Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère L/ES Histoire : Les régimes totalitaires (3)

18 Mai 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

IV. Comment les totalitarismes ont encadré les masses ?

 

            A. Comment s’exerce la domination d’un parti unique ?

 

Texte 2 page 236 : Staline définit le rôle du parti communiste (1924)

Question 3 page 236 : Quel est le rôle du parti communiste d’après Staline ?

Le Parti est indispensable pour l’établissement et le maintien du communisme en URSS. « Le Parti est l’instrument de la dictature du prolétariat ». Pour cela le Parti doit avoir une « discipline de fer ».

 

_ Dans les régimes totalitaires domine un parti unique comme le parti communiste en URSS. Le parti (PNF en Italie, NSDAP en Allemagne, PC en URSS) contrôle tous les rouages de l’Etat ainsi que la société dans tous ses aspects (les loisirs sont contrôles et pris en charge par les régimes totalitaires par exemple). Le parti unique est lui-même au service du chef unique car le chef dirige à la fois le parti et l’Etat.

 

            B. Comment la société est-elle soumise à une intense propagande ?

 

Texte 5 page 247 : La propagande vue par un dignitaire nazi

Question 7 page 247 : Quels moyens sont mobilisés au service de la propagande dans l’Allemagne nazie ?

_ La propagande cherche à convaincre les individus d’une politique. Pour cela elle s’appuie sur toute la gamme des médias modernes : en particulier la radio où sont diffusés les discours d’Hitler et de Goebbels.

_ Le cinéma est également utilisé par exemple les films d’Eisenstein comme Le cuirassé Potemkine en 1925 ou Ivan le terrible tourné entre 1942-1944 qui reçoit le prix Staline en 1945.

_ Les ministères de la propagande surveillent les livres et la presse, le cinéma et la radio.

           

            C. Qu’est-ce que le culte du chef ?

 

Texte 3 page 245 : Le culte de Staline vu par André Gide   (+ photo p. 136 : Congrès nazi Nuremberg)

Question 7 page 149 : Comment se manifeste concrètement le culte de la personnalité en URSS ?

_ Le culte du chef est présent partout. André Gide décrit en 1936 dans son livre Retour d’URSS le culte de Staline qui se manifeste par la multiplication des portraits et statues, par des louanges tournant à l’idolâtrie.

_ Le chef charismatique est en effet considéré comme un surhomme. Ainsi Mussolini est à la fois décrit comme athlète et écrivain, législateur et artiste. Le chef est également considéré comme un guide infaillible : (« Mussolini a toujours raison »). Le chef porte un titre montrant cette infaillibilité : Duce pour Benito Mussolini, Führer pour Hitler. Joseph Staline est le « petit père des peuples ». Le chef dirige à la fois le parti et l’Etat.

_ Des grandes cérémonies politiques célèbrent le culte du chef par exemple en Allemagne les congrès du parti nazi à Nuremberg de 1936. La mise en scènes grandioses montre un peuple discipliné et enthousiaste sous l’autorité de son chef.

Charismatique (p. 330) : se dit d’une personne qui séduit et fascine les foules. On parle d’un « leader charismatique ».

 

Texte 2 page 245 : Le Credo fasciste          (+ image du haut 1 page 148)

Question 4 page 245 : Comment Mussolini est-il dépeint ?

_ Le mythe du chef s’appuie sur la culture chrétienne au travers de la figure du sauveur. Mais l’image du guide s’inspire également des empereurs romains.

 

            D. Comment s’exerce la répression ?

 

Texte 6 page 237 : Le parti communiste analyse les grands procès (1938)

Question 10 page 237 : Quels sont les actes reprochés aux trotskistes et aux boukhariniens ? Ces motifs sont-ils vraisemblables ?

_ Les anciens compagnons de Lénine (Trotski, Boukharine) et leurs partisans sont accusés par le parti communiste sous la domination de Staline de multiples trahisons : rétablissement du capitalisme, complot contre Lénine, espionnage, entente avec les pays étrangers pour faciliter l’invasion du pays… Mais ces accusations ne sont pas crédibles. Elles cachent l’élimination par Staline d’opposants prestigieux (car anciens compagnons de Lénine).

_ Dès 1933, 25% des membres du parti communistes sont exclus. Les « procès de Moscou » se déroulent une première fois en 1936 où des dizaines de milliers de membres du parti sont exécutés ou déportés en Sibérie. En 1938, une deuxième série de « procès de Moscou » est organisée: Boukharine est à son tour condamné à mort. Les déportations et exécutions reprennent.

_ En 1939, le bilan est le suivant: tous les dirigeants du parti bolchevik de 1917 encore vivants en 1935 ont été exécutés (sauf Staline et Trotski exilé en 1929, mais Staline le fait assassiner en 1940), 70% des membres du Comité Central ont été liquidés et 60% des délégués au congrès de 1934. Dans l'armée, 2 maréchaux sur 4, tous les amiraux, 14 des 16 généraux d'armée... 35% des officiers sont exécutés.

 

Quels sont les autres moyens de surveillance et de répression des régimes totalitaires ?

_ Les régimes totalitaires comportent des polices politiques : Guépéou puis NKVD en URSS, OVRA en Italie, Gestapo en Allemagne.

_ Les ennemis du régime sont confinés en Italie dans des endroits isolés (procédure de confinamento comme l’illustre le livre Le Christ s’est arrêté à Eboli). En URSS les individus qui n’avaient parfois que le tort d’être propriétaires paysans (koulaks) sont déportés en Sibérie dans des goulags. En Allemagne les opposants communistes ou démocratiques sont envoyés en camps de concentration comme Dachau ; les juifs et tziganes sont eux envoyés en camps d’extermination.

Gestapo (p. 331) : abréviation de Geheime Staaspolizei, « police secrète d’Etat » créée en 1933 par Goering. Cette police politique du parti national-socialiste dispose de moyens illimités. Elle s’attaque surtout aux mouvements de résistance européens, aux juifs et à tous ceux jugés ennemis du nazisme.

 

 

            E. Comment l’Etat pratique un dirigisme économique ?

 

Texte 6 page 243 : Le premier plan quinquennal en URSS (1928)

Question 12 page 243 : Quels sont les objectifs du plan quinquennal ?

_ L’économie est dirigée dans les pays totalitaires dans le but de préparer une société nouvelle, communiste et sans classes en URSS ; pour préparer la guerre (économie de guerre) en Italie et en Allemagne. En URSS la planification de l’économie se manifeste dans des plans quinquennaux où  l’Etat décide de toutes les mesures à prendre, sans initiatives privées.

 

Question 13 page 243: Quel est sa priorité ?

_ Le but est de préparer une société marquée par la collectivisation en URSS, où la propriété n’existe pas. La priorité est donnée au secteur industriel pour moderniser le pays autrefois essentiellement agricole.

_ Les paysans sont regroupés dans des Sovkhozes (fermes directement gérées par l’Etat soviétique) et des kolkhozes (en URSS, coopérative placée sous la tutelle du parti communiste qui regroupe le bétail et les terres qui sont alors cultivées en commun par les paysans).

 

Question 14 page 243 : Selon la dernière phrase, comment Staline entend-t-il le financer ?

_ L’URSS compte financer seule le développement économique basé sur l’industrie lourde. Mais, faute de capitaux, les paysans sont transformés de force en ouvriers soumis à une discipline de fer (cadences élevées, absences punies). Les ouvriers sont incités à travailler davantage avec l’exemple d’Alexeï Stakhanov, célèbre mineur qui aurait réalisé l’abattage de 14 fois plus de charbon que la norme en vigueur. Il est érigé en modèle par le régime.

_ En Italie et en Allemagne l’Etat intervient dans l’économie par une politique grands travaux pour lutter contre le chômage (bonification des terres marécageuses dans les Marais Pontins en 1931 en Italie, construction d’autoroute en Allemagne). En Allemagne, pour préparer la guerre, Goering lance en 1936 un plan quadriennal de réarmement et une politique d’autarcie.

 

Autarcie (p. 330) : caractéristique des régimes hitlérien et mussolinien, mais aussi stalinien, l’autarcie vise à réduire les échanges avec l’étranger et à n’autoriser que les importations indispensables. Le pays doit se suffire à lui-même. Il faut pour cela encourager la production agricole, organiser la collecte et le recyclage des métaux et développer des produits nationaux de substitution, comme le pétrole ou le caoutchouc synthétiques.

 

Ne pas confondre

 

REGIME AUTORITAIRE

REGIME TOTALITAIRE

Libertés individuelles

Suspendues par crainte de l’opposition

Supprimées par idéologies

Société

Surveillance et répression des opposants

Embrigadement et répression de masse

Economie

Libéralisme plus ou moins tempéré

Dirigisme et/ou planification

Culture

Censure

Censure et culture officielle

Politique extérieure

Agressivité et/ou méfiance envers les ingérences extérieures

Agressivité et impérialisme

 

1e Fiche d’objectifs histoire n°5

LES REGIMES TOTALITAIRES

 

    SAVOIR   

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

I. Comment les totalitarismes parviennent au pouvoir ?

                A. La révolution russe et la succession de Lénine par Staline (héritage politique)

                B. La crise de l’après guerre et la marche sur Rome de Mussolini (coup d’Etat)

                C. La crise économique et le succès électoral du NSDAP (élection démocratique)

II. Quelles sont les différentes idéologies et comment sont-elles appliquées ?

                A. L’abolition de la propriété en URSS : dékoulakisation et goulag

                B. Le rôle de l’Etat dans l’embrigadement de la population en Italie 

                C. L’idéologie raciste et antisémite : les camps de concentration et d’extermination

III. Quelle est la politique étrangère de chaque Etat totalitaire ?

                A. Comment l’Italie cherche à recréer l’Empire romain ?

                B. Comment l’URSS désire répandre le communisme dans le monde entier ?

                C. Comment s’exprime le pangermanisme nazi ?

IV. Comment les totalitarismes ont encadré les masses ?

                A. Comment s’exerce la domination d’un parti unique ?

                B. Comment la société est-elle soumise à une intense propagande ?

                C. Qu’est-ce que le culte du chef ?

                D. Comment s’exerce la répression ?

                E. Comment l’Etat pratique un dirigisme économique ?

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

Totalitarisme  : le régime politique qui vise au contrôle absolu de la personne, tant dans sa vie publique que privée.

Fascisme (p. 331) : vient du nom des « Faisceaux de combat » créés en 1919, le faisceau (assemblage de verges liées autour d’une hache, dans la Rome antique) symbolisant l’union et l’autorité. Le fascisme est un système politique qui encadre tous les aspects de la vie politique, économique et sociale sous l’autorité d’un Etat qui exalte le sentiment national.

Pangermanisme : volonté de regrouper tous les Allemands dans un seul pays.

Nazisme : doctrine nationale socialiste. Il désigne aussi le régime instauré en Allemagne de 1933 à 1945 et se caractérise par un Etat fort, le mythe du chef, l’antibolchevisme, le refus de la lutte des classes et la recomposition d’une « communauté » allemande selon un  critère racial.

Dictature du prolétariat (p. 331) : concentration de tous les pouvoirs au profit du parti communiste, qualifié d’ « avant-garde du prolétariat ». En fait, cette assimilation de la volonté du parti à celle du peuple conduit à mettre hors la loi tous ceux qui entrent en désaccord avec lui.

Goulag : ensemble des camps de travail forcé en URSS. Il en existait des milliers situés dans des régions éloignées.

Autodafé (p. 330) : de l’espagnol auto da fe, « jugement sur les matières de la foi ». a l’origine, jugement prononcé par l’Inquisition contre un impie, un juif ou un hérétique. Par extension, le mot désigne la destruction par le feu d’un objet, souvent un livre, que l’on désavoue.

Antisémitisme (p. 330) : haine des Juifs.

Aryaniser (p. 330) : confisquer une entreprise ou un commerce appartenant à un juif et le donner ou le vendre à un non-juif ou « Aryen ». Sous l’impulsion des nazis, les différents Etats collaborateurs ont procédé à l’aryanisation. 

Impérialisme (p. 332) : politique d’expansion d’un Etat qui cherche à assurer sa domination politique, culturelle et économique sur d’autres.

Espace vital (p. 331) : Lebensraum en allemand. Pour les Nazis, territoires nécessaires à la vie et à l’expansion du peuple allemand. La conquête de l’espace vital doit procurer à la « race aryenne » matières premières, terres et esclaves.

Charismatique (p. 330) : se dit d’une personne qui séduit et fascine les foules. On parle d’un « leader charismatique ».

Gestapo (p. 331) : abréviation de Geheime Staaspolizei, « police secrète d’Etat » créée en 1933 par Goering. Cette police politique du parti national-socialiste dispose de moyens illimités. Elle s’attaque surtout aux mouvements de résistance européens, aux juifs et à tous ceux jugés ennemis du nazisme.    

Autarcie (p. 330) : caractéristique des régimes hitlérien et mussolinien, mais aussi stalinien, l’autarcie vise à réduire les échanges avec l’étranger et à n’autoriser que les importations indispensables. Le pays doit se suffire à lui-même. Il faut pour cela encourager la production agricole, organiser la collecte et le recyclage des métaux et développer des produits nationaux de substitution, comme le pétrole ou le caoutchouc synthétiques.

 

3/ JE CONNAIS LES BIOGRAPHIES DE :

Staline (p. 228)                                     Mussolini (p. 229)                                Hitler (p. 230)

 

4/ JE SAIS REPERER DANS LE TEMPS :

Les dates repères

FASCISME

NAZISME

STALINISME

1922 : Marche sur Rome

1925 Lois Fascistissimes

 

1929 Accords du Latran

 

1925 Mein Kampf

 

 

1933 Hitler chancelier

1935 Lois de Nuremberg

 

 

1928 Staline seul au pouvoir

1930 Dékoulakisation

1932-1933 Famine en Ukraine

 

1937-1938 Grande terreur

 

SAVOIR FAIRE

5/ Je sais répondre à des questions sur un texte.

6/ Je sais analyser une carte.

7/ Je sais étudier des graphiques.

8/ Je sais étudier un document de propagande : carte postale.

9/ Je sais comparer des cartes.

10/ Je sais étudier un texte littéraire : André Gide.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article