Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours TL STG Géographie : Uniformisation et fractures du monde (1)

19 Octobre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

 

UNIFORMISATION ET FRACTURES DU MONDE

 

Introduction : Les échanges humains et matériels mis en œuvre par la mondialisation donnent lieu à la création d’une culture mondiale. Ce brassage culturel planétaire est visible par exemple dans les manifestations sportives comme les jeux olympiques ou la coup du monde de football. L’interdépendance entre les pays est visible aussi dans les actes de solidarité  comme par exemple envers les victimes du tsunami en décembre 2004.

            Mais, le processus d’uniformisation des mondes de consommation suscite des résistances de la part des mouvements altermondialistes. De plus, la mondialisation de la culture se confronte à la diversité des aires de civilisation.

 

Problématique : Pourquoi la mondialisation engendre-t-elle à la fois une uniformisation et une fragmentation du monde ?

 

I. Comment s’explique et se manifeste l’uniformisation culturelle ?

 

            A. En quoi le monde est-il un « occidentalisé » ?

 

Texte 3 page 228 : La phénomène Harry Potter

Question 2 page 229 : En quoi le phénomène Harry Potter est-il révélateur de l’uniformisation culturelle du monde ?

_ La mondialisation uniformise la culture et les modes de consommation. En effet des livres comme Harry Potter et des films comme Titanic suscitent l’enthousiasme des consommateurs dans le monde entier, en Europe et aux Etats-Unis comme en Chine et au Japon. L’anglais est adopté comme langue de communication universelle (global english).

_ L’uniformisation culturelle est donc une américanisation ou une occidentalisation de la culture. L’acculturation occidental se constate aussi dans les modes de vie et de consommation par l’adoption des mêmes codes vestimentaires (jeans, baskets…) et des mêmes loisirs (bandes dessinées, films hollywoodiens, musique techno et RnB…). Les mêmes marques se retrouvent sur les cinq continents et reflètent l’homogénéisation des modes de consommation par exemple dans les habitudes alimentaires (coca-cola, 30 000 Mac Donald’s dans 121 pays).

CULTURE (p. 266-267) : Ensemble des idées, des savoirs et des comportements acquis par les hommes dans la cadre d’une société.

Occidentalisation (p. 229) : action d’influencer et de transformer une société en prenant comme modèle les valeurs (démocratie, droits de l’homme…), la culture de l’Occident.

Acculturation (p. 229) : processus par lequel un groupe humain assimile tout ou partie des valeurs culturelles d’un autre groupe humain.

 

Texte 3 page 228 : La phénomène Harry Potter

+ Photographie 4 page 229 : Bombay

+ Affiche 5 page 229 : Le festival Musiques métisses

Question 4 page 229 : Identifier les éléments qui montrent que la mondialisation est aussi synonyme de diversité culturelle.

_ La nouvelle culture mondiale est avant tout d’origine occidentale mais un brassage culturel s’effectue dans les domaines de la musique (reggae), de la gastronomie (hamburger, sushi, kebab, pizza…). Un syncrétisme culturel est réalisé par la mondialisation.

_ La diversité culturelle se constate également dans l’existence de pôles culturels concurrençant les Etats-Unis comme le cinéma indien de « Bollywood » (1er producteur de films au monde) où le succès mondial des mangas japonais (Naruto, Goldorak…). 

Syncrétisme culturel (p. 229) : culture qui réunit et intègre des éléments empruntés à d’autres civilisations.

            B. Quels facteurs expliquent l’émergence d’une culture mondiale ?

 

Comment une culture mondialisée se diffuse-t-elle dans le monde ?

 

                        1. La mondialisation économique entraîne-t-elle une uniformisation des modes de vie ?

 

Texte 3 page 231 : La pénétration de la culture occidentale en Inde

Question 3 page 231 : Comment se manifeste la pénétration de la culture occidentale en Inde ?

_ La culture occidentale se diffuse dans le monde essentiellement par les médias. Le nombre de postes de TV dans le monde en 2004 était de 3,5 milliards. En Inde, sont ainsi diffusés les matchs de la NBA américaine via le câble et le satellite. Les TIC permettent ainsi la création d’un village planétaire.  

_ Cette pénétration occidentale a une limite car 80% des Indiens, ruraux et pauvres, restent à l’écart de la mondialisation culturelle car ils n’ont même pas les moyens d’acheter une montre.

Médias (p. 231) : moyens de diffusion de l’information.

TIC (p. 235) : Technologies de l’information et de la communication.

Village planétaire (p. 231) : expression utilisée pour caractériser une abolition des distances et du temps grâce aux nouvelles technologies de l’information, qui ferait de la planète une sorte de village.

 

Texte 1 page 234 : La naissance d’un géant du multimédia

Question 1 page 235 : Montrer la puissance du nouveau groupe AOL Time Warner. En quoi peut-on dire qu’il participe à une industrie culturelle mondialisée ?

_ Des Firmes transnationales comme AOL Time Warner (ou Lagardère) dominent l’industrie de la culture. Trois grands groupes multimédias appelés les « majors » américaines (Warner, Universal, EMI) réalisent ainsi 51% du marché mondial du disque. Le marché des biens culturels est important car les industries culturelles ont une part de 7% dans le PIB mondial. De plus le secteur est porteur car la croissance annuelle des industries culturelles depuis 2000 est de 7%. L’interdépendance des économies est ainsi visible dans la présence des FTN des industries culturelles dans le monde entier, créant une culture de masse.  

_ La domination de l’industrie de la culture par les grandes firmes multinationales atténue les frontières et fait émerger un modèle culturel planétaire.

_ La standardisation des produits et des types de consommation dans le monde est véhiculée par des FTN. Ainsi l’organisation des rayons d’un Carrefour est identique en Argentine, en Chine et en France à 80%. Les recettes employées dans les restaurants McDonald’s sont identiques partout.

 

Industries culturelles (p. 235) : industries produisant et commercialisant des biens culturels, considérés comme des biens de consommation.

INTERDEPENDANCE (p. 268) : La dépendance réciproque des économies mondiales dans le système mondial.

Culture de masse (p. 235) : ensemble des pratiques culturelles diffusées dans un public très large par les industries de la communication et du spectacle.

 

 

 

                        2. Comment les migrations et le tourisme favorisent-ils l’émergence d’une culture mondiale ?

 

Carte 1 page 230 : Les flux touristiques internationaux

Question 1 page 231 : Décrire les flux touristiques internationaux. Montrer que le tourisme favorise le contact culturel entre les peuples tout en uniformisant le monde.

_ Les pays de la Triade constituent les trois grands foyers de départ (plus de 80% des touristes mondiaux). Ces touristes visitent principalement les autres pays de la Triade, mais s’ouvrent aussi à des pays du Sud (20% des destinations). Certains Etats fondent leur développement économique sur cette activité comme le Maroc, la Thaïlande ou encore la République dominicaine.

_ Le transport aérien, avec plus de 700 millions de voyageurs par an, a permis le développement du tourisme international. Le contact entre les cultures est favorisé par ce tourisme de masse (806 millions de touristes internationaux en 2005, avec un taux de croissance par an de 4%).Grandes villes et monuments célèbres sont les lieux les plus visités dans le monde.

* La demande touristique uniformise les lieux car les stations balnéaires, les parcs d’attractions, obéissent aux mêmes règles de construction. Sylvie Brunel parle d’une « planète disneylandisée ».

 

Carte 2 page 230 : La diaspora chinoise

+ texte 4 page 231 : Culture et migrations transnationales : l’enjeu de l’intégration.

Question 5 page 231 : En quoi les diasporas jouent-elles un rôle fondamental dans l’émergence d’une culture mondialisée ? Quels sont les trois types de réponse des pays d’accueil à la présence de minorités étrangères sur leurs territoires ?

_ La présence de diasporas met en contact des cultures différentes. Les impacts culturels de la migration se constatent dans un brassage culturel : on parle espagnol dans le sud-ouest des Etats-Unis surnommé « Mexamérica ». Les femmes africaines vivant en Europe pratiquent davantage le contrôle des naissances… Le pourcentage des immigrés dans la population des pays industrialisés est d’environ 10%. Parfois des réactions de xénophobie se constatent.

_ Les trois types de réponses des pays d’accueil à la présence de minorités étrangères sur leurs territoires sont :

* l’assimilation des minorités par l’acculturation.

* le multiculturalisme ou pluralisme culturel (la coexistence de plusieurs cultures)

* le syncrétisme culturel (la fusion de plusieurs cultures) 

 

Diaspora (p. 267) : communauté ethnique, nationale ou religieuse homogène et soudée, dispersée hors de son territoire d’origine, souvent dans le monde entier.

Multiculturalisme (p. 231) : Cohabitation de minorités qui préservent leur propre culture sans adopter entièrement celle du pays d’accueil.

Syncrétisme culturel (p. 229) : culture qui réunit et intègre des éléments empruntés à d’autres civilisations.

 

Partager cet article

Commenter cet article