Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Methode : L'Ensemble documentaire (1) Terminale

4 Novembre 2009 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Methodologie

METHODE D’ETUDE D’UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

 

 

 

            Les trois sujets au choix de l’épreuve longue comportent l’étude d’un ensemble documentaire.

 

             Contrairement à ce que de nombreux candidats pensent, cette épreuve n’est pas plus facile que la composition et requiert de réelles connaissances sur le sujet proposé : sinon, le risque est grand de faire une simple paraphrase.

 

            Cette épreuve comporte deux parties : la réponse à un ensemble de questions amenant à une analyse critique des documents, puis une réponse argumentée sur une problématique clairement posée.

 

            Analyse du sujet et des documents :

 

            Lire attentivement le titre de l’ensemble documentaire et identifier la problématique, qui est déjà formulée.

            Prenez connaissance des documents dans leur ensemble : texte, données statistiques, graphiques, cartes, documents iconographiques.

 

            Analyse des documents :

 

Chaque document est à décortiquer :

 

* Analyser la source de chacun et, en histoire, s’interroger sur les éventuels auteurs et le public à qui est destiné chaque document.

 

* Les textes sont à lire en relevant les articulations et les arguments.

 

* Les graphiques et les données statistiques : les lire, identifier les données précises présentées, les unités de mesure. Vérifier la lecture correcte des données : en particulier les pourcentages, les tendances, les exceptions.

 

* Les cartes : à observer, le titre doit être bien compris, les données représentées doivent être identifiées.

 

            Analyse du questionnement :

 

* Lire attentivement chaque question et s’assurer que chaque terme est bien compris.

 

* Rechercher dans le document les éléments de réponse.

 

* Sélectionner les éléments de réponse. Toutes les données ne peuvent pas être utilisées. Mais les principales doivent être citées.

 

 

 

 

 

            Mobilisation des connaissances personnelles :

 

Il ne faut pas se contenter de paraphraser les documents.

 

* En histoire, situer le contexte, expliquer ce qui s’est passé avant, pendant, éventuellement après.

 

* En géographie :

- ne pas se contenter de décrire une situation : il faut en chercher les causes, que ce soit pour les grandes tendances observées comme pour les exceptions qui seront citées.

- expliquer si la tendance est forte ou faible, en donnant éventuellement un point de comparaison.

- il ne faut pas se contenter de donner deux chiffres à la suite : il faut les comparer en évaluant la différence pour une même période, en estimant l’évolution que cela représente pour des périodes différentes.

 

            Préparer la réponse à chaque question :

 

* Organiser ses idées au brouillon : chaque question doit donner lieu à une réponse structurée, argumentée.

 

* Utiliser avec précision les éléments fournis par les documents : donner des exemples précis, des chiffres exacts et complets, des citations entières et entre guillemets.

 

* Travailler sur toutes les questions, au brouillon, avant de rédiger l’ensemble des réponses. Sinon, le risque existe d’avoir déjà répondu à une question avant qu’elle soit posée.  

 

            Travailler la réponse au sujet comme une petite composition :

 

* Lire le sujet et étudier la problématique posée. Ne répondre qu’à cette problématique, même si les documents offrent d’autres perspectives.

 

* Ordonner la réponse en faisant au brouillon un plan structuré en deux ou trois parties courtes, divisées elles-mêmes en deux, trois voire quatre idées clés, avec une courte introduction et une courte conclusion.

 

* Répondre clairement à la problématique posée. Etre démonstratif avec une réponse argumentée.

 

* Mobiliser ses connaissances personnelles.

 

* S’appuyer sur les documents sans les citer longuement.

 

* Rédiger entièrement la réponse. Ne pas se contenter de « jeter » quelques notes.

Partager cet article

Commenter cet article