Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère L/ES Histoire : La colonisation (2)

2 Février 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

II. Quelles sont les causes de l’expansion européenne ?

 

Impérialisme (p. 73) : Politique d’expansion d’un Etat qui cherche à assurer sa domination politique, culturelle et économique sur d’autres.

 

T. P. pages 80-81 : L’impérialisme économique européen

 

            A) Puissance industrielle

 

Tableau 2 page 80 : L’Europe (Russie incluse) dans l’économie mondiale (1800-1910)

Question 3 page 81 : Calculez la part de l’Europe, en 1800 et en 1910 dans chaque domaine.

* En 1800 le continent européen constitue 1/5e de la population mondiale. En 1910 elle en constitue ¼.

 

* En 1800 l’Europe crée une richesse de 41 milliards de dollars (1/4 du PNB mondial), en 1910 elle crée un peu moins de la ½  de la richesse mondiale.

* En 1800 l’Europe consomme environ le 1/3 de l’énergie mondiale. En 1910 elle consomme  bien plus de la moitié de l’énergie mondiale. Ses besoins sont énormes !

* Le fer brut pour l’Europe est la  40e partie de celui présent dans le monde. Mais en 1910 l’Europe compte pour plus de la moitié du fer brut (1,70).

 

* En matière d’exportations en 1800 l’Europe constitue 2/3 des exportations, mais en 1910 bien plus de la moitié.

 

Question 4 page 81 : Qu’en concluez-vous ?

En matière industrielle l’Europe dispose d’une puissance lui conférant une supériorité technique et technologique sur les autres parties du monde en energie, fer brut et autres éléments nécessaires à la Révolution Industrielle.

 

_ La Révolution Industrielle est une des causes de l’expansion européenne : elle nécessite la recherche de matières premières et de débouchés nouveaux. Elle conduit à la supériorité technique et technologique de l’Europe sur les autres parties du Monde.

 

B. Révolution des transports

(barre exportations du tableau)

Quelle est la part de l’Europe dans les exportations ?

* En matière d’exportations en 1800 l’Europe constitue 2/3 des exportations, mais en 1910 bien plus de la moitié.

 

_ L’Europe dispose d’une importante production industrielle, celle-ci est exportée dans le monde en direction des colonies. En 1910 l’Europe assure 58% des exportations mondiales et 65% des importations.

_ Cette facilité dans les exportations est liée à la Révolution des transports, en particulier avec le passage de la marine à voile à celle à vapeur, mais il faut des escales pour avitailler le navire dans son périple maritime, ce qui entraîne la création de comptoirs puis de colonies (Le Cap sur la routes des Indes britanniques).

 

 

C. Puissance démographique

Barre population tableau 2 page 80

 

* En 1800 le continent européen constitue 1/5e de la population mondiale. En 1910 elle en constitue ¼.

 

_ L’expansion démographique des Européens : à partir du 2ème quart du 19ème siècle, l’Europe entre dans la transition démographique. Cela se traduit par une augmentation sans précédent de la population L’Europe passe de 275 millions d’habitants vers 1850 à 481 millions en 1913.

 

Page 72 : image d’émigrants arrivant aux Etats-Unis en 1906

Tableau 1 page 93 : L’émigration hors d’Europe entre 1851 et 1910

 

_ Cela conduit à la fois à une volonté d’expansion territoriale et à une émigration massive vers les pays neufs (Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Brésil…) et. Environ 40 millions d’Européens quittent l’Europe entre 1800 et 1913.De 1900 à 1913 plus d’un million d’Européens quittent le « vieux continent ».

_ L’émigration diffuse la civilisation européenne. En 1913 un habitant du monde sur 3 est Européen ou d’origine européenne.

 

Civilisation (p. 72) : Mot désignant les genres de vie, les valeurs, les croyances, les techniques et l’organisation politique et sociale d’une population. Au XIX siècle, « civiliser » était défini dans les dictionnaires comme « faire sortir de la barbarie, améliorer du point de vue moral, intellectuel et industriel ».

  

III. Quelles sont les diverses formes économiques, politiques et culturelles de la domination européenne ?

 

            A. Comment s’exerce la domination économique ?

 

Carte 1 page 80 : Flux de capitaux et de marchandises dans le monde à la veille de la Première Guerre mondiale

Questions 1 page 81 : Analysez les principaux flux de capitaux et de marchandises dans le monde.

_ Les principaux flux de marchandises montrent que l’Europe envoi des produits manufacturés dans le monde et reçoit en échange des matières premières.

_ Les flux de capitaux montent une domination européenne (à l’exception des capitaux des Etats-Unis sur le continent américain). La Grande-Bretagne domine ces flux de capitaux par le rôle de Londres comme place financière et boursière, mais aussi par le nombre et l’importance de ces investissements à l’étranger.

 

Question 2 page 81 : Qu’en déduisez-vous ?

_ La domination européenne en matière commerciale et financière est écrasante, en particulier de la Grande-Bretagne dont les capitaux sont présents sur tous les continents, mais aussi dont des espaces coloniaux sont réservés : Indes, Union sud-africaine, Australie.

 

_ L’expansion du commerce mondial s’accompagne d’une exportation des capitaux. Les Européens détiennent 60% de l’or monnayé dans le monde et sont les « banquiers » du monde.

_ L’Europe en investissant à l’étranger obtient des revenus importants mais assure également sa domination sur les pays endettés : Empire Ottoman, Grèce, Mexique…

_ En Chine les Européens et Américains obtiennent du gouvernement impérial la gestion des douanes, ce qui leur permet de fixer une politique douanière conforme à leurs intérêts. Ils obtiennent encore dans plusieurs ports des concessions placées sous leur autorité, par exemple Shanghai.  

Concession (p. 330) : enclave territoriale dans les ports où l’Etat chinois ne pouvait plus exercer sa compétence à l’égard des étrangers, du milieu du XIX siècle à la Seconde Guerre mondiale.

 

Images 3 page 81 : Le commerce colonial en images

Question 5 page 81 : Quelles sont les caractéristiques du commerce colonial ? Qui le domine ?

_ Le commerce colonial est un système où les colonisés apportent des produits essentiellement agricoles et reçoivent en échange des produits manufacturés, industriels, de la part des Européens.

_ Ce commerce est dominé par les Européens qui reçoivent les produits alimentaires, mais aussi organisent et encadrent l’économie coloniale au profit des besoins la métropole.

 

_ L’Europe organise à son profit une « division internationale du travail ». Elle achète aux « pays neuf » des produits bruts agricoles ou miniers dont elle fixe dans une large mesure les prix. En échange elle leur fournit des objets fabriqués, des produits de l’industrie textile ou métallurgique.

_ L’emprise sur les territoires colonisés est politique mais aussi économique (grandes compagnies à chartes minières, compagnies de plantation, de Chemin de fer…), et humaine (travail forcé pour les colonisés, emprise sur les esprit avec une négation systématique de la réalité des civilisations extra-européennes).

            B. Quelles sont les rivalités européennes pour établir une domination politique et militaire sur des colonies ?

 

5 page 81 : Le partage de la Chine

Question 8 page 81 : Qui sont les personnages ? Quelle est leur expression ? Que font-ils ?

Les six personnages représentent des pays.

* Le premier, debout, est la Chine représenté dans le costume traditionnel des mandarins (ongles longs, natte dans la nuque…). Il proteste avec colère contre le partage de son pays. Mais, désarmé, il ne peut rien.

* Autour du gâteau chinois représentant le territoire chinois, les pays se disputent leurs parts du gâteau : La reine Victoria (Grande-Bretagne couronné et portant de nombreux bijoux) a posé la main sur le gâteau. Elle affronte du regard le Kaiser allemand Guillaume II (casque à pointe et uniforme militaire) qui a agressivement déjà planté son couteau dans le gâteau.

* Ensuite viennent les pays qui hésitent sur leurs positions coloniales : la Russie (tsar Nicolas II, allié de la France) est pensif (regard vague) mais armé. La France symbolisée par une douce Marianne semblent retenir les ambitions coloniales de la Russie. le Japon en samouraï a posé son sabre, il réfléchit.

 

 

Les rivalités coloniales peuvent opposer des pays européens comme la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne…

 

_ Les rivalités nationales en Europe : le colonialisme est au fond une manifestation des rivalités entre les grandes puissances européennes.

* La colonisation française est par exemple à bien des égards une compensation de la perte de l’Alsace-Lorraine en 1871.De même l’Angleterre fait de son empire économique la base de sa puissance politique. Ou encore, la toute nouvelle Allemagne (l’Unité date de 1871) cherche à s’affirmer comme grande puissance mondiale en se lançant dans une politique coloniale active.

* La colonisation conduit d’ailleurs à des crises annonciatrices de la Première Guerre Mondiale (Fachoda entre la France et la GB, les 2 crises marocaines d’Agadir et de Tanger entre la France et l’Allemagne).

 

Image page 75 : Délimitation des frontières du Congo, Le Petit Journal, novembre 1913.

OU   Texte 2 page 93 : Déclaration finale de la Conférence de Berlin (1884-1885)

 

C. Quelles conceptions justifient la colonisation ?

 

Texte 1 page 82 de Rudyard Kipling : Le fardeau de l’homme blanc

Question 4 page 83 : Quelle est la mission de « l’homme blanc » selon Kipling ?

L’homme blanc a pour mission de commander et d’éduquer des « peuples enfants ».

 

Texte 1 page 84 : Pour la colonisation

Question 1 page 85 : Comment Jules Ferry justifie-t-il la colonisation ?

En France Jules Ferry justifie la colonisation pour des raisons :

* économique (l. 1 à 6) : les colonies permettent de s’assurer un débouché pour les exportations et placer les capitaux.

* car il faut éduquer « les races inférieures » (l. 11 à 16) c’est le droit et les devoir (le fardeau) de l’homme blanc civilisé, des « races supérieures ».

* il faut prendre des colonies pour éviter que les autres pays n’en conquiert. Les pays « rivaux » (l. 18) cités sont la Grande Bretagne et l’Empire allemand.

 

_ Confortés par leur supériorité technique, les Européens sont convaincus de la supériorité de leur civilisation. C’est à cette époque que naissent les théories de la supériorité de l’Homme blanc (fardeau de l’homme blanc de Rudyard Kipling), ainsi que les bases du racisme contemporain (Gobineau, Essai sur l’inégalité des races humaines). Cette prétendue supériorité sert la légitimation de l’expansion territoriale de l’Europe, l’affirmation de la mission civilisatrice de l’Europe venant alimenter la bonne conscience des colonisateurs.

 

_ La doctrine des « 3 C » consiste en la pratique de la Christianisation et de la Civilisation des peuples d’Afrique par la pratique du Commerce de leurs produits et non de leurs hommes.

 

3 et 4 page 85

2) Quelles sont les représentations des colonies et des colonisés ?

Page 73

Pp 68-69

 

Afin de convaincre les métropolitains de la nécessité du colonialisme, une véritable propagande se met en place pour justifier et exalter l’aventure coloniale, en particulier en France. L’action française dans ses colonies est présentée comme une mission civilisatrice, et la France se prétend le continuateur de l’Empire Romain. Le christianisme apparaît comme la religion des civilisés, par opposition à l’islam.

Pour convaincre les métropolitains de la nécessité d’avoir des colonies, on organise assez fréquemment des expositions coloniales en métropole, censées présenter les avantages des colonies et la richesse de leur culture.

La + importante de ces expositions coloniales a lieu à Paris en 1931. C’est l’Entre-2-Guerres ; les coloniaux ont servi en masse pendant la 1ère GM, et l’Empire Français est donc un peu + « populaire ». Elle dure 6 mois et est visitée par 34 millions de visiteurs. Elle est le fruit d’un travail titanesque : on a prolongé une ligne de métro rien que pour y accéder, sans compter les multiples constructions et reconstitutions du site (voir vidéo : temple d’Angkor Vat – 5000 m², 55 m de haut -, mosquée de Djenné,pavillons pour chaque colonie ; coloniaux recrutés comme figurants, parcs zoologiques…)

Quel aspect de la colonisation est montré dans le film ? – aspect éducatif d’alphabétisation, « mission civilisatrice »

 La propagande coloniale française trouve son apogée lors de l’Exposition Coloniale de 1931 à

Paris. De gigantesques travaux ont permis de reconstituer la diversité de l’empire colonial français pour l’exalter. C’est un grand succès populaire. On y montre un empire colonial pacifié, civilisé grâce au génie des colonisateurs français.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article