Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Articles avec #culture et reflexions tag

Exposition virtuelle de la BNF sur la Première Guerre mondiale

20 Avril 2014 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

La Bibliothèque Nationale de France propose une exposition virtuelle sur la Première Guerre mondiale :

 

http://expositions.bnf.fr/guerre14/index.htm

 

 

Lire la suite

Site de la bibliothèque numérique mondiale

1 Juillet 2013 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

 

Voici un lien vers le site de la bibliothèque numérique mondiale :
http://www.wdl.org/fr/


Ce projet mis en place par l'UNESCO et la bibliothèque du Congrès propose des recherches dans 7 langues (dont anglais, espagnol et français).

 

Ci-dessous l'explication détaillée du projet sur Eduscol.
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/mai-2013/bibliotheque-numerique-mondiale

 

 

Lire la suite

Carte de France répertoriant les lieux d'histoire et de mémoire.

23 Avril 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

Carte de France répertoriant les lieux d'histoire et de mémoire :

http://www.maison-histoire.fr/evenements/agenda-culturel-regions/carte-interactive/

Lire la suite

Actualité : conseils pour le programme de 1ère S

21 Avril 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

 

 

 

Le programme d'histoire de 1ère S suscite des inquiétudes :

 

http://www.europe1.fr/France/1ere-S-l-impossible-programme-d-Histoire-1032579/

 

Mais le doyen d'histoire donne des conseils pour bien réussir ce programme :

 

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/02/21022012_HG1S.aspx

 

 

 La vision d'un directeur de la collection Belin :

 

http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-les-nouveaux-programmes-d-histoire-du-lycee

 

 

 

Voici des indications supplémentaires sur les épreuves :

 

http://histoire-geo-ec.ac-amiens.fr/?Essai

 

 

Lire la suite

Analyse d'images à travers un site Internet

2 Janvier 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

 

Un lien vers un site proposant des analyses d'images :

 

 

http://www.decryptimages.net/

 

 

 

 

 

 

En particulier, pour les élèves de Terminale Littéraire étudiant en français et en histoire le général De Gaulle, voici (en lien avec le site INA) un passage sur :

Un absent très présent : De Gaulle

Par François Robinet, professeur agrégé d'histoire, doctorant à l'Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines.

 

http://www.decryptimages.net/index.php?option=com_content&view=article&id=419:un-absent-tres-presentn-de-gaulle&catid=39:plus15ans&Itemid=80

Lire la suite

Mise en ligne d'archives par Larousse

13 Mai 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

MISE EN LIGNE D'ARCHIVES PAR LAROUSSE

 

Larousse met en ligne de sarchives jusqu'en 2003, en particulier des journaux de l'année, auxquels on peut accèder par thématiques :

http://www.larousse.fr/archives/journaux_annee

 

Lire la suite

La BnF met en ligne des extraits des albums de l'égyptologue Prisse d'Avennes

13 Avril 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

 

 

La BnF met en ligne des extraits des albums de l'égyptologue Prisse d'Avennes

 

 

 Prisse d'Avennes
http://expositions.bnf.fr/egypte/

 Égyptologue, archéologue et ethnologue, Émile Prisse d'Avennes séjourna par deux fois en Égypte au XIXe siècle, s'intéressant autant aux ruines de l'Égypte pharaonique qu'aux monuments islamique. La BnF consacre jusqu'au 5 juin 2011, sur le site de Richelieu, une exposition à ce pionnier de l'égyptologie qui vécut en artiste et ne cessa de dessiner.

«J'ai recueilli de quoi faire le plus bel ouvrage qui ait encore été publié sur l'Égypte », écrit-il en 1860. Il publia quatre recueils d'une grande qualité dont certaines pages sont parfois les derniers témoins de monuments ou de décors à présent disparus : Monuments égyptiens (1847), Oriental album (1848), Histoire de l'art égyptien d'après les monuments (1858-1879), et L'Art arabe d'après les monuments du Kaire (1869-1877). Chacun pourra retrouver en ligne une sélection de ses dessins, commentée par Marie-Claire Saint-Germier, conservateur à la Réserve des livres rares.
 Ces pages d'album sont complétées par une fiche pédagogique téléchargeable et par de la papeterie inspirée par l'oeuvre du célèbre égyptologue.

 

 

 http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/expositions_videos/a.video_prisse_d_avennes.html

 

 

Lire la suite

Les poupées de la mondialisation

2 Février 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

 

 

Les poupées de la mondialisation.

 

La poupée Barbie est née en 1959 et a contribué au succès planétaire de la firme Mattel. D’abord porteuse de l’esthétique occidentale, cette poupée, la première à connaître des mensurations d’adulte et la publicité télévisée, est très vite déclinée dans de multiples variantes nationales, régionales ou ethniques.

Son succès a suscité des imitations adaptées aux préceptes religieux et à des marchés fermés aux poupées trop découvertes. Ainsi est née la poupée Fulla, fabriquée comme Barbie, en Chine. Cette poupée a le teint mat, de grands yeux marrons et peut porter, selon les versions, une abbaya noire ou le hidjab et de longues robes couvrantes. Mattel a répliqué par une Barbie marocaine, tandis qu’une société du Michigan, qui vise les communautés musulmanes, commercialise Razanne en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. 

 

Poupées de la mondialisation

 

 

 

Citez des produits représentatifs de la mondialisation ?

Quels sont les vecteurs de l’uniformisation des cultures ?

Comment les entreprises s’adaptent –elles à la diversité culturelle ?

 

CF. Manuel Hatier 2008

Lire la suite

Ile de pollution

1 Décembre 2010 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

Le développement durable est le processus qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » (Rapport Brundtland, ONU, 1987).

 

 Mais ce développement durable est malmené par les modes de consommation générant un immense gaspillage des sociétés de consommation. Les conséquences sont diverses et néfastes. Voici un exemple pour l'environnement avec la formulation d'une île à partir de détritus, de pollution. Une île plus grande que la France.

 

Voici un lien pour consulter les images de cette île de pollution au sein du Pacifique : http://www.agirpourlaplanete.com/videos/13-pollution/114-une-ile-de-pollution-au-milieu-du-pacifique.html

 

Ci-dessous un article de la pravda traduit par un internaute : http://terresacree.org/iledeplastique.htm

La Pravda, le 23 octobre 2007

Une énorme île d'ordures plus grande que le Texas flotte dans l'Océan Pacifique, à mi-chemin entre San Francisco et Hawaii. [Avec ses 692.402 Km2, le Texas est juste un peu plus grand que la France, NDT]


La California Coastal Commission de San Francisco, a dit que la soi-disant Grande Nappe d'Ordures du Pacifique (GPGP) grossit rapidement depuis les années 50.


La gigantesque ratatouille d'ordures, qui se compose de 80% de matières plastiques et pèse environ 3,5 millions de tonnes, disent les océanographes, flotte là où il est rare que les gens voyagent, dans le no man's land entre San Francisco et Hawaii.


Marcus Eriksen, directeur de recherche et d'éducation à la Algalita Marine Research Foundation de Long Beach, a déclaré que son groupe surveillait la GPGP depuis 10 ans. « Avec les vents qui soufflent et les courants qui s'enroulent en cercle, c'est le milieu idéal pour piéger [les ordures], » a dit Eriksen. « Il n'y a rien que nous puissions faire maintenant, à l'exception de ne pas faire plus de mal. »


La nappe a grossi de plus en plus, avec les débris des océans du monde entier, de dix fois tous les dix ans depuis les années 50, a déclaré Chris Parry, chef de programme d'éducation du public de la California Coastal Commission de San Francisco.


Les modèles actuels de l'océan peuvent garder les épaves flottantes planquées dans une partie du monde, là où personne ne les verra jamais, mais leur majorité est générée à terre, selon un rapport de l'an dernier de Greenpeace intitulé « Les débris de plastique dans les océans du monde. »


Le rapport révélait que 80% des ordures dans les océans étaient originaires de la terre. Alors que les navires laissent parfois tomber des chargements de chaussures ou de gants de hockey dans les eaux (quelquefois exprès et illégalement), la grande majorité des ordures en mer a entamé son voyage comme ordure à terre.


C'est pourquoi faire un marécage potentiellement toxique comme la nappe d'ordures est entièrement évitables, a dit Parry.


« À ce stade, son nettoyage n'est pas une option, » a déclaré Parry. « Il s'agit juste de dépasser notre dépendance prolongée aux plastiques. ... La solution à long terme est d'arrêter de produire autant de produits en plastique chez nous et de changer nos habitudes de consommation. »

Parry a dit qu'utiliser des sacs d'épicerie en panier au lieu de sacs en plastique est une bonne première étape ; l'achat d'aliments sans plastique autour en est une autre.


La GPGP est particulièrement dangereuse pour les oiseaux et la vie marine, a dit Warner Chabot, vice-président de l'Ocean Conservancy, un groupe environnemental.


Les tortues confondent les sacs en plastique clair avec des méduses. Les oiseaux plongent et avalent des tessons de plastique indigestes. Les matières plastiques à base de pétrole prennent des décennies à se décomposer, et aussi longtemps qu'elles flottent à la surface des océans, elles peuvent apparaître comme des bouts de nourriture.


« Ces animaux meurent parce que le plastique bouche par la suite leur estomac, » a dit Chabot. « Il ne passe pas, et ils meurent littéralement de faim. »


Le rapport de Greenpeace constatait qu'au moins 267 espèces marines souffrent de quelque forme d'ingestion des débris marins ou d'enchevêtrement avec eux.


Original :
http://english.pravda.ru/
Traduction approximative de Pétrus Lombard pour Alter Info

 

Lire la suite

Deux acteurs de la mondialisation : Banque mondiale et FMI

11 Novembre 2010 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Culture et réflexions

Un lien pour réviser le baccalaureat autrement : écouter les Enjeux Internationaux de France Culture.

 

Le chapitre sur la mondialisation évoque des acteurs de ce phénomène, comme la Banque mondiale et le FMI.

Voici un lien vers l'emission à écouter et ce qui apparaît sur le site :

 

http://www.franceculture.com/emission-les-enjeux-internationaux-economie-mondiale-assemblee-annuelle-du-fmi-et-de-la-banque-mondi

 

"Le rôle des institutions onusiennes dans le traitement actuel de la crise économique

L'évolution de ces deux organisations internationales, crées en 1945, est sensiblement différente.   

En terme d'aide au développement, on peut dire aujourd'hui que le contrôle effectif de la Banque Mondiale a été pris par les pays clients et que l'évolution de son fonctionnement accompagne leurs propres priorités en matière de croissance et de développement.    Dans le cas du FMI, la situation est sensiblement différente : ses interventions s'adressaient en priorité aux pays les plus pauvres, étant donné l'abondance des marchés où la plupart de pays émergeants pouvaient s'approvisionner.   

Pendant le crise de 2008, on a vu que l'organisation est restée en retrait des prises de décision, puisque ce sont les banques centrales qui sont intervenues. Par ailleurs, le rapport de force au sein de cet organisme reste encore toujours en faveur des pays occidentaux.

Jérome Sgard est directeur de recherche au CERI (Sciences Po Paris)"

Lire la suite
1 2 > >>