Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4687r
  • Club histoire 2011 Dossier procès fictif contre persécuteurs de résistants 4
  • Expo club histoire 2010 5
  • Expo club histoire 2010 12
  • Club histoire 2011 Dossier procès fictif contre p-copie-1
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4693r
Mardi 4 septembre 2012 2 04 /09 /Sep /2012 21:54

 

PLURALISME DES CROYANCES ET DES CULTURES DANS UNE REPUBLIQUE LAIQUE

 

Introduction : La mondialisation a transformé les rapports entre individus dans la société. Une grande ouverture aux cultures du monde côtoie une fermeture aux autres dans les replis communautaires s’opposant à la laïcité, la dérive sectaire et la montée de l’intégrisme.

            La culture commune est donc parfois contestée, parfois aussi sujette à débat comme dans la place des langues régionales dans l’enseignement et la société française.

 

Problématique : Comment le pluralisme des croyances et des cultures conduit à des débats dans une république démocratique ?

 

CHOIX DES SUJETS DE DEBATS ET DE RECHERCHES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE PROGRAMME OFFICIEL :

 


Histoire et actualité de la laïcité
La laïcité est la condition juridique de la liberté de conscience et d'opinion qui en fait un concept fondateur de la République française. Elle résulte d'une histoire politique dont la spécificité sera d'autant mieux perçue qu'elle sera mise en perspective dans le contexte général des démocraties. Des exemples de questions récemment posées à l'école, sur les relations entre domaines public et privé, sur la neutralité des enseignants et des programmes, sur les obligations des élèves et des familles, conduisent à réfléchir sur les rapports actuels entre laïcité, société et République.


Dérives sectaires et intégrismes
Les dérives sectaires peuvent être appréhendées comme étant le fait de groupes utilisant des masques philosophiques, religieux ou thérapeutiques pour dissimuler des objectifs de pouvoir, d'emprise et d'exploitation des adeptes. Comme les intégrismes, elles conduisent à l'intolérance et à l'isolement.
Une fois évalués la réalité et l'impact de ces phénomènes dans la société française contemporaine, on étudie les mécanismes et les discours qu'ils mettent en œuvre. En quoi sont-ils susceptibles de menacer les libertés démocratiques ? Quels sont les moyens pour la République de les contenir et de s'en protéger ?


Culture commune et diversités culturelles
La conciliation de la liberté culturelle de chacun et des exigences de la vie collective est une question qui se pose fréquemment. L'exercice de la citoyenneté suppose une culture commune. L'exemple de langue peut être étudié. Les États-nations, depuis la fin du XVIIIème siècle, bataillent pour réaliser une unité linguistique sur leurs territoires. Aujourd'hui, dans un monde où l'équilibre linguistique s'est profondément transformé, où se sont imposées une petite douzaine de langues et où s'est affirmée l'hégémonie de l'anglais, la question de l'attachement aux langues minoritaires et régionales peut se poser autrement. Les liens entre la langue et l'économie, entre les langues et la démocratie doivent être pris en compte. L'étude des politiques actuelles de la langue en France, replacée dans une perspective historique, permet de mener une réflexion sur l'unité et la diversité des cultures.

 

 Histoire et actualité de la laïcité

Dérives sectaires et intégrismes

Culture commune et diversités culturelles

1. Comment la laïcité est à l’origine de débats autrefois et de nos jours ?

* Comment faire respecter la laïcité dans les écoles,  hôpitaux et autres lieux publics ?

* Les lois sur la laïcité doivent-elles interdire les vêtements religieux dans l’espace public ? 

* Faut-il mettre fin aux jours fériés d’origine religieuse ?

* Faut-il mettre fin au régime particulier de l’Alsace où l’Etat salarie les religieux ?

* Comment concilier le statut moderne de la femme et son statut religieux/traditionnel dans les pays en Développement (femmes musulmanes, hindoues, etc… ) ?

2. Quels sont les moyens de se protéger des sectes et des intégristes ?

 

* Les sectes sont-ils un « non-problème » (Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet du président Nicolas Sarkozy) ?

* Peut-on interdire les sectes malgré la liberté de conscience ?

* Peut-on aider une victime d’une secte malgré elle ?

* Faut-il retirer leurs enfants aux parents enrôlés dans des sectes ?

* Faut-il interdire les lieux publics aux intégristes ?

3. Comment concilier diversité culturelle et culture commune ?

 

* Développer les langues régionales impliquent-il de les rendre obligatoire dans les régions (France, Espagne…) ?

 

 

* Faut-il enseigner l’ebonic (anglais des rues des noirs-africains aux Etats-Unis) ou le spanglish ?

 

* Quelle place accorder au créole dans l’enseignement des langues de la métropole ?

 

 

 

+ Propositions des élèves à valider par le professeur.

Par M. Martineau - Publié dans : ECJS terminale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés