Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours géographie Tle STMG : Centres d'impulsion et inégale intégration 2/3

13 Septembre 2014 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

 

 

 

 

II. Quels sont les éléments de puissance et de rayonnement des mégalopoles ?

 

A. En quoi la métropolisation est-elle au cœur de la puissance ?

 

Carte 2 page 139 : Les centres de la mondialisation

Question 2 page 139 : Localisez les métropoles mondiales exerçant une très forte influence. Quel lien pouvez-vous faire avec les aires de puissance ?

Les métropoles mondiales sont situées dans le Nord économique et dans les principales aires de puissance dont elles sont les centres d’impulsion.

 

_ Les métropoles ont le rôle d’interface entre le monde et les territoires locaux. Les métropoles avec le rang de villes mondiales exercent le rôle de centre d’impulsion de l’économie mondiale abritent les grandes places boursières, les sièges des firmes transnationales, des activités de haute technologie et de recherche.... Cette métropolisation leur donne un rôle déterminant sur les marchés financiers, dans la création de nouveaux produits et la diffusion de l’information.

_ Les quatre villes mondiales les plus importantes sont New York, Tokyo, Londres, Paris. Elles ont un très fort PUB (Produit Urbain Brut) parfois supérieur aux PNB de PMA. Par exemple,  le produit urbain brut de Tokyo en 2012 est d’environ 1500 milliards de dollars, alors que le PNB du Mali en 2011 (avant guerre) est de 16,45 milliards de dollars.

Cf chiffres : http://globalcities.free.fr/hierarchie.htm

 

Métropole (p. 144) : aire urbaine concentrant des fonctions de commandement politiques, économiques ou culturelles à une échelle régionale, nationales continentale ou mondiale.

CENTRE D’IMPULSION (p. 144) : région urbaine qui concentre des fonctions de commandement de rang mondial : économiques et financières (sièges sociaux de FTN, bourses, services du tertiaire supérieur), politiques (institutions nationales et internationales) et culturelles (monuments, musées, opéras, agences d’information et de télécommunication).

Métropolisation (p. 144) : processus de concentration  de population, de richesse et des fonctions de commandement et d’impulsion à l’intérieur et autour des plus grandes villes.

 

B. Comment les mégalopoles exercent-elles leur pouvoir ?

 

                        1) Qu’est-ce qu’une mégalopole ?

 

Cartes 2 page 145 : Les trois mégalopoles

+  fiche comparaison des trois mégalopoles

Question 4 page 145 : Quelles sont les caractéristiques communes d’une région mégalopolitaine ?

_ La mégalopole (« très très grande ville ») est une région urbaine de plusieurs millions d’habitants  s’étalant sur un millier de kilomètres et caractérisée par un nombre élevé de métropoles aux fonctions multiples, reliées par de grandes voies de communication. Ce sont des centres de décisions mondiaux.

MEGALOPOLE (p. 144) : région urbaine concentrant des dizaines de millions d’habitants, comprenant plusieurs métropoles et autres grands centres urbains et s’étendant sur plusieurs centaines de kilomètres.

 

 

 

                        2) Quelles sont les caractéristiques des trois mégalopoles ?

 

Cartes 2 page 145 : Les trois mégalopoles + fiche comparaison des trois mégalopoles

Quels sont les points communs et les différences entre les trois grandes mégalopoles mondiales ?

 

a. Mégalopole américaine

 

Cartes 2 page 145 : Les trois mégalopoles

+ Question 2 page 145 : Pourquoi peut-on dire que la mégalopole du nord-est des Etats-Unis est la région la plus puissante dans le monde ?

_ La mégalopole américaine est appelée Mégalopolis (50 millions d’habitants). Elle s’étend sur la façade atlantique pendant 800 km de Boston à Washington. Elle concentre les lieux de pouvoir : Manhattan, le CBD de New York, abrite les sièges des FTN, la bourse de Wall Street, le siège de l’ONU. A Washington, se trouve la capitale fédérale avec la Maison-Blanche, le Congrès, le Département de la Défense (le Pentagone), mais aussi le Fonds monétaire international (FMI) et les ambassades. Boston reçoit de prestigieux établissements universitaires comme Harvard et le Massachussets Institute of Technology (MIT).

 

b. Mégalopole européenne

 

Question 3 page 145 : Relevez les différences entre ces trois mégalopoles.

_ La mégalopole européenne est aussi appelée la dorsale européenne et s’étend de Londres à Milan. Elle comporte 70 millions d’habitants. Traversant plusieurs pays, elle développe des projets transfrontaliers. Elle comporte plusieurs points forts : de fortes densités avec les conurbations de l’Europe rhénane, les capitales de l’Union européenne, la façade maritime la plus fréquentée du monde : le Nothern Range.

 

c. L’archipel mégalopolitain asiatique

 

_ La mégalopole japonaise est nommée Tokaido. Elle s’étale de Tokyo à Fukuoka et comporte 90 millions d’habitants. Tokyo-Yokohama, avec plus de 30 millions d’habitants, est la première région urbaine du monde.

_ La mégalopole japonaise est reliée à de nombreuses métropoles asiatiques pour former l’« archipel mégalopolitain asiatique ». Cette dernière s’étend  sur 4000 kilomètres le long du littoral asiatique depuis Tokyo jusqu’à Singapour en passant par Séoul (Corée du Sud), Taïpei (Taiwan), Hong Kong et les grandes métropoles des NPI.

 

                        3) Qu’est-ce que l’archipel mégalopolitain mondial ?

 

Carte 2 page 139 : Les centres de la mondialisation

Question 4 page 139 : En quoi peut-on parler d’un archipel mégalopolitain mondial ?

_ Les mégalopoles et les métropoles les plus influentes au niveau économique, politique, culturel… sont reliées entre elles en un vaste réseau : l’archipel mégalopolitain mondial.

* Dans ce réseau formé par les villes mondiales, ces dernières finissent par apparaître comme des îlots de la mondialisation au sein d’espaces non intégrés.

Archipel mégalopolitain mondial (p. 144) : ensemble des métropoles constituées en réseau, qui contribuent au pilotage de la mondialisation en concentrant les fonctions de direction, de recherche et d’innovation.

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article