Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 2e Histoire : L'élargissement du monde (XV-XVI siècle) 4

25 Octobre 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 2e

 

 

IV. Pékin est elle une cité interdite ?

 

TP pages 174-175 : Pékin, la cité interdite ?

 

            A. Quelle est l’organisation de la cité interdite ?

 

Question 1 page 175 : Comment est organisée la Cité interdite ? (doc. 1, 2)

La Cité interdite est conçue comme une ville dans la ville, autosuffisante, avec son secteur domestique, réservé à l’empereur, et son secteur public, dévolu à l’administration (doc. 2). Son architecture dénote une recherche qui exprime la sérénité et la stabilité du pouvoir impérial (doc. 1).

 

Question 2 page 175 : Quelle  image donne l’administration impériale ? Que peut-on en déduire sur la perception que les Chinois ont de leur empire ? (doc. 1, 2, 3)

L’administration impériale est à l’image de la cité interdite (doc. 1) : un pouvoir qui agit loin du peuple et se ferme (doc. 3). C’est une administration coupée de la société, mais qui la contrôle (doc. 2, c’est le rôle des mandarins) jusqu’aux limites de la Chine, où un étranger est immédiatement contrôlé (doc. 4).

 

_La dynastie Ming établit à Pékin le pouvoir impérial en 1421. L’ancienne capitale Nankin était une ville ouverte et cosmopolite. Pékin est une cité plus fermée aux influences extérieures.

_ Pékin est la plus grande ville du monde en 1450. La ville est développée grâce à une politique de grands travaux (construction de la Cité interdite et du palais impérial).

_ L’architecture de la ville et de la Cité interdite reflète les conceptions du monde des Chinois : le plan en damier de Pékin est l’image du carré de la Terre. La Cité interdite est symbole de la fermeture de la Chine. Résidence de la famille impériale (sur 70 hectares avec environ 9000 pièces) elle est interdite au peuple. Le gouvernement centralisé est visible dans le fait que le trône se trouve au centre de la salle de l’Harmonie, elle-même au centre du palais, de la capitale et de l’Empire.

 

  Chine-des-Ming.jpg

 

 

            B. Comment la Chine passe-t-elle de l’ouverture à « la fermeture des mers » ?

 

Texte 3 page 171 : L’arrivée des premiers Européens en Chine

Question 1 page 171 : Les Européens sont-ils ici en position de faiblesse ? Pourquoi ?

Les Européens parvenant en Chine en 1517 sont en position de faiblesse.

* En effet, ils sont méconnus des Chinois, confondus avec des musulmans (envoyés dans la mosquée Koang Hiao Seu pour être instruits, et comparés à des musulmans « suivant la coutume des mahométans ».

* Ils sont en position de faiblesse également car ils ne connaissent ni la langue ni les usages de la cour impériale (présence d’un interprète, séjour pour être instruit de l’étiquette impériale).

 

Question 2 page 171 : Pourquoi sont-ils mal reçus par les Chinois ?

Les Portugais sont mal reçus par les Chinois car :

* ils sont inconnus des Chinois (« le Ta Ming Hoei Tien, recueil des lois de la dynastie Ming, ne contenait aucune mention de tribut reçu de la nation en question »),

* Leur physique étonne à leur désavantage : « nez proéminent », « yeux profondément enfoncés ».

* Surtout , leur ignorance de l’étiquette de la cour de Pékin mécontente les Chinois : « En conséquence de la conduite irrespectueuse de la part [des étrangers] […] ses hommes furent renvoyés prisonniers à Canton et expulsés hors des frontières de la province. »

 

_ L’empereur Yongle (1360-1424) a lancé des gigantesques expéditions commerciales et diplomatiques en direction des royaumes du Pacifique ouest et de l'Océan Indien. À partir de 1405, plus d'un demi-siècle avant les explorateurs portugais, les « Flottes des trésors » de l'amiral Zheng He (1371-1434) explorent l'océan Indien jusqu'au port de Calicut en Inde et la côte orientale de l'Afrique (Mozambique).

_ Cependant, après la mort de Zheng He, la Chine des Ming renonce à ces expéditions. La politique d’ouverture est considérée comme trop favorable aux commerçants, traditionnellement méprisés. De plus, la Chine se préoccupe surtout de la menace constituée par les peuples Mongols (siège de Pékin par les Mongols en 1450), par exemple avec la construction à la fin du XIV siècle d’une grande muraille symbolisant l’attitude défensive du pays.

_ La Chine renforce néanmoins un commerce maritime avec l'Asie du Sud-est, mais se ferme aux Européens à partir de 1433.Ces derniers prennent alors le contrôle des grandes routes maritimes mondiales.

 

 

 

 

Question 3 page 175 : Comment se manifeste la fermeture de Pékin et de la Chine aux étrangers ? (doc. 1, 3)

Pékin et la Chine sont résolument fermés aux étrangers (doc. 4). La centralisation empêche tout contact (doc. 3). Mais il y a aussi un complexe de supériorité, comme l’éprouve Matteo Ricci (doc. 5).

 

Question 4 page 175 : Comment les Chinois se représentent-ils le monde qui les entoure ? (doc. 1, 3, 5)

Les Chinois ont le sentiment de vivre dans l’empire du Milieu, un empire qui s’identifie au monde (doc. 5), dont le centre incarne la totalité (doc. 1) et qui, comme lui, doit être fermé (doc. 3).

 

Question 5 page 175 : Comment Matteo Ricci parvient-il à se faire accepter par Pékin ? Comment se comporte-t-il à l’égard des Chinois ? (doc. 4, 5)

Le cas de Matteo Ricci illustre les stratégies des missionnaires européens pour être acceptés. Il adopte le costume des dignitaires chinois (doc. 4) et leur présente leur pays au centre du monde (doc. 5). C’est à ce prix qu’il peut gagner certains esprits et tenter d’évangéliser (doc. 4).

 

CLASSER DES INFORMATIONS : Regroupez les informations prélevées dans les documents selon trois thèmes : l’administration impériale ; la fermeture de l’Empire aux étrangers ; les étrangers dans l’Empire.

1. L’administration de la cité interdite : bâtiments administratifs de la partie publique de la Cité (doc. 1), centralisation extrême, l’empereur présidant à l’examen du Palais (doc. 4), répercussion de ses ordres jusqu’à Canton (doc. 3).

 

2. Fermeture de l’Empire : volonté de vivre dans un monde clos (doc. 1) et autosuffisant (doc. 5), interdiction à tout étranger d’y pénétrer (doc. 3).

 

3. Les étrangers dans l’Empire : nécessité de s’intégrer aux élites locales (doc. 4) en adaptant leurs savoirs.

 

REDIGER UN TEXTE CONSTRUIT ET ARGUMENTE : Sujet : « Comment s’explique la fermeture de la Chine aux Européens ? »

_ La Chine des Ming est une brillante civilisation qui a le sentiment d’être un monde parfait et central et qui refuse donc de s’ouvrir, à l’image de la Cité interdite au coeur de Pékin.

_ L’efficacité de la pyramide administrative permet à l’empereur de diriger la Chine sans la quitter.

_ Les efforts des missionnaires européens comme le jésuite Matteo Ricci (1552-1610) pour pénétrer ce monde au prix d’importantes concessions montrent la rigueur de cette fermeture.

 

Conclusion :

_ L’intérêt des Européens pour la Chine est fort  pendant les XVe et XVIe siècles. Mais, de leur côté, les Chinois s’intéressent peu à l’Europe. Les sagesses orientales (confucianisme et  taoïsme) renforcent l’hostilité au monde marchand et à l’ouverture vers l’étranger. Cependant les Chinois n’échappent pas complètement au processus de mondialisation impulsée par l’Europe : l’argent des Amériques introduit en Chine par les Espagnols contribue-t-il à enrayer la crise monétaire chinoise à la fin du XVIe siècle, prouvant l’existence d’une économie-monde.

Economie-monde (p. 170) : Economie non limitée par les frontières politiques, animée par une dynamique planétaire et souvent organisée autour d’une ville dominante.

 

Conclusion générale :

 

   Schema-de-synthese-elargissement-du-monde.jpg

 

HISTOIRE DES ARTS

 

Rubens, Les quatre fleuves du Paradis

 

TP p. 176-177

 

ANALYSE DE L’ŒUVRE

 

Question  1 page 177 : Quels sont les personnages représentés sur l’œuvre ? Que symbolisent-ils ?

Les personnages représentés sont les quatre dieux fleuves accompagnés de figures féminines assimilées aux quatre continents.

 

Question  2 page 177 : Quels sont les éléments que Rubens réutilise de son modèle antique pour caractériser le Nil ?

Rubens réutilise le modèle antique de dos, et surtout les figures d’enfants.

 

Question  3 page 177 : Quel est l’objet tenu par le personnage symbolisant le Danube ? Que signifie-t-il ?

L’objet tenu par le personnage symbolisant le Danube est une rame, attribut d’un fleuve navigable.

 

Question  4 page 177 : Que représentent les animaux peints au premier plan ? Quel rôle jouent-ils dans la composition ?

 Le combat d’animaux au premier plan renforce par contraste le caractère paisible de la scène.

 

 

STYLE ET COMPOSITION DE L’ŒUVRE

 

Question  5 page 177 : A quelle époque semble se situer la scène ? Quels sont les éléments hérités de la Renaissance ?

 Cette scène allégorique se veut intemporelle. De l’héritage Renaissance, l’artiste conserve les codes iconographiques antiques.

 

Question  6 page 177 : Quelle est la part de nouveauté dans l’œuvre de Rubens ?

En revanche, il les adapte au goût baroque : cadrage resserré, vigueur de la composition, accentuation des couleurs.

 

UNE REPRESENTATION TRADITIONNELLE

 

Question 7 page 177 : Comment l’artiste représente-t-il les quatre parties du monde connu à son époque ?

L’artiste représente de façon traditionnelle le Tigre, l’Euphrate, le Nil et le Gange.

 

UNE NOUVELLE VISION DU MONDE

Question 8 page 177 : Quels sont les fleuves qui symbolisent, à partir du XVI siècle, les quatre parties du monde ?

À partir de la fi n du XVIe siècle, les artistes font correspondre continents et fleuves : Nil (Afrique), Tigre ou Gange (Asie), Danube (Europe), Rio de la Plata ou Amazone (Amérique).

 

Partager cet article

Commenter cet article

Joelaindien 01/11/2012 21:28

Hello ! un passage et un petit coucou pour te signaler que suite à l'ouragan Sandy, et les debâts sur les conséquences du réchauffement climatique j'ai fait une carte des catastrophes naturelles
dans le monde depuis 2008, très instructif sur certains points ! @+

M. Martineau 09/11/2012 19:57



Merci.