Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours TL STG : Uniformisation et fractures du monde (3)

19 Octobre 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

 

IV. Quelles sont les formes de résistance à l’uniformisation des cultures ?

           

Quels sont les acteurs de la résistance à l’uniformisation culturelle ?

 

            A. Quel rôle joue les Etats face à domination culturelle américaine ?

 

Texte 5 page 237 : diversité culturelle : l’exception française

Question 3 page 237 : Définir à l’aide du texte la diversité culturelle. Pourquoi la France y est-elle particulièrement attachée ?

_ La diversité culturelle (ou exception culturelle) désigne le principe selon lequel les créations culturelles ne doivent pas être soumises au processus de libéralisation des échanges car elles ne constituent pas des marchandises comme les autres.

_ La France, pays au patrimoine culturel important, a fait reconnaître en 2005 par une convention de l’UNESCO, la possibilité pour les Etats de soutenir les secteurs de la culture et de la création artistique.

* L’opposition est forte avec les Etats-Unis qui accuse la France de protectionnisme.

* La France à travers l’exception culturelle défend une culture et une langue dans le monde. Les médias comme France culture, RFI, TV5 ou France 24 ont pour vocation de diffuser les valeurs de la Francophonie en France et dans le monde (le Français est la langue officielle de 29 pays).

Patrimoine culturel (p. 237) : héritage culturel légué par les générations précédentes et qui se transmet aux générations futures.

UNESCO (p. 237) : Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

 

            B. Quel rôle joue les ONGs dans l’altermondialisme ?

 

Texte 1 page 238 : L’émergence d’un militantisme mondial

Question 1 page 239 : Quel type d’organisations ont joué un rôle majeur dans l’émergence du mouvement altermondialiste ?

_ Le mouvement altermondialiste s’exprime à travers des ONG comme Médecin Sans frontières, etc…Elles organisent des forums sociaux pour critiquer la gouvernance mondiale et les décisions prises par le G8 ou au Forum de Davos.

Altermondialistes (p. 239) : individus et associations qui critiquent la mondialisation ultralibérale et proclament qu’ « un autre monde est possible » (Forum social mondial de Porto Alegre en 2001).

Gouvernance mondiale (p. 239) : art d’exercer le pouvoir, de prendre des décisions à l’échelle du monde pour faire face aux défis du développement à l’ère de la mondialisation.

G8 (p. 239) : groupe des huit pays les plus industrialisés du monde.

Forum de Davos (p. 239) : réunion annuelle, en Suisse, de responsables de FTN et d’hommes politiques.

 

Affiche et texte 3 page 236 : L’argumentaire de Breizh Cola, un cola breton

Question 2 page 236 : Quel modèle économique et culturel est mis en cause dans l’argumentaire de Breizh Cola ?

_ Plusieurs organisations réagissent face à une menace de coca-colonisation, cette expression inventée après la seconde Guerre mondiale désigne une forme de néo-colonialisme culturel exercé par les Etats-Unis à l’égard de l’Europe occidentale. Un exemple est fourni avec la création du Breizh Cola breton, mais aussi avec le Corsica  Cola corse, ou le Mecca Cola musulman.

 

            C. Comment s’exprime le rejet de l’uniformisation de la culture par les groupes communautaires ?

 

Texte 1 page 236 : Mondialisation et crise identitaire

Question 1 page 236 : Relever les facteurs qui, selon l’auteur, vont à l’encontre d’une uniformisation des cultures. Selon lui, quelles sont les causes des mutations en cours ?

_ L’uniformisation du monde est contestée par la persistance d’aires culturelles et par les contestations de groupes communautaires. Les réactions identitaires et le repli communautaire s’accompagnent parfois de violence comme avec la montée des nationalismes et de l’islamisme à l’exemple des actions d’Al Qaida.

 

Repli identitaire/communautaire (p. 237) : attitude d’un individu ou d’un groupe qui ne reconnaît comme essentielles que les valeurs de sa communauté (ethnique, religieuse, culturelle) d’appartenance.

 

Partager cet article

Commenter cet article