Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère L/ES Histoire : La colonisation (1)

2 Février 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

L’EUROPE ET LE MONDE DOMINE

 

Introduction :

CONTEXTE

En 1850 les principaux pays européens disposent d’une puissante industrie, connaît la révolution des transports. La supériorité de leur technologie s’accompagne d’une forte croissance démographique. Ceci provoque des migrations humaines et rapidement d’un contrôle de vastes territoires peuplés en dehors du continent européen.

ORDRE D’IMPORTANCE :

De 1850 à 1939 tous les continents à l’exception de l’Europe et de l’Amérique sont touchés. 

 

Problématique : Quelles sont les causes de l’expansion européenne ? Quelles sont les diverses formes de la domination européenne ?

 

I. Quels sont les principaux Empires coloniaux en 1914 ?

           

            A. Sur quels territoires s’étendent les Empires coloniaux ?

 

Carte page 70-71 : Les empires coloniaux en 1914  OU Tableau à remplir

 

Quels sont les principaux pays colonisateurs ?

Les pays colonisateurs sont principalement le Royaume-Uni et la France. Ils disposent d’un vaste Empire colonial s’étendant sur plusieurs continents. L’Allemagne a des colonies en Afrique (Togo, Cameroun, Namibie…) et dans le Pacifique (îles Bismarck…).

 

Où s’étendent les territoires dominés ?

L’Afrique est presque entièrement dominée par les pays européens, à l’exception du Libéria (fondée par les Etats-Unis pour les esclaves noirs libérés) et l’Ethiopie jusqu’à l’invasion italienne de 1936.

Les continents africains, asiatique et l’Océanie sont dominés.

 

_ La colonisation c’est la transformation d’un territoire en colonie. Celle-ci est alors soumise à une métropole (c’est-à-dire au pays colonisateur). On parle de colonialisme pour désigner les politiques visant à la constitution d’empires coloniaux. Le colonialisme est donc une forme particulière d’impérialisme. Le terme de colonialisme prend vite une connotation péjorative chez ceux qui y sont hostiles et qui sont désignés alors comme anticolonialistes. Les colonisés originaires des colonies sont dits indigènes ou autochtones, tandis que les colonisateurs venus s’y installer sont des colons.  

 

_ Les  grandes puissances coloniales en 1914 sont :

* le Royaume-Uni, c’est la plus grande puissance coloniale : sur son Empire, « le soleil ne se couche jamais ». Elle a des possessions en Afrique, en Inde, Asie du Sud-Est, Australie, Canada…).

*  La France a également un Empire important, centré sur l’Afrique Noire, le Maghreb et l’Indochine.

* L’Allemagne qui s’est lancée tardivement dans la course coloniale, a seulement quelques colonies en Afrique et en Océanie (Nouvelle Guinée).

_ D’autres pays européens ont un Empire colonial comme le Portugal (Angola, Mozambique en Afrique), l’Italie (Libye, Erythrée, Somalie en Afrique), la Belgique (Congo Belge) et les Pays-Bas en Océanie (Indes Néerlandaises) et en Amérique (Surinam). 

 

 

Les possessions coloniales en 1914

Remplir le tableau à l’aide de la carte pages 70-71

 

Afrique

Asie

Océanie

Amérique

Royaume-Uni

 

 

 

 

 

 

France

 

 

 

 

 

 

Allemagne

 

 

 

 

 

 

Italie

 

 

 

 

 

 

Portugal

 

 

 

 

 

 

Belgique

 

 

 

 

 

 

Pays-Bas

 

 

 

 

 

 

 

 

Les possessions coloniales en 1914

Remplir le tableau à l’aide de la carte pages 70-71

 

Afrique

Asie

Océanie

Amérique

Royaume-Uni

 

 

 

 

 

 

 

France

 

 

 

 

 

 

 

Allemagne

 

 

 

 

 

 

Italie

 

 

 

 

 

 

Portugal

 

 

 

 

 

 

Belgique

 

 

 

 

 

 

Pays-Bas

 

 

 

 

 

 

 

 

Les possessions coloniales en 1914

 

Remplir le tableau à l’aide de la carte pages 70-71

 

 

Afrique

Asie

Océanie

Amérique

Royaume-Uni

 

 

Sierra Leone ; Côte de l’Or, Nigeria ; Soudan ; Ouganda ; Tanganyika ; Rhodésie ; Bechuanaland ; Union sud-africaine ; Egypte.

Palestine ; Oman ; Aden ; Irak ; Empire des Indes ; Birmanie ; Malaisie.

Nouvelle Guinée ; Australie ; Nouvelle-Zélande.

Canada ; Guyana

France

Maroc ; Algérie ; Tunisie ; Afrique Occidentale Française ; Afrique Equatoriale Française ; Madagascar

Syrie ; Indochine

 

Guyane

Allemagne

 

 

Cameroun ; Sud-Ouest Africain Allemand ; Afrique Orientale Allemande

Nouvelle Guinée

 

 

Italie

 

 

Libye ; Erythrée ; Somalie

 

 

 

Portugal

 

 

Angola ; Mozambique

 

 

 

Belgique

 

 

Congo belge

 

 

 

Pays-Bas

 

 

 

 

Indes Néerlandaises

Surinam

 

B. Quels sont les différents statuts des colonies ?

 

Carte page 71

 

La situation des colonies est-elle identique ? Comparer le cas de du Canada et du Kenya. 

La situation des colonies n’est pas identique. Le Canada est un Etat sous souveraineté britannique, une colonie blanche où convergent de vastes flux de population (9 millions d’habitants) ; par contre le Kenya pays noir est une colonie directement dominée par la métropole.  

 

Quelles sont les formes de dominations européennes ?

La domination européenne est directe (domination politique et militaire) mais aussi indirecte via l’influence économique, etc. Des traités règlent les liens entre la métropole et les colonies. Celles-ci ont donc des statuts divers.

 

 

_ La domination européenne prend des formes différentes. Les statuts des colonies sont divers.

* Des colonies conservent une large autonomie : ce sont les dominions britanniques (ex : Canada, Australie). Ce sont des colonies de peuplement européen.

* Des colonies sous la dépendance de la métropole, mais conservent leur administration interne : ce sont les protectorats.

*  La plupart des colonies sont des possessions directement placées sous la souveraineté de la métropole. Les territoires sont annexés.

* Des zones d’influence existent, comme en Chine, où les Européens se partagent les intérêts stratégiques et économiques sans dominer politiquement le pays.

 

Dominion : (p. 74) : possession anglaise ayant le droit de se gouverner elle-même, tout en reconnaissant la souveraineté britannique.

 

Protectorat : (p. 75) : Régime juridique établi par un traité international selon lequel un Etat « protecteur » en contrôle un autre, surtout pour les questions diplomatiques et militaires.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article