Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 2e Histoire : La chrétienté médiévale (2)

7 Mars 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 2e

 

 

 

II. Quelle est l’importance de la religion dans la vie et les représentations des chrétiens ?

 

A. Etude d’une œuvre d’art

 

ETUDE DE LA MINIATURE : L’ECHELLE DU PARADIS

 

OU

 

ETUDE DE CAS Sainte-Foy de Conques : un lieu de culte (pp. 90-91)

 

PRELEVER ET CONFRONTER DES INFORMATIONS

1. En quoi l’Eglise est-elle adaptée au pèlerinage ? Comment le trésor est-il mis en valeur ? (doc. 1, 3)

L’église abbatiale est adaptée aux pèlerinages à la fois par sa vaste dimension (doc. 3) qui permet une grande affluence, et par la structure du chœur : autour du trésor des reliques, qui s’y trouve conservé, a été aménagé un déambulatoire qui permet aux pèlerins de tourner autour de la sainte tandis que les moines prient (doc. 1)

 

2. Décrivez les éléments caractéristiques de l’art roman. (doc. 1, 3, 4).

L’art roman se caractérise par l’adoption du plan en croix latine (nef et transept de longueur différente, doc. 1) et d’un chevet ouvrant sur des absides ; par la voûte en plein cintre et une faible lumière provenant du chœur et de la tour lanterne (doc. 3) ; par l’adoption de riches programmes sculptés, notamment sur le tympan et sur les chapiteaux qui ornent les colonnes (doc. 4).

 

3. En quoi l’art roman est-il porteur d’un enseignement pour les fidèles ? (doc. 3, 4).

En raison de la richesse des programmes sculptés qui le caractérise (doc. 4), l’art roman est porteur d’un enseignement religieux destiné à ceux qui ne savent pas lire. Le tympan de Sainte-Foy illustre de manière claire le Jugement dernier : il est promesse de salut pour les justes, tandis que les damnés sont promis à de terribles châtiments dans l’enfer. Ces images, qu’il faut imaginer peintes de couleurs vives, étaient sans doute très impressionnantes comme l’étaient les voûtes (doc. 3). 

 

4. Quelles sont les conséquences des pèlerinages pour l’église ? (doc. 2, 4, 5).

Les pèlerinages (doc. 1) assurent la richesse de l’église et du monastère, en raison des offrandes ou dons laissés par les pèlerins. Il s’agit d’une véritable politique des moines qui n’hésitent pas à faire pression (doc. 5).

 

BILAN

REDIGER UN TEXTE CONSTRUIT ET ARGUMENTE          Sujet : « Comment

Sainte-Foy de Conques reflète-t-elle les croyances et la vue religieuse des chrétiens ? »

 

_ Sainte-Foy de Conques manifeste le goût des chrétiens du XII siècle pour le culte des saints et des reliques, et pour le rituel du pèlerinage. Elle montre aussi comment les édifices religieux romans constituent des « Bibles de pierre », délivrant un enseignement religieux à ceux qui les fréquentent.

 

 

 

 

B. Quelle est la représentation de l’au-delà pour les chrétiens ?

 

L’œuvre d’art montre des représentations religieuses où le Jugement dernier joue un rôle majeur.

 

( + Enluminure 1 page 84 : La chrétienté encadre l’ensemble des chrétiens.)

Quel est le sort des élus ? Quel est le sort des damnés ? Existe-t-il un autre sort possible ?

* Les élus parviennent au paradis, où ils sont accueillis par les saints et les anges ; alors que les damnés sont condamnés à l’enfer où ils subissent les tourments causés par les démons.

* Un autre sort est possible qui n’est pas évoquée dans la miniature : passer un temps d’attente et d’expiation de ses fautes (les péchés) dans le purgatoire dont on peut être délivré par les prières des fidèles.

 

Quelles actions et croyances permettent d’être élus ou damnés ? Qui décide du sort des morts ? 

_ Les chrétiens entrent dans l’Eglise par le baptême. Ils doivent adhérer à des dogmes et s’abstenir de commettre des fautes, les péchés.

 

Eglise (p.92) : au sens premier, le terme désigne l’ensemble des baptisés ; au sens restrictif, qui tend à s’imposer après l’an mille, il désigne les institutions et les hommes qui encadrent les chrétiens.

Dogmes (p. 92) : croyances définies par l’Eglise qui s’imposent obligatoirement à tout chrétien.

Péchés (p. 94) : faute commise par un chrétien ; qui compromet plus ou moins son salut, selon sa gravité. Les péchés avoués lors de la confession peuvent être pardonnés par le prêtre lors du sacrement de pénitence.

 

Les-chretiens-face-a-la-question-du-salut.jpg

 

C. Comment l’Eglise encadre-t-elle la vie du chrétien ?

 

1) Quelle est la hiérarchie de l’Eglise ?

 

Fresque 4 page 93 : Le pape, chef de l’Eglise

Question 1 page 93 : Comment est suggérée la suprématie du pape ?

Le pape est placé au-dessus des autres personnages qu’il domine de sa taille. Cet effet est renforcé par le fait qu’il est placé sur un trône surélevé alors que les compagnons de saint François d’Assise et ce dernier sont agenouillés.

 

Texte 5 page 93 : Le contrôle des évêques sur les prêtres.

Question 1 page 93 : Comment se marque l’autorité de l’évêque sur les prêtres de son diocèse ?

L’évêque dirige l’assemblée des prêtres (synode) et fixe aux prêtres les règles auxquelles ils doivent obéir.

 

Question 2 page 93 : Qu’attend-t-il de ses prêtres ? Pourquoi ?

L’évêque veut un comportement irréprochable (être présent et « à jeun » lors des synodes, agir avec « réserve ») « afin que leur état de clerc ne motive pas les reproches et le mépris des gens », c’est-à-dire que les prêtres doivent montrer l’exemple d’un comportement sans péchés.

_ L’Eglise est hiérarchisée et ses membres ont des missions précises :

* Les clercs doivent guider les laïcs vers le salut.

* Les moines vivent en retrait du monde et prient pour tous les chrétiens.

_ Le pape Grégoire VII (1028-1073-1085) réforme l’Eglise. La réforme grégorienne veut améliorer le fonctionnement et la moralité de l’Eglise en améliorant la formation des prêtres et en interdisant leur mariage ; les rois sont tenus à l’écart de la nomination des évêques.

Grégoire VII (p. 92) : (1020-1085) Grégoire VII, élu pape en 1073, est un ancien moine de Cluny. Pendant tout son pontificat, il s’efforce de mettre l’Eglise à l’écart des ingérences des rois et des laïcs. Il donne son nom à la réforme grégorienne.

 

 

Hierarchie-de-l-Eglise.jpg

2) Quels actes doivent pratiquer les chrétiens ?

 

Miniature 4 page 95 : Le sacrement du mariage

Question 1 page 95 : Quel est le sens du geste du prêtre ?

Le prêtre joint deux doigts et lève sa main pour former le signe de la croix : c’est une bénédiction pour les mariés. Les deux personnes sont ainsi mari et femme devant Dieu.

De son autre main il tient la main de la jeune femme qu’il s’apprête à donner au jeune homme pour que ce dernier puisse glisser au doigt de la femme une alliance.

 

Question 2 page 95 : Comment expliquer l’absence des parents des deux époux sur la miniature ? Qu’en conclure sur ce qui fait pour l’Eglise la validité du mariage ?

* Les parents des deux époux sont absents car, pour l’Eglise, Dieu est présent dans ce mariage.

* Pour l’Eglise, le mariage est un sacrement, une cérémonie qui engage la personne devant Dieu. Ce n’est pas un simple contrat entre deux familles. Le seul critère de validité du mariage est le consentement des époux et le sacrement lui-même.

 

_ La vie des chrétiens est rythmée par des cérémonies religieuses : les sept sacrements.

* Le baptême à la naissance puis la confirmation marquent l’appartenance à la communauté chrétienne.

* Le mariage permet aux laïcs de fonder une famille alors que l’ordination permet de devenir prêtre.

* Les dimanches et jours de fêtes les chrétiens reçoivent l’eucharistie : c’est la communion.

(   La communion est obligatoire au moins une fois par an à partir du concile de Latran IV en 1215.   )

* L’extrême-onction lave des péchés afin de gagner la vie éternelle.

Sacrements (p. 94) : fixés à sept au XII siècle, ce sont les cérémonies religieuses qui rythment la vie d’un individu. Les plus importants sont le baptême, la communion et la confession.

Eucharistie ou communion (p. 94) : sacrement qui exprime l’union avec le Christ, par le partage du pain et du vin.

 

( Miniature 1 page 108 : Des jeunes enfants se font baptiser.)

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Rene 30/11/2016 19:34

Bonjour s'il vous plais je pourai avoir les reponse de la miniature 1: De jeunes enfant se font baptiser.

taiv 29/02/2012 12:46


il faut mettre quoi dans le bilan svp


 

M. Martineau 29/02/2012 15:39



Hélas, je ne peux donner cette information car l'élève doit la fournir par lui-même après analyse et efforts de rédaction.


Bon courage pour ce travail.


Je peux fournir des conseils en cas de besoin.