Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

La société de l'âge industriel (1)

23 Octobre 2010 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

LA SOCIETE DE L’AGE INDUSTRIEL

 

Introduction : Qu’est-ce que la civilisation industrielle ? Que nous a-t-elle apportée ? Le comprendre c’est comprendre l’évolution de l’Europe et de l’Amérique du Nord depuis les années 1850 jusqu’en 1939.

            Cette époque est celle du passage d’une économie de subsistance à une économie de profit par :

            * L’industrialisation de l’Europe puis Amérique du Nord grâce à une série d’innovations en chaîne.

            * La mutation du système de production et du système économique.

 

Ces transformations ont des conséquences sur la société :

* Le passage d’une société rurale, agricole et artisanale à une société citadine, ouvrière et bourgeoise.

* Une opposition entre le patronat et le prolétariat.

 

Problématique : Quelles sont les grandes mutations affectant les structures économiques et sociales durant cette période ?

 

I. Comment le processus d’industrialisation transforme t-il les sociétés ?

 

            A. Pourquoi peut-on parler de sociétés industrielles ?

 

METHODE 1 : NADA et présentation d'un document

METHODE 2 : Commentaire d'une carte historique

 

T. P. Comparer des cartes : comprendre les modifications des révolutions industrielles

Cartes 1 et 2 pages 10 et 11 : Industrialisation et urbanisation en 1850, dans les années 1930

 

Quels sont les trois secteurs industriels présents ? Lequel est le plus important en 1850 ?

_ Les trois secteurs industriels présents sont l’extraction minière (fer et charbon), l’industrie textile et l’industrie diversifiée (construction de chemins de fer, locomotives…).

_ En 1850 l’industrie textile est la plus développée.

En effet jusqu’en 1880 les industries de la 1ère Révolution Industrielle (textile, mais aussi charbon et machine et vapeur) sont les plus importantes.

 

_ Jusqu’au XVIII siècle, le monde est essentiellement rural. Un artisanat et une proto-industrie existent mais les deux Révolutions Industrielles (1780-1850 ; 1880-1ère moitié du XX siècle) changent considérablement l’échelle de ces activités. C’est l’industrialisation de l’Europe et de l’Amérique du Nord. (L’industrie est l’ensemble des activités économiques ayant pour objet l’exploitation des richesses naturelles et leur transformation.)

_ La 1ère Révolution Industrielle est basée sur le textile, le charbon et la machine à vapeur. Ces industries dominent jusqu’en 1880. La 2e Révolution Industrielle est fondée sur deux nouvelles énergies : électricité et pétrole, et sur de nouvelles technologies : industrie chimique et sidérurgique, automobile.

 

Industrialisation (p. 12) : processus d’extension et d’intensification des activités industrielles ; moment où la production industrielle dépasse la production agricole.

 

 

Comment évoluent les chemins de fer entre 1850 et 1930 ? Peut-on dire que le processus d’industrialisation s’accompagne d’une révolution des transports ?

*En 1850 les chemins de fer sont nombreux en Angleterre, mais peu nombreux dans le reste de l’Europe. Par contre dans les années 1930 l’Europe est quadrillée par le réseau de voies ferrées.

*La multiplication des voies ferrées, leurs constructions en étoiles autour de capitales comme Paris ou Londres, le maillage plus fort en Europe de l’ouest, facilitent les transports d’hommes et de marchandises. Tout ceci correspond à une révolution des transports.

 

_ La Révolution Industrielle s’accompagne d’une révolution des transports. Les réseaux de voies ferrées se densifient surtout en Europe du Nord Ouest. La France a construit un réseau en étoile autour de sa capitale Paris, alors que l’Allemagne privilégie les relations entre ses Landers (régions). Cette multiplication de voies ferrées facilite les transports des hommes et des marchandises.

 

 

Quelles sont les conséquences de la présence des chemins de fer sur les campagnes ? Les villes ?

*Les chemins de fer facilitent le départ d’hommes des campagnes vers les villes, et bouleversent leurs économies au bénéfice des villes. Les migrations saisonnières deviennent définitives : c’est l’exode rural et l’installation de paysans, de montagnards dans les villes comme ouvriers. Mais aussi cela facilite les migrations internationales.

* En conséquence les tailles des villes s’accroissent, et de nouvelles villes apparaissent autour de bassins industriels, par exemple en Allemagne dans la région de la Ruhr. Les villes sont des pôles urbains et industriels.

Où se trouvent les populations les plus importantes dans les années 1930 ?

La population se concentre à proximité des industries (main-d’œuvre), de marchés (villes ou ports), des centres de matières premières (bassins industriels). Les périphéries des villes des Pays Noirs (mines de charbon) connaissent une forte urbanisation.

 

_ L’essor du transport entraîne un déplacement massif des populations des campagnes vers les villes : c’est l’exode rural. Les migrations saisonnières des paysans travaillant dans les usines en hiver et dans les champs en été s’arrêtent, la main-d’œuvre se fixe dans les villes.

Les migrations internationales (Italiens vers les mines de Belgique, de l’est de la France) contribuent à augmenter la taille et le nombre des villes.

_ La population se concentre à proximité des industries (main-d’œuvre), de marchés (villes ou ports), des centres de matières premières (bassins industriels). Les périphéries des villes des Pays Noirs (mines de charbon) connaissent une forte urbanisation. De nouvelles villes apparaissent dans les bassins industriels, comme celles de la Ruhr en Allemagne.

 

Urbanisation (p. 15) : mouvement de concentration croissante des populations à l’intérieur des villes ou de agglomérations urbaines. Elle se mesure par le rapport, en pourcentage, entre la population urbaine et la population totale d’un pays.

 

En 1850 quel pays a le réseau de voies ferrées le plus important ? Que peut-on dire de ce pays par rapport aux autres pays européens ?

La Grande Bretagne a été à la tête de la 1ère Révolution Industrielle, c'est un pays pionnier on voit son avancée par rapport aux autres pays par le nombre de voies ferrées déjà installées en 1850.

 

  

            B. Quels sont les mécanismes de la Révolution Industrielle ?

 

Organigramme : industrialisation le démarrage économique

 

_ La Révolution Industrielle correspond à une modification des capacités et des méthodes de production. Les richesses (capitaux) accumulées pendant des siècles de capitalisme commercial sont employées à mettre en valeur des innovations technologiques. 

_ L’introduction du machinisme c’est-à-dire l’utilisation de machines (machines à vapeur, métier à tisser, machines agricoles) et de nouvelles méthodes de travail (on passe du travail à domicile au travail à l’usine, puis au taylorisme…) diminuent les coûts de fabrication tout en permettant de produire plus.

_ La révolution des transports permet de porter les marchandises sur des marchés parfois lointains (trains à l’intérieur de l’Europe, steamers [bateau à vapeur] sur les mers)

_ La croissance économique et l’industrialisation provoquent l’emploi d’une forte main d’œuvre. Malgré les conditions de travail difficiles et de maigres salaires, la baisse des prix permet d’accéder à une hausse de la consommation et du niveau de vie.

Partager cet article

Commenter cet article