Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Articles récents

Texte de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789

20 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Education civique juridique et sociale

 

 

 

DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789
 

 

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution, et au bonheur de tous. En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen.

 

   

Article premier

 

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Article II

 

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Article III

 

Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Article IV

 

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Article V

 

La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Article VI

 

La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article VII

 

Nul homme ne peut être accusé, arrêté, ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout Citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Article VIII

 

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article IX

 

Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi.

Article X

 

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Article XI

 

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.

Article XII

 

La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Article XIII

 

Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés.

Article XIV

 

Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Article XV

 

La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Article XVI

 

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Article XVII

 

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

 

PRÉAMBULE DE LA CONSTITUTION DU 27 OCTOBRE 1946

Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et les libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République.

Il proclame, en outre, comme particulièrement nécessaires à notre temps, les principes politiques, économiques et sociaux ci-après :
La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République.
Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.
Tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale et adhérer au syndicat de son choix.
Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent.
Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à la gestion des entreprises.
Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.
La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.
Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.
La Nation proclame la solidarité et l’égalité de tous les Français devant les charges qui résultent des calamités nationales.
La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État.
La République française, fidèle à ses traditions, se conforme aux règles du droit public international. Elle n’entreprendra aucune guerre dans des vues de conquête et n’emploiera jamais ses forces contre la liberté d’aucun peuple.
Sous réserve de réciprocité, la France consent aux limitations de souveraineté nécessaires à l’organisation et à la défense de la paix.
La France forme avec les peuples d’outre-mer une Union fondée sur l’égalité des droits et des devoirs, sans distinction de race ni de religion.
L’Union française est composée de nations et de peuples qui mettent en commun ou coordonnent leurs ressources et leurs efforts pour développer leurs civilisations respectives, accroître leur bien-être et assurer leur sécurité.
Fidèle à sa mission traditionnelle, la France entend conduire les peuples dont elle a pris la charge à la liberté de s’administrer eux-mêmes et de gérer démocratiquement leurs propres affaires ; écartant tout système de colonisation fondé sur l’arbitraire, elle garantit à tous l’égal accès aux fonctions publiques et l’exercice individuel ou collectif des droits et libertés proclamés ou confirmés ci-dessus.

 

 

1) Présenter le document. En quoi ce texte a-t-il une nature politique ?

2) En quoi ce texte expose-t-il la pensée de l’élite cultivée des philosophes des Lumières ?

3) Comment ce texte peut-il inspirer le droit et les conceptions de la justice (relever le vocabulaire juridique) ?

4) En quoi ce texte a-t-il une portée universelle ?

Lire la suite

Cartographie : les territoires du quotidien, deux exemples de représentations

19 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cartographie 1ère

 

 TERRITOIRE DU QUOTIDEN : DEUX EXEMPLES DE REPRESENTATIONS

 

 

 

Pour élaborer vos propres schémas vous pouvez observer ces deux schémas et regarder :

 

1) la formulation du titre et sa signification (travail d'analyse)

2) comment est structurée la légende (parties, éléments figurant dans la légende) ;

3) les différents figurés choisis (ponctuel, linéaire, de surface) et le choix des couleurs ;

4) la nomenclature (les noms de lieux et autres figurant sur le schéma).

 

 

 

Schema--territoire-proche_0002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

territoires du quotidien schéma

Lire la suite

Cours 1ère Géographie : La région : territoire de vie, territoire aménagé (3)

18 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

C. Comment l’espace régional est-il organisé ?

 

Site Région Champagne-Ardenne : http://www.cr-champagne-ardenne.fr/?SID=222

 

Réalisation d’un schéma : L’organisation spatiale de la région Champagne-Ardenne

 

Pour réaliser le schéma de l’organisation spatiale de la région Champagne-Ardenne :

1) Tracer la forme simplifiée de la région Champagne-Ardenne

2) Choisir des figurés (symbole, taille, couleur…) pour : les principales zones de peuplement et d’activités, l’armature urbaine et les réseaux de communication.

3) Etablir une légende classée et ordonnée.

4) Compléter le fonds de schéma en n’oubliant pas de hiérarchiser (par la taille, etc…) les indications représentées, en faisant figurer la nomenclature ainsi que le titre du schéma.

 

 

Liens pour aider à la réalisation du schéma :

 

http://www.geographie1-prof.hachette-education.com/views/site-prof/index.php?cat=ChampagneArdenne#regions

http://www.1re.geolycee.magnard.fr/system/files/9782210104099-geo1-region-champagne-ardenne.pdf

Carte-organisation-regionale-Champagne-Ardenne.jpg

Lire la suite

Cours 1ère Géographie : La région : territoire de vie, territoire aménagé (2)

18 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

 

2. Quel est le rôle du Conseil régional ?

 

Sur le site du Conseil régional, vidéo présentant l'institution de la région et la région dans la République (5 min 32)

 

http://www.cr-champagne-ardenne.fr/?SID=27&SITE_ID=21

 

A quand remonte la création de la région ?

Les régions sont les plus récentes des collectivités territoriales. Elles ne sont élues au suffrage universel que depuis 1986.

 

Quel est le rôle de la région ?

La région fédère les différents acteurs : 

* en effet la vaste région Champagne-Ardenne comporte 2000 communes, 4 départements ;

* les territoires sont très différents : territoires ruraux riches ou pauvres, des bassins industriels en souffrance ou dynamiques ; 

 

Quels sont les domaines d’intervention de la région ?

Les grandes infrastructures, le transport ferroviaire voyageur, l’action économique, la formation des hommes pour l’accès à l’emploi, la recherche et l’enseignement supérieur.

 

Avec quel autres acteur la Région a-t-elle des relations privilégiées ?

Avec l’Etat à travers la préfecture représentée par le préfet de région.

 

Quelles sont les deux instances de la région ?

* L’une est politique et délibère en session et en commission permanente : c’est le Conseil régional.

* l’autre, de conseil et d’avis, délibère sur les projets de l’instance politique. C’est le CESR : Conseil économique et social régional. 

 

Quelles sont les personnes constituant le CESR ?

L’institution est constituée des représentants des différentes forces socio-économiques : les organisations patronales, les organisations syndicales de salariés, les organisations agricoles, les milieux de la recherche, de la culture, de la mutualité. C’est en quelque sorte un « parlement socio-économique ».

 

Quels sont les pouvoirs du CESR ?

Il n’a pas de pouvoir décisionnel mais il donne des avis et émet des rapports pour des grands sujets d’actualité.

 

A partir de ces réponses établir un organigramme et du site de la région Champagne-Ardenne sur les institutions de la région française:

 

 

_ La région Champagne-Ardenne est co-dirigée par plusieurs acteurs :

* l’institution régionale comporte deux instances : le Conseil régional qui prend les décisions politiques et le Conseil économique et social régional représentant les catégories socioprofessionnelles.

* l’Etat en région, chargé de coordonner l’action des services déconcentrés autour d’une Préfecture et d’un SGAR (Secrétariat Général pour les Affaires Régionales).

 

 

Les institutions de la région française 0001

 

B. Quelle est la place de la région Champagne-Ardenne en France et en Europe ?

 

                        1. En quoi la région Champagne-Ardenne a-t-elle une position de carrefour européen ?

 

Lien (aéroport de Vatry, 2 min 50) :  http://www.youtube.com/watch?v=sNQ6h6jCgKs

 

OU

 

Transparent : Positionnement de la région Champagne-Ardenne par rapport à l’Europe et à la France

Sur quels axes est située la région par rapport à la France ? A l’Europe ? Est-ce un avantage dans les deux cas ?

_ La région est dans l’axe Paris-Est de la France (Strasbourg…)

_La région Champagne-Ardenne est située à proximité de la mégalopole européenne.

 

_ La proximité de la capitale a plusieurs conséquences : elle attire à elle les hommes et les richesses en offrant de meilleures services (emplois, grandes universités…), mais c’est aussi la possibilité de recevoir des aménagements liés à la « troisième couronne » parisienne, comme un aéroport international de Vatry (5e aéroport de fret, en développement avec les compagnies Low Cost comme Ryan air). Le TGV a des retombées économiques pour le nord de la région, mais la liaison nord sud de la région est difficile ce qui constitue une grande faiblesse.  

_ Au niveau européen la région est quelquefois un espace de circulation, mais où on ne s’arrête pas (« effet tunnel »), en allant vers Paris. Mais la proximité de fortes densités de la mégalopole européenne permet à un tourisme international de fréquenter la région (Reims, Troyes..).

Effet tunnel : phénomène où un espace est traversé sans que les personnes où les marchandises s’arrêtent. Absence de retombée économique positive pour l’espace traversée.

 

                        2. Quelle est la situation de la Champagne-Ardenne par rapport aux autres régions françaises ?

 

Etude des régions en France à l’aide de données statistiques

 

Tableau des diversités régionales en France métropolitaine

1) Pour le PIB par habitant, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix. Le PIB par habitant de l’ensemble métropolitain peut-il être utile dans le choix des seuils statistiques ?

2) Pour le taux de variation annuel de population, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix.

3) Pour le taux de chômage, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix.

 

II. Réalisation d’un croquis :

 

1) Représentez les données statistiques en complétant le tableau ci-dessous.

2) Construise la légende du croquis à partir du tableau ci-dessus

3) Proposez une typologie des régions françaises à partir du croquis réalisé. Justifiez votre réponse.

4) Réalisez le croquis.

 

Etude de statistiques : Etude des régions en France à l’aide de données statistiques

1) Pour le PIB par habitant, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix. Le PIB par habitant de l’ensemble métropolitain peut-il être utile dans le choix des seuils statistiques ?

_ On peut établir un classement en trois groupes des régions françaises avec le PIB/habitant.

* Le 1er groupe comprend les régions ayant un PIB/habitant allant de 17 827 euros par habitants (Languedoc-Roussillon) à 19 653 euros (Auvergne) : 10 régions au revenu faible.

* Le second groupe comporte 9 régions comprenant de 20 197 euros par habitant (Midi-Pyrénées) à 22 909 (Haute-Normandie), ce qui correspond à un niveau moyen..

* Le dernier groupe se limite à trois régions à fort revenu : de 23 777 euros/hab. en Alsace et 24 113 dans les Rhône-Alpes à 35 946 en Ile-De-France.

_ Le choix de ces groupes correspond à la volonté de montrer l’homogénéité de revenus pour une partie des régions française. Et le statut d’exception de trois régions : l’Alsace à cause des bénéfices apportés par sa situation frontalière avec l’Allemagne, la richesse de l’industrie et de l’économie des Rhône-Alpes et surtout la puissance économique de l’Ile-De-France. 

_ La moyenne française du PIB/habitant ne peut pas être utilisé à cause de l’augmentation de ce revenu provoqué par l’exceptionnelle richesse de l’Ile-De-France. 19 régions sur 22 sont ainsi en dessous de la moyenne nationale.

 

2) Pour le taux de variation annuel de population, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix.

_ Les régions françaises peuvent se diviser en trois groupes selon le taux de variation annuel de la population.

*  Un groupe marqué par un léger recul  ou la quasi stagnation du nombre d’habitants : de -0,19 % (dans le Limousin) jusqu’à 0,08% (Nord-Pas-de-Calais) : 6 régions. 

* Un groupe de 10 régions ou l’évolution existe sans bouleverser les régions (de 0,20% en Franche-Comté à 0,44% en Bretagne et Aquitaine). 

* 6 régions ont un taux de variation annuel important (0,55% dans les Midi-Pyrénées) à très important (0,92% dans le Languedoc-Roussillon). Ce sont des régions attractives économiquement ou situés dans le Sud de la France (Héliotropisme et thalassotropisme).

_ Les groupes correspondent à des blocs relativement proches dans les chiffres, et séparés de l’autre groupe par des écarts relativement importants.

 

3) Pour le taux de chômage, choisissez deux seuils statistiques pour répartir les régions françaises dans trois groupes. Expliquez votre choix.

_ Les régions françaises peuvent être divisés en trois groupes en prenant en compte le taux de chômage en juin 2002 :

* Le 1er groupe correspond à un taux de chômage fortement inférieur à la moyenne : de 6,5% (Alsace)  à 7,9% (Bourgogne).

* Le second groupe correspond à 10 régions : de 8,0% (Auvergne) à 9,9% (Haute-Normandie), gravitant autour de la moyenne nationale (9,0%).

* Enfin, le dernier ensemble regroupe les quatre régions qui ont franchi le seuil symbolique des « deux chiffres » de chômage : de 10,4% (Corse) à 13,6% (Languedoc-Roussillon). 

 

  Tableau statistique des régions françaises

Lire la suite

Cours 1ère Géographie : La région : territoire de vie et territoire aménagé (1)

18 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

LA REGION : TERRITOIRE DE VIE ET TERRITOIRE AMENAGE

5 à 6 heures                                                                                 Manuel Magnard

 

Introduction : La France comporte 27 régions (22 régions métropolitaines et 5 DROM). Avec  les lois de décentralisation de 1982 (loi Deferre) et la loi constitutionnelle de 2003 les régions sont devenues des collectivités territoriales disposant de compétences variées comme l’aménagement du territoire, le développement économique, mais aussi la formation professionnelle ou encore la gestion des lycées.

Problématique : En quoi la région est-elle un territoire de vie ? Quels sont les rôles des acteurs (Etat, conseil régional, communes) pour la région ?

 

I. Etude de cas : La région Champagne-Ardenne

3 à 4 heures

            A. Quelles sont les caractéristiques et l’identité de la région Champagne-Ardenne ?

 

                        1. Quelles sont les particularités de la région Champagne-Ardenne ?

 

Comparer les statistiques population, superficie, densité : France Champagne

 

Qu’est-ce qu’une région ?

_ Une région est une division administrative d’un pays qui sert à celui-ci (à la France et à l’Union européenne) à aménager ce territoire localement. La France compte 27 régions, dont 22 régions en métropole, avec des pouvoirs augmentés par les lois de décentralisation de 1982-83, et la loi constitutionnelle de 2003.

Région (p. 314) : regroupement de départements créé en 1955, la région devient une collectivité territoriale par les lois de décentralisation de 1982 avec un Conseil régional élu au suffrage universel. On compte 22 régions métropolitaines. Les cinq départements d’outre-mer ont également le statut de Région.

 

TEST sur la région Champagne-Ardenne

 

Site de la région avec les chiffres : http://www.cr-champagne-ardenne.fr/?SID=302

 

A l’aide de vos connaissances dites quelles sont les caractéristiques de la Champagne-Ardenne ?

_ La superficie de la région est de 25 605 km² soit 4,7% du territoire national. Mais la densité est inférieure de moitié à celle de la France (52 hab. km² contre 113) à cause d’un faible niveau de peuplement (1 338 500 habitants en 2010). La Champagne-Ardenne est l’une des cinq régions les moins peuplées de France et la seule à perdre des habitants entre 1999 et 2006.

 

_ 37% de la population habite dans les campagnes et 62% du territoire de la région est consacrée à l’agriculture : orge ; choux à choucroutes et betteraves sucrière (2e rang national), des fromages réputés (chaource, époisses) et surtout le vin de champagne assurant 21% du commerce extérieur de la région. On compte 24 000 exploitations agricoles et viticoles. On compte également 701 000 hectares de forêts, soit 27% du territoire régional.

 

 

 

 

 

 

 

I. Comparer les statistiques population, superficie, densité : France Champagne

 

II. Test sur la région Champagne-Ardenne

A. Région administrative :

1. Combien a-t-elle d’habitants ?

 

2. Quel est le nom de la préfecture de région ?

 

3. Quels sont les départements qui la composent ?

 

4. Donner le nom des villes préfectures de ces différents départements ?

 

B. Région physique :

5. Quelles sont les principales caractéristiques du relief de cette région ?

 

6. Quelles sont les principales caractéristiques de son climat ?

 

7. Quels sont les principaux cours d’eau qui traversent cette région ?

 

8. Qu’est-ce qui entoure la région (autres régions, mers et océans, pays….) ?

 

C. Une région touristique ? :

9. Citer quelques lieux ou monuments touristiques.

 

 

Test sur la région Champagne-Ardenne

I. Région administrative :

1. Combien a-t-elle d’habitants ?

1 338 500 habitants

2. Quel est le nom de la préfecture de région ?

Châlons-en-Champagne

3. Quels sont les départements qui la composent ?

Haute-Marne, Ardennes, Aube, Marne.

4. Donner le nom des villes préfectures de ces différents départements ?

Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Troyes, Chaumont.

 

II. Région physique :

5. Quelles sont les principales caractéristiques du relief de cette région ?

L’altitude varie de 200 à 500. Ce sont principalement des plaines.

6. Quelles sont les principales caractéristiques de son climat ?

Climat continental. Etés chauds et hivers froids.

7. Quels sont les principaux cours d’eau qui traversent cette région ?

La Marne, La Meuse.

8. Qu’est-ce qui entoure la région (autres régions, mers et océans, pays….) ?

Ile-de-France, Picardie, Lorraine, Bourgogne, Franche-Comté.

 

III. Une région touristique ?  :

9. Citer quelques lieux ou monuments touristiques.

Cathédrale de Reims, Château de Sedan.

 

 

 

 

 

 

 

 

Transparents ou diaporama : caractéristiques socio-économiques de Champagne-Ardenne

OU

  Site INA : http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/CAB97012848/tgv-et-champagne.fr.html  TGV et Champagne : la viticulture et le transport, deux secteurs économiques de la Champagne-Ardenne.   

En quoi les deux activités économiques présentées sont-elles caractéristiques de la région ?

_ La viticulture prestigieuse du Champagne pèse un poids déterminant au sein de l’économie champenoise. Mais, la liaison ferroviaire dans cette région entre Paris et la dorsale européenne est également importante même si les retombées économiques valorisent Reims et non le reste de la région périphérique ou rurale.

 

En quoi cette opposition des deux secteurs montre les difficultés de l’aménagement de la Champagne-Ardenne ?

_ L’économie champenoise est déséquilibrée au profit de la viticulture, alors que les autres activités économiques (industries textiles et métallurgiques par exemple) souffrent d’une reconversion difficile, des délocalisations pour des pays où la main-d’œuvre est moins chère. Le chômage est important en Champagne-Ardenne.

_ La Champagne-Ardenne est traversée plus que valorisée par les différents moyens de transport. On parle à ce sujet d’effet tunnel.

 

_ La région Champagne-Ardenne, figure traditionnellement parmi les régions les plus riches de France. Elle se situe dans le 1er quart des régions françaises au classement sur le produit intérieur brut par habitant (96). Celui-ci lui confère le 85ème rang (sur 206) des régions européennes, la plaçant au même niveau que la Catalogne ou la région de Madrid.

_ Elle dispose d’un atout considérable qui a forgé son image de marque et sa renommée en France et dans le monde entier : le vin de Champagne. Symbole du raffinement et de l’art de vivre à la française, il est produit depuis plusieurs centaines d’années aux environs d’Epernay et de Reims et constitue un véritable pôle commercial qui concourt favorablement au produit intérieur brut régional.

 

Quelles sont les autres forces et faiblesses économiques de la région ?

_ Sur le plan économique, la Champagne-Ardenne est la 5ème région industrielle (part de l'emploi salarié industriel), avec une forte tradition dans les secteurs du travail des métaux (3e région métallurgique française en 2010) et du textile (5e région française en termes d'effectif salarié dans le textile). Néanmoins, elle offre des disparités de développement entre la partie "ouest", entraînée par la dynamique de l’Ile-de-France, et la partie "est" de la région qui apparaît plus fragile.

 

 

 

 

France

Champagne-Ardenne

Population (2011)

65 000  000 habitants

1 338 500 habitants

Superficie

      550 000 kilomètres carrés

                      25 605  km²

Densité

             113 hab/km²

52  habitants/km² 

 

France

Champagne-Ardenne

Population (2011)

65 000  000 habitants

habitants

Superficie

      550 000 kilomètres carrés

                      25 605  km²

Densité

             113 hab/km²

52 habitants/km² 

Lire la suite

TICE : Le talisman : un type d'écrit singulier (BNF)

13 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #TICE

 

UNE EXPLORATION DE L’EXPOSITION VIRTUELLE DE LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE

 

L’aventure des écritures

 

 

LE TALISMAN : UN TYPE D’ECRIT SINGULIER

 

Pour débuter la recherche inscrire dans un moteur de recherche l’adresse suivante :

http://classes.bnf.fr/dossisup/grands/044.htm

Ainsi que la page : Peut-on détruire un talisman ? http://classes.bnf.fr/dossisup/usages/art5ar.htm

(Egalement, pour le trouver : Matières et formes, puis Usages, supports magiques, le talisman)

 

Questions : répondre sur une feuille à part, à l’aide des deux pages Internet ci-dessus.

1) Définir talisman et amulette.

2) Quel est le support sur lequel est écrit le talisman ? Pourquoi ce choix ?

3) Quelles sont les différentes couleurs utilisées pour écrire le texte ? Pourquoi cette utilisation d’encre différentes ?

4) Quel est le texte écrit sur le talisman ? En quoi est-ce important pour l’efficacité du talisman ?

 

 

ETABLIR UNE FICHE REPERE SUR UN TYPE D’ECRITURE

 

Choisissez une écriture que vous souhaitez mieux connaitre et à de votre bibliothèque, fabriquez sa carte d'identité en remplissant les rubriques suivantes :

Regardez ensuite dans la rubrique repère de l’exposition virtuelle de la BNF si une carte d'identité de cette écriture a été réalisée sur notre site et comparez vos résultats.

 

 

3) S’il reste du temps aller sur la page suivante (http://classes.bnf.fr/dossiecr/suje-ecr.htm) et répondre aux questions.

 

Nom de l'écriture

Date de naissance

Lieu de naissance

Document le plus ancien connu

Ascendance

Nombre de signes

Langues notées et extension géographique

Sens de la lecture

Système (idéographique, alphabétique, syllabique...)

Usage actuel

Mythe ou texte fondateur

Exemples de graphies

Lire la suite

L'aventure de l'écrit : des tablettes d'argile aux tables numériques (2)

13 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Enseignement d'exploration Littérature et société

 

B. En quoi les hiéroglyphes forment-ils une langue sacrée réservée aux spécialistes ?

 

                        1. Quelles sont les significations d’un hiéroglyphe ?

 

Le mot hiéroglyphe signifie écriture sacrée. En effet pour les Egyptiens le dieu Thot aurait créé l’écriture avant d’en faire don aux hommes. Leur beauté en fait des poèmes visuels.

 

TRAVAUX POUR LES ELEVES :

Ecrire une série de questions sur les hiéroglyphes.

 

Quand sont apparus les hiéroglyphes ? Combien existe-t-il de hiéroglyphes ?

* Les premiers hiéroglyphes remontent au III millénaire av. J.-C. mais l’écriture est sans doute apparue avant. Elle n’a pas changé depuis son apparition jusqu’en 390 ap. J.-C.

* Mais le nombre de hiéroglyphes a augmenté au cours des millénaires : passant de 700 à 5000 à l’époque de la domination romaine.

 

En quoi l’écriture des hiéroglyphes est-elle différente de l’écriture cunéiforme ?

* La langue égyptienne est différente de l’écriture apparue en Mésopotamie car elle est dès son origine une langue complète, sans passer par le stade des « aides mémoires ».

* Le cunéiforme a une écriture austère, géométrique et abstraite. Au contraire les hiéroglyphes sont poétiques et vivants à cause de leur beauté graphique.

 

Comment lit-on un hiéroglyphe ?

* Les hiéroglyphes se lisent dans le sens de lecture indiqué par l’orientation des têtes humaines ou des oiseaux : le lecteur doit lire en allant vers la face ou le bec. L’écriture peut aussi se lire de bas en haut et même en boustrophédon.

* L’écriture égyptienne est composée de trois sortes de signes : 1) des pictogrammes ;

2) des dessins stylisés représentant les choses ou les êtres (avec des combinaisons de signes pour exprimer les idées) ;

3) des phonogrammes (les mêmes dessins mais qui représentent des sons).

 

Qu’est-ce qui est raconté par les hiéroglyphes ?

Les hiéroglyphes ont servi aux Egyptiens à écrire leur histoire (listes de souverains, événements importants comme des batailles…), à faire leur comptabilité, à établir des règles juridiques, ou encore pour leur littérature (hymnes aux dieux et aux rois, contes historiques, chants d’amour, romans d’aventures, traité de magie ou de médecine, d’astronomie ou de cuisine…). L’œuvre littéraire la plus connue est le Livre des morts écrit au XIII s. av. J.-C.

 

EXTRAIT DU LIVRE DES MORTS : (prendre la vidéo à 2min 33 jusqu'à 4min 30) : http://video.google.com/videoplay?docid=-4655384625400717365#docid=-9162413275913123521

 

Comment écrit-on les hiéroglyphes ?

Un scribe, après une longue formation, peut lire et écrire des hiéroglyphes. Il utilise pour cela des calames taillés en pointe d’une vingtaine de centimètres ; une plaque sur laquelle il « lissait » le papyrus et s’appuyait pour écrire ; des godets remplis d’encre noire (un mélange de poudre de suie et d’eau) et rouge (le rouge pour écrire le nom des dieux).

 

Comment devient-on scribe ?

L’apprentissage pour devenir scribe est difficile : l’élève entre à l’école vers dix ans. Les plus doués poursuivent leurs études jusqu’à l’âge adulte. La méthode des maîtres égyptiens consistent en exercices de mémoires et de lectures.        Les écoliers passent de longues heures à psalmodier en chœur. L’art d’écrire est acquis à force de copies et de dictées. Les sanctions corporelles étaient présentes comme l’indique ce précepte égyptien : « L’oreille du garçon est sur son dos, il écoute quand on le bat ! ». Les cancres pouvaient même être emprisonnés.

L’aventure de l’écrit : les hiéroglyphes

 

2. Comment le papyrus permet la multiplication des écrits ?

 

FICHE 2 : L’aventure de l’écrit : les hiéroglyphes.

 

Comment est fabriqué le papyrus ?

Le papyrus suit des méthodes de fabrication précises. Il est confectionné à partir de la tige de la plante 1) découpé en fines lamelles. Puis ces lamelles sont 2) assemblées et collée perpendiculairement sur les autres. Enfin, le papyrus est 3) lissé et émincé.

 

Quelle est la forme finale donnée au papyrus pour l’écriture ou la lecture ?

Le procédé donne naissance à des feuilles de papyrus qui sont collées les unes aux autres pour former de vastes rouleaux pouvant aller jusqu’à 40 mètres.

 

Dans quelle position travaille le scribe ?

            Aussi, le scribe travaille en tailleur, dévidant le rouleau de la main gauche et l’enroulant de la main droite. Le papyrus est calé entre ses genoux, reposant sur son pagne.

 

Quels sont les désavantages de l’utilisation de rouleaux ?

_ Le scribe ne peut écrire que d’un seul côté du rouleau qu’il dévide. De plus, les feuilles de papyrus résistent mal au pliage en cahiers.

_ Le papyrus coûte cher, aussi écrit-on sur d’autres supports : poteries cassées, pierre calcaire… Parfois, le texte initial est gratté pour pouvoir réutiliser le papyrus (palimpseste).

_ L’écriture des hiéroglyphes est longue et inadaptée à la vie courante. Alors naissent deux autres écritures plus rapides: le hiératique puis le démotique.

 

Vidéo : le déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion :

  http://www.curiosphere.tv/video-documentaire/25-histoire-geoetcivilisations/106808-reportage-champollion-et-le-dechiffrement-des-hieroglyphes

 

 

C. En quoi la révolution de l’alphabet phénicien permet-elle la généralisation de l’écriture ?

 

Document : Tableau de l’évolution de l’alphabet.

 

En quoi l’apparition de l’alphabet constitue une révolution ?

En Phénicie entre les XIII et XI siècles avant J.-C. apparaît une nouvelle façon d’écrire : l’alphabet. C’est une révolution dans l’histoire de l’écriture. En effet c’est une écriture exclusivement phonétique : chaque signe représente un son. Il n’est plus réservé à une élite car il comporte en moyenne une trentaine de signes, son apprentissage est donc à la portée de tous. Aucune caste de scribe ne monopolise le savoir et donc le pouvoir.

 

Quelle est la particularité de l’alphabet phénicien par rapport à l’alphabet grec ?

L’alphabet phénicien, comme encore aujourd’hui l’hébreu et l’arabe, ne note que les consonnes. Une langue comme le grec avait besoin des voyelles et a utilisé des signes de consonnes phéniciennes pour noter des voyelles.

 

Quelle est la postérité de l’alphabet phénicien ?

L’alphabet phénicien est emprunté par les Grecs – qui rajoutent des voyelles. L’alphabet grec donne ensuite naissance - via l’alphabet étrusque  - à l’alphabet latin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au début les mots étaient écrits sans séparation; plus tard on les sépara les uns des autres.

 

Dans le même ordre d'idée, les accents apparurent progressivement dans l'alphabet grec.

 

Les Grecs écrivirent également dans un premier temps en boustrophédon. Dans ce système, le sens de lecture progressait à l'horizontale, alternativement dans un sens et dans le sens opposé, à la manière des bœufs au labour, revenant sur leurs pas à la fin de chaque sillon. Le boustrophédon constitue peut-être l'intermédiaire entre le sens phénicien, de droite à gauche, que les Grecs adoptèrent dans un premier temps et le sens ionien de gauche à droite.

 

TRAVAUX D’ELEVES

 

Ecrire avec les trois écritures leur prénom tout en étant minuté par son voisin pour chacune des inscriptions.

Dire quelle écriture est la plus difficile, quelle est la plus longue à écrire, pourquoi.

 

  L-aventure-de-l-ecrit-les-hieroglyphes.jpg

  QUESTIONS DE LA FEUILLE CI-DESSUS

 

1. Décrire les étapes de la fabrication du papyrus.

 

Le livre des morts : la pesée des âmes.

1) Quels sont les personnages présents ? Que font-ils ?

2) Décrire le dieu écrivant : qui est-il ? Pourquoi écrit-il ?

3) Quel est le rôle de l’écriture dans l’au-delà ?

 

4) Pourquoi le défunt doit-il avoir le Livre des morts avec lui lors de son passage dans l’au-delà ?

 

1. Comment se présentent les feuilles de papyrus ?

2. Quels sont les avantages et les inconvénients d’une lecture avec des rouleaux ?

 

1. Quels sont les instruments utilisés par le scribe ? A quoi servent-ils ?

2. Pourquoi l’encrier contient-il deux encres ?

 

Musée du Louvre (AE/E 11154). Le dieu Thot protégeant le scribe Nebmertouf.

 

Elèves scribes écrivant sous la dictée.

 

1. Doc ci-contre : Comment est représenté Thot ?

2. Doc. Ci-dessus : Décrire la scène

   

La diffusion de l’alphabet

 

L’alphabet proto-cananéen, découvert sur des sites comme Sérabit al-Khadim dans le Sinaï, est à la base des alphabets sémitiques qui servirent à noter le phénicien, l’araméen, et plus tard l’hébreu et l’arabe.

Il fut adopté par les Grecs et transmis à l’Europe.

En fait, presque tous les alphabets en usage aujourd’hui dérivent de ce prototype proche-oriental.

Lire la suite

L'aventure de l'écrit : des tablettes d'argile aux tables numériques (1)

13 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Enseignement d'exploration Littérature et société

 

 

ENSEIGNEMENT D’EXPLORATION LITTERATURE ET SOCIETE

 

Des tablettes d’argile à l’écran numérique : l’aventure du livre et de l’écrit

Les premiers écrits dans l’Antiquité

 

Introduction : L’écriture est apparue en 3500 avant notre ère dans une région appelée Croissant fertile, correspondant actuellement à l’Irak. Avec l’apparition de l’écriture débute l’histoire, c’est-à-dire la période où les hommes peuvent écrire leur vécu, transmettre aux générations futures leurs faits et leurs sentiments. Rares étaient les personnes à savoir écrire, ces spécialistes nommées scribes pouvaient en Egypte noter la langue sacrée des dieux : les hiéroglyphes.

Aujourd’hui, l’alphabétisation est généralisée dans les pays développés,  les types d’écritures et les supports sont variés. Mme Toutlemonde peut raconter sa vie sur un blog, alors que son fils tchat et son mari commande des livres sur Internet…

Problématique : Quel rôle joue l’écriture (dans ses différents supports) dans la construction des civilisations (usages, modes de pensée, imaginaire des sociétés)?

  

 

I. Comment naît l’écriture ? Du dessin aux lettres

 

A. L’apparition de l’écriture : comment les pictogrammes deviennent-ils les signes cunéiformes ?

 

                        1. Quelles sont les origines mythiques de l’écriture ?

 

 

 

Source : http://www.egyptos.net/egyptos/histoire/dossier-ecriture-0-organigramme-ecritures.php

 

 

Lien Les écritures : http://www.canal-u.tv/video/cerimes/ecritures.12538

 

 

 

 

FICHE 1 : L’écriture du pictogramme au cunéiforme

 

Les mythes de naissance de l’écriture sont nombreux. Ils montrent la difficulté de l’acquisition de l’écriture :

* par les dieux comme par exemple avec Odin se torturant lui-même de façon à pouvoir maîtriser les runes.

« Odin accepta le sacrifice, en toute connaissance de cause. Il se pencha sur la fontaine de Mimir.

Comme il ne voyait rien, il sacrifia son œil droit, qui tomba dans la source sacrée. Alors il vit. Il vit les temps infinis, la profondeur de la mémoire, le passé et le futur des hommes. Puis, il se perça le flanc de sa lance et les dieux le pendirent, la tête en bas, par un pied, sur l'if sacré où il était né.

Tous les bourgeons de l'arbre se mirent à saigner. Pendant neuf terribles nuits de souffrance, le dieu borgne resta suspendu à Ygdrasil. Neuf nuits, comme il faut neuf mois pour faire un homme. »

* par les hommes, ainsi Assurbanipal dispose-t-il d’un savoir caché aux autres hommes, réservé aux scribes et aux initiés des dieux. L’écriture cunéiforme était un instrument de prestige réservé à une élite.

 

                        2. Comment passe-t-on du calcul à l’écriture ?

 

Dans la pratique, l’apparition de l’écriture a pour cause le besoin éprouvé par l’homme de garder mémoire des comptes. En effet, les premiers écrits sont plutôt des « aides mémoires ».   

Les pictogrammes sont des dessins simplifiés qui représentent d’une manière stylisée des êtres ou des marchandises.

 

 

 

DE L’ECRITURE AU CUNEIFORME

 

 

 

 

EXERCICES :

Les inscriptions géométriques des calculi se transforment et s’accompagnent de dessins.

Au chiffre est associé ce qui est compté :

 

EXERCICES LUDIQUES PAR LES ELEVES

 

Les pictogrammes représentent donc des objets, mais aussi des idées.

 

Que signifient ces pictogrammes ?

Confère exercice au-dessus dans la bande avec pictogrammes.

 

Comment peuvent évoluer les pictogrammes au cours des millénaires ?

Confère figures 1, 2  à expliquer.

Les dessins simplifiés représentent d’une manière stylisée :

* Figure 1 : une tête de bœuf pour désigner un bœuf.

* Figure 2 : Un sexe de femme pour désigner la femme.

En combinant plusieurs pictogrammes on peut exprimer une idée (d’où le nom d’idéogramme)

* Figure 3 : Au signe de la femme on ajoute des signes désignant des montagnes. On indique qu’il s’agit de « femmes étrangères », venues de l’autre côté des montagnes, c’est-à-dire des esclaves de sexe féminin.

 

Pour décrire le monde des Mésopotamiens, combien faut-il de pictogrammes ?

Les chercheurs ont trouvé 1500 pictogrammes « primitifs » différents.

 

  

 

                        3. Comment apparaît l’écriture cunéiforme ?

 

 

 

 

OU

 

LIEN (3 min 43) : http://www.youtube.com/watch?v=ALuzbiLZ58k

Vidéo: La naissance de l'écriture à Uruk en - 3200: pourquoi les hommes ont-ils eu besoin d'écrire ?

Objectifs:
- Repérer dans le temps l'apparition de l'écriture (vers - 3200)
- Comprendre l'évolution d'une écriture pictographique à une écriture syllabique (complexification des usages de l'écrit)
- Expliquer le rôle de l'écriture

 

FICHE : deuxième et troisième partie : calames et évolution de l’écriture cunéiforme

 

Qu’est-ce que l’écriture cunéiforme ?

Vers 2900 av. J.-C. les pictogrammes primitifs disparaissent au profit d’une écriture simplifiée : l’écriture cunéiforme.

            La Mésopotamie est parcourue par des fleuves : le Tigre et l’Euphrate. Les comptables se servent donc de l’argile et des roseaux issus des régions marécageuses. Sur les tablettes d’argiles sont imprimés des signes à l’aide de roseaux taillés : les calames. Ces signes sont en forme de clous, d’où le nom d’écriture en forme de clous : l’écriture cunéiforme.

 

Comment peut-on réduire le nombre de signes d’une écriture ?

_ Le nombre de pictogrammes « primitifs » était au moins de 1500. Ils ne sont plus que 600 lorsque les signes peuvent avoir plusieurs sens, différents selon le contexte. Par exemple le signe du « pied » peut se lire : « marcher », « se tenir debout », « transporter ».

_ Pour diminuer encore le nombre de signes, ceux-ci désignent également un son. Cela fonctionne comme un rébus. Par exemple le pictogramme sumérien de la flèche « ti » désignait également la vie qui se prononce aussi « ti ».

 

L’écriture cunéiforme fut adopté par d’autres peuples (Akkadiens, Babyloniens, Sumériens, Hittites) et fut pratiquée durant de longues périodes (Du III eu Ier millénaire avant notre ère).

 

 

 

Fiche De l'écriture au cunéiforme

Lire la suite

Quelques sites pour l'enseignement d'exploration

13 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Enseignement d'exploration Littérature et société

 

 

Une vidéo pour découvrir l'enseignement Littérature et société

 

Lien vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=j7jhm6mTmKo

 

 

LES SUPPORTS

 

Des expositions virtuelles permanentes : l'aventure de l'écrit à la BNF

http://expositions.bnf.fr/

 

Mangas

http://museclio.over-blog.com/5-categorie-11657634.html

 

Lire la suite

TICE ECJS 1ère : La V République en Europe

11 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #TICE

 

FICHE RECHERCHE TICE : La V République en Europe 

I. Quels sont les différents types de parlementarisme ?

 

A partir du site : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/approfondissements/differents-types-regimes-politiques.html

 

1) Rédiger un texte expliquant quels sont les différents types de régime politique et leurs principales caractéristiques (confusion ou séparation des pouvoirs, types d’élections, faiblesse ou force du chef de l’Etat…). 

 

2) Définir le régime constitutionnel français en indiquant ses caractéristiques et son originalité par rapport à d’autres régimes pour le :

* pouvoir exécutif (place du chef de l’Etat, pouvoirs du chef de gouvernement et relations avec le chef de l’Etat…). 

* pouvoir législatif (procédure pour le vote des lois, débat pour l’adoption du budget…)

 

II Quelles sont les différences dans le travail parlementaire en France et en Allemagne ?

 

A la page http://www.france-allemagne.fr/Cooperation-entre-les-parlements,2913.html vous trouverez des liens vers l’Assemblée nationale et le Sénat français, mais aussi le bundestag et le bundesrat (les deux derniers en allemand).

Voir ces liens également (en français) :

* Bundesrat : http://www.bundesrat.de/cln_117/nn_12272/FR/funktionen-fr/inhalte/3-Bindeglied-fr.html

* Bundestag : http://www.bundestag.de/htdocs_f/index.html

 

 A partir des liens ci-dessus, des documents et de vos connaissances, rédigez un texte où vous indiquerez premièrement quelles sont les bases démocratiques des constitutions, deuxièmement la nature des différences dans les deux régimes constitutionnels français et allemands.

 

Lire la suite