Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Fiche révision TL Histoire : Vers un nouvel ordre mondial

15 Janvier 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #TL : Documents et exercices

 

 

Fiche révision bac Histoire n°5: Vers un nouvel ordre mondial

 

Mot-clé :

 

Hyperpuissance : expression « inventée » par H. Védrine, ministre des Affaires étrangères en 1999, pour désigner la superpuissance américaine qui réunit tous les attributs de la puissance et en use, parfois, avec peu de retenue. Le préfix « hyper » exprime à la fois le « plus haut dégré », donc le fait que les Etats-Unis ne disposent, pour le moment, d’aucun rival sérieux, et aussi « l’excès » et donc la démesure.

Intifada : « soulèvement » en arabe ; « guerre des pierres », révolte des Palestiniens des territoires occupés. La première a commencé en décembre 1987 et s’est achevée avec la signature des accords d’Oslo en septembre 1993, à Washington. La deuxième débute en septembre 2000 et aboutit à la construction du mur de protection d’Israël à partir d’avril 2002.

KGB : « Comité pour la Sécurité de l’Etat ». Créé en 1954 pour regrouper les services d’espionnage, la police politique, les gardes-frontières soviétiques, il est dissous en 1991.

OLP : Organisation de Libération de la Palestine, créée à Jérusalem en 1964. Elle regroupe plusieurs mouvements nationalistes palestiniens, parfois opposés. Le principal mouvement est Al Fatah, dirigé par Y. Arafat. Ce dernier fut à la tête de l’OLP de 1969 à 2004.

Politique extérieure américaine : la politique étrangère américaine est souvent le résultat d’une combinaison de plusieurs influences. Les « réalistes » prennent en considération les rapports de puissance et d’alliances mais n’hésitent pas à mener des actions unilatérales, si les intérêts américains l’exigent. Les « idéalistes » ou « internationalistes libéraux » sont les héritiers du « wilsonisme » qui estime que la mission des Etats-Unis est de promouvoir leurs valeurs considérées comme universelles et que cette extension du modèle américain est le meilleur garant de leur sécurité. Le discours des présidents américains est toujours empreint de « wilsonisme » alors que la réalité des faits renvoie plutôt à la première tendance.

Unilatéralisme/multilatéralisme : l’unilatéralisme est une attitude qui privilégie, dans les relations internationales, les décisions prises par un seul pays. Le multilatéralisme est au contraire l’attitude qui favorise les décisions prises en concertation avec d’autres pays.

 

Chronologie :

 

La « guerre fraîche »

1977

Début de la querelle des euromissiles

1979

Accords SALT II – Intervention soviétique en Afghanistan (jusqu’en 1989)

1979

Révolution islamiste en Iran

1983

IDS (Initiative de Défense Stratégique) proposée par Reagan

1985

Arrivée au pouvoir de Gorbatchev en URSS

Fin de la confrontation Est/Ouest

1987

Traité de Washington mettant fin à la querelle des euromisssiles

1989

Révolution en Europe de l’Est – chute du mur de Berlin

1990

Réunification allemande

1991

Dissolution du pacte de Varsovie, du CAEM puis de l’URSS

Vers un nouvel ordre mondial ?

1991

Guerre du Golfe

1993

Accords d’Oslo sur l’autonomie palestinienne

2000

Deuxième Intifada

2001

Attentats terroristes à New York et Washington

2002

Intervention américaine en Afghanistan

2003

Intervention américaine en Irak

 

Biographies :

GORBATCHEV Mikhaïl (né en 1931)

REAGAN Ronald (1911-2004)

BUSH George (né en 1924)

CLINTON William Jefferson (né en 1946)

BUSH George W. (né en 1946)

 

 

Partager cet article

Commenter cet article