Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère histoire : La place des femmes dans la vie politique et sociale de la France au XX siècle 1

25 Avril 2013 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

LA PLACE DES FEMMES DANS LA VIE POLITIQUE ET SOCIALE DE LA FRANCE AU XX SIECLE

Manuel Nathan Côte                                                   5 heures

 

 

 chronologie-condition-feminine.jpg

 

Introduction :

Au cours du XX siècle la place des femmes dans la vie politique et sociale de la France se modifie fortement. Au début du XX siècle, en contradiction avec les idéaux républicains, la condition des femmes est caractérisée par l’inégalité et la privation du droit de vote.

Au long du XX siècle les femmes ont connues trois voies vers l’émancipation : la conquête des droits politiques (depuis le droit de vote jusqu’à la parité), la maternité depuis l’interdiction de la contraception jusqu’à l’autorisation de l’IVG, le travail avec la tertiarisation du travail féminin mais aussi une précarité plus grande que leurs collègues masculins.

Problématique : Comment expliquer la lente émancipation des femmes ? Quelles sont les limites de cette émancipation ?

 

 

schema-evolution-de-la-place-des-femmes-au-XX.jpg

 

 

 

 

 

 

 

I. Quelle est la situation politique et sociale des femmes au début du XX siècle ?

 

A. Quelles sont les contradictions entre les idéaux républicains et la condition des femmes ?

 

Texte 1 page 374 : Les arguments contre le vote des femmes au début du XX siècle

Question 1 page 375 : Quels sont les arguments utilisés contre le vote des femmes ?

Les arguments utilisés contre le vote des femmes sont pour le sénateur au sortir de la 1ère guerre mondiale sont

* le fait que ce sont les femmes eux-mêmes qui ne veulent pas de ce droit de vote (l. 7 à 9). * Pour le sénateur Bérard le rôle des femmes n’est pas d’être dans la vie publique mais dans la maternité « […] leur très grande majorité qui, pour la vie publique, se refuse à abdiquer la grâce qui fait son charme et sa force, la maternité […] ».

 Cette conception montre la condition réservée aux femmes dans le domaine politique et par extension dans la société française : femme au foyer.

 

_ La République française ne respecte pas l’égalité entre hommes et femmes. La société française du début du XX siècle est inégalitaire : Elles sont privées de nombreux droits et considérées comme des mineures à vie :

* par les conceptions : La vision est généralisée selon laquelle la nature destine la femme à être une épouse, une mère et une ménagère. Elle doit se soumettre à son mari car  elle est considérée comme un être faible guidé par ses émotions. L’image proposée par l’idéal féminin bourgeois est celle de la mère au foyer vaillant sur son intérieur, la santé et l’éducation de ses enfants. Rester sans mari est considéré comme une anomalie.

* par la loi et pratiques juridiques : En effet le Code civil de 1804 fait du mari le chef de famille : les femmes célibataires, les épouses et leurs enfants sont sous son autorité L’article 213 précise « le mari doit protection à sa femme et la femme obéissance à son mari ». Il a l’autorité parentale, choisit le domicile conjugal et sa femme doit lui obéir. Elle ne peut pas effectuer d’action en justice, signer de contrat ou travailler sans l’accord de son époux. Seules la célibataire de plus de 21 ans, la veuve ou la divorcée sont émancipées.

 

Photographie 2 page 320 : Une classe de filles

Question 3 page 321 : Pourquoi l’obligation scolaire pour les filles est-elle un enjeu pour les républicains ?

L’obligation scolaire permet à la République de former les citoyens en donnant une culture républicaine, ce qui permet l’enracinement de la République auprès de la population. Les filles sont un enjeu pour la III République car devenues adultes elles peuvent transmettre à leurs enfants les valeurs républiques.

 

_ L’émancipation des femmes passe par leur accès à l’éducation. Aussi l’éducation des filles est une des principales revendications du féminisme. En 1880 les femmes accèdent à l’enseignement secondaire et elles sont des milliers à être dans les lycées en 1914. Dans les années 1940 autant de filles que de garçons accèdent au baccalauréat. Elles intègrent progressivement l’université et deviennent professeurs agrégées, médecins, etc.

_ Marie Curie (1867-1934) est la première femme à enseigner à la Sorbonne en 1906, elle reçoit le prix Nobel de chimie en 1911.

 

 

 

 

B. Comment s’opère la conquête des droits politiques pour les femmes ?

 

Photographie 2 page 374 : Manifestation de suffragettes à Paris en 1935

Question 2 page 375 : Comment les suffragettes luttent-elles pour diffuser leur combat ?

Les suffragettes militent pour obtenir le droit de vote. Pour cela elles organisent des manifestations, réalisent des textes sous forme d’affiche et d’articles de journaux comme le montre la présence de la journaliste Louise Weiss.

 

_ Les mouvements suffragistes naissent dès la fin du XIX siècle. Les femmes expriment leurs revendications à travers plusieurs actions :

* de sensibilisation : manifestations, journaux, pétitions, associations regroupées dans le Conseil national des femmes françaises (1901).

*  d’opposition politique : les suffragettes tentent de perturber les séances de l’Assemblée nationale et les bureaux de vote. En 1910 elles proposent des candidates aux élections législatives.

_ Les obstacles durent : en 1922 le Sénat refuse de discuter le droit de vote des femmes, en 1936 le gouvernement Blum nomme trois femmes secrétaires d’Etat, mais le Sénat rejette à nouveau le projet de loi accordant le droit de vote aux femmes.

_ L’itinéraire des suffragettes est illustré par la journaliste Louise Weiss (1893-1983) est une journaliste et écrivaine européenne, elle s’engage dans le combat féministe avec son mouvement « femme nouvelle ». Elle se présente aux élections de 1936, puis refuse un poste de ministre car elle veut être élue.

Mouvement suffragiste (p. 378) : né en Angleterre en 1866, ce mouvement milite pour les droits politiques des femmes. La femme qui milite est appelée « suffragette » à partir du début du XX siècle.

 

Photographie 3 page 375 : La République accorde le droit de vote aux femmes

Question 3 page 375 : Dans quel contexte les femmes ont-elles enfin obtenu le droit de vote en France ?

Les femmes obtiennent le droit de vote en 1944 en récompense de leur engagement massif dans la Résistance.

_ « Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes » décrète Charles de gaulle dans son Ordonnance du 21 avril 1944. L’engagement massif des femmes dans la Résistance est récompensé, mais l’idée que la politique est une affaire d’hommes perdure…

 

Tableau statistique 6 page 375 : la représentation des femmes en politique

Question 7 page 375 : Comment évolue la représentation politique des femmes à la suite du vote de la loi sur la parité ?

_ Le nombre de femmes parlementaires ou ministre reste faible. Un plafond de verre empêche la féminisation du personnel politique : 5,6% de députées à l’Assemblée nationale en 1945, 6,1% en 1993.

_ En réaction à cette situation des intellectuelles lancent en 1992 l’appel « Au pouvoir citoyennes ! » avec une nouvelle devise républicaine : « Liberté, Egalité, Parité ». La loi du 6 juin 2000 établit la parité. Malgré cela la France est en 2010 au 63e rang mondial pour la part des femmes au Parlement (18,9% à l’Assemblée – 21,9% au Sénat).

Plafond de verre (p. 379) : Image désignant l’ensemble des barrières invisibles entravant la carrière des femmes et dont la conséquence est la rareté de leur présence au sommet des entreprises ou des institutions publiques.

Parité (p. 378) : Similitude d’accès aux mandats électoraux pour les hommes et les femmes.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

92 cestlachapiomsleague 19/05/2016 13:25

calmez vous !!!!!!!!

Patrick FERRANDO 19/05/2016 13:27

Bonjour. Votre comportement n'est pas digne d'un forum. Je vais de suite signaler vos commentaires.

guillaume 12/05/2016 14:52

cesst plutot cool merci je vais avoir une bonne note

92 cestlachapiomsleague 19/05/2016 13:30

tout d'abord 92 c'est la chanpionsleague je souhaiteraizs vous rencontrer pour désbattres sure se compor tement ke jai u ann vères vou

darksasuke69 19/05/2016 13:23

wesh on sang fou de ta notte ferm ta geul !!