Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Articles avec #activites et conferenciers tag

Rencontre Histoire-Philosophie : Le procès de Nuremberg

13 Mai 2013 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

 

 

Rencontre Histoire-philosophie 1ère L1

 

M. Blanc-Brude, M. Martineau

 

 

 

Point de départ : Accord de Londres définissant le statut du Tribunal militaire international.

Problématique : ce procès, qui se veut rapide, est-il juste, équitable ?

Première difficulté : la nature du tribunal : une justice des vainqueurs ?

Les objections à l'impartialité et à l'objectivité
Justice ou vengeance ?
Un tribunal international ou interallié ?
Un procès expéditif et sans recours ?
Eléments de réponse
L'institution d'un tribunal
à vocation universelle
et objective

Caractère public du procès souligné par le procureur Jackson lors de la deuxième journée ("Ce procès est un procès public dans toute l'acception du mot").

 

Deuxième difficulté : le droit international qui sert de référence : une justice rétroactive ?

Rappel et justification du principe de légalité pénale
Application aux chefs d'accusation du procès de Nuremberg
Eléments de réponse en faveur de la légitimité des incriminations

Lire la suite

Cycle mois de mai des activités Seconde Guerre mondiale.

2 Mai 2013 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

 

 

 

 

Informations pour les prochaines activités de 1ère L1

 

Le cycle des activités et rencontres autour de la seconde guerre mondiale se continue et se termine au mois de mai :

 

RAPPELS :

 

1) 14 janvier Rencontre avec madame Patricia Bizzari, auteure de Une cité honorable Résistance et Déportation à Saint-Julien-les-Villas 1940-1944, sur la résistance dans l'Aube. Intervention sur le sujet « Communiquer pour résister ».

 

2) 29 janvier : Rencontre témoignage avec l’ancien déporté à Bergen Belsen M. Jacques Saurel.

 

 

NOUVELLES ACTIVITES POUR LE MOIS DE MAI

 

3) Le 14 mai : Intervention conjointe de M. Blanc-Brude, professeur de philosophie et de M. Martineau, autour du procès de Nuremberg et la question de la « banalité du mal ». 

 

4) Le 27 mai : conférence sur Jean Moulin et la résistance.  

A l'occasion du 70e anniversaire de la création du conseil National de la Résistance, aura
lieu une conférence sur Jean Moulin, et sur différents aspects de la résistance dans
l'Aube. L'intervenant sera M. Jean Lefèvre. Cette conférence aura lieu le lundi 27 mai à
14h30 à la salle Jean Carné du cinéma Eden de Romilly.

            Rendez-vous à 14h05 à l’intérieur du lycée, à proximité des grilles, avec M. Rumin et M. Martineau comme accompagnateurs.

 

 

 

Rappels : Le cours de l'après-midi du 7 mai (et lui seul !) est supprimé pour cause de stage.

 

Pour les élèves du club histoire la correction du CNRD sera effectuée le 6 mai dans la journée. Les résultats seront proclamés après cette date. Le 18 juin a lieu à la préfecture de Troyes le discours récompensant les éventuels lauréats.

 

 

Lire la suite

Extrait de livre : Le trône de fer "Pourquoi tant lire ?"

31 Août 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

 

« Pourquoi tant lire ? »

 

Extrait de George R. R. Martin, le trône de fer, 1, pp. 153-154.

 

 

 

« Pourquoi tant lire ? »

 

La voix le fit sursauter. A deux pas de lui, Jon Snow l’observait avec curiosité. Un doigt plissé entre les pages, Tyrion ferma son livre. « Regarde-moi, et dis ce que tu vois. »

            Le garçon le considéra d’un air méfiant. « Est-ce une blague ? Je vous vois. Vous, Tyrion Lannister.

            - Tu es étonnamment poli, pour un bâtard, Snow, soupira Tyrion. Ce que tu vois est un nain. Tu as quoi, douze ans ?

            - Quatorze.

            - Quatorze, et tu es plus grand que je ne le serai jamais. J’ai des jambes courtes et torses, je marche avec difficulté. […] Le nouveau roi a épousé ma sœur, et mon répugnant neveu lui succédera sur le trône. Je dois contribuer au lustre de ma maison, quant à moi, n’est-ce pas ? Reste à définir comment. Eh bien, tout disproportionné que je suis, les jambes trop courtes pour mon torse et la tête trop grosse, je préfère trouver celle-ci taillée sur mesure pour mon esprit. Si j’examine crûment mes forces et mes faiblesses, je n’ai d’autre arme que mon esprit. Mon frère à son épée, le roi Robert sa masse d'armes, moi mon esprit…, et l’esprit a autant besoin de livres qu’une pierre à aiguiser pour conserver son tranchant. » Il tapota la reliure de cuir. « Voilà pourquoi je lis tant, Jon Snow. »

 

 

 

Questions

 

1. Pourquoi le jeune garçon Jon Snow est-il surpris ? Cette attitude face à la lecture est-elle encore présente aujourd'hui ? (Donnez des exemples si possibles)

 

2. Quelles raisons donnent le nain Tyrion Lannister pour expliquer son goût de la lecture ? Qu'en pensez-vous ?

 

 

Recherches :

 

A partir des ressources du CDI (Internet, livres...) rédiger une courte présentation de la saga de "trône de fer".

 

Lire la suite

Rencontre avec M. Jacques Saurel, ancien déporté à Bergen Belsen

8 Février 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

 

  « Le racisme est un germe qui n'a pas encore été extirpé de l'espèce humaine » Jacques Saurel

 

Préparation de la rencontre avec M. Jacques Saurel le jeudi 14 février 2012 pour les 1ère S1 et les élèves du club histoire.

 

Rappel des consignes :

* Reprendre le cours sur la seconde guerre mondiale et sur les totalitarismes ;

* Chaque élève doit préparer dix questions, cinq d’ordre général (sur la vie durant l'Occupation pour un garçon juif, etc.) , cinq plus précisément sur la vie dans les camps.  

 

 

"

 

Voici quelques liens pour vous aider à préparer cette rencontre :

 

 

* Le livre de M. Jacques Saurel est au CDI sur le présentoir à côté du bureau des documentalistes. Il est disponible à l'emprunt pour préparer ou prolonger cette rencontre :

 

http://www.manuscrit.com/Blog_Auteur.aspx?id=8776

 

 

* Article du journal La voix du Nord du 31/05/2009 :

 

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Secteur_Dunkerque/2009/05/31/article_interview-saurel-racisme.shtml

 

 

 

*  Un film réalisé par des élèves de 1ère L et ES du lycée Boissy d'Anglas a été réalisé en enregistrant  M. Jacques Saurel.

 

 http://vimeo.com/22276678

 

 

Lire la suite

Programme de l'exposition de la médiathèque de Troyes sur le mythe arthurien

27 Mars 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

La médiathèque de l'agglomération troyenne organise une exposition sur le mythe arthurien.

 

Cela correspond au programme de 2e sur la culture et la société médiévale.

 

 

 

 

 

 

Voici le dossier concernant l'exposition de la médiathèque de Troyes sur le mythe arthurien

 

http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/webmat/content/chretien-de-troyes-et-la-legende-du-roi-arthur

 

Et plus précisement : http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/webmat/sites/default/files/expos/2011/chretien_de_troyes.pdf

Lire la suite

Programme voyage scolaire à Paris 5 avril 2011

27 Mars 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

DEMANDEZ LE PROGRAMME !!!

 

 

Voici le programme du voyage scolaire à Paris au Mémorial de la Shoah puis à la tour Total au quartier de la Défense le 5 avril 2011 :


8h00  : Départ

11h00 :  Visite guidee du Mémorial 1h15 environ

Visite de la tour Total : 14h45 -16h30 environ

Retour 19h00 si possible... selon circulation à Paris et environ.



PREVOYEZ VOS PORTABLES POUR PREVENIR VOS PARENTS DE VOTRE RETOUR

 

 

N'oubliez pas les précautions habituelles pour les visites : pas d'objet de valeurs sur vous, ni d'objets pouvant ressembler à une arme (de préférence pas de métal sur vous car nous allons dans des lieux protégés); les non demi pensionnaires prevoyez une collation (ainsi que pour ceux qui n'apprécient pas le repas froid de la cantine); prevoyez des chaussures de marche, de quoi se protéger contre la pluie, le froid, mais que cela puisse être enlever en cas de chaleur, etc...
 
Enfin, PRENEZ AVEC VOUS VOTRE CARTE D'IDENTITE c'est indispensable pour la visite de Total à la Défense.
Le programme de géographie du baccalauréat en sections L-ES (pour les deux classes de TLittéraires) nous demande à la fois d'étudier les acteurs de la mondialisation, et tout particulièrement le rôle des firmes multinationales, à la fois d'étudier les lieux de la mondialisation, donc les métropoles et villes globales, et en leur sein les centres d'affaires, donc La Défense par exemple.

Ce qui serait intéressant pour nous serait donc de découvrir :

- la 'puissance' du groupe, à la fois en elle-même, et comparativement, par exemple, au budget de certains Etats, en termes d'emploi aussi...
-sa répartition mondiale, avec la répartition des différents centres, des sites de production (...) : bref comment se joue la mondialisation au sein du groupe Total et comment le groupe contribue à la mondialisation, comment l'entreprise joue-t-elle éventuellement des avantages concurrentiels de tel ou tel pays ou zone ?
-les pays principaux producteurs et les routes majeures du pétrole et du gaz.
-toujours dans le cadre de la mondialisation, son 'positionnement' dans les pays du Nord et du sud (si cette distinction a encore un sens précis), comment l'entreprise est-elle vue ici et là-bas ?
-ses interlocuteurs privilégiés : autres groupes, Etats, société civile, associations...  Relations de différents types : concurrence, investissements,...
-son insertion dans le quartier de La Défense
-sa participation ou non aux sommets de Davos et de Porto alegre, et pour y délivrer quel message ?
-sa vision de la concurrence mondiale : montée des pays émergents...
-sa vision du monde pour s'implanter : le monde est-il vu comme un vaste réseau (entre firmes, métropoles, agents du groupe...) ou comme un pavage d'Etats aux législations très différentes et aux cultures variées auxquels il faut s'adapter ?
Lire la suite

AP 2e : Décrypter les médias : le séisme du Japon 2011

18 Mars 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Activités et conférenciers

 

Dans le cadre de l"accompagnement personnalisé : Décrypter les médias et pour aider le groupe qui doit réaliser un article type journal sur les évènements au Japon, voici une référence utile :

 

 

M. François Jarraud est l'auteur sur le site cybercafé d'un dossier sur le séisme au Japon de 2011 avec de nombreux liens :

 

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2011/SeismeJapon03.aspx

 

 

 

Lire la suite

Questions aux résistants : préparation de la séance du 14 octobre 2010

10 Octobre 2010 Publié dans #Activités et conférenciers

 

 

Préparation de la rencontre avec Mme Collot (et peut-être M. Girost), le jeudi 14 octobre 2010

 

Rappel des consignes : Chaque élève doit préparer dix questions, cinq d’ordre général (sur la résistance, etc…), cinq plus précisément sur la répression de la résistance dans l’Aube. Voici des aides ci-dessous :

 

QUESTIONS AUX RESISTANTS

 

Le jeudi 14 octobre de 16 heures à 18 heures Mme Collot et M. Girost viennent partager leurs expériences de résistants en préparation du Concours National de la Résistance et de la Déportation.

 

Pour profiter pleinement de ce partage de la mémoire et l’enrichir de vos analyses, voici quelques axes de réflexion  pour formuler vos questions :

 

   

I. Généralités sur l’époque :

 

                Les acteurs de la répression :

* Qui organisaient la répression dans l'Aube ? A Romilly sur Seine et à Troyes ?

 

* Les Français et les Allemands collaboraient-ils pour effectuer cette répression ?

 

* Quel était le rôle de la Gestapo dans la représsion de la résistance ?

 

* Quel était le rôle de la police, de la gendarmerie française dans la répression de la résistance ?

 

* Quel rôle jouait les collaborateurs dans la répression ?

 

            Evolution dans le temps :

* Quels sont les types de représsion et leurs évolutions durant la période ?

 

* La traque des résistants communistes étaient-elles plus fortes que celle des autres résistants ?

 

* Quel a été le rôle de la délation (dénonciation par des lettres anonymes) dans la découverte et la répression de la résistance ?

 

            Les lieux :

* Où étaient internés les résistants une fois prisonniers ? Etaient-ils envoyés à Troyes ? A Paris ? En Allemagne dans les camps de concentration ?

 

 

 

II. Témoignages :

 

* Avez-vous été suspectée de résistance ? Emprisonnée ?

 

* Avez-vous organisée des évasions ?

 

* Les Allemands traitaient-ils de la même façon les résistantes et les résistants ? Quelles étaient les éventuelles différences ?

 

 

Lire la suite

Organisation de la rencontre du 14 octobre avec la résistante Mme Collot

10 Octobre 2010 Publié dans #Activités et conférenciers

 

 

ORGANISATION DE LA SEANCE DU 14 OCTOBRE 2010

 

 

            Les élèves de 1ère L ont décidé par vote de préparer le CNRD. Le thème du CNRD de cette année est : « La répression de la résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy ».

 

          Dans ce cadre la résistante romillonne Mme Ginette Collot - et, si sa santé le lui permet, M. Jean Girost - viendront en classe (salle 405, de 16h00 à 18h00).



          Le déroulement de la rencontre devrait être le suivant :



1) Installation des élèves et appel.



2) Lecture de la lettre de Guy Mocquet par un élève volontaire de 1ère L Céline Nette; celle du résistant aubois Jean Alba, fusillé à 18 ans, par Laura Lecocq du club histoire et lauréate (2e prix dans la catégorie dossier collectif).



3) Intervention de Mme Collot



4) Questions des élèves



5) Remerciements de la part de tous.

           

 

 

 

 

Les points ci-dessous reprennent et développent les différents moments de la séance : 

 

 

 2) Lecture des lettres de Guy Mocquet et Jean Alba

 

            Ces lettres ont un fort pouvoir d’émotion. Elles doivent susciter également la réflexion sur le sens de l’engagement de Guy Môquet, de Jean Alba et de la jeunesse dans la Résistance. Le pouvoir de l’émotion doit s’accompagner du devoir de réflexion civique, historique… Vous devez préparer des questions sur la résistance et sa répression. Ci-dessous vous avez des indications pour guider votre réflexion.

 

 

 

 

3) Intervention de Mme Collot

 

L'intervention de Mme Collot doit vous permettre de connaître et comprendre la période de la seconde guerre mondiale ainsi que les enjeux de cette époque :

 

* Qui était Guy Môquet ? Quelle a été son action, son engagement, mais aussi ses valeurs ? Quels autres résistants ont souffert de la répression par les nazis ? (Jean Moulin, Pierre Brossolette...).

* Mais aussi quels étaient les risques encourus par les résistants s'ils étaient pris par les Allemands ou les autorités de Vichy.

Etc...

 

 

4) Question des élèves :

 

           Cette intervention est dans le cadre de la préparation du CNRD dont le thème pour 2011  est : « La répression de la Résistance en France par les autorités d'occupation et le régime de Vichy ».

Pour préparer les questions vous pouvez
réfléchir, entre autres, sur le processus de la répression des résistants et le rôle des différents acteurs, français et allemands, dans cette répression. L’itinéraire de résistants marqués par la répression comme Guy Mocquet, Geneviève Anthonioz De Gaulle ou encore Jean Moulin confronté à Klaus Barbie… La répression et ses massacres peuvent être aussi l’objet de l’attention des candidats à travers le cas d’Oradour-sur-Glane ou des résistants fusillés au Mont Valérien. Une étude ciblée sur un groupe et sa répression peut aussi être tentée, par exemple le cas de la répression des Français étrangers à travers le sort des résistants de « l’Affiche rouge ».

Les recherches des élèves pourront porter sur la situation de leur commune ou de leur département. Ainsi, pour l’Aube, les martyres de Creney et de Buchères peuvent être analysés »

 

 

 Voici des ressources sur le Web pour ces recherches :

 

SITOGRAPHIE :

 

Dès maintenant, des ressources sont disponibles sur le site de la Fondation de la Résistance, aux pages de la rubrique « concours de la résistance » : http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/concours_r.htm 

- Pour les méthodes et des informations sur le département :

http://www.crdp-reims.fr/cddp10/actions/cnrd/default.htm

- Musée de la Résistance Nationale à Champigny : http://www.musee-resistance.com

- Extraits de témoignages sur Internet de résistants (Lucie Aubrac…) :

http://www.chrd.lyon.fr/chrd/sections/fr/ressources_historiqu/temoignages/liste_des_temoignage/liste_temoignages/

- Pour une première compréhension des acteurs de la répression (encyclopédie) : http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=158&pChapitreId=23945&pSousChapitreId=23947&pArticleLib=L%27outil+de+la+r%E9pression+%5BLe+r%E9gime+de+Vichy-%3ELe+r%E9gime+de+Vichy%5D

- Site de documentation (à partir d’octobre) : http://www.france-libre.net/actualites/toutes-les-actus/theme-2011-cnrd.php

- Sélection de vidéo de l’INA : http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/seconde-guerre-mondiale/dossier/1861/repression-de-la-resistance.20090331.fr.html

 

 

 

 

 

        

Lire la suite

Comment interroger les résistants ?

6 Octobre 2010 Publié dans #Activités et conférenciers

 

En lien avec la venue de Mme Collot, résistante auboise le jeudi 14 octobre de 16h00 à 18h00, voici un document pour vous aider à préparer les questions.

 

 

Comment interroger les résistants ?

 

I. Témoignage sur la Résistance

 

Quelques pistes plus ou moins praticables selon les témoins. Il apparaît important d’aborder les quelques grands thèmes indiqués : la situation du témoin avant-guerre ; l’engagement dans une action de caractère résistant (refus et action) ; l’itinéraire ; la libération.

 

La situation du témoin avant-guerre

- situation familiale,

- situation scolaire ou professionnelle,

- engagement politique, religieux ou associatif.

 

L’engagement dans une action de caractère résistant (refus et action)

Les motivations

Ce qui apparaît insupportable dans la situation de la France et pourquoi : la présence d’un occupant (allemand ou italien) ; l’ « Etat français » (Vichy) ; les appels de la France Libre ; les difficultés de la vie quotidienne ; la suppression des libertés et la répression de la Résistance ; les mesures xénophobe et antisémites ; les menaces de réquisition de la main d’œuvre (Relève, S. T. O.) ; l’occupation de toute la France en novembre 1942, etc. ?

 

Les voies de l’entrée en Résistance

Recherche de contacts avec une organisation existante avant-guerre et devenue illégale, ou entrée dans une organisation clandestine n’existant pas avant-guerre (Mouvement, Réseaux…) ? Quelles filières de passage pour la France Libre ?

 

Les conditions du contact

Lieu, personne, date, moment de la décision de prise de contact et moment de la réalisation du contact ? Contact sur le lieu de travail, d’habitation, par relations personnelles, par l’intermédiaire d’associations subsistantes (professionnelle, de solidarité, sportive, confessionnelle) ou créées par Vichy, telles les Chantiers de la Jeunesse, etc.

 

L’itinéraire

 - résistance dans un seul ou dans plusieurs groupes de Résistance ? Dans les F.F.L. ?

- conditions de vie quotidienne et personnelle (légalité, clandestinité : contraintes et risques durant tout le temps de l’action résistante ?

- type(s) d’activité(s) résistante(s) et responsabilité(s). Faire raconter au témoin le plus concrètement possible cette ou ces activités.

- dans cette période comment perçoit-il les autres résistants ?

- dans cette période comment perçoit-il la population, son comportement, ses opinions ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

II. La Répression

 

L’arrestation

- situation du témoin au moment de son arrestation.

- circonstances de l’arrestation : pourquoi, quand, où, comment, par qui ?

- conséquences de l’arrestation (interrogatoire, jugement, détention, etc.).

 

L’internement en France

- noms des camps (Argelès, Gurs, Pithiviers, Compiègne, Drancy, etc.) ou des prisons (Les Baumettes, La Santé, Fontevrault, etc.) dans lesquels le témoin est passé (dates d’arrivée et de départ, si elles sont connues) ;

- situation matérielle, physique et morale (faire préciser les facteurs déterminants) ;

- relations avec les autres détenus (dont les prisonniers de droit commun) ;

- relations avec les gardiens (français et allemands) ;

- relations avec l’extérieur (entourage familial, amical, professionnel, etc.) ;

- différences constatées dans le temps entre les différents camps ou prisons ;

- événements survenus dans le cap ou la prison (exécutions, rebellions, évasions, etc.) ou événements extérieurs connus dans les camps (débarquement en Normandie, attentat contre Hitler, Libération de Paris, etc.)

 

… Si le témoin a été déporté

Le convoi de déportation et l’arrivée au camp

- camp de départ (Compiègne ; Drancy ; …)

- dates et étapes du transport ;

- conditions du voyage (aides, difficultés) ;

- situation matérielle, physique et morale lors des premiers jours au camp ;

- découverte du camp, de son organisation, de son fonctionnement lors des premiers jours de détention.

 

La vie dans les camps ou dans les prisons hors de France

- noms des camps ou des prisons dans lesquels le témoin est passé (dates d’arrivée et de départ, si elles sont connues) ;

- situation matérielle, physique et morale (faire préciser les facteurs déterminants) ;

- relations avec les autres détenus (dont kapos) ;

- relations avec les gardiens (en particulier les S.S. de tout grade) ;

- relations avec l’extérieur (prisonniers de guerre, requis du S.T.O., population civile) ;

- différences constatées dans le temps entre les différents camps ;

- évènements survenus dans le camp (évasions, visiteur extérieurs au camp, sélections, etc.) ou événements extérieurs connus dans le camp (débarquement en Normandie, attentat contre Hitler, libération de Paris, etc.)

 

Les évacuations et la libération

- noms et localisation des étapes ;

- dates d’arrivée et de départ pour chaque étape ;

- circonstances et événements vécus par le témoin lors des évacuations ou lors de la libération ;

- situation matérielle, physique et morale du témoin lors des évacuations ou lors de la libération.

 

 

La libération

- où le témoin se trouve-t-il au moment du débarquement allié en Normandie ? Que fait-il ?

- Comment perçoit-il l’événement ? Cela entraîne-t-il des changements dans son action résistante ?

- quelle est la situation militaire dans la région dans laquelle il se trouve, et quels sont les rapports de forces : occupant et complices d’une part, Résistance d’autre part ?

- mode de participation aux combats de la Libération (lutte armée, grèves insurrectionnelles, manifestations, Milices Patriotiques…) ?

- participation aux nouveaux pouvoirs (Comité local et départemental de Libération) ? Participation aux institutions républicaines établies (Conseil municipal…) ?

- vision de la situation en France à la Libération ?

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>