage est clair, agréable à lire, bien documenté. Les aspects techniques, culturels et religieux, économiques de la guerre sont bien vus. Les événements politiques et militaires ne sont pas vus. L’ouvrage est  thématique et non chronologique, même si les périodes étudiées sont bien différenciées.

 

 

Lire la suite

Antiquité, source : Le Banquet de XENOPHON

17 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* XENOPHON ;  Le Banquet, Les Belles Lettres, Paris, 1993, 1961, 118 pages.

 

            Le Banquet de Xénophon présente un autre visage de Socrate que celui plus logicien donné par Platon, ou celui de sophiste par Aristophane dans les Nuées. Dans l’Antiquité, le livre était aussi célèbre nous dit l’auteur de la préface que le Banquet de Platon. Chaque Socrate semble être un aspect capté par les auteurs en fonction de sa sensibilité. Le pouvoir de fascination du personnage grandit avec son mystère…

 

             Dans ce Banquet, Socrate est invité avec ses disciples par le riche Callias. Personnage discutable dont on a pu par la suite reprocher la compagnie à Socrate. Socrate accepte ce dîner et en devient l’animateur, profitant de chaque occasion pour améliorer la réflexion des uns et des autres, mais aussi pour que le plaisir soit présent dans ce Banquet. Les personnages, aux caractères très différents, sont autant d’occasions pour peindre des caractères et leurs travers, leurs capacités à évoluer aussi sous l’effet de la parole de Socrate.

 

            Le fond philosophique (l’exposé par l’exemple de ce qu’est la « kalaxaganthia ») est moins riche que pour le Banquet de Platon, peut-être dépeint-il plus réellement le Socrate antique ? Autre intérêt : le style enlevé, la vision du déroulement de ce moment très important dans les relations antiques : le banquet. Roi du banquet, discussions, troupe du Syracusain avec des esclaves se livrant à des jeux puis à des mimes…

Lire la suite

Antiquité, Proche-Orient : Les Araméens et les premiers Arabes de Françoise BRIQUEL CHATONNET

16 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* CHATONNET ;  Les Araméens et les premiers Arabes, Edisud, série histoire, encyclopédie de la Méditerranée, Aix-en-Provence, 2004, 86 pages.

 

Code Mat : 939 BRIQ

 

                Le livre, écrit par une spécialiste de la question, traite d’un sujet peu connu mais important en terme de culture dans l’Antiquité.

 

            « Du début du 1er millénaire avant Jésus-Christ à la naissance de deux grandes civilisations du Proche-Orient, une esquisse de l’histoire de ces populations de langue sémitique, qui nomadisaient dans la région située entre Méditerranée, désert syro-arabique et montagnes d’Anatolie. »

 

            L’ouvrage est très documenté, citant de nombreuses sources épigraphiques. Les représentations illustrées sont nombreuses : stèle de Ninive montrant des troupes assyriennes pourchassant des nomades montés sur chameaux ; dieu de la tempête Teshub ; les deux scribes pour l’araméen et le cunéiforme (peinture murale), reproductions d’écriture ; façades des temples de Pétra ; graffiti…

 

            L’originalité de la question rend à la fois complexe et intéressant l’étude, tracé à grands traits pour une époque vaste :

 

I. Des royaumes araméens à l’aramaïsation du Proche-Orient. II. L’entrée des populations arabes dans le jeu du Proche-Orient. III Le temps de l’intégration IV. De la conquête macédonienne à la mainmise de Rome : la culture sémitique face à la culture grecque. Conclusion : le Proche-Orient à la fin du Ier siècle de notre ère.

 

Lire la suite

Antiquité, Monde Hellénistique : Alexandre le Grand. la Grèce domine le monde à la conquête de l"immense Empire perse de Darius

15 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* Alexandre le Grand la Grèce domine le monde, l’armée macédonienne à la conquête de l’immense Empire perse de Darius, Gallimard jeunesse, les yeux de l’Histoire, Paris, 2000, 48 pages.

 

Code Mat B ALEX

 

Il s’agit d’un ouvrage pour la jeunesse racontant avec de nombreuses illustrations les conquêtes d’Alexandre. Bien fait. Il conjugue œuvres d’art, dessins et reconstitutions. Mais aussi des cartes et des photographies. Instructif, avec de nombreuses illustrations.

Lire la suite

Antiquité, Monde Héllenistique : D'Alexandre à Actium du partage de l'Empire au triomphe de Rome de Peter GREEN

14 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* GREEN, Peter ; D’Alexandre à Actium du partage de l’Empire au triomphe de Rome, Robert Laffont, collection Bouquins, 1990, Paris, 1997, 1136 pages.

 

              

 

Vaste ouvrage très complet et documenté sur toute la période des monarchies hellénistiques. L’avant propos est de Paul Veyne, la préface de Peter Green. Le livre comporte de nombreux documents dont une vaste chronologie introductive (91 pages) de la Grèce et la mer Egée, de l’Asie Mineure et de l’Orient ; de l’Egypte, de l’Afrique et de la Méditerranée orientale ; de Rome, Italie, Sicile et Espagne. Il y’a de nombreuses cartes et illustrations, ainsi qu’une importante partie de notes, dictionnaire des personnages et enfin index.

 

L’ouvrage aborde tous les domaines : un chapitre d’histoire politique encadre au début et à la fin chacune des parties (les jeux funéraires d’Alexandre 323-276 av. J.C. ; le siècle de l’apogée 276-222 av ; phalange et légion 221-168 ; la destruction des nations 167-116 ; Rome triomphante 116-30 av).L’art, la philosophie, les sciences et techniques, les religions, la littérature, le commerce… sont examinés. L’ouvrage est vivant, clair, avec une grande érudition. Le style est parfois mordant et les comparaisons avec des événements postérieurs quelquefois sujets à caution. Mais c’est une somme à connaître, un excellent ouvrage.

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>