Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours Histoire 1ère : (ARCHIVE 2012) Le temps des dominations coloniales (1)

18 Mars 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

LE TEMPS DES DOMINATIONS COLONIALES

7 à 8 heures (4 à 5 heures)                                               Manuel Nathan Côte 2011

 

Introduction : En 1850 les principaux pays européens disposent d’une puissante industrie, connaît la révolution des transports. La supériorité de leur technologie s’accompagne d’une forte croissance démographique. Ceci provoque des migrations humaines et rapidement un contrôle de vastes territoires peuplés en dehors du continent européen.

De 1850 à 1939 tous les continents à l’exception de l’Europe et de l’Amérique sont touchés. L’Afrique est un continent colonisé dans sa presque totalité, en particulier par deux immenses Empires : britannique et français.

 

Problématiques :  

1) Comment s’opère le partage colonial de l’Afrique au XIX siècle ?

2) Quel est l’état de l’empire français au moment de l’exposition coloniale (dans ses réalités, ses représentations, les contestations qu’il suscite) ?

 

Chronologie-colonisation.jpg

 

 

 

ARCHIVE 2012 : allégement de programme

 

I. Comment s’opèrent la conquête et le partage colonial du monde et de l’Afrique à la fin du XIXe siècle ?

 

A. Quelles sont les causes de l’expansion européenne ?

 

Carte 1 page 20 : L’économie-monde britannique (1850-1914)

Question 1 page 21 : Comment expliquer la domination de l’Europe sur le monde à la fin du XIX et au début du XX siècles ?

_ L’impérialisme des Européens est rendu possible à cause de la puissance industrielle et démographique des pays européens, ainsi que par la révolution des transports :

* Puissance industrielle : La Révolution Industrielle est une des causes de l’expansion européenne : elle nécessite la recherche de matières premières et de débouchés nouveaux. Elle conduit à la supériorité technique et technologique de l’Europe sur les autres parties du Monde.

* Révolution des transports : L’Europe dispose d’une importante production industrielle, celle-ci est exportée dans le monde en direction des colonies. En 1910 l’Europe assure 58% des exportations mondiales et 65% des importations. Cette facilité dans les exportations est liée à la Révolution des transports, en particulier avec le passage de la marine à voile à celle à vapeur, mais il faut des escales pour avitailler le navire dans son périple maritime, ce qui entraîne la création de comptoirs puis de colonies (Le Cap sur la routes des Indes britanniques).

* Puissance démographique : L’expansion démographique des Européens : à partir du 2ème quart du 19ème siècle, l’Europe entre dans la transition démographique. Cela se traduit par une augmentation sans précédent de la population L’Europe passe de 275 millions d’habitants vers 1850 à 481 millions en 1913. Cela conduit à la fois à une volonté d’expansion territoriale et à une émigration massive vers les pays neufs (Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Brésil…) etc. Environ 40 millions d’Européens quittent l’Europe entre 1800 et 1913. De 1900 à 1913 plus d’un million d’Européens quittent le « vieux continent ». L’émigration diffuse la civilisation européenne. En 1913 un habitant du monde sur 3 est Européen ou d’origine européenne.

 

 

B. Quelles sont les rivalités européennes pour le partage des territoires ?

 

            1. Quels territoires sont partagés par les puissances coloniales ?

 

Carte 2 page 267 : Les Empires en 1914

Questions 4 page 266 : Quelles sont les deux principales puissances coloniales en 1914 ?

_ Les territoires des colonies sont partagés par les  grandes puissances coloniales en 1914 :

* le Royaume-Uni, c’est la plus grande puissance coloniale : sur son Empire, « le soleil ne se couche jamais ». Elle a des possessions en Afrique (de l’Egypte au Nord jusqu’à la province du Cap en Afrique du Sud), en Inde, Asie du Sud-Est ; dominions (possession anglaise ayant le droit de se gouverner elle-même, tout en reconnaissant la souveraineté britannique) en Australie, Canada…).

*  La France a un Empire important, centré sur l’Afrique Noire, le Maghreb et l’Indochine.

 

 

 Schema-dominations-coloniales-RU-et-France.jpg

 

 

Quels sont les autres Empires coloniaux en 1914 ?

_ L’Allemagne qui s’est lancée tardivement dans la course coloniale, a seulement quelques colonies en Afrique (Afrique  orientale allemande, Togo, Cameroun, Sud-ouest africain allemand) et en Océanie (Nouvelle Guinée).

_ D’autres pays européens ont un Empire colonial comme le Portugal (Angola, Mozambique en Afrique), l’Italie (Libye, Erythrée, Somalie en Afrique), la Belgique (Congo Belge) et les Pays-Bas en Océanie (Indes Néerlandaises) et en Amérique (Surinam). 

 

 

2. Quelles sont les crises manifestant les rivalités entre pays européens ? 

 

Carte 1 page 266 : Les Empires vers 1860

+ Carte 2 page 267 : Les Empires en 1914

Questions 2 et 3 page 266 : Où l’expansion coloniale a-t-elle été particulièrement l’objet de rivalités entre Européens ? Qui en sont les acteurs ?

 

Carte 1 page 268 : La course aux colonies en Afrique

Texte 6 page 269 : Fachoda, la rivalité franco-britannique.

Question 9 page 269 : Présentez la crise de Fachoda. Quel risque fait-elle courir ?

 

Lien documentaire (6 min 52) Fachoda, une guerre évitée : http://www.cndp.fr/tdc/tous-les-numeros/exhibitions-linvention-du-sauvage/videos/article/fachoda-une-guerre-evitee.html

 

_ Les rivalités nationales en Europe : le colonialisme est au fond une manifestation des rivalités entre les grandes puissances européennes.

* La colonisation française est par exemple à bien des égards une compensation de la perte de l’Alsace-Lorraine en 1871. De même l’Angleterre fait de son empire économique la base de sa puissance politique. Ou encore, la toute nouvelle Allemagne (l’Unité date de 1871) cherche à s’affirmer comme grande puissance mondiale en se lançant dans une politique coloniale active.

* La colonisation conduit d’ailleurs à des crises annonciatrices de la Première Guerre Mondiale (Fachoda entre la France et le Royaume-Uni, les deux crises marocaines d’Agadir et de Tanger entre la France et l’Allemagne).

 

 

 

Caricature sur la conférence de Berlin

 

  Caricature-Congres-de-Berlin-1885.jpg

 

C. En quoi la situation de l’Afrique est-elle exemplaire du partage et des rivalités coloniales ?

 

                        1. En quoi la conférence de Berlin fixe-t-elle les règles de partage de l’Afrique ?

 

Texte 2 page 268 : La conférence de Berlin (1884-1885)

Question 6 page 269 : Quel problème cette conférence entend-elle régler ?

 

_ La conférence de Berlin, en 1885, est un moment clé du partage colonial de l’Afrique. Elle en a fixé les règles : la liberté et l’égalité du commerce dans les bassins du Congo et du Niger, la lutte contre l’esclavage et les conditions de reconnaissance des prises de possessions européennes sur les côtes.

 _ Les partages se font en 1890 (traités entre Anglais et Français en Afrique de l’Ouest et entre Anglais et Allemands en Afrique de l’Est), en 1894 (délimitation entre Français, Allemands et le Congo de Léopold II) et 1898 entre Français et Anglais après la crise de Fachoda.

 

 

 

2. En quoi la colonisation de l’Afrique est-elle quasiment achevée à la fin du XIX siècle ?

 

Carte 1 page 268 : La course aux colonies en Afrique

(Texte 5 page 269 : Accord de partage entre la France et le Royaume-Uni)

Questions 8 page 269 : Pourquoi peut-on parler d’un partage de l’Afrique ?

_ En 1914 le continent africain est presque entièrement partagé par les Européens et colonisé à l’exclusion du Libéria fondé par les Etats-Unis pour le retour des esclaves et du royaume chrétien d'Ethiopie après sa victoire contre les Italiens à Adoua en mars 1896.

 

Poème 3 page 268 : La conquête de l’Afrique vue par un poète africain

Illustration 4 page 269 : La résistance des Hereros contre les Allemands en Afrique du Sud-Ouest.

Questions 5 page 269 : Comment réagissent les populations locales ?

_ La domination européenne est contestée par des résistances locales comme la révolte en 1904 des Hereros contre les Allemands en Afrique du Sud-Ouest. La répression (1904-1908) fait passer leur population d’une centaine de milliers à 15 000. Leurs terres sont confisquées et données aux colons allemands, les survivants Hereros enfermés dans des camps de travail forcé. On qualifie parfois ce massacre de premier génocide du siècle.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

ABDOU 20/12/2015 13:00

Votre commentaire(je veux une dissertation complete de ces cours)