Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours TL STG Histoire : Les mutations de la France depuis 1945 (1)

14 Mai 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

 

Les mutations de la France depuis 1945

 

Introduction : Le régime démocratique permet l’expression de la volonté de tous les citoyens par le vote (élection des députés, référendum…). Mais, si la Constitution fixe les moyens d’expression de la volonté des citoyens, il est nécessaire d’adapter les pratiques à l’évolution des comportements et de la société.

            Depuis 1945 la France a connu de profondes mutations. Elle s’est modernisée économiquement, a connu la décolonisation et a participé à la construction européenne. La V République doit répondre à plusieurs défis : remodeler les institutions et favoriser les mutations de la société française.

 

Problématique : Comment le fonctionnement de la V République évolue-t-il selon les forces politiques au pouvoir et les mutations sociales ?

 

I. Comment a évolué la vie politique française depuis 1958 ?

           

            A. Comment naît et s’affirme la V République ? (1958-1962)

 

 

LIEN INA : (3 min 15) http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/epoques/video/I08217985/constitution-de-la-cinquieme-republique.fr.html

 

LIEN (7 min 40) : Le retour de De Gaulle au pouvoir : http://www.curiosphere.tv/video-documentaire/25-histoire-geoetcivilisations/109599-reportage-de-gaulle-le-retour-au-pouvoir

 

 

Caricature 1 page 102 : L’instabilité de la Quatrième République

(Pourquoi une nouvelle constitution est-elle nécessaire en 1958 ?)

Question 1 page 103 : Quelle faiblesse politique de la quatrième République suggère le dessin ?

_ La quatrième République est née en 1946 après la seconde guerre mondiale. Elle a été contestée dès sa naissance par le général de Gaulle. En effet, la IV République comporte une importante faiblesse : son instabilité ministérielle. En effet le pouvoir exécutif était sous la tutelle du pouvoir législatif, et des gouvernements éphémères se succèdent dans pouvoir résoudre les crises, en particulier la crise algérienne.

_ Pour résoudre la crise institutionnelle et coloniale de Gaulle est rappelé au gouvernement en juin 1958. La CONSTITUTION de la V République présentée le 4 septembre 1958 est approuvée par 80% des électeurs le 28 septembre.

Instabilité ministérielle (p. 103) : changement fréquent de gouvernement.

Constitution : loi qui organise la vie politique d’un Etat, la répartition et le fonctionnement des différents pouvoirs.

De Gaulle (1890-1970) : (p. 264)

  

            B. Quel est le fonctionnement de la V République ?

 

Lien INA (2 min 51) : http://www.youtube.com/watch?v=ywdfHSCZJpw&feature=related

 

Organigramme 1 page 100 : Le fonctionnement des institutions de la Cinquième République aujourd’hui.

+ Texte 2 page 102 : De Gaulle présente la nouvelle constitution

Question 4 page 103 : Montrer comment les principes énoncés par de Gaulle sont mis en œuvre dans la Constitution.

_ Le général de Gaulle désire un nouvel équilibre des pouvoirs au profit de l’exécutif.

_ La constitution de la V République est approuvée des Français par le référendum du 28 septembre 1958 : 

* La constitution renforce considérablement le pouvoir du président, qui est chef de l’Etat. Il dirige la politique extérieure, commande les armées et peut prendre les pleins pouvoirs en cas de crise (article 16 de la Constitution).

Le président, élu au suffrage universel depuis 1962,  peut également dissoudre l’Assemblée nationale, et proposer directement des lois au peuple par référendum.

* Le gouvernement a l’initiative des lois et conduit la politique de la nation. Il nomme aussi des dirigeants dans les administrations et les grands services publics.

* Le Parlement (Assemblée nationale et Sénat) vote les lois, peuvent saisir le Conseil constitutionnel, et dans des cas extrêmes renverser par une motion de censure (article 49 de la Constitution) le gouvernement. Le système est donc un régime parlementaire.

Référendum (p. 103): consultation directe de la Nation qui répond par « oui » ou « non » sur une mesure proposée par le pouvoir exécutif.

Motion de censure : texte voté par la majorité qui contraint le gouvernement à la démission.

Régime parlementaire (p. 103) : régime dans lequel le gouvernement est responsable devant le Parlement qui peut le renverser lorsqu’il n’est pas d’accord avec lui.

 

Texte 4 page 102 : Le tournant de 1962 

Question 2 page 103 : Quelle proposition de Gaulle fait-il en 1962 ? Comment la justifie-t-il ?

_ En 1962 le président Charles de Gaulle propose d’élire le président de la République directement au suffrage universel, et non plus par un collège (assemblée) de 80 000 Grands électeurs (parlementaires, conseillers généraux et municipaux).  

_ Malgré l’opposition des parlementaires, les Français approuvent par référendum à 61,5% la révision de la Constitution. Désormais, les pouvoirs exécutif et législatif émanent tous deux du suffrage universel. L’autorité du président de la République est renforcée.

 

 

            C. En quoi le mode de scrutin permet-il une meilleure stabilité ?

 

Texte 2 page 108 : Le scrutin majoritaire et l’élection des députés

Question 1 page 109 : Expliquer le scrutin majoritaire uninominal à deux tours, ses avantages et ses contraintes.

_ Le scrutin majoritaire uninominal à deux tours contribue à la stabilité politique en accordant une prime au parti dominant qui remporte les élections. Les gouvernements disposent avec ce type de scrutin d’une majorité stable à l’Assemblée nationale.

 

Scrutin majoritaire uninominal à deux tours (p. 109) : mode d’élection dans lequel est élu le candidat qui a obtenu le plus de voix au second tour, sauf qu’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour.

 

Partager cet article

Commenter cet article