Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Devoir histoire 2e : Citoyenneté et Empire à Rome Discours d'un citoyen romain

1 Novembre 2014 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Evaluations 2e

 

 

 

Devoir d’histoire      2de               Date :                 Nom :

                                       

Sujet : Citoyenneté et Empire à Rome (Ier – III siècle)

 

I. Donner la signification des mots suivants : (4 points)

                        

_ Pérégrins :                                                   _ Romanisation :

_ Droit latin :                                                  _ Culte impérial :


II. Commentaire d'un document historique : (14 points)

 

Discours d’un citoyen romain d’une cité grecque sous l’empereur Antonin (138-161 ap. J.-C.).

 

            Voici ce qui de beaucoup, entre toutes choses, mérite le plus d’être vu et admiré : c’est ce qui concerne le droit de cité. Quelle grandeur de conception ! Rien jamais n’a rassemblé à cela. En effet, vous avez séparé en deux groupes tous ceux qui étaient sous votre pouvoir – par ces mots, je désigne l’ensemble du monde civilisé ; à la partie qui avait la meilleure grâce, la noblesse et les capacités les plus grandes, vous avez donné la plénitude des droits politiques ou même la communauté de race (race ici signifie peuple) : pour le reste, vous l’avez soumis et réduit à l’obéissance. Ni la mer ni l’étendue d’un continent ne peuvent être un obstacle à l’accession à la citoyenneté ; dans ce domaine l’Asie n’est pas séparée de l’Europe. Tout se trouve ouvert à tous ; il n’est personne digne du pouvoir ou de la confiance qui reste un étranger […].

            Comme nous l’avons dit, vous avez, en hommes généreux, distribué à profusion la cité. Vous n’en avez pas fait un objet d’admiration en refusant de la partager avec quelqu’un d’autre ; au contraire, vous avez cherché à en rendre digne l’ensemble des habitants de l’Empire ; vous avez fait en sorte que le nom de Romain ne fût pas celui d’une cité, mais le nom d’un peuple unique […]. Vous avez fait passer la ligne de partage entre les Romains et les non-Romains. […] Depuis que ce partage est réalisé, nombreux sont ceux qui, dans chaque cité, sont les concitoyens de vous-mêmes autant que de ceux issus de leur propre race, bien que quelques-uns d’entre eux n’aient encore jamais vu votre cité. Il n’est pas besoin de garnisons dans leurs acropoles car, partout, les hommes les plus importants et les plus puissants gardent pour vous leur propre patrie.

 

            P. Aelius Aristide, Eloge de Rome (144 ap. J.-C.), traduction extraite de A. Michel, La philosophie politique à Rome d’Auguste à Marc Aurèle, Paris, A. Colin, 1969.

1. Présenter le document en insistant sur l’auteur et le contexte.

2. Quelles sont, d’après le texte, les différences entre les cités grecques et la cité romaine ?

3. Définir la nature de la citoyenneté romaine et expliquer le point de vue de l’auteur.

4. Quelles ont été les étapes de la diffusion de la citoyenneté romaine dans l’empire ?

5. Quel est l’intérêt de ce texte ? Quelle critique peut-on en faire ?

Les réponses aux questions doivent reposer sur de courtes citations du texte expliquées par des faits historiques précis tirés du cours ou du manuel.

 

Présentation et orthographe : 2 points

 

Objectifs à atteindre

Acquis

En voie d’acquisition

Non acquis

Maîtrise des notions du cours

 

 

 

Prélever des informations d’un document

 

 

 

Eclairer les informations d’un document par ses connaissances

 

 

 

Rédiger des réponses argumentées en mobilisant ses connaissances

 

 

 

Maîtrise de la langue

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Anonyme 01/11/2016 18:42

Bonsoir pouvez-vous mettre les corrections de ce devoir de seconde s'il vous plaît? Merci

Lola 24/10/2016 15:47

Bonjour est ce que vous pouvez mettre les corrections de ce devoir maison. Merci