Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Documents Histoire 2e : Citoyenneté et démocratie à Athènes V-IV siècle av. J.-C.

24 Octobre 2010 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #2e : Documents et exercices

 

 

 

1. Citoyens et non citoyens à Athènes au V. siècle avant J.-C.

 

480 av. J.-C.

430 av. J.-C.

Statut

Citoyens

25 000 à 30 000

35 000 à 45 000

Athéniens de plus de 18 ans, de père citoyen et de mère fille de citoyen et ayant accompli leur éphébie.

Femmes et enfants de citoyens

50 000 à 70 000

70 000 à 110 000

Non-citoyens : Les femmes jouent un rôle important dans la transmission de la citoyenneté mais sont exclues de la vie politique.

Métèques (femmes et enfants compris)

9 000 à 12 000

25 000 à 40 000

Non citoyens : étrangers domiciliés à Athènes mais exclus de la vie politique.

Esclaves (femmes et enfants compris)

30 000 à 40 000

80 000 à 110 000

Non-citoyens : ils ne sont pas libres, n’ont pas de famille et ne possèdent rien.

Nombre total d’habitants

120 000 à 150 000

215 000 à 300 000

 

1. Calculez la part de citoyens par rapport au nombre total d’habitants de la Cité en 480 av. J.-C., puis en 430 av. J.-C. Qu’en concluez-vous ?

 

 

 

 

ENSEMBLE DOCUMENTAIRE : LES EXCLUS DE LA CITOYENNETE

 

1. Aristote définit l’esclave

   Est, en effet, esclave par nature celui qui est apte à être la chose d’un autre, et qui a la raison en partage dans la mesure seulement où elle est impliquée dans la sensation, mais sans la posséder pleinement. […] L’usage que nous faisons des esclaves ne s’écarte que peu de l’usage que nous faisons des animaux. […] La nature tend à faire les corps des esclaves différents de ceux des hommes libres, accordant aux uns la vigueur requise pour les gros travaux, et donnant aux autres la station droite les rendant impropres aux besognes de ce genre, mais utilement adaptées à la vie de citoyen. […] Il est donc manifeste qu’il y a des cas où par nature certains hommes sont libres et d’autres esclaves et que pour ces derniers demeurer dans l’esclavage est à la fois bienfaisant et juste.

       Aristote, Politique, (-335/-323 av. J.-C.)

 

QUESTIONS :

1. A quelles activités sont destinés les esclaves selon Aristote ?

2. Comment justifie-t-il l’esclavage ?

2. La fonction de la femme dans la société

Un paysan, Ischomaque, raconte à Socrate son mariage et décrit les relations qu’il entretient avec sa femme.

 A peine avait-elle quinze ans quand je l’épousai. On l’avait jusque là soumise aux lois d’une austère surveillance : on voulait qu’elle ne vît, n’entendit presque rien. Qu’elle ne fit que le moins possible de questions. Quand elle fut […] familiarisée avec moi de manière à me parler librement, je lui fis à peu près les questions suivantes :

   - Dis-moi, ma femme, commences-tu à comprendre pourquoi je t’ai prise, et pourquoi tes parents t’ont donné un mari ? […] Il est du devoir d’un homme et d’une femme sensée se comporter de manière qu’ils administrent le mieux possible les biens qu’ils possèdent, et qu’ils en acquièrent de nouveaux par des moyens justes et honnêtes.

- Mais en quoi vois-tu que je puisse coopérer avec toi à l’accroissement de notre maison ?

- En remplissant de ton mieux les fonctions que la nature te destine, et que, d’accord avec la nature, la loi ratifie.

- Quelles sont donc ces fonctions ?

- Ces fonctions, soit intérieures, soit extérieures, demandent travail et surveillance ; aussi la divinité a-t-elle fait l’homme pour les dernières, comme la femme pour les premières. En donnant à l’homme un corps robuste et une âme forte qui le mettent en état de supporter le froid, le chaud, les voyages, la guerre, elle l’a chargé des travaux du dehors ; mais en donnant à la femme une plus faible complexion, la divinité ne parait-elle pas l’avoir restreinte aux soins de l’intérieur ?

        Xénophon, L’Economique, 1ère moitié du IV siècle av. J.-C.

 

QUESTIONS :

1. A quel âge la femme se marie-t-elle ?

2. Quelle a été son éducation jusque là ?

3. Qui décide de son mariage ?

4. Quelles sont les fonctions respectives de l’homme et de la femme ?

3. Les métèques

Nous avons en les métèques une des meilleures sources de revenus, puisque se nourrissant eux-mêmes et ne recevant aucun salaire de l’Etat, ils payent encore une taxe de résidence. Pour leur témoigner notre intérêt, je crois qu’il suffirait de supprimer toutes les mesures […] qui semblent être des marques de mépris, et de les dispenser […] de servir dans l’infanterie […]. En faisant participer les métèques à toutes les charges honorables, en particulier au service dans la cavalerie, nous accroîtrions leur attachement et nous rendrions notre pays plus fort et plus grand.

       Xénophon, Les Revenus, 1ère moitié du IV siècle av. J.-C.

 

QUESTIONS

1. Quels sont les devoirs des métèques ?

2. Selon Xénophon, sont-ils satisfaits de leur situation à Athènes ? Justifiez votre réponse.

SYNTHESE :

Comment les Athéniens justifient-ils l’exclusion des femmes, des esclaves et des métèques ?

 

TEXTE  

La condition d’esclave

Dans Les Grenouilles, Aristophane ironise sur le sort d’un esclave torturé à la place de son maître, Xanthias, accusé de vol.

      XANTHIAS – Que je meure, si je t’ai volé la valeur d’une épingle ! Prends cet esclave, mets le à la question [torture], si tu acquiers la preuve que je suis coupable, fais-moi périr.

       EAQUE – Et quel genre de question ?

       XANTHIAS – Tous les genres : tu peux le lier sur le chevalet, le pendre, le déchirer de coups, l’égorger, lui tordre les membres, lui verser du vinaigre dans le nez, le charger de briques, tout ce que tu voudras.

         Aristophane, Les Grenouilles, 405 av. J.C.

 

 

 

 

 

 

LES INSTITUTIONS DE LA DEMOCRATIE ATHENIENNE

 

 

1. Tableau : Les droits et les devoirs des citoyens

Droits et devoirs

Citoyens pauvres

Citoyens de condition aisée

Citoyens les plus riches

Politiques

En théorie

 

 

 

En pratique

 

* Accéder aux assemblées (Ecclésia, Boulè, Héliée)

* Accès possible à presque toutes les magistratures par élection au tirage au sort

* Facilité de participation : misthos

Exclusion du tirage au sort des archontes

 

 

Magistratures les plus importantes exercées par les plus riches en raison des frais qu’elles occasionnent

Militaires

Service militaire de deux ans (éphébie)

* Rameurs

* Fantassins légers

Hoplites

* Cavaliers

* Liturgies militaires : armement d’un navire

Religieux

Participation aux grandes fêtes de la cité

 

 

Liturgies religieuses : chorégies…

Autres

* Propriété et transmission d’un lot de la terre de la cité

* Possibilité d’intenter une action en justice comme victime ou pour défendre l’intérêt commun.

1. Quels sont les droits du citoyen athénien ?

2. Tous les citoyens ont-ils les mêmes droits et devoirs ? Justifiez votre réponse.

 

 

 

 

2. Organigramme : Le fonctionnement de la démocratie athénienne

 

  Organigramme institution athénienne

QUESTIONS

1. Pourquoi parle-t-on de démocratie directe ?

2. Qui a le pouvoir législatif, exécutif, judiciaire, militaire ?

3. Quelle est la fonction la plus importante ?

LEXIQUE

Ecclésia : Assemblée politique des citoyens.

Boulé : Conseil de la cité siégeant en permanence où 500 bouleutes préparent le travail de l’Ecclésia.

Héliée : Tribunal de 6000 héliastes qui rend la justice civile après avoir écouté accusation et défense.

Aéropage : Tribunal composé des anciens présidents des tribunaux (archontes) jugeant les meurtres.

Stratèges : 10 magistrats élus commandant l’armée et appliquant les lois.

 

Partager cet article

Commenter cet article