Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

L'aventure de l'écrit : des tablettes d'argile aux tables numériques (1)

13 Septembre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Enseignement d'exploration Littérature et société

 

 

ENSEIGNEMENT D’EXPLORATION LITTERATURE ET SOCIETE

 

Des tablettes d’argile à l’écran numérique : l’aventure du livre et de l’écrit

Les premiers écrits dans l’Antiquité

 

Introduction : L’écriture est apparue en 3500 avant notre ère dans une région appelée Croissant fertile, correspondant actuellement à l’Irak. Avec l’apparition de l’écriture débute l’histoire, c’est-à-dire la période où les hommes peuvent écrire leur vécu, transmettre aux générations futures leurs faits et leurs sentiments. Rares étaient les personnes à savoir écrire, ces spécialistes nommées scribes pouvaient en Egypte noter la langue sacrée des dieux : les hiéroglyphes.

Aujourd’hui, l’alphabétisation est généralisée dans les pays développés,  les types d’écritures et les supports sont variés. Mme Toutlemonde peut raconter sa vie sur un blog, alors que son fils tchat et son mari commande des livres sur Internet…

Problématique : Quel rôle joue l’écriture (dans ses différents supports) dans la construction des civilisations (usages, modes de pensée, imaginaire des sociétés)?

  

 

I. Comment naît l’écriture ? Du dessin aux lettres

 

A. L’apparition de l’écriture : comment les pictogrammes deviennent-ils les signes cunéiformes ?

 

                        1. Quelles sont les origines mythiques de l’écriture ?

 

 

 

Source : http://www.egyptos.net/egyptos/histoire/dossier-ecriture-0-organigramme-ecritures.php

 

 

Lien Les écritures : http://www.canal-u.tv/video/cerimes/ecritures.12538

 

 

 

 

FICHE 1 : L’écriture du pictogramme au cunéiforme

 

Les mythes de naissance de l’écriture sont nombreux. Ils montrent la difficulté de l’acquisition de l’écriture :

* par les dieux comme par exemple avec Odin se torturant lui-même de façon à pouvoir maîtriser les runes.

« Odin accepta le sacrifice, en toute connaissance de cause. Il se pencha sur la fontaine de Mimir.

Comme il ne voyait rien, il sacrifia son œil droit, qui tomba dans la source sacrée. Alors il vit. Il vit les temps infinis, la profondeur de la mémoire, le passé et le futur des hommes. Puis, il se perça le flanc de sa lance et les dieux le pendirent, la tête en bas, par un pied, sur l'if sacré où il était né.

Tous les bourgeons de l'arbre se mirent à saigner. Pendant neuf terribles nuits de souffrance, le dieu borgne resta suspendu à Ygdrasil. Neuf nuits, comme il faut neuf mois pour faire un homme. »

* par les hommes, ainsi Assurbanipal dispose-t-il d’un savoir caché aux autres hommes, réservé aux scribes et aux initiés des dieux. L’écriture cunéiforme était un instrument de prestige réservé à une élite.

 

                        2. Comment passe-t-on du calcul à l’écriture ?

 

Dans la pratique, l’apparition de l’écriture a pour cause le besoin éprouvé par l’homme de garder mémoire des comptes. En effet, les premiers écrits sont plutôt des « aides mémoires ».   

Les pictogrammes sont des dessins simplifiés qui représentent d’une manière stylisée des êtres ou des marchandises.

 

 

 

DE L’ECRITURE AU CUNEIFORME

 

 

 

 

EXERCICES :

Les inscriptions géométriques des calculi se transforment et s’accompagnent de dessins.

Au chiffre est associé ce qui est compté :

 

EXERCICES LUDIQUES PAR LES ELEVES

 

Les pictogrammes représentent donc des objets, mais aussi des idées.

 

Que signifient ces pictogrammes ?

Confère exercice au-dessus dans la bande avec pictogrammes.

 

Comment peuvent évoluer les pictogrammes au cours des millénaires ?

Confère figures 1, 2  à expliquer.

Les dessins simplifiés représentent d’une manière stylisée :

* Figure 1 : une tête de bœuf pour désigner un bœuf.

* Figure 2 : Un sexe de femme pour désigner la femme.

En combinant plusieurs pictogrammes on peut exprimer une idée (d’où le nom d’idéogramme)

* Figure 3 : Au signe de la femme on ajoute des signes désignant des montagnes. On indique qu’il s’agit de « femmes étrangères », venues de l’autre côté des montagnes, c’est-à-dire des esclaves de sexe féminin.

 

Pour décrire le monde des Mésopotamiens, combien faut-il de pictogrammes ?

Les chercheurs ont trouvé 1500 pictogrammes « primitifs » différents.

 

  

 

                        3. Comment apparaît l’écriture cunéiforme ?

 

 

 

 

OU

 

LIEN (3 min 43) : http://www.youtube.com/watch?v=ALuzbiLZ58k

Vidéo: La naissance de l'écriture à Uruk en - 3200: pourquoi les hommes ont-ils eu besoin d'écrire ?

Objectifs:
- Repérer dans le temps l'apparition de l'écriture (vers - 3200)
- Comprendre l'évolution d'une écriture pictographique à une écriture syllabique (complexification des usages de l'écrit)
- Expliquer le rôle de l'écriture

 

FICHE : deuxième et troisième partie : calames et évolution de l’écriture cunéiforme

 

Qu’est-ce que l’écriture cunéiforme ?

Vers 2900 av. J.-C. les pictogrammes primitifs disparaissent au profit d’une écriture simplifiée : l’écriture cunéiforme.

            La Mésopotamie est parcourue par des fleuves : le Tigre et l’Euphrate. Les comptables se servent donc de l’argile et des roseaux issus des régions marécageuses. Sur les tablettes d’argiles sont imprimés des signes à l’aide de roseaux taillés : les calames. Ces signes sont en forme de clous, d’où le nom d’écriture en forme de clous : l’écriture cunéiforme.

 

Comment peut-on réduire le nombre de signes d’une écriture ?

_ Le nombre de pictogrammes « primitifs » était au moins de 1500. Ils ne sont plus que 600 lorsque les signes peuvent avoir plusieurs sens, différents selon le contexte. Par exemple le signe du « pied » peut se lire : « marcher », « se tenir debout », « transporter ».

_ Pour diminuer encore le nombre de signes, ceux-ci désignent également un son. Cela fonctionne comme un rébus. Par exemple le pictogramme sumérien de la flèche « ti » désignait également la vie qui se prononce aussi « ti ».

 

L’écriture cunéiforme fut adopté par d’autres peuples (Akkadiens, Babyloniens, Sumériens, Hittites) et fut pratiquée durant de longues périodes (Du III eu Ier millénaire avant notre ère).

 

 

 

Fiche De l'écriture au cunéiforme

Partager cet article

Commenter cet article