Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours Histoire 1ère : La fin des totalitarismes (1)

3 Mars 2012 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

LA FIN DES TOTALITARISMES

3 heures                                                                                             Manuel Nathan Côte

 

Chronologie-La-fin-des-totalitarismes.jpg

 

Introduction : Les totalitarismes en Europe disparaissent au XX siècle, mais avec des modalités différentes pour le nazisme d’un côté et le stalinisme et communisme de l’autre.

La dénazification est réalisée rapidement après la fin de la deuxième guerre mondiale, alors que le régime communiste connaît sur une longue période un essoufflement du régime aboutissant à la fin de l’URSS.

Les causes de la fin des totalitarismes sont également différentes : extérieures (défaite militaire et intervention étrangère) en Allemagne nazie, intérieures en URSS : essoufflement du régime, aspirations populaires à un changement et initiative des dirigeants provoquant des changements.

Enfin les formes de la dénazification et de la fin du communisme sont aussi dissemblables : procès comme le procès de Nuremberg, épuration et rééducation politique en Allemagne ; en URSS des libérations massives de détenus ont précédé l’ouverture culturelle puis les réformes politiques et économiques.

 

Problématique : Comment les totalitarismes disparaissent-ils en Allemagne et en URSS ?

 

 

 

Lien INA (10 min) : http://www.ina.fr/art-et-culture/musees-et-expositions/video/AFE01000845/vers-une-allemagne-humaine.fr.html

 

Dans la zone d'occupation française en Allemagne, la France s'efforce de redonner vie à l'Allemagne vaincue. Les autorités se sont données comme mission "d'extirper le poison du nazisme" : en nommant à la tête du premier gouvernement de Rhénanie des personnalités vierges de toutes compromissions avec le régime hitlérien ; en traitant humainement les prisonniers nazis et les prisonniers militaires ; en organisant des expositions sur les crimes nazis pour confronter les populations allemandes à la réalité du nazisme. Ainsi à Uberlingen, les habitants ont organisé eux-mêmes les funérailles de victimes trouvées dans un charnier.

 

 

 

En quoi la seconde – guerre mondiale et la mort de Staline mettent fin au nazisme et au stalinisme ?

 

I. Comment la dénazification est-elle mise en œuvre par les vainqueurs de l’Axe ?

 

            A. Quelles sont les formes de la dénazification dans les différentes zones d’occupation ?

 

                        1 En quoi l’effondrement du régime nazi est-il lié à la défaite militaire ?

 

Photographie 1 page 246 : La chute du III Reich

Photographie 2 page 246 : La dénazification du quotidien

En quoi la défaite militaire permet de mettre fin à l’Etat nazi ?

_ L’effondrement du régime nazi est brutal et lié à la défaite militaire avec la capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945.  Le fascisme et le nazisme sont discrédités par la défaite et la découverte des camps de la mort, par la violence fasciste envers sa population.

 

Texte 1 page 242 : Les Alliés décident de la dénazification

Question 1 page 243 : Quelles sont les grandes décisions prises par les Alliés à la conférence de Potsdam concernant l’Allemagne vaincue ?

L’Allemagne est occupée par les Alliés (« buts de l’occupation de l’Allemagne » l. 1) et dans les zones occupées doivent être appliquées des mesures visant à supprimer le parti nazi (III) et à juger les nazis (IV article 5) et à démocratiser l’Allemagne (IV).

 

_ La conférence de Potsdam tenue du 17 juillet au 2 août 1945 définit les principes de conduite des Alliés dans les zones d’occupation : punir et rééduquer les Allemands par la dénazification et la démocratisation du pays.

_ Les accords de Potsdam prévoient de dissoudre les organisations nazies, d’abolir les bases de la dictature et les lois raciales, de réorganiser la justice et l’enseignement, de juger les dirigeants du régime.

Dénazification (p. 242) : Décision prise par les Alliés lors des conférences de Yalta et de Potsdam en 1945 d’épurer la société allemande du nazisme et de mettre en place un Etat démocratique.

 

_ Les Alliés imposent à l’Allemagne les « 5 D » : dénazification, démocratisation et décentralisation, démilitarisation, décartellisation.

 

 Les-5-D-de-la-denazification.jpg

 

Question 2 page 243 : En quoi ces décisions visent-elles aussi à préparer l’avenir ?

_ La dénazification doit permettre d’éviter le retour du militarisme allemand source de conflits. Ainsi les Français replacent la dénazification dans le cadre du « problème allemand » responsable de trois guerres en un siècle (1870, 1914-1918 et 1939-1945)

_ La démocratisation doit donc permettre de refonder une société profondément endoctrinée depuis 1933 par douze ans de nazisme en épurant l’administration, en changeant les mentalités et les institutions.

 

Quelles sont les autres mesures possibles pour dénazifier l’Allemagne dans la zone occidentale ?

_ Changer les mentalités : La dénazification est autant affaire de pédagogie que de justice (visite de camps de concentration imposées aux populations locales, projection de documentaires, retransmission de procès à la radio dont celui de Nuremberg…).

_ La dénazification économique : Les principaux dirigeants des grandes entreprises comme Krupp ou I.G. Farbenindustrie comparaissent devant les tribunaux. Le procès d’IG Farben (27 août 1947-30 juillet 1948) concerne 23 dirigeants accusés d’avoir contribué à l’effort de guerre nazi et d’avoir collaborer avec les nazis : pillages des territoires occupés, utilisation de déportés comme main d’œuvre comme dans l’usine d’Auschwitz-Monowitz, expérimentation de gaz sur des cobayes humains puis production du zyklon B pour les camps d’extermination.

_ L’épuration administrative : Un million de fonctionnaires et militaires sont renvoyés avec interdiction d’exercer un emploi public.

 

Lien (du début jusqu’à 2min 50) :

http://www.dailymotion.com/video/x36mb8_j-aurais-pu-sauver-une-personne-de_news

 

 

 

2. En quoi la guerre froide naissante impose-t-elle des limites à la dénazification ?

 

Tableau 2a page 242 : Le bilan de la dénazification

Texte 4 page 243 : La dénazification dans la zone soviétique

Question 6 page 243 : Dans quelle zone la dénazification a-t-elle été la plus limitée ?

La dénazification est moins importante dans les zones occidentales : moins de 5000 personnes jugées contre 13 500 dans la zone soviétique.

 

Question 7 page 243 : Quelle est la spécificité de la dénazification soviétique ?

_ Dans la zone d’occupation soviétique la dénazification élimine des postes dirigeants les anciens nazis mais est aussi utilisée pour imposer le modèle communiste. Les propriétaires terriens et les industriels sont expropriés. Les adversaires politiques sont déportés ou exécutés. 40 000 personnes sont déportées dans des camps de travail en URSS, où beaucoup meurent.

 

 

Tableau 2b page 242 : Bilan de la dénazification dans la zone occidentale (résultats du questionnaire)

Combien de cas ont été traités ? Comment sont classés les Allemands ?

_ Dans la zone occidentale la dénazification passe par un « Questionnaire en 131 points » distribués à plus de 13 millions de personnes de plus de dix-huit ans. Le questionnaire permet de classer les Allemands en fonction de leur attitude passée face au nazisme en cinq catégories devant les cours de justice alliées. Les peines prononcées vont de l’acquittement à la peine de mort.

 

  Caricature limite de la dénazification

 

1. Les moutons symbolisent les Allemands qui ont suivi en masse le nazisme (8,5 millions d’adhérents au NSDAP en 1945) dont la plupart des personnes occupant des postes importants (dès 1937, 63% des fonctionnaires sont au NSDAP).

 

2. La dénazification est critiquée à cause de la facilité par laquelle les anciens nazis peuvent être « blanchis » de toute accusation d’avoir collaboré avec le nazisme et participé à l’Etat nazi.

 

_ Une majorité d’Allemands refuse toute responsabilité en se réfugiant derrière le devoir d’obéissance ou d’ignorance.

_ Les anciens membres du NSDAP peuvent facilement échapper aux sanctions grâce à l’intense trafic de certificats de bonne conduite, les Persilscheine. Les Persilscheine sont des certificats de « blancheur Persil » qui, lors des procès de dénazification organisés par les Alliés, font passer du brun des nazis au blanc de l’innocence. 

 

Texte 5 page 243 : Les difficultés de la dénazification dans la zone américaine

Question 8 page 243 : A quelle difficulté se heurte la dénazification d’après ce témoignage ?

La dénazification se heurte à la mauvaise volonté des tribunaux allemands de prononcer des peines contre des Allemands. Les tribunaux ont surtout servi à une réhabilitation de masse ! En 1951 en Bavière 94% des juges et des procureurs et 77% des employés du ministère des finances sont d’anciens nazis.

_La dénazification est difficile et ne touche qu’une minorité de personnes pour plusieurs raisons :

* La complaisance des tribunaux allemands : Les juges devant se prononcer sur le passé d’anciens nazis sont souvent eux-mêmes des anciens nazis ! Ainsi en 1951 en Bavière 94% des juges et des procureurs sont d’anciens membres du NSDAP !

* Réhabilitation : De Allemands sont jugés, l’épuration de l’administration est forte avec la révocation de fonctionnaires et de ceux qui (jusqu’aux maires de villages) ont exercé une autorité à l’époque du Reich. Mais, à partir de mars 1948, dans le contexte de la guerre froide naissante, les anciens nazis sont réhabilités car leurs compétences sont nécessaires pour la reconstruction de l’Allemagne. A Bonn 102 médecins sur 112 sont nazis !

* Amnistie : Des lois d’amnistie sont votées en RFA en 1949 et 1954 pour les peines inférieures à trois ans.

* Fuite : Des nazis fuient à l’étranger et cachent leur identité et leurs crimes comme Adolf Eichmann réfugié en Argentine ou encore Klaus Barbie en Bolivie.

* Protection des puissances occupantes : les scientifiques allemands sont employés par les vainqueurs de la guerre comme Werner Von Braun l’inventeur du missile V2 (construit dans le camp de concentration souterrain de Dora). Dans les années 1960 il est un des responsables de la NASA et est le concepteur de la fusée Saturne V pour la mission lunaire de 1969.

 

B. En quoi le procès de Nuremberg a-t-il une portée internationale ?

 

INA : ouverture du procès de Nuremberg

http://www.ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-divers/video/AFE86003352/l-ouverture-du-proces-de-nuremberg.fr.html

 

INA : ouverture du procès des bourreaux de Bergen Belsen (43 s) : http://www.ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-divers/video/AFE86003296/proces-des-bourreaux-du-camp-de-belsen.fr.html

 

Photographie 1 page 244 : Les accusés dans la salle du procès de Nuremberg

Texte 2 page 244 : De nouveaux chefs d’accusation

Question 1 page 245 : Quels sont les responsabilités des accusés et les chefs d’accusation ?

_ Du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946 se déroule le procès de Nuremberg jugeant les 22 hauts dirigeants nazis.  

* Les accusés : Hitler, Goebbels et Himmler se sont suicidés, mais le numéro deux du Reich Goering, le maréchal Keitel et d’autres sont jugés. Les organismes du Reich comme le parti nazi, la gestapo, l’Etat major de l’armée, la SS et la SA sont également jugés.

* Les chefs d’accusation : complot pour dominer l’Europe et crimes de guerre, crimes contre la paix et crimes contre l’humanité. Ce dernier est imprescriptibleLe principe fixé ainsi posé permet ensuite des actions en justice contre des nazis (Adolf Eichmann, Klaus Barbie).

 

Question 2 page 245 : Selon vous, pourquoi ces nouvelles notions ont-elles été créés ?

_ Les notions de crimes contre la paix et crimes contre l’humanité sont des nouveautés juridiques. La notion de crime contre l’humanité est crée à cause du choc de la découverte des camps de la mort.

 

Quelle est la portée du procès de Nuremberg ?

_ Le procès de Nuremberg a une portée internationale car il consacre symboliquement la fin du nazisme (Nuremberg est la ville où se tenaient les congrès du NSDAP),  c’est un procès pour l’histoire et il fixe le principe d’une justice internationale.

* Le procès de Nuremberg est un procès pour l’Histoire avec un but pédagogique.  Des mesures sont prises pour conserver la mémoire des crimes : 80 journalistes sont sur place, le procès est diffusé par la radio et pour la première fois filmé ; une importante documentation a été réunie avec des images tournées à la libération des camps et des témoignages de victimes et de criminels.

* Le procès de Nuremberg est le premier procès international : les juges sont nommés par les quatre puissances victorieuses, les nazis sont jugés pour des crimes des nazis commis dans toute l’Europe.

_ Le procès de Nuremberg sert de référence pour d’autres procès internationaux comme le procès de Tokyo (novembre 1946 - mai 1948) jugeant les criminels de guerre japonais (28 accusés et 7 condamnés à mort). Douze « procès successeurs » se tiennent à Nuremberg de 1946 à 1949 et inculpe 185 personnes dont des médecins nazis, le Haut Commandement de la Wehrmacht ou encore les groupes industriels IG Farben et Krupp…

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Kaorinu 23/01/2013 18:35


Bonjour ^^


Je cherchais justement des informations pour un devoir et j'atterris ici. Ô magnifique article contenant toutes les informations qui me seront utiles~


Merci et bonne continuation


 

M. Martineau 27/01/2013 23:24



 


Merci de ces mots encourageants ^^