Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Méthodologie : oral de rattrapage

30 Mai 2010 Publié dans #Baccalauréat

L’ORAL DE RATTRAPAGE

 

Réédition d'un article déjà publié : pour en avoir d'autres sur le même sujet, n'hésitez pas à consulter sur le blog la catégorie Examens-concours.

 

Quelle stratégie adopter ?

Vous devez choisir deux matières et bien réfléchir à votre choix, afin de pouvoir rattraper un maximum de points. Faites votre choix en combinant plusieurs facteurs : préférez des matières à fort coefficient et dans lesquelles vous avez eu une note vraiment faible (sinon, vous n’allez pas obtenir le nombre de points nécessaires), ou des matières pour lesquelles vous avez obtenu une note inférieure à votre note habituelle. Pour valider votre choix, faites des simulations de points : calculez la note qu’il vous faut obtenir dans chacune des deux matières pour rattraper les points nécessaires et assurez-vous que c’est réaliste.

 

DEFINITION DE L’EPREUVE

L’épreuve orale dure, en moyenne, 40 minutes (20 minutes de préparation et 20 minutes d’oral).

1. Le choix du sujet

* L’examinateur vous propose deux sujets au choix. Chaque sujet comporte une partie longue et une partie courte, portant l’une sur l’histoire l’autre sur la géographie.

* Les sujets ressemblent à des sujets de composition, mais ils sont plus simples et plus précis.

* L’examinateur peut vous demander de choisir immédiatement ou vous laisser partir avec les deux sujets pour faire votre choix pendant la préparation.

2. La préparation

Elle dure 20 minutes. Vous êtes généralement installé dans la salle d’examen (donc à côté du candidat qui passe). Organisez votre temps comme le souhaitez. Si le candidat ne « tient » pas 20 minutes, l’examinateur peut vous laisser finir ou vous interroger immédiatement, en tenant compte du temps qui vous a manqué pour préparer.

3. L’oral

On attend de vous une réponse organisée, comme pour une composition, avec une courte introduction, un développement structuré en deux ou trois parties, elles-mêmes organisées en deux, trois ou quatre idées chacune, avec des transitions et un raisonnement argumenté, pour en arriver à une courte conclusion.

                L’examinateur est là pour aider à faire valoir ce que vous savez et ce que vous savez faire. Il peut vous laisser parler sans vous interrompre ou vous poser des questions, vous laisser finir ou vous arrêter, faire des remarques, vous poser des questions complémentaires ou se taire : cela ne présage en rien de son opinion. Il organise sa notation comme il l’entend, selon son propre barème (10/10, ou 12/8 ou 15/5, etc.). La note définitive est attribuée au moment de la réunion du jury. La meilleure des deux notes obtenues à l’oral et à l’écrit est sélectionnée.

 

CONSEILS PRATIQUES

1. Les révisions

Comme pour l’écrit, révisez vos cours, commencez toujours par le plan du chapitre : le connaître par cœur vous permettra de mobiliser vos connaissances le moment venu. Ne commencez ni par les chapitres que vous connaissez le mieux ni par ceux sur lesquels vous avez fait une « impasse », mais par ceux pour lesquels vos connaissances sont moyennes. Ne songez pas à ce stade, à faire des fiches : vous n’en avez plus le temps.

2. L’entraînement

Si vous le pouvez, entraînez-vous : prenez des sujets au hasard et préparez-les en 20 minutes. Demandez à un camarade de vous faire passer un oral : cela vous familiarisera avec l’épreuve et vous apprendra à vaincre le stress.

3. Le temps de préparation

Gérez bien votre temps de préparation. Choisissez votre sujet (ne tergiversez pas). Consacrez environ 12 minutes à la question longue, 6 minutes à la question courte. Gardez du temps pour trier vos feuilles et vous mettre en condition. Procédez comme pour une composition, en étant beaucoup plus rapide.

4. Le brouillon

Notez les éléments de l’introduction, le plan de votre intervention, les éléments à ne pas oublier et les éléments de la conclusion. Laissez de la place pour ajouter une idée à la dernière minute. Ne rédigez rien : vous n’en avez pas le temps. Soignez votre brouillon : si le trac vient, vous pourrez vous raccrocher à des notes claires, concises, ordonnées. Numérotez vos feuilles pour ne pas vous tromper devant l’examinateur.

5. Le passage à l’oral

Annoncez le sujet choisi. Surveillez votre monde pour respecter l’équilibre entre les deux parties de l’épreuve. Si vous ne savez pas répondre à une question, ne donnez pas des réponses au hasard.

6. Votre attitude

Présentez-vous simplement. Ne prenez pas un air battu, ce qui risque de donner à l’examinateur l’impression que vous ne méritez pas votre baccalauréat. Ne soyez pas non plus trop sûr de vous : c’est irritant. Parlez clairement, posément, sans traîner. Employez un langage correct, évitez les chewing-gums et les familiarités.

Lire la suite

Lauréates du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2010

26 Mai 2010 Publié dans #Concours et club histoire

 

         Les élèves du club histoire du lycée Frédéric et Irène Joliot Curie de romilly sur Seine ont été primés pour le Concours National de la Résistance et de la Déportation 2010.

 

        Les lauréates se verront offrir par le service départemental de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC) et le Comité d'Organisation du Concours de la Résistance et de la Déportation un voyage pédagogique le 1er juillet 2010.

 

 

Le programme est riche de découverte et d'émotions :

 

Voyage de récompense des lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation

 

Paris et région parisienne - 1er juillet 2010

 

7h15 : départ de troyes, esplanade du boulevard Delestraint

 

10h30 : visite de l'Historial de Gaulle aux Invalides à Paris

 

12h30 : déjeuner aux Invalides

 

15h00 : visite du Mont Valérien à Suresnes

 

17h45 : arrivée à l'Arc de Triomphe

 

18h30 : cérémonie de ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe

 

19h15 : départ de Paris

 

22h00 : retour à Troyes, esplanade du boulevard Delestraint

 

 

Lire la suite

Est-ce l'océan ou la forêt le poumon de la Terre ?

21 Mai 2010 Publié dans #Culture et réflexions

Est-ce l'océan ou la forêt le poumon de la Terre ?

Au Brésil, la forêt amazonienne est fortement déboisée. Une idée reçue fait de la forêt amazonienne le "poumon de la Terre". Mais il s'agit d'une idée reçue.... Voici la reprise d'un article sur le web et des liens vers d'autres pour bien comprendre cela :

" On entend souvent dire qu'à force de déboiser la forêt amazonienne, on va manquer d'oxygène. Mais le véritable "poumon de la Terre", c'est l'océan.

 

         
Le véritable poumon de la Terre, c'est l'océan. © Nasa

Le poumon est un organe qui assure le renouvellement du dioxygène (O2) et l'élimination du gaz carbonique (CO2) produit par la respiration cellulaire de chaque organisme. Or, justement, les végétaux verts produisent du dioxygène et consomment du dioxyde de carbone au cours de la photosynthèse. Voilà pourquoi l'on compare les forêts à des poumons.

Les forêts : O2 émis = O2 consommé

Mais de là à ce qu'elles soient LE poumon de la Terre, c'est exagéré. Evidemment, les forêts produisent de l'oxygène. Mais elles en consomment aussi. D'ailleurs, si l'on compare les effets de la photosynthèse et les produits de la respiration des végétaux et de l'énorme biomasse des sols forestiers, les bilans production-consommation d'O2 et consommation-production de CO2 sont équilibrés.

Donc, contrairement à une idée reçue, les arbres et végétaux de la terre ferme ne sont pas les principaux producteurs d'oxygène. Bref, le titre de "poumon de la terre" ne revient pas aux forêts.

Les océans : réserve de plancton et de CO2 dissous

Qui alors est responsable du renouvellement de l'oxygène de l'atmosphère ? Elle en comporte 21% en volume tout de même ! Ce sont les océans. Pour deux raisons : c'est là que vit le phytoplancton, ou plancton végétal, formé de minuscules algues. Celui-ci constitue une biomasse bien plus importante que celle des forêts. C'est lui le premier producteur d'O2 et recycleur de CO2.

 

 

De plus, au rôle du phytoplancton s'ajoute la solubilisation du CO2 dans l'eau océanique et le piégeage de ce CO2 dissous dans les sédiments calcaires qui s'accumulent depuis des millions d'années au fond des mers.

Finalement, ce prestigieux titre de poumon de la terre revient aux océans. Donc protégeons-les bien sûr, mais que cela n'empêche pas de lutter contre la déforestation......Pour la forêt amazonienne, l'équivalant d'un terrain de football est détruit tout les quatre secondes, soit 159 km² chaque jour. L'oxygène n'est pas menacé, certes, mais la biodiversité, elle, s'étiole peu à peu."

 

Source : Reprise d'un article sur le web : http://www.linternaute.com/science/environnement/est-ce-que/06/poumon-terre/poumon-terre.shtml

 

Liens : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/oceanographie/d/vie-et-structure-des-oceans_410/c3/221/p5/

 http://tatoufaux.com/?La-foret-est-le-poumon-de-la-Terre

http://environnement.ecoles.free.fr/pourquoi%20dit-on%20que%20les%20forets%20sont%20les%20poumons%20de%20la%20terre.htm

Lire la suite

Lien sonore pour réviser le Bac d'histoire-géographie

13 Mai 2010 Publié dans #Baccalauréat

Voici un lien sonore pour réviser l'histoire-géographie, ausi bien pour les relations internationales de nos jours en histoire, que pour la géographie (mondialisation, des mondes en quête de développement, Brésil...) :

 

FRANCE CULTURE : ENJEUX INTERNATIONAUX

 

http://www.franceculture.com/emission-les-enjeux-internationaux-br%C3%A9sil-2010-05-13.html

 

Ensuite, vous pouvez rester sur France-Culture dans la rubrique Enjeux internationaux et consulter les archives. Dans ces archives vous trouverez de nombreux liens sonores permettant d'explorer l'actualité mondiale et de comprendre notre présent.

 

http://www.franceculture.com/

 

Un autre lien pour la connaissance du passé :

 

FRANCE INTER : 2000 ANS D'HISTOIRE

 

Toutes les périodes sont étudiées, cela concerne donc aussi bien les élèves de 2e que de 1ère, et bien sur de Terminale.

 

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/2000ansdhistoire/archives.php

 

Bonnes révisions et bonnes découvertes de notre monde...

 

 

Lire la suite

Venue de M. Coipel

9 Mai 2010 Publié dans #Activités et conférenciers

La venue de M. Coipel est reportée du fait d'une impossibilité pour lui de venir le 10 mai comme prévue. En conséquence, du fait du calendrier (venue de M. Saurel le 17, le 24 ets jour férié) il ne devrait venir que le 31 mai.

 

Pour rappel :

 

Objet : Intervention en classe de 1ère L2 de M. Coipel, dessinateur pour Marvel Comics et Dreamworks.

 

De : M. Martineau, professeur principal des 1ère L2, professeur d’histoire-géographie-ECJS.

 

 

 

M. Olivier Coipel accepte de venir réaliser une intervention en classe de 1ère L2 le lundi 10 mai en salle 406 de 13h00 à 15h00.

 

En effet, la classe de 1ère L2 comporte plusieurs élèves intéressés par le métier de dessinateur, mais aussi de façon plus générale par les arts et la communication. Dans cette perspective d’orientation et dans le cadre du chapitre d’histoire : Arts, culture et société au XIX et XX siècle du programme de 1ère L, la venue de M. Coipel représente un bénéfice pour les élèves.

 

 

L’intervention se déroulerait de la façon suivante :

 

1) Découverte de la mini exposition réalisée par les élèves.

2) Intervention de M. Coipel sur :

            a) le métier de dessinateur : quelles études, quel parcours ?

            b) les réalisations : les aventures de la réalisation de BD, de films d’animations.

3) Questions/réponses des élèves.

Lire la suite