Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours Histoire 1ère : Le temps des dominations coloniales (3)

18 Mars 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

III. Quelles sont les contestations du fait colonial ?

 

            A. Quelles sont les contestations de la part des colonisés ?

 

Texte 5 page 277 : L’éveil du nationalisme algérien.

 

Texte 4 page 279 Les espoirs déçus de l’élite indochinoise

Question 8 page 279 : Comment expliquer les frustrations de ces jeunes Vietnamiens ?

Les élites vietnamiennes formées en Occident ne peuvent une fois revenues dans leur pays obtenir l’égalité avec les Européens. Cela génère des frustrations et des revendications indépendantistees.

 

_ Le développement économique des colonies et l’action scolaire contribuent à promouvoir de nouvelles élites indigènes. Mais le blocage du système colonial contribue à l’émergence de mouvements de contestation du colonialisme sous différentes formes :

* Politique : la contestation est précoce en Asie avec Ho Chi Minh, fondateur du parti communiste indochinois en 1930 et Gandhi en Inde. En Algérie le mouvement de l’Etoile nord-africaine fondée par Messali Hadj en 1926 revendique l’indépendance.

* Armée : la guerre du Rif affecte le nord du Maroc de 1921 à 1926. Les révoltés sous la direction d’Abd el-Krim sont vaincus par les troupes franco-espagnoles avec l’appui de l’artillerie et de l’aviation.

* culturelle : Léopold Sedar Senghor réfléchit à une forme de fédération africaine associée à égalité avec la France au sein d’un empire démocratique et réalise des poèmes sur la négritude.

Ho Chi Minh (p. 281) : (1890-1969) Nguyên Ai Quôc, connu sous le nom de Hô Chi Minh (« celui qui éclaire »), quitte l’Indochine française en 1911, s’installe en France en 1919 et adhère au parti communiste français en 1920. De retour en Indochine, il fonde le parti communiste indochinois en 1930. Nationaliste et communiste à la fois, il proclame l’indépendance du Vietnam en 1945 et dirige la lutte contre la France de 1946 à 1954.

Messali Hadj (p. 390) : (1898-1974) Leader nationaliste algérien. Immigré en France après 1918, il y fonde un des premiers mouvements nationalistes algériens, l’Etoile Nord-Africaine en 1926. A la dissolution de cette organisation, il fonde le parti du Peuple algérien en 1937. Après guerre, il crée le Mouvement pour le Triomphe des libertés démocratiques (MTLD) puis le Mouvement national algérien qui devient un vivier du nationalisme algérien. Au cours de la guerre d’Algérie, les partisans de Messali Hadj s’opposent parfois durement au FLN qui finit par triompher dans cette guerre intestine au nationalisme algérien. Il n’obtient la nationalité algérienne qu’en 1965 et il meurt en France sans avoir pu revenir dans son pays.

Senghor (p. 281) : Léopold Sédar Senghor (1906-2001) : Originaire du Sénégal, agrégé de grammaire, écrivain, il est le fondateur du mouvement de la négritude, en 1935. Il s’intéresse également à la politique : élu à l’Assemblée constituante française en 1945, il occupe plusieurs postes ministériels entre 1955 et 1960 et devient président de la République du Sénégal en 1963.

Négritude (p. 280) : Ensemble des valeurs culturelles et spirituelles propres aux Noirs africains, et revendiquées par eux.

 

 

            B. Pour quelles raisons les Européens dénoncent-ils la colonisation ?

 

Texte 2 page 285 : La construction du Congo-Océan vue par le journaliste français Albert Londres

Quelle situation dénonce Albert Londres ?

_ L’influence des intellectuels est limitée mais n’empêchent pas le journaliste Albert Londres de témoigner de l’horreur du travail forcé sur la ligne de chemin de fer Congo-Océan (1921-1934) ; des écrivains comme André Gide dénoncent les atrocités commises par les Français dans Voyage au Congo en 1925.

 

HISTOIRE DES ARTS : La colonisation vue par Hergé dans Tintin au Congo

 

Tintin-au-Congo--imaginaire-colonial.jpg

 

 

1. Quelle est l’attitude de Tintin envers les Congolais ?

 

2. Quel reproche est fait aux Congolais ?

 

3. Comment est habillé le Congolais ne voulant pas travailler ? Qu’est-ce que cela indique ?

 

 

Quelles sont les autres oppositions au colonialisme ?

_ L’opposition à la colonisation dans les métropoles est diverse : des milieux chrétiens, des libéraux qui s’opposent aux coûts financiers de la colonisation ou encore Albert Einstein qui assume la présidence de la Ligue contre l’oppression coloniale créée à Bruxelles en 1927.

L’écrivain Anatole France, républicain humaniste, dénonce l’hypocrisie du système colonial.

_ Le Président Wilson dans son programme de paix en 14 points affirme le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

 

 

Affiche-100-ans-de-domination-.jpg

 

 

Caricature-PCF-trahissant-la-France-coloniale.jpg

 

Affiche de 1927 d’André Galland

 

1. Qui sont les personnages représentés ?

 

2. Qui donne le couteau ? Que représente l’ombre en bas à droite ?

 

 

Quel parti politique est opposé à la colonisation ? Pourquoi ?

_ Dans les années 1920 le Parti communiste est opposé à la colonisation. En effet la doctrine marxiste dénonce l’exploitation de l’homme par l’homme, du colonisé par le colon et la métropole. L’anticolonialisme est un prolongement de l’anticapitalisme.

 

 

CONCLUSION : Schéma de synthèse

 

 

Schema-Colonisation-principes-et-application.jpg

 

 

 

 

1ère Fiche programmation Histoire

 

LE TEMPS DES DOMINATIONS COLONIALES

 

 

 

1ère Fiche d’objectifs histoire

 

LE TEMPS DES DOMINATIONS COLONIALES

 

SAVOIR   

 

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

 

I. Comment s’opèrent la conquête et le partage colonial du monde et de l’Afrique à la fin du XIXe siècle ?

A. Quelles sont les causes de l’expansion européenne ?

B. Quelles sont les rivalités européennes pour le partage des territoires ?

                1. Quels territoires sont partagés par les puissances coloniales ?

             2. Quelles sont les crises manifestant les rivalités entre pays européens ?

C. En quoi la situation de l’Afrique est-elle exemplaire du partage et des rivalités coloniales ?

                               1. En quoi la conférence de Berlin fixe-t-elle les règles de partage de l’Afrique ?

2. En quoi la colonisation de l’Afrique est-elle quasiment achevée à la fin du XIX siècle ?

II. Comment est l’empire français au moment de l’exposition coloniale de 1931, entre réalités, représentations et contestations ?

A. Quelle est l’étendue de l’Empire colonial français ?

B. Quels sont les mythes et les représentations de l’Empire colonial ?

                               1. Comment la propagande coloniale influence-t-elle les conceptions du monde colonial ?

2. En quoi la colonisation ne respecte pas les principes démocratiques de la III République ?

III. Quelles sont les contestations du fait colonial ?

                A. Quelles sont les contestations de la part des colonisés ?

                B. Pour quelles raisons les Européens dénoncent-ils la colonisation ?

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

 

Colonie (p. 272) : Territoire occupé et administré par un Etat étranger (la « métropole »).

Colonie de peuplement (p. 276) : Colonie dans laquelle s’installe définitivement un grand nombre d’habitants venus de métropole.

Mandats (p. 272) : Après la Première Guerre mondiale, territoire confié par la SDN aux puissances victorieuses qui l’administrent en son nom.

Protectorat : (p. 272) : Régime juridique établi par un traité international selon lequel un Etat « protégé » renonce à certains éléments de souveraineté (défense, politique étrangère, douanes…) au profit d’un Etat « protecteur ».

Colonie d’exploitation (p. 278) : colonie exploitée pour fournir aux métropoles des matières premières et dans laquelle le peuplement d’origine européenne est très faible.

Négritude (p. 280) : Ensemble des valeurs culturelles et spirituelles propres aux Noirs africains, et revendiquées par eux.

 

3/ JE CONNAIS LES BIOGRAPHIES DE :

 

Ho Chi Minh (p. 281) : (1890-1969) Nguyên Ai Quôc, connu sous le nom de Hô Chi Minh (« celui qui éclaire »), quitte l’Indochine française en 1911, s’installe en France en 1919 et adhère au parti communiste français en 1920. De retour en Indochine, il fonde le parti communiste indochinois en 1930. Nationaliste et communiste à la fois, il proclame l’indépendance du Vietnam en 1945 et dirige la lutte contre la France de 1946 à 1954.

Messali Hadj (p. 390) : (1898-1974) Leader nationaliste algérien. Immigré en France après 1918, il y fonde un des premiers mouvements nationalistes algériens, l’Etoile Nord-Africaine en 1926. A la dissolution de cette organisation, il fonde le parti du Peuple algérien en 1937. Après guerre, il crée le Mouvement pour le Triomphe des libertés démocratiques (MTLD) puis le Mouvement national algérien qui devient un vivier du nationalisme algérien. Au cours de la guerre d’Algérie, les partisans de Messali Hadj s’opposent parfois durement au FLN qui finit par triompher dans cette guerre intestine au nationalisme algérien. Il n’obtient la nationalité algérienne qu’en 1965 et il meurt en France sans avoir pu revenir dans son pays.

Senghor (p. 281) : Léopold Sédar Senghor (1906-2001) : Originaire du Sénégal, agrégé de grammaire, écrivain, il est le fondateur du mouvement de la négritude, en 1935. Il s’intéresse également à la politique : élu à l’Assemblée constituante française en 1945, il occupe plusieurs postes ministériels entre 1955 et 1960 et devient président de la République du Sénégal en 1963.

 

SAVOIR FAIRE

 

4/ JE SAIS ETUDIER UNE CARTE HISTORIQUE

5/ JE SAIS METTRE EN RELATIONS TEXTE ET CARTE HISTORIQUE

6/ JE SAIS ETUDIER UNE CARICATURE

7/ JE SAIS ETUDIER UN TEXTE

8/ JE SAIS ETUDIER UNE ILLUSTRATION

9/ JE SAIS ETUDIER UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

10/ JE SAIS ETUDIER UN TABLEAU STATISTIQUE

 

 

 

 

 

 

 

                                               SAVOIR

notions

méthodes

Problématiques : 

1) Comment s’opère le partage colonial de l’Afrique au XIX siècle ?

2) Quel est l’état de l’empire français au moment de l’exposition coloniale (dans ses réalités, ses représentations, les contestations qu’il suscite) ?

I. Comment s’opèrent la conquête et le partage colonial du monde et de l’Afrique à la fin du XIXe siècle ?

A. Quelles sont les causes de l’expansion européenne ?

 

B. Quelles sont les rivalités européennes pour le partage des territoires ?

                1. Quels territoires sont partagés par les puissances coloniales ?

             2. Quelles sont les crises manifestant les rivalités entre pays européens ? 

 

 

 

 

C. En quoi la situation de l’Afrique est-elle exemplaire du partage et des rivalités coloniales ?

                               1. En quoi la conférence de Berlin fixe-t-elle les règles de partage de l’Afrique ?

2. En quoi la colonisation de l’Afrique est-elle quasiment achevée à la fin du XIX siècle ?

 

 

II. Comment est l’empire français au moment de l’exposition coloniale de 1931, entre réalités, représentations et contestations ?

A. Quelle est l’étendue de l’Empire colonial français ?

 

 

 

 

 

B. Quels sont les mythes et les représentations de l’Empire colonial ?

                               1. Comment la propagande coloniale influence-t-elle les conceptions du monde colonial ?

 

2. En quoi la colonisation ne respecte pas les principes démocratiques de la III République ?

 

 

III. Quelles sont les contestations du fait colonial ?

                A. Quelles sont les contestations de la part des colonisés ?

 

 

 

                B. Pour quelles raisons les Européens dénoncent-ils la colonisation ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colonie (IIA)

Colonie de peuplement (IIA)

Mandats (IIA)

Protectorat (IIA)

 

 

 

 

 

 

Colonie d’exploitation (IIB2)

 

 

 

Ho Chi Minh (IIIA)

Messali Hadj (IIIA)

Senghor (IIIA)

Négritude (IIIA)

 

 

 

 

 

 

 

Etude de carte (IA)

 

 

 

 

 

Mise en relation de cartes (IB2)

Mise en relations carte et texte (IB2)

Etude de caricature (IB2)

 

Etude de texte (IC1)

 

 

Etude d’illustration (IC2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en relation de documents (ensemble documentaire) (IIB1)

 

Etude de tableaux statistiques (IIB2)

 

Partager cet article

Commenter cet article