Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Images Aléatoires

  • Expo club histoire 2010 11
  • Expo club histoire 2010 4
  • Exposition-CNRD-au-CDI-2012 4693
  • Club histoire 2011 Dossier procès fictif contre p-copie-1
  • Club histoire 2011 Dossier procès fictif contre persécuteurs de résistants 4
  • Expo club histoire 2010 8
Vendredi 18 mai 2012 5 18 /05 /Mai /2012 10:11

 

 

L’UNION EUROPEENNE DANS LA MONDIALISATION

5 à 6 heures                                                                               Manuel Magnard

 

Introduction : L’Union européenne est le 1er ensemble économique du monde (29% du PIB mondial) et la 1ère puissance commerciale. Comme membre de la triade elle est l’un des trois pôles majeurs de la mondialisation.

L’Union européenne possède ainsi une très puissante façade maritime, le Northern Range, qui lui permet une large ouverture vers le reste du monde. Mais, au travers de la Méditerranée, elle est également en contact direct avec les pays du Sud moins développés avec qui elle entretient des échanges, dans certaines limites.

 

Problématiques :

1) En quoi l’Union européenne est-elle un des centres d’impulsion de la mondialisation ?

 

2) Qu’est-ce qui fait de la Northern Range une façade maritime mondiale ?

3) En quoi la Méditerranée est-elle un espace d’ouverture de l’UE au Sud ? Quelles relations économiques, géopolitiques et culturelles découlent de la position d’interface ?

 

 

 

Organigramme poids de l'UE

Powerpoint (5 min 25) : http://www.youtube.com/watch?v=bOhTZnsmEyY

 

(si problème, voir bas de page : http://www.histgeographie.com/1eres_es_l_s_cours_pdf_powerpoint.ws )

 

 

I. En quoi l’Union européenne est-elle un acteur et un pôle majeurs de la mondialisation ?

 

            A. En quoi l’UE est  un carrefour des flux mondialisés ?

 

                        1. Quelle est la place de l’UE dans les échanges commerciaux ?

 

Carte 1 page 244 : L’Union européenne, premier pôle du commerce mondial

Quels sont les principaux courants d’échanges de l’Union européenne ?

Sans aller dans le détail, la carte montre bien les deux principaux courants d’échanges avec l’Asie orientale (la Chine est surtout le premier fournisseur de l’UE avec un excédent très confortable) et l’Amérique du Nord (principalement vers les États-Unis, à l’avantage de l’UE).

 

_ L’Union européenne est un membre de la triade, un des pôles d’impulsion de la mondialisation. Les relations sont fortes avec les Etats-Unis et l’Asie (Japon et Chine). L’UE est le premier marché et le premier exportateur mondial.

_ L’UE a également des échanges croissants avec les pays émergents du BRICS : Brésil (la « ferme du monde »), Russie, l'Inde (le « bureau du monde ») et la Chine (« l’atelier du monde »), la République d’Afrique du Sud.

_ Les autres régions du monde (CEI, Afrique, Moyen-Orient et Amérique latine) sont des partenaires secondaires : les échanges sont plus limités et comportent, pour les importations, une part assez importante de matières premières et de produits énergétiques.

 

En quoi l’UE est pôle majeur du commerce mondial ?

Cette carte présente un point fort de l’Union européenne, souvent connu : la puissance commerciale.

Premier pôle commercial mondial, l’UE réalise globalement près de 40 % du commerce mondial en valeur, et distance largement les autres puissances commerciales. Même en tenant en compte du fait que le premier client et fournisseur de l’Union européenne est l’UE elle-même (environ les deux tiers des importations et exportations) l’UE reste en tête grâce à son commerce hors zone.

Six pays membres de l’UE figurent d’ailleurs parmi les dix premières puissances commerciales du monde en 2009, Allemagne en tête (second exportateur et troisième importateur mondial).

 

_ L’Union européenne est le premier pôle commercial mondial (40% du commerce mondial de marchandises, dont deux tiers en échanges intracommunautaires). Même si l’on ne tient pas compte des échanges entre Etats membres l’UE réalise 17% des exportations mondiales de marchandises (12% pour la Chine, 11% pour les Etats-Unis).

 

Quelles raisons expliquent la puissance commerciale de l’UE ?

_ Plusieurs facteurs expliquent la puissance commerciale de l’UE :

* Cinq des Etats membres de l’UE (l’Allemagne second exportateur et troisième importateur mondial, la France, Royaume-Uni, Italie et Espagne) font partie des dix premières puissances économiques mondiales.

* L’UE est un géant industriel (23% de la production industrielle mondiale) pour l’automobile, le pétrole ou l’industrie pharmaceutique, pour les industries de haute technologie (aéronautique, spatiale). Cependant des faiblesses existent dans les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la Communication).

* L’agriculture de l’UE est au 2e rang mondial. L’agriculture productiviste a des rendements très élevés. L’UE domine les productions de blé et de lait, pour les productions à haute valeur ajoutée (vin et fleurs). Néanmoins, l’agriculture de l’UE reste dépendante des subventions de la PAC (39% du budget de l’UE pour 1,2% du PIB).

 

 

 

2. Quelle est la place de l’UE dans les flux d’IDE ? 

 

Carte 2 page 245 : L’Union européenne, premier pôle mondial de l’investissement direct à l’étranger.

En quoi l’UE est pôle mondial de l’investissement direct à l’étranger ?

La carte évoque globalement une situation proche de la carte 1. L’UE est aussi le premier pôle mondial pour les investissements directs à l’étranger (40 %) avec des échanges très majoritairement à l’intérieur de la zone.

L’investissement direct à l’étranger montre le dynamisme des firmes européennes à l’étranger et l’attractivité de l’UE pour les firmes étrangères.

L’ALENA reste la principale destination des investissements européens, mais les investissements asiatiques à destination de l’Europe sont devenus les plus importants dans le contexte de crise mondiale qui a tari les investissements américains.

 

Quelles sont les régions qui investissent en Europe ? Pourquoi ?

_ L'Union européenne constitue le premier pôle récepteur d'IDE (Investissements Directs à l'Etranger) au monde. C'est une région très attractive pour les entreprises. Les IDE proviennent principalement d'Amérique du Nord (des Etats-Unis) d'Asie orientale mais aussi du Moyen-Orient.

_ Ces investissements sont attirés par le marché de consommation européen, mais aussi par la qualité de la main d’œuvre, des équipements...

Investissement direct à l’étranger (p. 314) : mouvement international de capitaux réalisé par une firme dans le but de créer, de développer ou de maintenir une filiale à l’étranger. Il peut s’agir aussi de prendre le contrôle d’une entreprise étrangère. Par convention, un investissement direct à l’étranger est établi si l’investisseur acquiert au moins 10% du capital social de l’entreprise convoitée.

 

Dans quelles régions s’investissent les IDE de l’Union européenne ? Pourquoi ?

_ L'Union européenne est le premier investisseur mondial. Elle investit principalement dans l’Union européenne, puis en Amérique du Nord et en Asie orientale.

_ Les FTN européenne cherchent à s'implanter ainsi sur des marchés porteurs (à haut niveau de vie ou à forte croissance, comme en Chine), et à profiter de coûts de production plus faibles en délocalisant dans certains pays du Sud.

Firme transnationale (p. 313) : entreprise exerçant ses activités dans plusieurs Etats directement ou par l’intermédiaire de filiales.

 

Quels autres facteurs peuvent donner à l’Union européenne un rôle de premier plan dans les flux financier ? 

_ L'Union européenne concentre 40 % des flux mondiaux des IDE grâce à plusieurs facteurs : * C’est un pôle boursier majeur, grâce à ses places boursières dominées par la City.

* L'Union a de puissantes firmes transnationales très bien classées au niveau international (161 des 500 premières firmes multinationales sont européennes, 139 américaines).

- Les FTN européennes sont insérées dans la mondialisation aussi par des rapprochements avec d’autres FTN de façon à rester compétitives, comme au niveau européen pour Air France-KLM-Alitalia, ou au niveau international pour Renault-Samsung-Nissan.

- Les FTN ont parfois des stratégies différentes de celles des Etats européens avec des délocalisations pouvant créer du chômage dans les pays européens.

 

_ L’équipement des ménages et des entreprises en outils de communication de l’Union européenne en fait aussi l’un des principaux pôles émetteurs et récepteurs d’informations.

 

 

 

                        3. En quoi les métropoles de l’UE ont-elles un rôle actif dans la mondialisation ?

 

Carte 3 page 193 : L’UE : un espace métropolitain

Quelles sont les villes européennes avantagées par la mondialisation ? Pourquoi ?

_ La mondialisation avantage les métropoles insérées dans la mondialisation :

* Les grandes villes de la dorsale européenne (entre Londres et Turin) concentrent ainsi plus de 60 % des activités et les plus fortes densités de population. Elles sont reliées entre elles et aux autres ville du monde par d'importantes infrastructures de communication comme les grands aéroports de Heathrow (Londres), de Roissy-Charles-de-Gaulle (Paris) ou de Francfort, qui sont des hubs : des centres où convergent les lignes aériennes venant du monde entier.

* L'Union européenne compte deux villes mondiales, Londres et Paris, qui concentrent des fonctions de très haut niveau, ont un rayonnement international et sont des centres d'impulsion majeurs de la mondialisation (quartiers d’affaires de la City ou le London Bridge Quarter à Londres, La Défense à Paris)..

Ville mondiale (p. 270) : ville qui exerce des fonctions stratégiques à l’échelle mondiale, un centre qui organise des flux et s’inscrit dans des réseaux, un pôle de commandement dans la mondialisation.

Hub (p. 313) : point d’un réseau de transport international qui concentre et redistribue les voyageurs et les marchandises dans de nombreuses directions.

 

Quelles sont les causes du rayonnement international des métropoles insérées dans la mondialisation ?

_ Les grandes villes européennes ont un rayonnement international au niveau politique (Bruxelles, siège du parlement européen), économique, financier (elles concentrent les sièges sociaux des grandes firmes multinationales, et de grandes places financières internationales comme l'Euronext et la bourse de Londres) ou culturel (Paris, Prague, Milan, etc.).

Euronext (p. 313) : Compagnie née de la fusion des Bourses de Paris, d’Amsterdam et de Bruxelles en 2000. Elle crée la plus grande place boursière mondiale en fusionnant avec la Bourse de New York en 2006. En 2011, la fusion avec la Bourse de Francfort est annoncée.

 

Quelles sont les relations entre ces métropoles intégrées à la mondialisation ?

_ Ces villes sont des parties intégrantes de l'archipel mégalopolitain mondial : l'ensemble des plus grandes métropoles de rang mondial liées entre elles par des relations privilégiées, étroitement connectées par tout un réseau de communications variées et concentrant également des fonctions de commandement, qui en font d'importants centres d'impulsion.



B. Quels facteurs font de l’UE espace attractif ?

 

                        1. En quoi l’UE est un espace développé qui attire des flux humains ?

 

Carte 2 page 247 : Le partenariat EUROMED, pour un nouvel ensemble régional Nord-Sud demain ?

Quelles sont les causes à l’origine de l’attractivité de l’Union européenne ?

_ L’Union européenne est une zone à haut niveau de développement dont l’IDH est supérieur à 0,8 (0,89 pour la France). En effet les 500 millions d’habitants de l’Union européenne disposent d’un niveau de vie et de qualification élevé (le PIB par habitant s’élève en moyenne à 33 000 dollars en 2009)  De plus, les citoyens des Etats européens disposent souvent d’une protection sociale élevée.

 

Quelles sont les autres raisons de l’attractivité de l’Union européenne ?

_ L’Union européenne est un ensemble d’Etats démocratiques assurant à sa population des droits et l’usage de la liberté.

 

Quels sont les flux humains à destination de l’Union européenne montrant cette attractivité ?

_ Les flux humains à destination de l’Union européenne sont de deux types : tourisme et émigration.

* la pression migratoire sur l’Union européenne est forte avec un solde migratoire d’environ 1,5 million de personnes par an en moyenne. Les flux sont internes (Europe de l’Est) et externes (transméditerranéens). Ils connaissent des modalités différentes : libres à l’intérieur de l’espace Schengen, limités pour l’extérieur sauf pour l’immigration choisie (fuite des cerveaux : entre 14 et 18% des étudiants en France, Grande-Bretagne, Autriche ou Belgique sont des étudiants non européens). On parle de « forteresse Europe » face aux lois de plus en plus restrictives de plusieurs pays membres de l’UE (Danemark, Autriche).

* l’Union européenne est la première destination touristique au monde avec 60% des flux touristiques mondiaux et 383 millions de visiteurs étrangers en 2008.

 

 

2. Quel est le rôle international de l’UE ?

 

                                   a. au niveau des institutions internationales…

 

Caricature 4 page 249 : Un président pour l’Union européenne

Quelles sont les forces et les limites de la puissance internationale de l’Union européenne ?

L’Union européenne dispose d’atouts puissants sur la scène internationale mais son influence politique reste limitée par rapport à celle de pays comme les Etats-Unis ou encore la Chine.

 

_ L’Union européenne a un rôle international majeur par la participation aux différentes institutions internationales (réunions du G20, Conseil de sécurité de l’ONU, FMI, OMC…).

_ Une importante limite de la puissance de l’UE est que son poids politique et économique dans la mondialisation, est essentiellement l’addition de celui d’Etats indépendants. En effet l’UE n’est pas un Etat fédéral. Ainsi, l’Union européenne n’a qu’un statut d’observateur à l’Onu alors que ce sont deux Etats membres (France et Royaume-Uni) qui sont membres du conseil de sécurité à l’ONU. Le traité de Lisbonne met en place une présidence plus durable et une représentation diplomatique de l’Union, mais elle ne dispose pas d’armée et son budget diplomatique est faible (1,2% du PIB de l’UE).

G20 (p. 313) : G7, G8, G20 : depuis 1975, groupe constitué des cinq pays les plus  industrialisés du monde auxquels se sont ajoutés le Canada et l’Italie (G7) ; le G7 est devenu G8 depuis 1997 avec l’association de la Russie. Le G20 a été créé en 1999 pour favoriser une concertation internationale élargie après une série de crises financières. Depuis 2008, il se réunit au niveau des chefs d’Etat ou de gouvernement. Les pays du G20 représentent plus de 90% du PIB mondial.

OMC (p. 248) : Organisation mondiale du commerce. Créée en 1995, elle constitue un cadre de négociation des règles régissant le commerce international et un lieu de règlement des différends.

Etat fédéral (p. 248) : regroupement de plusieurs collectivités politiques (Etats fédérés) qui effectuent un transfert de compétences à l’Etat fédéral.

Traité de Lisbonne (p. 315) : héritier du projet avorté de Constitution européenne, il a été approuvé en octobre 2007 et est entré en vigueur en décembre 2009. Il a pour finalité d’améliorer le fonctionnement des institutions au sein de l’Union européenne élargie.

 

Par quelles organisations internationales l’UE a-t-elle un poids mondial ?

_ Au sein du FMI (Fonds monétaire international, aujourd'hui présidé par la française Christine Lagarde), l'Union européenne dispose de 23 % des quote-parts (États-Unis = 17 %) donc pèse dans les décisions.

_ L’UE participe aussi à l'OMC (Organisation mondiale du commerce, présidée par le français Pascal Lamy depuis 2005) qui a pour but de favoriser la libéralisation des échanges.

_ L'Union européenne accueille aussi un certain nombre de sièges d'institutions internationales (UNESCO à Paris, FAO à Rome).

 

 



b. au niveau de l’aide internationale…

 

Texte 2 page 249 : L’UE, première donatrice mondiale

En quoi l’aide au développement de l’UE contribue à son rôle d’acteur international ?

_ L’UE mène une politique active d’aide au développement. De nombreuses ONG sont d’origine européenne. Le budget consacré à l’aide au développement est de 49 milliards d’euros en 2009 (0,40% du PIB de l’UE) en faveur des Objectifs du Millénaire de l’ONU : la promotion de la démocratie et de la sécurité, de la défense de l’environnement, etc.

_ L’Union européenne a l’originalité de lier commerce et développement. Ainsi depuis 2001 les pays les moins avancés bénéficient de l’initiative « Tout sauf les armes », qui ouvre sans droit de douane le marché de l’Union européenne aux 49 pays les plus pauvres.

ONG (p. 314) : association sans but lucratif constituée par des personnes privées dont le champ d’action est international.

Objectifs du Millénaire pour le développement (p. 314) : signés en septembre 2000 à New York par 189 pays sous l’égide des Nations unies, ils ont pour but premier la réduction de l’extrême pauvreté et de la faim.

 

                        c. au niveau économique…

 

Tableau 1 page 249 : L’UE dans la compétition économique mondiale (5e ligne)

Quel est le rôle international des FTN de l’UE ?

_ Plusieurs FTN de l’UE sont plus riches que des États (Royal Dutch Shell a un chiffre d'affaires supérieur au PIB du Danemark). Parmi les plus puissantes on trouve des compagnies pétrolières, des firmes automobiles (Volkswagen), des banques (BNP Paribas) et des sociétés d'assurance (Axa) et des entreprises de grande distribution comme Carrefour. Ces entreprises, au déploiement mondial, participent à la puissance du commerce de l'Union ainsi qu'à son fort pouvoir de commandement.

 

Pièce de monnaie 1 page 195 : Un euro grec, côté « enlèvement d’Europe »

Carte 3 page 191 : L’Union européenne à géométrie variable

_ L’euro, monnaie unique de l’Union européenne adoptée par 17 pays, a malgré la crise le rang d’une seconde monnaie internationale après le dollar.  

 













 

 

 

 

 

 

 

 

Par M. Martineau - Publié dans : Cours 1ère
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés