Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours Histoire 1ère : Quels sont les nouveaux conflits après 1991 ? (3)

5 Février 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

III. Comment les Etats-Unis sont-ils devenus une des principales cibles des terroristes ?

 

            A. Comment le cœur de l’hypepuissance a-t-il été attaqué ?

 

CONTEXTE http://www.dailymotion.com/video/xjd99n_le-dessous-des-cartes-le-terrorisme-global-ou-local_webcam

 

Tableau-hyperpuissance-des-Etats-Unis.jpg

En quoi peut-on dire avec le ministre français des affaires étrangères Hubert Védrine que les Etats-Unis sont une hyperpuissance ?

 

_ Le terme d’hyperpuissance a été prononcé par le ministre français des affaires étrangères (1997-2002)  Hubert Védrine pour désigner la puissance sans rivale des Etats-Unis dans les domaines économiques, technologique et culturel (soft power : capacité d’une puissance à influencer par la diffusion de sa culture ou de son mode de pensée visible à travers l’américanisation) et dans les domaines militaires (hard power : moyens de la puissance pour contraindre). L’armée américaine est la plus puissante du monde avec la capacité d’intervenir dans le monde entier.

 

TP pages 178-179 : Le choc du 11 septembre 2001

 

 Photographie 1 page 178 : New York, 11 septembre 2001, 9h03

Texte 5 page 179 : Le terrorisme, une nouvelle menace

Question 1 page 179 : Que recherchent les terroristes à travers les attentats du 11 septembre ?  )

_ Les terroristes d’Al Qaida tentent à travers les attentats du « mardi noir » du 11 septembre 2001 créer un choc mondial et diffuser la peur au sein de la population. Le monde entier est en effet témoin en direct par les chaînes de télévision de l’horreur de ces actes.

_ Ils montrent que les Etats-Unis peuvent être vulnérables en provoquant la mort de 2995 personnes (dont 19 terroristes) et en frappant les symboles de la puissance américaine : deux avions détournés percutent les deux tours jumelles du World Trade Center hautes de 190 mètres et symbole de la prospérité économique des Etats-Unis, un troisième avion s’abat sur le Pentagone (ministère de la Défense) à Washington D.C. Un quatrième avion-suicide, détruit en vol, avait pour cible le Capitole ou la Maison Blanche.

Al Qaida (p. 178) : Organisation terroriste islamiste fondée en 1987 en Afghanistan par le Saoudien Oussama Ben Laden pour recruter et financer la résistance à l’URSS. Farouchement hostile aux Etats-Unis et à ce qu’ils représentent, Al Qaida (« la base » en arabe) est responsable depuis 1992 d’un grand nombre d’attentats, dont ceux qui frappent en 1998 les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie. Réseau transnational aux structures souples et peu identifiables, Al Qaida incarne une nouvelle forme de terrorisme global.

 

Texte 2 page 178 : Les Etats-Unis contre « les ennemis de la liberté »

Couverture de magazine 3 page 179 : L’incompréhension face au terrorisme

Texte 5 page 179 : Le terrorisme, une nouvelle menace

Question 2 page 179 : Comment s’explique le traumatisme ressenti par les Américains ? Comment se manifeste-t-il ?

_ Les attentats du 11 septembre 2001 provoquent un traumatisme dans la population américaine car c’est la première fois depuis l’attaque des Japonais sur Pearl Harbor qu’ils sont frappés sur leur propre sol. Le caractère meurtrier des attentats terroristes qui tuent aveuglement des civils de tout sexe, âge et nationalité (par exemple 24 Japonais, 4 Français et 1 Belge) et laissent 3000 enfants orphelins frappe l’opinion publique américaine.

_ Les Etats-Unis ressentent les attentats comme « un acte de guerre ». Cela conduit à la radicalisation de la politique internationale des Etats-Unis, visible dans l’unilatéralisme de l’action du président néo-conservateur Georges W Bush. Cette radicalisation conduit à terme à l’attaque de l’Afghanistan où les Talibans soutiennent les organisateurs des attentats comme Oussama Ben Laden en 2001, puis l’attaque de l’Irak en 2003 dont le dictateur est accusé de développer des armes de destruction massive (bombes atomiques et chimiques). Georges Bush adopte la vision d’un « choc des civilisations » et d’Etats ennemis formant « l’Axe du mal » (Corée du Nord, Iran, Irak).

Terrorisme (p. 181) : Ensemble d’actes de violence commis par une organisation pour créer parmi la population un climat de terreur et d’insécurité et faire ainsi pression sur un Etat.

Néo-conservatisme (p. 172) : Doctrine de politique étrangère américaine selon laquelle les Etats-Unis doivent, au nom de la démocratie, utiliser leur puissance pour combattre et renverser les dictatures au besoin par la force.

Georges W Bush (p. 388) : (né en 1946) Président des Etats-Unis de 2001 à 2008, il engage son pays dans la guerre en Afghanistan et en Irak et mène une politique extérieure interventionniste dans un cadre unilatéral.

Oussama BEN LADEN (p. 388+actualisation) : (1957-2011) Né en Arabie dans une riche famille, il fait des études commerciales et techniques, il participe en Afghanistan à la lutte contre l’occupation soviétique et fonde en 1987 Al-Qaida. Il rompt avec l’Arabie Saoudite à l’occasion de la Guerre du Golfe car il n’accepte pas la présence de soldats américains sur le sol de son pays. Al-Qaida devient alors une organisation terroriste internationale islamiste et revendique en 2001 les attentats contre le World Trade Center et le Pentagone. Il a été tué par les soldats américains au Pakistan en 2011.

 

 

Site INA : Rapport d’enquête sur les attentats du 11 septembre : défaillance de la sécurité américaine (2 min 47) : http://www.ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-divers/video/2656262001004/rapport-sur-les-attentats-du-11-septembre-2001.fr.html

 

 

 

            B. En quoi la lutte contre le terrorisme montre une nouvelle époque dans les relations internationales ?

 

Photographie 1 page 178 : New York, 11 septembre 2001, 9h03

Texte 2 page 178 : Les Etats-Unis contre « les ennemis de la liberté »

Texte 5 page 179 : Le terrorisme, une nouvelle menace

Question 5 page 179 : Qu’est-ce qui singularise cette forme de terrorisme ? Pourquoi est-il si difficile de lutter contre elle ?

_ Le terrorisme n’est pas une guerre conventionnelle entre les forces armées de deux Etats mais une confrontation entre un groupe d’individus et un Etat. Le terrorisme se singularise par ses :   

* Objectifs : Le terrorisme ne vise pas des cibles militaires ou politiques mais des cibles civiles et symboliques : le WTC correspond au pouvoir financier des Etats-Unis, le Pentagone a son pouvoir militaire.

* Moyens : Les moyens sont limités : dans le cas du 11 septembre des armes blanches et des fanatiques prêts à un suicide meurtrier permettent de détourner des avions utilisées comme armes ; la panoplie des terroristes s’étend des armes blanches aux explosifs, parfois aux armes chimiques. Les colis piégés ne coûtent que quelques milliers de dollars mais entraînent la dépense de millions de dollars aux Etats-Unis en mesures de protection.

* Effets : Les effets du terrorisme sont visibles dans le nombre de victimes (environ 3000 morts pour le 11 septembre 2001) et dans l’émotion et la peur suscitée. Le but étant de terroriser une population pour manipuler l’opinion publique du pays visé, de créer un climat d’insécurité à travers la médiatisation des attentats.

_ La lutte contre le terrorisme est difficile car il faut lutter contre une idéologie politico-religieuse, l’islamisme, et contre un groupe pratiquant une guerre asymétrique. Les groupuscules terroristes regroupent des personnes mobiles, des agents dormants vivants tranquillement aux Etats-Unis avant de commettre des attentats. Aussi l’arrestation des terroristes est difficile. De plus il s’agit d’une guerre déterritorialisée, c’est-à-dire une guerre qui n’est plus menée uniquement dans une région précise mais à partir de bases dispersées dans le monde entier.

Islamisme (p. 396) : doctrine qui veut faire de l’Islam et de la loi islamique (la charia) le fondement idéologique de la vie politique et sociale. Islamisme/islamiste ne doit pas être confondu avec Islam/Islamique.  L'Islam est une religion, l'islamisme une doctrine politique condamnée par plusieurs autorités musulmanes.

Guerre asymétrique (note 1 du doc. 5 page 179) : Guerre opposant des adversaires de nature différente.

 

Photographie 4 page 179 : Manifestation anti-américaine et de soutien Al-Qaida au Pakistan

En quoi la photographie montre-t-elle une partie de l’idéologie islamiste ?

Les Islamistes Pakistanais sont proches des Talibans et soutiennent Al-Qaida. Ils montrent leur haine de l’Occident en brûlant le drapeau des Etats-Unis accusés de soutenir Israël et les droits de l’homme (considérés comme une invention humaine contraire au Coran). Ils arborent le portrait de Ben Laden considéré comme un héros pour avoir organiser des attentats meurtriers.

_ L’Islamisme désire contrôler tous les aspects de la vie de la personne, ainsi que ses pensées, au nom d’une idéologie religieuse. La pensée scientifique, la démocratie et la liberté sont considérées comme des inventions contraires au Coran. La « Jihad » (guerre sainte) a pour but de tuer ou de forcer à la conversion les ennemis (hérétiques ou infidèles) de l’Islam. Ben Laden emploie les outils modernes de communication (Internet, chaîne de télévision Al-Jazeera…) pour diffuser une propagande où il explique que les attentats du 11 septembre correspondent à la « Jihad ».

Texte 2 page 178 : Les Etats-Unis contre « les ennemis de la liberté »

Question 6 page 179 : Selon George W. Bush, de quelle nature doit être la riposte aux attentats ? Comment les Etats-Unis conçoivent-ils désormais leur rôle dans le monde ?

* Le président américain George Bush estime que la riposte doit être globale (« toutes les ressources à notre disposition » l. 14-15) et totale (« la dislocation et la défaite du réseau terroriste mondial » l. 15-16).

* George Bush considère les Etats-Unis en guerre contre le terrorisme et que son pays est à la tête des nations dans une lutte de la civilisation contre la barbarie et la sauvagerie du terrorisme (« Le monde civilisé se rallie aux côtés de l’Amérique » l. 21).

 

_ Les Etats-Unis sous la présidence de George W Bush ont réagi face au terrorisme par :

* des actions militaires imposantes dont une campagne militaire contre l’Afghanistan, pays refuge des terroristes d’Al Qaida. Les Etats-Unis sont soutenus par la communauté internationale. La campagne militaire (« Liberté immuable ») connaît un succès rapide : les bombardements commencent le 7 octobre 2001) et appuient la bataille terrestre menée par les forces de l'Alliance du Nord (coalition de minorités ethniques opposée aux Talibans). Le pouvoir taliban est renversé en décembre. L’ONU exerce un rôle après cette opération militaire en autorisant le déploiement d’une force internationale chargée d'assurer la sécurité et en établissant un gouvernement rassemblant toutes les factions afghanes.

* par une « guerre globale contre le terrorisme » consistant en des actions  militaires et policières dans le monde contre le terrorisme. La « doctrine Bush » est une pensée politique visant à réaliser des guerres préventives contre les Etats abritant des terroristes ou pouvant leur donner des armes de destruction massive.

_ Les attentats du 11 septembre 2001 ont accentué la tendance des Etats-Unis à l’unilatéralisme comme le montre l’invasion de l’Irak en 2003 sans l’accord de l’ONU et malgré l’opposition d’alliés comme la France et l’Allemagne ainsi que de la Russie. C’est une victoire militaire car l’armée irakienne est mise en déroute du 20 mars au 30 avril 2003 mais un échec politique avec un enlisement militaire et une guerre civile en Irak.

 

Quelles sont les conséquences de l’unilatéralisme américain sur la politique internationale ?

_ Malgré l’unilatéralisme américain (jusqu’à l’élection en 2009 de Barak Obama) le monde est désormais multipolaire. En effet, malgré la volonté des Etats-Unis de créer un « Empire bienveillant » et une « Pax Americana » un seul Etat ne peut assurer la stabilité de l’ordre mondial. En effet le monde est troublé par le terrorisme (attentats de Madrid en 2004, de Londres en 2005, de Mumbai en 2008) et en profondes transformations (crise économique de 2007 affaiblissant les Etats-Unis…). La mort de Ben Laden en 2011 et les révolutions arabes pourraient affaiblir à terme l’islamisme…

 

 

Schema-synthese-nouvelles-conflictualites.jpg

 

 

 

 

 

1ère Fiche d’objectifs HISTOIRE

 

QUELS SONT LES NOUVEAUX CONFLITS APRES 1991 ?

 

    SAVOIR   



1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :



Problématique : Comment s’organise le monde de l’après Guerre froide : nouvel ordre ou nouveau désordre mondial?

I. La guerre du Golfe (1990-1991) marque-t-elle l’entrée dans un nouvel ordre mondial ?

II. Pourquoi la guerre est-elle revenue au cœur de l’Europe, à Sarajevo ?

Pourquoi le martyre de Sarajevo (1992-1995) montre-t-il l’impuissance de la communauté internationale dans une guerre civile ?

                A. En quoi l’ex Yougoslavie pluriethnique est-elle une « poudrière balkanique » ?

B. Quelles sont les formes de violences pendant le conflit yougoslave ?

                C. Pourquoi la communauté internationale est-elle d’abord impuissante face à la barbarie ?

III. Comment les Etats-Unis sont-ils devenus une des principales cibles des terroristes ?

                A. Comment le cœur de l’hypepuissance a-t-il été attaqué ?

                B. En quoi la lutte contre le terrorisme montre une nouvelle époque dans les relations internationales ?

 

2/ JE SAIS DEFINIR :



Unilatéralisme (p. 173) : attitude consistant à agir sans concertation avec les autres acteurs des relations internationales (par opposition au multilatéralisme).       

Droit d’ingérence (p. 395) : principe légitimant l’intervention dans les affaires intérieures d’un pays au nom des droits de l’Homme ou d’une assistance humanitaire de première urgence.

Casques bleus (p. 172) : Soldats de l’Onu dont la mission, pacifique, consiste à s’interposer entre deux parties, à faire respecter un cessez-le-feu ou à venir en aide aux populations civiles. Les contingents sont fournis par des Etats membres volontaires.

Al Qaida (p. 178) : Organisation terroriste islamiste fondée en 1987 en Afghanistan par le Saoudien Oussama Ben Laden pour recruter et financer la résistance à l’URSS. Farouchement hostile aux Etats-Unis et à ce qu’ils représentent, Al Qaida (« la base » en arabe) est responsable depuis 1992 d’un grand nombre d’attentats, dont ceux qui frappent en 1998 les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie. Réseau transnational aux structures souples et peu identifiables, Al Qaida incarne une nouvelle forme de terrorisme global.

Terrorisme (p. 181) : Ensemble d’actes de violence commis par une organisation pour créer parmi la population un climat de terreur et d’insécurité et faire ainsi pression sur un Etat.

Néo-conservatisme (p. 172) : Doctrine de politique étrangère américaine selon laquelle les Etats-Unis doivent, au nom de la démocratie, utiliser leur puissance pour combattre et renverser les dictatures au besoin par la force.

Islamisme (p. 396) : doctrine qui veut faire de l’Islam et de la loi islamique (la charia) le fondement idéologique de la vie politique et sociale. Islamisme/islamiste ne doit pas être confondu avec Islam/Islamique.

Guerre asymétrique (note 1 du doc. 5 page 179) : Guerre opposant des adversaires de nature différente.

George H BUSH (p. 388) : (né en 1924) Vice-président des Etats-Unis de 1981 à 1989, il est élu président de 1989 à 1993. Il négocie le tournant de la fin de la Guerre froide et soutient la réunification allemande. Il annonce un « nouvel ordre mondial » après la victoire de l’opération « Tempête du désert » en Irak en 1990-1991. Il est le père de George W. Bush, président des Etats-Unis de 2001 à 2008.

Georges W Bush (p. 388) : (né en 1946) Président des Etats-Unis de 2001 à 2008, il engage son pays dans la guerre en Afghanistan et en Irak et mène une politique extérieure interventionniste dans un cadre unilatéral.

Oussama BEN LADEN (p. 388+actualisation) : (1957-2011) Né en Arabie dans une riche famille, il fait des études commerciales et techniques, il participe en Afghanistan à la lutte contre l’occupation soviétique et fonde en 1987 Al-Qaida. Il rompt avec l’Arabie Saoudite à l’occasion de la Guerre du Golfe car il n’accepte pas la présence de soldats américains sur le sol de son pays. Al-Qaida devient alors une organisation terroriste internationale islamiste et revendique en 2001 les attentats contre le World Trade Center et le Pentagone. Il a été tué par les soldats américains au Pakistan en 2011.

 

SAVOIR FAIRE



3/ JE SAIS ETUDIER UNE FRISE CHRONOLOGIQUE

4/ JE SAIS CONFRONTER UNE CARTE HISTORIQUE ET DES TEXTES

5/ JE SAIS ETUDIER DES SEQUENCES VIDEOS

6/ JE SAIS ETUDIER UN TEXTE

7/ JE SAIS ETUDIER UNE PHOTOGRAPHIE

8/ JE SAIS METTRE EN RELATION PHOTOGRAPHIES ET TEXTES

9/ JE SAIS METTRE EN RELATION TEXTES ET COUVERTURE DE MAGAZINE

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

gerardin maxime 18/10/2016 10:40

Les tours du WTC font 490m de haut