Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Programme du voyage pédagogique offert aux lauréats du CNRD 2011

29 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Concours et club histoire

 

 

VOYAGE PEDAGOGIQUE DES LAUREATS DU CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

(30 juin 2011)

 

 

 

DEROULEMENT DE LA JOURNEE

 

 

 

7h00 : Départ de Troyes, esplanade du boulevard Delestraint

 

10h00-11h00 : visite guidée du musée de la Résistance en Morvan à Saint Brisson (Nièvre)

 

11h00 : projection du film Dun les Places, mémoire d'un village blessé qui retrace la tragédie vécue par les habitants entre le 26 et le 28 juin 1944 (27 civils tués)

 

12h00 : départ pour Dun les Places (Nièvre)

 

12h30 : repas au restaurant de Dun les Places

 

14h15 : parcours dans le village-martyr de Dun les Places (église et mémorial) et cérémonie

 

15h15 : départ de Dun les Places pour Coeuzon (commune d'Ouroux en Morvan)

 

15h45-16h45 : visite du cimetière franco-britannique du maquis Bernard à Coeuzon. Pour accéder au cimetière, il faut compter une marche de 20 minutes.

 

17h00 : départ

 

20h00 : retour à Troyes, esplanade du boulevard Delestraint.

 

 

 

Prévoir des chaussures de marche, un couvre chef contre le soleil, une petite bouteille d'eau éventuellement. Un petit gilet au cas où la température se serait rafraîchie, un moyen pour joindre vos parents en cas de retard du car.

 

  Les lauréats devant le monument de Dun les Places

Lire la suite

Liens pour réviser en s'amusant...

22 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Pour réviser...

 

   Voici des liens pour réviser en s'amusant :

 

En histoire :

 

http://www.jeux-historiques.com/

 

Choisissez alors les catégories suivantes :

 

1) Les grandes dates le monde depuis 1945 

 

2) Les grandes dates la France depuis 1945

3) Présidents français.

 

 

QUIZZ historique :

 

Quizz sur la Seconde guerre mondiale : http://www.histoire-en-questions.fr/quiz/deuxieme-guerre-mondiale-quizz.html

 

Quizz sur la guerre froide : http://www.kedifoad.net/histoire/bacpro/Guerre_froide/index.html

Allar sur la page d'accueil, puis après avoir lu les articles, répondre aux questions simples posées pour la guerre de Corée, du Vietnam, etc... (quiiz, vrai/faux, etc...)

 

Et aussi :

 

Autre quizz sur la guerre froide : http://www.quizz.biz/quizz-421003.html

Quizz sur le mur de Berlin:  http://www.quizz.biz/quizz-140360.html

 

En géographie :

 

 

http://www.jeux-geographiques.com/

 

 

Quiz sur les migrations internationales :  http://hdr.undp.org/fr/statistiques/acceder/mobilite/quiz/#top

Lire la suite

Littérature : romans historiques disponibles au CDI Epoque moderne et contemporaine

20 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

 

 

EPOQUE MODERNE

 

  

MAALOUF, Amin ; Léon l’Africain; Jean-Claude Lattès, Le livre de poche 6359, Paris, 1986; 350 pages.

CDI Joliot-Curie : R MAA L

« Cette             autobiographie imaginée part d’une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, revenant d’un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, qui l’offrent en cadeau à Léon X, le grand pape de la Renaissance. Ce voyageur s’appelait Hasan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l’Africain.

            Sa vie, faite de passions, de dangers et d’honneurs ; et que ponctuent les grands évènements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d’où, avec sa famille, il a dû fuir l’Inquisition, en Egypte lors de sa prise par les Ottomans, en Afrique noire à l’apogée de l’empire de l’Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu’au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint.

            Homme d’Orient et d’Occident, homme d’Afrique et d’Europe, on pouvait difficilement trouver dans l’histoire personnage dont la vie corresponde davantage à l’époque étonnante que fut le XVI siècle. »

 

            Au travers quarante années, quatre villes et une vie allant de la naissance à la maturité, l’Espagne à Rome en passant par Grenade, Fès, Tombouctou, le Caire et Rome ; en côtoyant des personnages comme le pirate Barberousse et le condottiere Jean des Bandes Noires, des esclaves, une soeur reléguée par l’injustice des puissants dans une léproserie ; au travers de voyages commerciaux et diplomatique, Léon l’Africain acquiert sa sagesse humaine.

            Le livre se lit avec un vif plaisir, car l’histoire est rédigée dans un style fluide, captivant par l’évocation vivante et érudite de l’époque et des lieux vécus.

 

 

 

 

* RICHAUD, Frédéric ; La Ménagerie de Versailles ; Grasset, coll. Le Livre de Poche ; 155 pages; 2008.

Code CDI Joliot-Curie : R RIC M

 

De style vif et alerte, amusant et satirique, le livre de Frédéric Richaud conduit le lecteur des ors de Versailles aux ténèbres du Sénégal. Le marquis de Dunan tente de s’attirer les faveurs – et donc la fortune – du roi. Accompagné d’un jeune empailleur, le marquis séducteur et peureux s’embarque pour l’Afrique. Marins et chasseurs, prêtre fou et esclaves suicidaires, le marquis traverse le monde pour finalement périr à Versailles.

 

« Depuis que Louis XIV a fait construire une ménagerie non loin du château de Versailles, le marquis de Dunan ne dort plus. Et s’il fournissait au roi une bête féroce, aux côtés des pélicans et des autruches qu’admirent déjà les courtisans ? Sa gloire et sa fortune seraient faites… Mais Dunan court en vain les foires du royaume : les spécimens intéressants sont rares. Il en faudrait plus pour décourager notre homme, qui se lance alors dans une folle aventure où les fauves ne sont pas toujours ceux qu’on croit… »

 

  

 

* PEREZ-REVERTE, Arturo ; Le capitaine Alatriste; Seuil points, 2001; 266 pages.

Cote CDI Joliot-Curie : R PER C

Le livre est un récit fait par le jeune Balboa au service du vétéran Alatriste. Il fait revivre l’Espagne de Philippe IV.

« Le Capitaine Alatriste est l’histoire d’un ancien soldat espagnol, vétéran de la guerre de Flandre, spadassin à la solde des nobles ou de riches hidalgos. Ses aventures nous entraînent dans les intrigues de la cour de Philippe IV, roi d’une Espagne corrompue et décadente, dans les ruelles obscures de Madrid, dans les tavernes où Francisco de Quevedo compose des sonnets, dans les théâtres où les comédies de Lope de Vega finissent en échauffourées. Le jeune Inigo de Balboa, l’implacable Inquisiteur Emilio Bocanegra, l’assassin Gualterio Malatesta et le diabolique secrétaire du roi, Luis de Alquezar sont quelques-uns des personnages inoubliables de ces aventures où l’action renoue, grâce à une plume flamboyante, avec la plus grande tradition du roman de cape et d’épée. »

 

 

 

EPOQUE CONTEMPORAINE

 

 

* PERRY, Anne ; Resurrection Row; 10/18, Collection Grands Détectives ; 1981, 1998 ; 314 pages.

Emprunt CDI Joliot-Curie : POL PER

« Bas les masques », tel paraît être le mot d’ordre d’Anne Perry dans la série de romans où elle met en scène son couple de héros « victoriens », son couple de héros « victoriens », l’inspecteur Thomas Pitt et son épouse Charlotte […]. Dans le Londres de la fin du XIX siècle qui sert de cadre à leurs exploits, c’est en effet le code hypocrite de bonne conduite de la société anglaise de l’époque qui se trouve singulièrement mis à mal, sa corruption et sa fausse respectabilité. Anne Perry ou le polar au vitriol : décapant ! »

 

 

* PERRY, Anne ; Le cadavre de Bluegate Fields ; 10/18 collection grands détectives ; février 1999.

Code CDI Romilly : POL PER

« Un nouveau genre de détective est né sous la plume de l’Anglaise Anne Perry : Charlotte, l’épouse sagace de l’inspecteur Pitt. Ici, c’est l’Angleterre victorienne – où les rapports de classes régissent tous les dialogues – qui se révèle à nos yeux. Imperceptiblement, les murs des salons cossus et intouchables de l’extérieur s’effritent, le cristal s’ébrèche, les bouches se délient pour laisser poindre une moralité mise en pièces et faire place au crime. Voilà une saga de mœurs où le voyeurisme dévoile la calomnie, où le mystère rend enfin le réel visible. » (Virginie GATTI, L’Humanité).

 

* PERRY, Anne ; Meurtres souterrains ; 10/18 collection grands détectives ; 2006, 377 pages.

Code CDI Romilly : POL PER

« L’heure est aux mutations dans le Londres victorien ! Et tandis que partout dans la ville des travaux de grande envergure se dessinent, dont celui de la rénovation du système des égouts, William Monk est porté à la tête d’une brigade fluviale. Lors d’une patrouille sur la Tamise, il est témoin d’un drame : un couple chute dans les eaux glacées et trouve la mort dans l’instant… D’abord convaincu par la thèse de l’accident, Monk ne parvient pas à chasser certaines incohérences de son esprit : la soudaine rupture de fiançailles des victimes et la vigueur avec laquelle la jeune femme dénonçait les forages poussent bientôt notre détective à chercher une lueur dans les tréfonds londoniens… Avec une ingéniosité sans cesse renouvelée, Anne Perry poursuit sa brillante exploration du crime… ».

 

Le livre est haletant et les personnages attachants. Contrairement à son personnage du détective Pitt qui inspecte la face ténébreuse de la société dorée, Monk explore les bas fonds de Londres. La police fluviale de la Tamise et la société pauvre habitant les souterrains sont des aspects importants du livre : la grande puanteur est une épidémie en 1858 qui a provoquée de nombreuses morts à Londres à cause de la pollution de la Tamise. Un système performant d’égouts est alors décidé mais cela dérange la société des pauvres habitant dans les profondeurs de la ville : pauvres, cheffe tire, c’est-à-dire les pauvres qui défient les rats pour récupérer les objets abandonnés dans les égouts…

 

 

BRISVILLE, Jean-Claude ; Le souper ; Hatier Poche classiques et Cie ; 128 pages; 1989, 2010.

Code : CDI Irène Joliot-Curie : T BR S

 

La pièce de théâtre est suivie d’un dossier sur la pièce, son contexte, etc… Agréable à lire, instructive.

« Juin 1815 : Napoléon est battu à Waterloo. L’armée française est défaite et le pays envahi. Dans la nuit du 6 au 7 juillet, deux anciens ministres de l’Empire, Fouché et Talleyrand, se rencontrent, au cours d’un souper, pour décider du sort de la France.

                A travers une joute oratoire acharnée entre les deux protagonistes, Brisville illustre avec brio l’art subtil de la rhétorique politique. »

 

 

JUBERT Hervé ; Le palais des mirages ; Albin Michel Wiz, Paris ; 2009.

Code CDI Joliot Curie : R JUB

 

Le livre est une étrange croisée entre l’Exposition universelle de Paris en 1900, où les deux protagonistes plongent dans un chassé croisé amoureux, et la mythologie nordique mettant en péril le monde avec l’aide de fanatiques religieux russes et de riches fabricants d’armes.

Composé en trois parties portant chacune le prénom d’un personnage de l’histoire, le livre est riche d’érudition et de rebondissements. La tour Eiffel devient Yggdrasil l’arbre monde, Loki menace de s’échapper de la fiole où Tycho Brahe l’avait enfermé pour ravager le XX siècle, la jeune Clara du haut de ses quinze décide de tout tenter pour sauver le couple de ses parents jusqu’à braver Hel la déesse de la mort et sœur de Loki…

 

« Clara Charpentier joue la fée dans le Palais des Mirages, une illusion optique créée par son père, lorsqu’un accident manque de lui coûter la vie. Accident ou sabotage ? Avec les palais de l’Exposition universelle comme toile de fond, Clara, Lukas, des industriels de la guerre et une bande d’illuminées russes vont être entraînés dans un tourbillon d’évènements dont l’issue décidera de la couleur du XX siècle. Sera-t-il blanc comme la pai ou rouge du sang de la guerre ?

Bienvenue à Paris en 1900. »

 

Le livre dispose d’un plan de l’Exposition universelle pour suivre les errances des héros au cours de la lecture…

 

 

 

Lire la suite

Elèves primés pour le CNRD 2010-2011 (article de journal)

18 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Concours et club histoire

Laura Lecocq et Anthony Bourgeois ont reçu vendredi 17 juin une récompense au cours de la cérémonie de remise des prix du CNRD à la préfecture de Troyes.

 

L'Est-Eclair annonçait l'évènement dans un article de journal

 

Article journal 18.06.2011 1er prix CNRD

Lire la suite

Méthode pour bien réviser en histoire géographie : lien vers le site de l'Etudiant

17 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Pour réviser...

Pour bien réviser en histoire-géographie, voici un lien vers une vidéo qui synthétise les conseils donnés en classe :

 

 

http://www.letudiant.fr/l-Etudiant-TV.html?idvideo=298

Lire la suite

Sujet CNRD 2011-2012 : Résister dans les camps nazis

10 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Concours et club histoire

 

 

L'édition 2011-2012 du Concours national de la Résistance et de la Déportation a pour thème : "Résister dans les camps nazis." Il est demandé aux candidats de présenter les différentes formes qu'a pu prendre cette résistance et les valeurs qu'en transmettent les déportés par leurs témoignages.

 

 

Lire la suite

Vie de classe : inscription des élèves et planning de remise des manuels (rappels)

8 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Vie de classe

 

VIE DE CLASSE : INSCRIPTION DES ELEVES ET REMISE DES MANUELS

 

 

1) Ramassage des manuels scolaires :

 

Le ramassage des manuels scolaires des 2e7 aura lieu le jeudi 9 juin 2011 en salle 701 (maison des lycéens) de 13h45 à 14h30. N'oubliez pas d'apporter avec vous quelques euros pour régler les amendes (livres perdus ou dégradés).

 

 

2) Inscription des élèves passant en 1ère :

 

Le dossier d'inscription pour la rentrée 2011-2012 a été distribué mardi de 14h00 à 15h00, à la suite du conseil de classe.

 

Le dossier complété ( document bleu : dossier d'inscription en classe de 1ère) ainsi que la fiche navette ( document jaune : fiche de liaison Famille/Etablissement Après la seconde) seront rapportés par les élèves au lycée le mardi 14 juin 2011 de 9h à 19h00 en salle 01.

 

Les élèves doublant leur seconde s'inscrivent les 30 juin et 1er juillet 2011, au Lycée, de 10h à 19h en salle 01.

 

Lire la suite

Présentation du lycée par des élèves 2010-2011

6 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Vie de classe

Présentation du lycée Frédéric et Irène Joliot-Curie par des élèves de l'accompagnement personnalisé 2e en 2010-2011

 

 

Le lycée Frédéric et Irène Joliot-Curie est situé près du centre ville  de Romilly sur Seine au 1 rue Guy Mocquet. On trouve à proximité le cinéma local, le char de Romilly ainsi que l'hôpital.

L'architecture du lycée est moderne (restaurée en 1992), il comporte un bâtiment scientifique,un internat, un CDI, une cantine, une salle polyvalente accueillant représentations et troupes théâtrales (les furieux du Jeux dit).

Le lycée propose une série de clubs et concours allant des jeux de sociétés et artistiques en passant par l'histoire.

Le lycée Joliot-Curie offre un large éventail de sorties et voyages (pour l’année 2010-2011 un voyage en Grèce, en Irlande et dans plusieurs pays européens) mais aussi des visites de musées (Quai Branly, la tour Total au quartier de la Défense), de sites historiques (à Colombey les 2 Eglises).

Tous les ans des anciens déportés ainsi que d'anciens résistants viennent témoigner auprès des classes.

L'origine du lycée commence lorsqu'une vieille usine est désaffectée en 1956, les locaux seront utilisés pour être aménagés en établissement scolaire, les travaux d'aménagement intérieurs ont permis au lycée d'accueillir des classes de terminales.

 

Lire la suite

Cours 2e Géographie : Du développement au développement durable (3)

3 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 2e

 

 

III. Comment mettre en œuvre des modes durables de développement ?

 

A. En quoi le développement durable est-il un objet de débat ?

 

                        1. En quoi consiste le développement durable ?

 

Lien Tour de Granit, un bâtiment Haute Qualité Environnementale : http://www.youtube.com/watch?v=Y4aBv0l0w4I

 

 

A REPRODUIRE SUR LE CAHIER

Schéma 2 page 41 : Les « trois piliers » du développement durable

D’après le document, proposer une définition du développement durable ?

 

_ Le développement durable est un mode de développement « qui permet aux générations actuelles de satisfaire leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. » selon la définition donné en 1987 par le Rapport Brundtland.

  

                        2. Quelles mesures à adopter sont l’objet d’un débat ?

 

Carte 1 page 37 : L’empreinte écologique

1. Présenter le document.

La carte montre l’empreinte écologique de l’homme sur la natureen 2005. Elle est issue d’un rapport commandité par l’ONG WWF. : Living Planet Report, et est daté de 2008. Elle montre en hectares par habitant l’empreinte écologique sur une échelle allant de 0,5 à plus de 6,2.

 

2. Dans quels types de pays l’empreinte écologique est-elle la plus forte ? Pourquoi ?

* L’empreinte écologique est la plus forte dans les pays du Nord, en particulier les grands pays industriels comme les Etats-Unis et le Canada ou encore l’Australie (de faible densité), etc….

* Les Etats-Unis ont refusé de signer le protocole de Kyoto destiné à sauvegarder l’environnement. En effet, c’est le deuxième pays le plus pollueur au monde après la Chine et le premier pays pollueur par habitant. Cela s’explique par un mode de vie basé sur une société de consommation où le gaspillage est important, qui légifère peu dans le domaine de l’environnement… Les pays industrialisés comme les pays européens, le Japon… polluent aussi beaucoup du fait de leur mode de vie.

 

3. D’après vos connaissances, quelles sont les particularités des pays où l’empreinte écologique est la plus faible ?

- Les pays où l’empreinte écologique est la plus faible sont des pays du Sud, ce sont des PMA comme en Afrique subsaharienne la République démocratique du Congo, l’Angola et le Mozambique… ou encore le Bangladesh en Asie.

- On trouve aussi des pays de très fortes densités comme l’Inde ou l’Indonésie.

 

_ Un débat porte sur les mesures à utiliser :

* L’empreinte écologique manifeste l’impact de l’homme sur la planète. Il montre l’impact écologique dévastateur dans les pays industrialisés du Nord. Cependant cette mesure ne prend pas en compte la nécessaire amélioration des conditions de vie des hommes.

* Aussi un autre critère est il employé pour prendre en compte le souci de protection écologique et d’amélioration des conditions de vie : la qualité de la vie. Il est constitué en regardant le coût de la vie, la culture et les loisirs, l’économie, l’environnement, la liberté, la santé, les infrastructures, la sécurité et les risques, le climat.

  Empreinte écologique (p. 265) : elle mesure les surfaces de terres et de mers nécessaires (en hectares par habitant) pour fournir les ressources que nous utilisons et pour absorber les déchets que nous produisons.

 

Texte 3 page 41 : Faut-il protéger les déserts ou l’atmosphère ?

1. Pourquoi et comment les politiques écologiques du président des Etats-Unis (Barak Obama) et de la sénatrice de Californie s’affrontent-elles ?

Les deux représentants politiques américains exercent leurs fonctions à des échelles différentes : nationale pour le président américain et régionale pour la sénatrice de Californie. Le premier veut doter les Etats-Unis d’une énergie renouvelable et propre, la seconde préserver les paysages du désert californien. Barak Obama accorde des financements pour les projets de construction d’éolienne et de panneaux solaires, la sénatrice par contre tente de classer le site pour le rendre inconstructible.

Cette opposition est liée à la contradiction entre deux objectifs des écologistes : préserver des zones naturelles de la présence humaine, et s’équiper pour lutter contre le réchauffement climatique de l’autre.

 

_ Un autre débat concerne les orientations de l’écologie et ses contradictions. Par exemple le projet d’installation d’éoliennes et de panneaux solaires (donc une énergie renouvelable et propre) dans le désert californien du Mojave (site de beaux paysages naturels) suscite l’opposition. Cette opposition est révélatrice de la contradiction entre le souci écologique de préserver des zones naturelles d’un côté, et de s’équiper pour lutter contre le réchauffement climatique de l’autre.

 

            B. Quelles sont les mises en œuvre au Nord et au Sud ?

 

Texte 7 page 43 : Madagascar, une politique de développement durable : au profit de qui ?

1. Présenter le document.

Le texte est issu de l’Atlas des développements durables, paru aux éditions Autrement en 2008. Il présente les enjeux de la protection de la biodiversité à Madagascar pour les différents acteurs, aux niveaux écologique mais aussi social et économique.

 

2. Quels sont les différents acteurs présents à Madagascar ?

Les acteurs concernés par la lutte pour biodiversité à Madagascar sont variés :

* Echelle mondiale :

- des acteurs financiers et caritatifs comme les institutions internationales comme la Banque mondiale et des grandes ONG : les BINGO’s (ex WWF).

- des acteurs politiques comme les Etats-Unis qui renforcent leur influence sur Madagascar.

- des acteurs économiques comme les grandes entreprises qui améliorent leurs images ou tente d’exploiter les ressources pharmaceutique et agronomique de la biodiversité.

* Echelle nationale :

- des acteurs politiques comme le gouvernement malgache qui est à l’origine du Plan national d’action environnemental.

- des acteurs socio-économiques comme l’élite citadine qui obtient des emplois bien payés dans le secteur de l’environnement.

* Echelle locale : des paysans, à la situation économique précaire.

 

3. Quel bilan écologique, économique et social peut-on dresser pour les différents acteurs du Nord et du Sud ?

Les bilans de la lutte pour la biodiversité à Madagascar sont contrastés :

En effet, au niveau écologique la déforestation est ralentie, sans être stoppée. Mais au niveau économique la situation est plus complexe : les profits en terme d’image (et donc de retombée économique) sont pour les grandes entreprises et ONG. Au niveau social le bilan est contrasté : les emplois créés sont pour les élites citadines malgaches ; les paysans malgaches ne bénéficient pas de retombées économiques ou sociales. Le développement durable qui devrait passer par l’amélioration des conditions de vie des hommes est ainsi déséquilibré.

 

_ Il n’existe pas un mode de développement durable, mais des modes de développement durables qui sont différents selon les lieux. En effet ils doivent s’adapter aux conditions locales aux niveaux écologiques, économiques et sociales.

_ Le souci de protéger la biodiversité doit s’accompagner du souci de d’améliorer les conditions de vie :

*  Dans le Nord riche et développé le gouvernement porte ses efforts sur les types d’équipements à utiliser pour gérer les ressources environnementales et assurer une croissance « soutenable » à long terme.

* Dans le Sud, les ONG tentent en plus des volets environnementaux et économiques de réduire au niveau social les inégalités, par exemple en mettant en place le commerce équitable.

Biodiversité (p. 264)  désigne la diversité du vivant à différents niveaux : diversité génétique (différences existant à l’intérieur d’une même espèce), diversité spécifique (nombre et rareté des espèces présentes en un lieu donné) diversité écosystémique (variété des milieux sur un espace et interactions entre les espèces qui le composent.

ONG (Organisation non gouvernementale) (p. 266) : organisme à but non lucratif, disposant de l’indépendance financière et politique pour son fonctionnement et agissant pour la protection de la nature ou dans des buts humanitaires. Parmi les grandes ONG de la protection de la nature, on peut citer : l’Union internationale pour la protection de la nature créée à Fontainebleau en 1948, devenue Union internationale de conservation de la nature (UICN), le World Wild Fund (WWF) fondé en 1961.

Commerce équitable (p. 264) : commerce qui met en place des filières particulières de commercialisation qui, grâce à des prix un peu plus élevés payés par les consommateurs, permettent de rémunérer les agriculteurs à des prix plus élevés et moins irréguliers que ceux liés aux cours mondiaux des matières premières agricoles.

 

2e Fiche d’objectifs géographie n°1

 

DU DEVELOPPEMENT AU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

    SAVOIR   

 

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

 

I. Quelles sont les inégalités de développement à travers le monde ?

                A. Quels indices permettent de mesurer les inégalités de développement ?

B. Comment se manifestent les inégalités de développement à plusieurs échelles ?

II. Comment parvenir à assurer les besoins d’une population de 9 milliards d’habitants en 2050 ?

                A. Existe-t-il un risque de surpopulation ?

B. Quels problèmes posent la répartition des ressources dans le monde ?

1. Quelle est la géographie de la croissance mondiale ?

2. Quels sont les défis de la croissance démographique mondiale ?

III. Comment mettre en œuvre des modes durables de développement ?

A. En quoi le développement durable est-il un objet de débat ?

            B. Quelles sont les mises en œuvre au Nord et au Sud ?

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

PIB (Produit intérieur brut) : valeur de la production réalisée à l’intérieur d’un Etat par l’ensemble des agents économiques, y compris les entreprises étrangères installées dans le pays.

IDH (Indice synthétique de développement humain) : combine trois indices (ou indicateurs) pour mesurer le bien-être des populations : l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie.

IPH (Indice de pauvreté humaine) : synthétise plusieurs critères : risque de décès avant 40 ans, accès au savoir, conditions de vie. Sa cartographie confirme que les pays de l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud sont les plus pauvres. Dans ces pays, le taux élevé de mortalité infantile (supérieur à 70%°) est un signe de mal-développement.

PMA (Pays les moins avancés) : ensemble de pays pauvres définis par l’ONU à partir des critères de revenu par habitant, du pourcentage de production industrielle dans le PNB et du taux d’alphabétisation.

Bidonville : habitat de petite taille construit avec des matériaux de récupération, très souvent établi de manière illégale.

Mégapole : Agglomération de plusieurs millions d’habitants. L’ONU retient le seuil de 8 millions d’habitants.

Transition démographique : passage, en deux phases, d’un régime démographique traditionnel de forte natalité et de forte mortalité à un régime moderne de faibles natalité et mortalité. La mortalité baisse d’abord, puis la natalité, ce qui diminue la forte croissance démographique.

Vieillissement démographique : Augmentation de la proportion de personnes âgées dans une population, en raison de la diminution de la fécondité et de la mortalité.

Exode rural : départ important et massif des habitants des campagnes vers les villes.

Transition urbaine : C’est le processus par lequel comme dans les pays développés, la majorité de la population devient urbaine.

Indice de fécondité : nombre moyen d’enfants par femme en âge de procréer. L’indice doit atteindre 2,1 pour assurer le renouvellement de la population d’un pays développé, plus de 3 pour les pays les moins avancés

 Empreinte écologique : elle mesure les surfaces de terres et de mers nécessaires (en hectares par habitant) pour fournir les ressources que nous utilisons et pour absorber les déchets que nous produisons.

Biodiversité : désigne la diversité du vivant à différents niveaux : diversité génétique (différences existant à l’intérieur d’une même espèce), diversité spécifique (nombre et rareté des espèces présentes en un lieu donné) diversité écosystémique (variété des milieux sur un espace et interactions entre les espèces qui le composent.

ONG (Organisation non gouvernementale) : organisme à but non lucratif, disposant de l’indépendance financière et politique pour son fonctionnement et agissant pour la protection de la nature ou dans des buts humanitaires. Parmi les grandes ONG de la protection de la nature, on peut citer : l’Union internationale pour la protection de la nature créée à Fontainebleau en 1948, devenue Union internationale de conservation de la nature (UICN), le World Wild Fund (WWF) fondé en 1961.

Commerce équitable : commerce qui met en place des filières particulières de commercialisation qui, grâce à des prix un peu plus élevés payés par les consommateurs, permettent de rémunérer les agriculteurs à des prix plus élevés et moins irréguliers que ceux liés aux cours mondiaux des matières premières agricoles.

 

3/ JE SAIS REPERER DANS L’ESPACE :

 

_ Le Nord et le Sud         _ L’Inde et la Chine

 

SAVOIR FAIRE

4/ JE SAIS LIRE UNE CARTE A PROJECTION POLAIRE

5 JE SAIS ANALYSER A DIFFERENTES ECHELLES

6/ JE SAIS ETUDIER UN TABLEAU STATISTIQUE

7/ JE SAIS REPONDRE A DES QUESTIONS SUR UN TEXTE

8/ JE SAIS ETUDIER UNE PHOTOGRAPHIE

9/ JE SAIS ANALYSER DES COURBES

10/ JE SAIS ETUDIER UNE CARTE PAR ANAMORPHOSE

 

Lire la suite

Cours 2e Géographie : Du développement au développement durable (2)

3 Juin 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 2e

 

 

II. Comment parvenir à assurer les besoins d’une population de 9 milliards d’habitants en 2050 ?

 

            A. Existe-t-il un risque de surpopulation ?

 

A. Décrire et dater les étapes de la croissance de la population mondiale.

OU calculer combien de temps s’écoule pour gagner un milliard d’habitant.

La croissance de la population mondiale connaît plusieurs phases : d’abord lente de l’an 1 (250 millions d’habitants) à 1800 (1 milliard), elle s’accélère brutalement après cette période. Il ne faut que 130 ans pour arriver à milliards d’habitants (1930), puis 30 ans pour en gagner un autre (3 milliards en 1960), 15 ans pour atteindre 4 milliards (1975), 12 ans pour parvenir à 5 milliards (1987), 13 ans suffisent pour obtenir un autre milliard.

Il a donc fallu des milliers d’années (des origines à 1830) pour parvenir au premier milliard d’être humain, puis l’accélération est devenue de plus en plus grande : 130 (1800-1930) puis 30 ans (1930-1960). A partir de 1960 la planète Terre gagne un milliard d’habitants environ tous les 15 ans.

 

B. A partir de vos connaissances, comment peut-on expliquer l’évolution du taux de croissance de la population mondiale ?

La transition démographique est cause de la forte croissance mondiale. A partir de 1800 et jusqu’en 1930 les pays européens ont connu une transition démographique impliquant une forte croissance de leur population. Puis, les autres continents connaissent la transition démographique au fur et à mesure. L’Afrique subsaharienne étant le dernier continent touché.

 

C. Quelles sont les raisons de l’augmentation de l’espérance de vie ? Quelles en sont les conséquences ?

            L’espérance de vie est en forte augmentation : de 45 ans en 1950 elle est de 65 ans en 1990 (68 ans en 2010) et devrait être de 75 ans en 2050. Soit un gain de 30 ans en un siècle.

           Cette augmentation de l’espérance de vie a plusieurs causes : progrès de l’hygiène et de la médecine, campagnes de vaccination, amélioration des conditions de vie

           Les pays européens et le Japon connaissent un important vieillissement démographique.  Le nombre de personnes de 65 ans et plus est en 2010 de moins de 8%, en 2050 il devrait être de 16%. Le vieillissement pose les problèmes du financement des retraites,  de la dépendance des personnes âgées…

 

D. Pourquoi la population urbaine rattrape-t-elle la population rurale ?

La population urbaine rattrape la population rurale du fait de plusieurs facteurs : l’exode rural prive les campagnes d’une population jeune en âge de procréer. Au contraire les villes disposent de jeunes en grand nombre. Donc, au croît migratoire s’ajoute un croît démographique.

Cependant, ce phénomène s’attenue dans le temps car élever des enfants en ville coûte cher et les urbains ont moins d’enfants : c’est la transition urbaine.

  

_ La population mondiale est en rapide augmentation. Depuis 1960 elle gagne un milliard d’habitants tous les quinze ans. Elle était de 3 milliards en 1960, et en 2010 de 6,9 milliards.

_ Cette croissance de la population a pour cause la transition démographique.

_ L’espérance de vie à la naissance a fortement augmenté : passant de 45 ans en 1950 à 65 ans en 1990. Le nombre de personnes de 65 ans et plus est en 2010 de moins de 8%, en 2050 il devrait être de 16%. Dans les pays européens et au Japon le vieillissement démographique touche une population nombreuse : le baby boom est devenu le papy boom. Cela pose les problèmes du financement des retraites,  de la dépendance des personnes âgées, etc… .

_ Le nombre d’urbains est désormais égal à celui des ruraux. En 2020 60% de la population mondiale vivra en ville. Cette situation s’explique par l’exode rural qui donne aux villes une population jeune en âge de procréer. C’est la transition urbaine.

 

 

 

Transition démographique (p. 267) : passage, en deux phases, d’un régime démographique traditionnel de forte natalité et de forte mortalité à un régime moderne de faibles natalité et mortalité. La mortalité baisse d’abord, puis la natalité, ce qui diminue la forte croissance démographique.

Vieillissement démographique (p. 30) : Augmentation de la proportion de personnes âgées dans une population, en raison de la diminution de la fécondité et de la mortalité.

Exode rural (p. 265): départ important et massif des habitants des campagnes vers les villes.

Transition urbaine : C’est le processus par lequel comme dans les pays développés, la majorité de la population devient urbaine.

 

DIAPORAMA EN LIGNE (4 min 42) : http://www.youtube.com/watch?v=uaY5ZdCTtxg

 

_ Conclusion A : Il n’existe donc pas de bombe P (population) : la population mondiale augmente encore du fait de la transition démographique mais celle-ci s’achève sur de nombreux continents. De plus, la population devenant majoritairement urbaine, la population est amenée à réduire sa fécondité. Dans plusieurs pays comme le Japon le problème est le vieillissement de la population à cause du faible nombre de naissances.

  

B. Quels problèmes posent la répartition des ressources dans le monde ?

 

1. Quelle est la géographie de la croissance mondiale ?

 

Carte 2 page 29 : Les grandes masses au Sud

1. Présenter le document.

Le document est une carte par anamorphose, c’est-à-dire une carte dont les contours sont modifiés pour montrer l’importance des phénomènes représentées : par exemple un pays fortement peuplés mais de petit territoire est représenté plus grand qu’un pays étendu mais de faible population.

La carte par anamorphose montre l’importance démographique des différents pays du Nord et du Sud pour 2025, mais aussi le taux de croissance annuel (2005-2025) et enfin le temps de doublement de la population. La carte se trouve dans le rapport RAMSES de 2009.

 

2. Où seraient situées les plus fortes populations (Continents, pays) ?

Les plus fortes populations se trouveraient au Sud, en Asie et en Afrique. Des pays comme la Chine (1476) et l’Inde (1444) sont des géants démographiques avec plus d’un milliardsd’hommes. Suivent ensuite les Etats-Unis (357) et deux pays asiatiques : l’Indonésie (292) et le Pakistan (246). L’Asie est le continent des fortes densités, mais l’Afrique est le continent jeune…

 

3. Où le taux de croissance démographique serait-il le plus élevé ? Expliquez pourquoi.

Le taux de croissance démographique est le plus élevé dans un axe englobant l’Afrique subsaharienne, la péninsule arabique et l’Asie centrale. Cette forte croissance s’explique car la population jeune (donc en âge d’avoir des enfants) est importante et a de nombreux enfants par femme.

La carte montre que dans plusieurs pays africains comme l’Ethiopie, le Kenya, Madagascar… la population double en 35 ans à cause d’un nombre d’enfants supérieur à deux enfants par femme (le nombre pour renouveler une génération est de 2,1 enfants par femme).

 

_ Les projections de la population mondiale montrent un écart croissant entre les populations vivant au Nord et au Sud.

* Au Sud des géants démographiques renforceraient leurs poids avec plus d’un milliard d’hommes en Chine et en Inde. L’Asie comporte plusieurs foyers démographiques où se concentrent la population. Ce continent regrouperait en 2050 entre 50 à 60% de la population mondial.

- L’Afrique passerait à cette date de 1 à 2 milliards d’habitants. En effet le taux de croissance démographique est très élevé dans les PMA d’Afrique subsaharienne. L’indice de fécondité très élevé en Ethiopie, Kenya, Madagascar conduit au doublement de leur population en 35 ans.

* Au Nord les populations connaîtraient un vieillissement démographique mais aussi une diminution de leur population. Ainsi, l’Europe passerait de 2010 à 2050 de 730 à 660 millions d’habitants.

 

Indice de fécondité : nombre moyen d’enfants par femme en âge de procréer. L’indice doit atteindre 2,1 pour assurer le renouvellement de la population d’un pays développé, plus de 3 pour les pays les moins avancés

 

 

2. Quels sont les défis de la croissance démographique mondiale ?

 

Texte 2 page 31 : L’escalade des besoins alimentaires

1. Présenter le document

Le texte est extrait de la parution Les nouveaux (dés)équilibres mondiaux, de la collection La Documentation photographique n°8072. L’auteur en est M. Foucher. La parution concerne les mois de novembre-décembre 2009. Le texte relate les projections démographiques et en besoins alimentaires dans plusieurs continents, permettant d’évaluer quels espaces seraient demandeurs de nourritures et quels autres pourraient en être exportateurs.

 

2. Quelles sont les deux ressources  manquantes au Moyen-Orient ? Pourquoi ?

* Le Moyen-Orient mais aussi l’Afrique du Nord manquent déjà de terres agricoles mais aussi d’eau.

* Cela s’explique par l’aridité de ces zones où les terres agricoles manquent face à l’immensité du désert et à la rareté des pluies.

 

3. Pourquoi l’Afrique subsaharienne pourrait connaître une situation de pénurie ?

L’Afrique subsaharienne dispose de terres cultivables. Cependant, le rythme de croissance démographique est tel que l’espace pour cultiver pourrait être insuffisant. De fait la production alimentaire augmente moins vite que la population.

 

4. La situation alimentaire sera-t-elle identique au Nord et au Sud ? Quelles sont les solutions pour produire davantage ?

* La situation alimentaire est très différente au Nord et au Sud. En effet, les pays développés assurent leurs propres besoins alimentaires, et disposent même des moyens et des terres pour exporter des aliments. Au Sud, la population nombreuse et en augmentation pourrait, par manque de terres, d’eau ou à cause d’une trop faible production, avoir besoin de nourritures qu’elle n’arrive pas à produire elle-même.

* Les solutions pour produire davantage serait d’améliorer les rendements pour l’Amérique latine et l’Afrique subsaharienne, mais aussi en Russie ; de mettre en valeur les réserves de terres en Amérique latine, Europe de l’Est et Russie. 

 

5. Quelles seront les régions exportatrices et les régions importatrices ? En quoi cela peut-il être source d’inégalité ?

* Les régions exportatrices seront les Etats-Unis et l’Union européenne, mais aussi l’Amérique latine, l’Europe de l’Est et la Russie. Ce sont essentiellement des pays du Nord. Au contraire les régions importatrices seront des pays du Sud : Asie, Afrique du Nord et Moyen-Orient, Afrique subsaharienne.

* Les pays du Nord et l’Amérique latine pourraient vendre aux pays du Sud. Mais tous les pays du Sud n’ont pas les moyens financiers d’importer de la nourriture. Les pays émergents de l’Asie, les pays pétroliers d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient n’éprouveront pas de difficultés à importer, mais les PMA ne pourront pas acheter de la nourriture !

 

_ Comment parvenir à donner à loger, vêtir, donner une éducation ou encore de la nourriture à une population mondiale de 9 milliards d’habitants en 2050 et habitant en majorité le Sud ? Dans le cas de la nourriture la solution est à envisager au niveau mondial avec des importations d’un continent à l’autre, mais aussi au niveau local avec l’amélioration de la productivité sur les terroirs agricoles.

_ Cependant, des inégalités sont à prévoir : les PMA qui pourraient avoir le plus de nécessité d’importer de la nourriture manqueraient également d’argent pour en acheter !

Lire la suite
1 2 > >>