Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours TL STG Géographie : L'inégal accès à la santé dans le monde

16 Avril 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

 

L’inégal accès à la santé dans le monde

 

Introduction : Chaque année : 6 millions de personnes meurent de pandémies : du sida, du paludisme, ou de tuberculose, principalement dans les pays du Sud.

Ce constat illustre l’inégal accès à la santé selon le niveau de développement. La stratégie des grandes firmes pharmaceutiques occidentales renforce ces inégalités en maintenant les prix des médicaments à un niveau trop élevé pour les pays du Sud.

Problématique : La mondialisation accentue-t-elle la fracture sanitaire ou permet-elle de la réduire ?

 

I. La santé, représentation du clivage Nord-Sud ?

 

La santé est-elle un privilège réservé à quelques pays ?

 

            A. En quoi consiste la fracture sanitaire Nord/Sud ?

 

Carte 1 page 242 : Les maladies dans le monde

Question 1 page 243 : Dans quelles régions du monde prédominent les cancers et les maladies cardio-vasculaires ? Les maladies infectieuses et parasitaires ? Comment expliquer ces différences ?

_ Une fracture sanitaire existe entre les pays du Nord et ceux du Sud. Cela se constate par la différence des types de maladies entre le Nord et le Sud :

* au Nord, les maladies cardiovasculaires et les cancers dominent,

* au Sud par contre les pathologies infectieuses et parasitaires sont les plus nombreuses à affecter l’homme. 5% des décès dans les pays du Nord sont causés par ces pathologies contre 33% dans le Sud.

_ Les différences s’expliquent par plusieurs facteurs :

* Les pays du Nord ont un climat tempéré, sain. Ce sont des pays industrialisés où l’espérance de vie est longue. Mais le vieillissement de la pollution entraînent des maladies de dégénérescence comme les cancers (19% au Nord et 6 % au Sud). De plus, l’excès de graisse et de sucre dans l’alimentation et un mode de vie sédentaire augmente l’obésité et le risque de maladies cardiovasculaires (51% des décès dans le Nord contre 18% au Sud).

* Les pays du Sud sont affectés par des pathologies mortelles, par exemple la diarrhée qui est la deuxième cause de mortalité infantile dans le monde et 13% des décès d’enfants de moins de 5 ans dans les PED. Cela s’explique par la pollution de l’eau. Une autre pathologie est le paludisme. Cela s’explique par le climat tropical de nombreux P.M.A. n’ayant pas les moyens, malgré les progrès de la vaccination, d’empêcher les ravages de la maladie. Chaque année, six millions de personnes meurent du sida, du paludisme ou de tuberculose.

 

Pathologies infectieuses et parasitaires (p. 249) : maladies transmises à l’homme par des virus ou des parasites.

 

            B. Quelles sont les explications de la fracture sanitaire ?

 

Graphiques en barre 3 page 242 : Nombre de personnes sous-alimentées et objectifs du Sommet mondial alimentaire.

+ Texte 5 page 243 : La pollution de l’air et de l’eau

+ Tableau chiffré 6 page 243 : La fracture sanitaire par les chiffres

Question 5 page 243 : Quels sont les facteurs de la fracture sanitaire ?

_ Les facteurs de la fracture sanitaire sont divers :

* insuffisance alimentaire : Depuis la crise alimentaire 1 milliard de personnes dans le monde souffrent de malnutrition et de sous nutrition. Les corps sont fragilisés par les carences, plus vulnérables aux maladies.

* la pollution de l’air : deux millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année d’infections respiratoires, à cause de la pollution atmosphérique liée à l’industrie et à la circulation automobile.

* la pollution de l’eau est très importante. L’eau polluée transmet les hépatites A et B, le choléra.

_ L’espérance de vie est donc faible dans les P.M.A. en particulier en Afrique Noire. Ainsi, en Ethiopie elle de 50 ans contre 80 ans en France, et le taux de mortalité infantile est de 112‰ en Ethiopie contre 4‰ en France.

Sous-nutrition (p. 249) : alimentation insuffisante en quantité de calories (en moyenne moins de 2 200 calories/jour).

Malnutrition (p. 249) : alimentation mal équilibrée.

Mortalité infantile (p. 249) : nombre annuel de décès d’enfants de moins d’un an pour 1000 enfants nés vivants.

 

            C. En quoi la situation de l’Afrique noire est-elle alarmante ?

 

Carte 4 page 243 : L’épidémie de Sida en 2006

+ Graphiques en barre 3 page 248 : Le Sida dans le monde

+ Tableau chiffré 6 page 243 : La fracture sanitaire par les chiffres

+ Graphiques en barre 7 page 244 : Dépenses de santé et nombre de médecins pour 100 000 habitants.

Quelle est la situation de l’Afrique noire au niveau sanitaire ?

_ L’Afrique noire est particulièrement touchée par les pandémies comme le sida. Près de 25 millions d’adultes et d’enfants vivent avec le sida en 2006 en Afrique subsaharienne (les 2/3 des cas au monde). Chaque jour 8 000 personnes meurent du sida, dont la plus grande partie en Afrique.

_ L’Ethiopie montre la situation d’un P.M.A. d’Afrique subsaharienne. Le pays est pauvre avec a un P.I.B/hab. de 711 dollars (contre 27 677 dollars en France), l’espérance de vie est faible (50 ans) avec un taux de mortalité de 15‰. Un enfant sur cinq n’atteint pas l’âge de 10 ans. Ceci s’explique par le manque de moyens financiers et humains : on trouve 6 médecins pour 100 000 habitant (contre 329 pour 100 000 hab. en France).

 

Pandémie (p. 249) : épidémie qui atteint un grand nombre de personnes, dans une zone géographique très étendue.

 

 

 

 

II. Quelles sont les acteurs et les politiques de santé ?

 

En quoi la santé constitue-t-elle un enjeu dans l’espace mondialisé ?

 

            A. Quelles sont les inégalités entre les systèmes de santé au monde ?

 

Carte 11 page 245 : L’accès aux médicaments dans le monde.

Question 2 page 245 : Classer les régions ou les pays en trois grands ensembles, selon l’accès des populations aux médicaments : satisfaisant, moyen, insuffisant.

_ Les systèmes de santé sont inégalement pourvus de moyens matériels (hôpitaux, équipements performants : bloc opératoire, scanner, laser…) et humains (personnels formés, médecins et infirmières…). On peut distinguer plusieurs ensembles :

* Les pays du Nord, constitués de pays industrialisés à haut niveau de vie, et les riches pays pétroliers (Arabie saoudite) ont un taux d’accès de la population aux médicaments supérieur à 95% en 1999. Les systèmes de santé deviennent de plus en plus performant au Nord.

* Les pays comme l’Algérie, le Chili… ont un taux moyen d’accès aux médicaments. Ces pays disposent de ressources pétrolières (Algérie, Libye…) ou sont des pays émergents (Mexique).

* Selon le rapport de l’OMS, 57 pays en développement dont 36 en Afrique subsaharienne, manquent gravement de personnels de santé. Ces PMA ont un taux d’accès aux médicaments insuffisant : - de 50% au Soudan, au Tchad.

 

OU

 

Graphiques en barre 7 page 244 : Dépenses de santé et nombre de médecins pour 100 000 habitants.

+ Texte 8 page 244 : La santé en souffrance en Afrique

+ Photographie 9 page 244 : Un bloc opératoire à l’hôpital de Péronne (Somme)

Question 4 page 245 : Relevez les indicateurs d’un contraste fondamental entre les système de santé des pays du Nord et du Sud.

_ Les pays du Nord et les pays du Sud offrent à leurs populations des systèmes de santé différents en termes moyens matériels et humains.

* Les pays du Nord disposent de moyens matériels performants (blocs opératoires, scanners, lasers…) et de personnels formés : spécialistes réputés mais aussi médecins généralistes 329 pour 100 000 habitants en France, 549 aux Etats-Unis. Les pays à haut niveau de vie consacrent de fortes sommes pour leur santé : 2902 dollars par habitant en France.

* Les pays du Sud souffrent, en particulier en Afrique, d’un manque de moyens. La pénurie est telle que la vaccination des enfants ou le soin des femmes accouchées n’est pas assurée. De plus le départ du personnel médical des pays du Sud vers ceux du Nord contribue à cette fracture sanitaire, en particulier dans les PMA subissant la pauvreté, les épidémies et les guerres. L’ « exode médical » renforce la pénurie de personnel dans les pays du Sud. Le prix des médicaments est élevé et suscite un trafic de faux médicaments mettant en danger la santé de millions de personnes.

 

 

            B. Quels sont les conflits entre acteurs autour du système de santé ?

 

Texte 3 page 245 : Droit à la santé…

+ Texte 4 page 245 : … ou droit des grands groupes pharmaceutiques ?

Question 6 page 245 : Pourquoi et comment le gouvernement brésilien est-il en opposition avec la multinationale Roche ? Quels arguments oppose l’auteur du document 14 ?

_ Les acteurs du système de santé peuvent s’opposer fortement, à l’exemple des Etats envers les Firmes transnationales de l’industrie pharmaceutique (ex. la FTN suisse Hoffman-La Roche) dont les intérêts sont différents.

* Les laboratoires des grands groupes pharmaceutiques du Nord conçoivent des médicaments avec des coûts élevés de recherche. Ils vendent ensuite ces médicaments à un prix élevé. Cependant, les populations des pays du Sud n’ont pas accès à ces médicaments du fait du prix. Aussi les pays du Sud (Brésil, Thaïlande, Afrique du Sud) ont développé des médicaments génériques sans payer les droits de brevet. Les FTN ont tenté un procès mais face à l’hostilité de l’opinion internationale elles ont renoncé.

_ Cependant, les FTN dénoncent l’insuffisance des autres acteurs du système médical comme manque de financement des Etats pour les programmes de l’ONUSIDA.

 

Médicament générique (p. 249) : stricte copie d’un médicament original dont le brevet est tombé dans le domaine public.

 

Quels sont les autres acteurs du système de santé ?

_ Les acteurs du système de santé dans le monde sont nombreux :

* la communauté mondiale à travers l’OMS (Organisation mondiale de la santé). C’est une institution de l’ONU créée en 1948 dont le but est d’améliorer la santé dans tous les pays du monde.

* les ONG comme Médecins sans frontières (fondé en 1971 par Bernard Kouchner) qui intervient sur les lieux de conflits, ou sous-médicalisés pour donner au Sud les traitements du Nord.

* les Etats comme le Botswana, premier pays africain qui rend disponible gratuitement pour l’ensemble des personnes en ayant besoin (estimées à 110 000) les traitements contre le sida depuis 2002.

* les individus qui tentent de se soigner malgré des moyens parfois limités aussi bien dans les pays du Sud que dans certains pays du Nord comme les Etats-Unis où la couverture médicale est insuffisante pour une partie de la population.

 

C. Quelle est la situation de l’Afrique face au virus du sida ?

 

Pourquoi et comment les maladies se diffusent-elles à l’échelle planétaire ?

Carte 1 page 242 : Les maladies dans le monde

Où sont localisées les principales pathologies mondiales ?

_ Les pathologies mortelles touchent essentiellement les pays du Sud. Dans le monde les trois grandes pathologies sont le paludisme (1,3 million de morts/an), la tuberculose (1,6 million de morts/an), et surtout le sida (2,8 millions de morts/an).

 

Carte 4 page 243 : L’épidémie de Sida en 2006

La distribution géographique des grandes épidémies est-elle révélatrice de l’inégal développement ?

_ L’Afrique subsaharienne est fortement touchée par le sida. En Afrique australe l’espérance de vie a reculé à cause du sida de 59 ans en 19990 à 45 ans en 2005. Le cas de Botswana est exemplaire : 37,3% de la population est touchée par le virus (contre 0,3% en Europe occidentale, 610 000 personnes). Entre 16 à 20% de la population est orpheline, et plus de la moitié des orphelins le sont à cause du sida. Le pays manque de moyens pour bénéficier des médicaments fabriqués dans les laboratoires du Nord comme la trithérapie (trois médicaments ou trois traitements médicaux pris simultanément, ce qui permet d’augmenter l’efficacité de chaque médicament).

 

Te Fiche d’objectifs géographie n°5

L’inégal accès à la santé

 

   SAVOIR   

 

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

 

I. La santé, représentation du clivage Nord-Sud ?

                A. En quoi consiste la fracture sanitaire Nord/Sud ?

                B. Quelles sont les explications de la fracture sanitaire ?

                C. En quoi la situation de l’Afrique noire est-elle alarmante ?

II. Quelles sont les acteurs et les politiques de santé ?

                A. Quelles sont les inégalités entre les systèmes de santé au monde ?

                B. Quels sont les conflits entre acteurs autour du système de santé ?

            C. Quelle est la situation de l’Afrique face au virus du sida ?

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

Pathologies infectieuses et parasitaires (p. 249) : maladies transmises à l’homme par des virus ou des parasites.

Mortalité infantile (p. 249) : nombre annuel de décès d’enfants de moins d’un an pour 1000 enfants nés vivants.

Sous-nutrition (p. 249) : alimentation insuffisante en quantité de calories (en moyenne moins de 2 200 calories/jour).

Malnutrition (p. 249) : alimentation mal équilibrée.

Pandémie (p. 249) : épidémie qui atteint un grand nombre de personnes, dans une zone géographique très étendue.

Médicament générique (p. 249) : stricte copie d’un médicament original dont le brevet est tombé dans le domaine public.

 

3/ JE CONNAIS LES CHIFFRES CLES

Nombre de personnes souffrant de malnutrition : 1 milliard

Chaque jour : 8 000 personnes meurent du sida.

Chaque année : 6 millions de personnes meurent du sida, du paludisme, ou de tuberculose.

Les trois grandes pathologies mondiales :

Sida : 2,8 millions de morts/an

Tuberculose : 1,6 million de morts/an

Paludisme : 1,3 million de morts/an

SAVOIR FAIRE

4/ SAIS ANALYSER UNE CARTE

5/ JE SAIS METTRE EN RELATION DES GRAPHIQUES, TEXTE ET TABLEAU CHIFFRE

6/ JE SAIS METTRE EN RELATION DES GRAPHIQUES, TEXTE ET PHOTOGRAPHIE

7/ JE SAIS CONFRONTER DEUX TEXTES

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article