Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 2 Histoire : La chrétienté médiévale (4)

7 Mars 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 2e

 

 

IV. Comment se renforce l’encadrement de la chrétienté ?

 

A. Etude de cas : La christianisation de la Norvège (pp. 100-101) 

 

PRELEVER ET CONFRONTER DES INFORMATIONS

1. Quels sont les arguments utilisés par saint Olaf pour convertir les hommes au Gudbrandsdal ? Pourquoi se convertissent-ils au christianisme ? (doc. 2, 3)

L’adoption du christianisme par les Norvégiens résulte d’une épreuve de force : il faut soit recevoir le baptême, soit risquer la mort en combattant contre le roi (doc. 3). Ce roi, sans nier l’existence des dieux des Vikings, dit et montre que ces dieux sont moins puissants que le Dieu des chrétiens. C’est le sens qu’il faut donner à la scène de bris des idoles (doc.3). Cet argument porte, comme le montre le poème du scalde Hallfred, un texte contemporain des missions (doc. 2) : le poète reconnaît la supériorité du Christ sur Odin, Thor et les autres dieux.

 

2. Pourquoi la mort de saint Olaf fait-elle entrer la Norvège dans la chrétienté ? (doc. 1, 5, 6).

La mort d’Olaf est un moment essentiel de l’entrée de la Norvège dans la chrétienté. Elle donne en effet à la Norvège un martyr et un saint (doc. 1). Elle dote le royaume d’un lieu de pèlerinage (doc. 5). Elle permet donc le développement des mêmes formes cultuelles que dans le reste du monde chrétien.

Martyr p. 88) : chrétien acceptant de donner sa vie pour sa foi. La mort qu’il accepte et les tourments qu’il endure constituent son martyre.

 

3. Comment le christianisme modifie-t-il les conditions de vie des Norvégiens ? (doc 6) En quoi peut-on dire qu’ils s’alignent sur le modèle général de la chrétienté ?

La « loi de saint Olaf » (doc. 6) montre qu’en Norvège comme ailleurs, l’Eglise a voulu christianiser les comportements. Dans l’extrait proposé, on note que les nouveaux convertis doivent respecter les mêmes interdictions en matière matrimoniale que dans le reste de la chrétienté.         

 

4. Quel est l’encadrement religieux des Norvégiens après la mort de saint Olaf ? (doc. 4, 5, 6)

Comme dans le reste de la chrétienté, les Norvégiens sont encadrés par les évêques et des prêtres, et leur vie religieuse s’inscrit dans le cadre des paroisses (doc. 3,5, 6) ; ils doivent respecter le calendrier religieux chrétien.

 

ORGANISER DES INFORMATIONS

Le christianisme transforme la vie religieuse des Norvégiens : abandon du polythéisme, fin des sacrifices aux idoles et adoption de la messe et des fêtes religieuses chrétiennes, du culte des saints, constructions d’églises paroissiales placées sous l’autorité des évêques.

            Le christianisme transforme leur vie quotidienne : adoption de nouvelles coutumes matrimoniales, apparition de villes (Trondheim), nouveaux lieux de sociabilité (les églises paroissiales).

 

REDIGER UN TEXTE CONSTRUIT ET ARGUMENTE

La christianisation permet l’intégration des Norvégiens dans la chrétienté en leur faisant adopter les croyances pratiques religieuses du reste des Chrétiens, et en modifiant en profondeur le fonctionnement de la société ainsi que son encadrement.

 

B. Comment se développe et se diffuse la doctrine religieuse chrétienne ?

 

A partir de l’étude de cas on peut dire que :

+ Miniature 1 page 98 : Etienne de Hongrie, roi missionnaire.

 

_ La chrétienté latine est en expansion à partir du XI siècle grâce à une évangélisation menée par des moines et des missionnaires et par la conversion des rois emmenant leurs peuples dans leur nouvelle foi.

 

Texte 4 page 99 : François d’Assise, un prédicateur modèle.

Question 1 page 99 : Pourquoi François d’Assise est-il un prédicateur efficace ?

François d’Assise s’adapte à son public.

 

Question 2 page 99 : Pourquoi ses qualités peuvent-elles aider l’Eglise à lutter contre l’hérésie ?

Le comportement exemplaire de saint François d’Assise résiste aux critiques morales des hérétiques.

 

_ Saint François d’Assise est à l’origine d’une nouvelle spiritualité par son comportement exemplaire de douceur et de vie basée sur la pauvreté imitée du Christ. Il créé un ordre mendiant portant son nom : les Franciscains. Ces Franciscains se consacrent à la prédication, en particulier contre l’hérésie.  

Ordre mendiant (p. 98) : religieux qui suivent une règle et font vœu de pauvreté. Ils ne vivent pas à l’écart du monde mais au contact des populations. Les plus importants sont les Franciscains et les Dominicains.

 

 

C. Comment l’Eglise renforce-t-elle avec l’appui du pouvoir politique son contrôle sur la société ?

 

Texte 3 page 99 : Les violences contre les juifs.

Question 1 page 99 : Quel lien établir entre la croisade et les persécutions contre les Juifs ?

Les persécutions s’expliquent par une exaltation de l’unicité religieuse contre les musulmans en Terre Sainte et les Juifs en Europe.

 

_ La situation des Juifs se détériore dans le contexte des croisades.

* Les pouvoirs religieux et civils protégent la communauté juive, mais leur condition est délicate : les Juifs sont à la fois tolérés et haïs car considérés comme responsables de la mort du Christ. Ainsi, ils ne peuvent cultiver la terre, avoir des serviteurs chrétiens, exercer certains métiers. D’autres métiers leur sont réservés comme usuriers. Ils dégagent ainsi les chrétiens des professions qui mettent l’âme en danger.

* En 1095 l’enthousiasme populaire pour en la première croisade s’accompagne de violences contre les Juifs, en particulier dans la vallée du Rhin. Le concile de Latran IV en 1215 oblige les Juifs à porter un insigne distinctif (la rouelle). Ils sont expulsés de France plusieurs fois entre 1182 et 1306.

 

Miniature 5 page 99 : Le bûcher de Toulouse

Question 1 page 99 : Comment et par qui est réprimée l’hérésie ?

L’hérésie est réprimée par des hommes d’armes au service du pouvoir politique. Pour détruire l’hérésie l’action la plus extrême est la peine de mort, brûlé sur le bûcher.

 

_ En 1208 le pape Innocent III lance une croisade contre des hérétiques adeptes du catharisme. L’Eglise ne voulant pas tuer, le pouvoir politique accomplit les sentences rendues par les tribunaux de l’Eglise : l’Inquisition créée en 1233. Les ordres mendiants comme les Dominicains fournissent ses membres. Les sentences des inquisiteurs sont variées : pénitence, prison…

Catharisme (p. 98) : hérésie contredisant le dogme chrétien de la création. Les cathares croient en l’existence d’un principe bon ayant créé les âmes, et d’un principe mauvais ayant créé le corps et la matière.

 

Les-combats-de-l-Eglise-latine.jpg

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

mehdi mountather 03/11/2016 10:48

Au pape François et aux chrétiens de se convertir a l'islam de fermer les églises aujourd'hui après ces séismes en Italie pour éviter l'extermination des églises le Vatican l'Italie Usa les pays non musulmans par ces punitions d'ALLAH les forts séismes h 24 séisme plus 8 tsunami volcan les foudres les tornades météorite si la fin du monde 4.11.2016 aux non musulmans de se convertir a l'islam pour éviter l'enfer ALLAH dit ( Quiconque recherche en dehors de l'islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui , et dans l'autre monde, il sera du nombre des réprouvés. ) Verset 85 Sourate Al-i'lmran merci.

Margaux 28/03/2014 22:59


Bonjour, 


Pourrize vous m'indiquer le livre que vous utilisez pour le cour sur la christianisation de la Norvége?


merci :)

M. Martineau 15/04/2014 09:49



Bonjour, le manuel utilisé est très souvent indiqué au dessous du titre du chapitre. Il s'agit du manuel Belin pour le programme 2010de la collection David Colon.