Présentation

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Club histoire 2011 Dossier procès fictif contre persécuteurs de résistants 4
  • Expo club histoire 2010 11
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4688
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4691
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4688r
  • Expo club histoire 2010 10
Samedi 21 avril 6 21 /04 /Avr 15:29

LISTE DES SCHEMAS ET CROQUIS DE GEOGRAPHIE EN 1ère S

 

Référence : http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article948

Note : le doyen d'histoire Laurent Wirth a indiqué que la liste des schémas et croquis pouvait se trouver sur les sites officiels des Académies. Voici ce qui est proposé :

 

         "  Croquis et schéma

Les croquis (fond de carte fourni) ou les schémas (sans fond de carte) portent toujours sur l’organisation spatiale d’un territoire. Le croquis est préféré au schéma chaque fois que cela est possible. Beaucoup d’interrogations portent sur les croquis et schémas qui sont susceptibles d’être proposés au bac ; il ne s’agit évidemment pas de fournir une liste « officielle » ni exhaustive des sujets, mais d’aider les collègues à mieux cerner les attentes réelles. En réalité, le nombre de croquis et de schémas possibles est assez restreint.

 

- Exemples de croquis  : « potentialités et contraintes du territoire français » ; « mouvements de population et croissance urbaine en France » ; « dynamiques de localisation des activités en France et mondialisation » ; « l’organisation de l’espace français dans le contexte européen et mondial » ; « l’organisation des réseaux de transports en France et leurs connexions avec l’Europe et le monde » ; « disparités et inégalités socio-économiques dans l’UE » ; « l’organisation spatiale de la Northern Range » etc.

 

- Exemples de schémas : « l’organisation de l’espace de la région étudiée » ; « l’organisation de l’espace du territoire de l’innovation étudié » ; « Roissy, plate-forme multimodale et hub mondial » ; « l’organisation de l’espace du territoire ultra-marin étudié » ; « Paris, ville mondiale » etc.

Il n’est pas attendu d’explicitation des choix effectués pour réaliser le croquis, le schéma et leur légende ; le croquis ou le schéma doit se suffire à lui-même.

Par ailleurs, les candidats peuvent choisir d’intégrer dans leurs compositions des schémas simples (illustrant une organisation spatiale, une notion ou un autre phénomène géographique, y compris des schémas fléchés). "

 

 

 

ET ENCORE :

 

Source : http://histoire-geo-ec.ac-amiens.fr/?Essai

 

Quel croquis ou quel schéma ?

La nouvelle épreuve en S prévoit, en géographie, « la réalisation d’un croquis ou d’un schéma d’organisation spatiale d’un territoire ». (Bulletin officiel n° 5, 3 février 2011, op. cit.), mais aussi l’analyse de documents.

La carte, le croquis et le schéma sont des représentations graphiques, plus ou moins simplifiées. Dans le schéma, l’échelle graphique ou numérique, notamment, est abandonnée ainsi que toute limite précise. Il n’y a donc pas de fond de carte. Pour la réalisation d’un croquis de géographie, en revanche, un fond de carte est fourni au candidat. Dans les deux cas, les règles du langage cartographique restent en vigueur.

Selon le tableau des capacités et méthodes, la réalisation d’un croquis suppose :

  • de maîtriser des repères chronologiques et spatiaux pour « nommer et localiser un lieu dans un espace géographique » ;
  • d’exploiter et confronter des informations pour « prélever, hiérarchiser ces informations" ;
  • d’organiser et synthétiser des informations pour « passer de la carte au croquis ».

Une pratique régulière et progressive contribuera à la formation des élèves.

Exemples de croquis

  • « Potentialités et contraintes du territoire français » ;
  • « Mouvements de population et croissance urbaine en France » ;
  • « Dynamiques de localisation des activités en France et mondialisation » ;
  • « L’organisation de l’espace français dans le contexte européen et mondial » ;
  • « L’organisation des réseaux de transports en France et leurs connexions avec l’Europe et le monde » ;
  • « Disparités et inégalités socio-économiques dans l’UE » ;
  • « L’organisation spatiale de la Northern Range », etc.

Exemples de schémas

  • « L’organisation de l’espace de la région étudiée » ;
  • « L’organisation de l’espace du territoire de l’innovation étudié » ;
  • « Roissy, plate-forme multimodale et hub mondial » ;
  • « L’organisation de l’espace du territoire ultra-marin étudié » ;
  • « Paris, ville mondiale » etc.

Il n’est pas attendu d’explicitation des choix effectués pour réaliser le croquis, le schéma et leur légende ; le croquis ou le schéma doit se suffire à lui-même.

Par ailleurs, les candidats peuvent choisir d’intégrer dans leurs compositions des schémas simples (illustrant une organisation spatiale, une notion ou un autre phénomène géographique, y compris des schémas fléchés).

Haut de page


Comment mettre en œuvre des activités favorisant les apprentissages pour le croquis ou le schéma ?

Réaliser un croquis ou un schéma consiste à raisonner en utilisant un langage spécifique. La démarche reprend les principales étapes de toute argumentation :

  • sélectionner les informations qui répondent à la problématique ;
  • classer et hiérarchiser ces informations ;
  • choisir le langage approprié.
    Une représentation spatiale nécessite de fixer un cadre (vert = aplats de couleurs, hachures), sur lequel interviennent des limites ou des échanges (noir = figurés linéaires), mettant en relation des lieux (orange = figurés ponctuels).

Par M. Martineau - Publié dans : Cartographie 1ère
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés