Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère Géographie : Qu'est-ce que l'Europe ?

19 Novembre 2010 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

Qu’est-ce que l’Europe ?<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

 

Manuel Magnard 2007

 

Introduction : Qu’est-ce que l’Europe ? Le continent européen est le plus petit du monde (10 millions de km3) et ses limites naturelles sont incertaines. Le continent en voie d’unification a un poids économique et culturel majeur, mais la diversité (plus de 200 langues et dialectes parlés en Europe) et l’inégalité de son peuplement posent la question de son hétérogénéité (de l’importance de ses différences).

 

Problématique : Comment définir l’Europe (c’est-à-dire quelles sont ses limites, ses caractéristiques, son ou ses identités culturelles et l’importance de sa diversité)?

 

T. P. à la maison : carte de localisation des limites, pays et capitales de l’Europe

 

I. Quelles sont les limites du continent européen ?

Peut-on définir l’Europe par ses frontières naturelles ? (Le continent européen existe—t-il ?)

 

_ Il faut distinguer entre plusieurs notions :

* Le continent européen, appelé Europe, regroupant 735 millions d’habitants (en 2007) sur 10 millions de km².

* L’Union européenne regroupant 27 Etats et 501 millions d’habitants (le 1er janvier 2010). 

Union européenne : L’Union européenne (UE) est l’association volontaire d’États européens, dans les domaines économique et politique, afin d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social. Depuis le 1er janvier 2007, l’UE compte 27 membres.

 

Carte 2 page 15 : Quelques mémoires d’Europe

A partir de quels éléments sont déterminées les limites conventionnelles de l’Europe ?

_ Les limites conventionnelles de l’Europe sont déterminées à partir des éléments du relief (Oural), des étendues maritimes.

_ Les frontières du continent européen sont des frontières naturelles.

Frontières naturelles : limites terrestres ou maritimes d’un territoire, fixées à partir du relief (montagnes) des fleuves ou par des étendues maritimes (océan, mer).

 

Quelles sont les limites conventionnelles de l’Europe sur cette carte ?

_ Les limites conventionnelles de l’Europe sont essentiellement maritimes : Méditerranée et mer Noire au sud, océan Atlantique à l’ouest et au nord. Elles sont aussi terrestre avec les chaînes de montagne : Caucase entre Russie d’Europe et Asie au sud-est, et l’Oural entre la Russie d’Europe et la Russie d’Asie.

Les frontières naturelles de l’Europe sont-elles incontestables ? Pourquoi ?

_ Les frontières de l’Europe sont le résultat de conventions entre géographes : par exemple l’Islande est une île reconnue comme européenne mais elle pourrait aussi être rattachée au continent américain ; de même l’Oural est considéré comme la frontière entre l’Europe et l’Asie mais c’est une limité fixée par les géographes russes au XVIII siècle.

 

Quelles sont les conséquences de cette absence de frontière naturelle entre Europe et Asie ?

_ Les montagnes de l’Oural sont peu élevées et ne forment pas véritablement une barrière naturelle. On dit alors que l’Europe n’est que le finistère de l’Asie, du continent nommé : l’Eurasie.

 

Eurasie : Ensemble continental formé par l’Europe et l’Asie.

 

 

Carte de localisation des limites, pays et capitales de l’Europe.

 

<?xml:namespace prefix = v ns = "urn:schemas-microsoft-com:vml" /> <?xml:namespace prefix = w ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:word" />

Travail à fournir :

 

1. Placer les limites naturelles du continent européen (océan et mers en bleu, chaînes de montagne en noir).

 

2. Mettre le nom des pays européens en majuscules à l’emplacement des pays (ou renvoi par numéro à une liste visible sur la feuille)

 

3. Mettre le nom des capitales en minuscules à l’emplacement des villes (ou renvoi par numéro à une liste visible sur la feuille)

 

4. Tracer les limites de l’Union européenne.

 

5. Apprendre le tout ! Bon courage, il s’agit des bases…

 

 

 

 

 

II. Comment l’identité européenne permet-elle de définir l’Europe ?

 

            A. Quels héritages historiques ont formé l’identité européenne ?

 

Introduction : Le continent européen ne se définit pas par ses frontières naturelles, à l’exception des conventions géographiques. Cependant, ce continent se démarque nettement des autres par son histoire et sa culture, par son identité européenne.

 

Carte 2 page 15 : Quelques mémoires d’Europe

Quelles sont les principales religions présentes en Europe ? Quels sont leurs points communs et leurs différences ?

_ L’identité européenne est le produit d’une histoire avec de nombreux héritages.

_ Les principales religions en Europe sont les religions chrétienne et musulmane.

Ce sont des monothéismes d’origine abrahamique. Le christianisme se divise en plusieurs branches en Europe : catholicisme à l’ouest et au centre de l’Europe ; protestantisme (anglicanisme, luthéranisme, calvinisme) au nord, orthodoxie dans les Balkans et à l’Est. Ces religions sont apparentées, fortement avec le christianisme, héritage de l’histoire.

 

Quels sont les autres héritages historiques communs aux Européens ?

_ Les langues sont principalement d’origine indo-européenne en Europe.

* Elle se divise en plusieurs branches : germanique (anglais, danois, allemand…), slave (russe, polonais, tchèque, serbe…), latine (roumain, espagnol, français, italien…). On trouve également des langues non indo-européennes : le basque, le hongrois, le turc.

* Plusieurs langues se partagent un territoire : Par exemple dans la famille indo-européenne dans le groupe latin, l’italien est la langue officielle, mais de nombreuses langues régionales existent : le sicilien, le vénitien, etc…

 

Quels événements historiques et civilisations ont formé l’identité européenne ?

_ De nombreux héritages ont formé l’identité européenne : la civilisation gréco-romaine, le développement du christianisme (églises romanes et gothiques…), l’époque de la Renaissance et de la philosophie des Lumières. Mais aussi la forte influence de la Révolution française et des principes des droits de l’Homme et de la démocratie.

Démocratie : régime politique où la souveraineté est exercée par le peuple, notamment grâce au suffrage universel, et où le respect des Droits de l’homme est garanti.

  

            B. Quels événements récents ont fondé les valeurs européennes ?       

 

Carte 2 page 15 : Quelques mémoires d’Europe

A la suite de quels événements l’Europe et particulièrement l’Allemagne ont été coupé en deux ?

_ L’Europe a été divisé en deux à la suite de la seconde guerre mondiale et de l’occupation de l’Est de l’Europe par l’Armée rouge. Le « rideau de fer » a coupé l’Europe de 1947 à 1989, et l’Allemagne divisée en deux pays la RDA et la RFA.

_ L’Europe a été dévasté lors de la seconde Guerre mondiale (bombardement de Dresde en 1945), puis remodelé après la chute du mur de Berlin en 1989, et la fin du « rideau de fer » divisant l’Europe.

 

En réaction à ces deux événements, quel processus a permis d’unifier un grand nombre de pays européens ?

_ L’unification du continent s’opère par la construction de l’Union européenne depuis le traité de Rome de 1957 fondant la Communauté européenne.

 

Quels sont les lieux et les symboles des valeurs fondant l’unité et les valeurs européennes ?

_ L’identité européenne repose sur ses valeurs faisant d’elle un foyer de la démocratie et des droits de l’homme (à Strasbourg, le Palais des Droits de l’Homme accueille la Cour et la Commission européenne des Droits de l’Homme). Un symbole de l’unité européenne est par exemple la monnaie commune (l’euro) pour treize pays de l’Union européenne.

  

III. En quoi le peuplement de l’Europe et de la France est-il un peuplement inégal ?

 

Carte Le peuplement de l’Europe pages 158-159

Quels sont les espaces de fortes densités ? De faible densité ?

_ Les espaces de  fortes densités sont situés le long d’un axe allant de Londres (région des Midlands) à Milan (plaine du Pô) en passant par le Benelux et l’Allemagne rhénane : c’est la dorsale européenne (> à 250 hab. / km²). Des mégapoles comme Londres, Paris et Moscou concentrent une très forte population (+ de 10 millions d’habitants). Mais la densité devient plus faible lorsqu’on s’éloigne de la dorsale européenne.

_ Les espaces de faibles densités sont principalement dans les îles (îles grecques, Corse, Irlande.), dans les péninsules : le nord de l’Ecosse au relief montagneux et peu industrialisé.

 

Carte de peuplement France page 160 +Carte page 24 : Potentialités, contraintes et ouverture du territoire

En comparant les deux cartes, dire quels sont les espaces de fortes densités. Quelles pourraient en être les explications ?

_ Les espaces de fortes densités sont principalement des agglomérations importantes comme la mégalopole Paris, mais aussi des agglomérations millionnaires comme Lille-Roubaix-Tourcoing, Lyon, Marseille. Ces villes forment ensemble un axe appelé : L-P-L-M (Lille-Paris-Lyon-Marseille). La France est plus densément peuplée le long d’une ligne passant du Havre à Marseille.

_ Les densités se localisent principalement le long des axes fluviaux (axe séquanien pour Paris, rhodanien pour Lyon, rhénan pour l’Alsace...). La population se concentre aussi le long des littoraux comme sur le littoral méditerranéen, en Bretagne.

 

Les facteurs naturels suffisent-ils à expliquer les densités de population ?

Non. Le couloir ligérien (Loire) n’a pas la même importance que le couloir rhodanien ou rhénan.

_ Les activités humaines expliquent cette différence de densité : le couloir rhodanien est aussi appelé le « couloir de la chimie » à cause des nombreuses activités pétrochimiques implantées sur cet axe, en particulier aux alentours de Lyon. L’axe rhénan est connecté à de vastes zones industrielles et de transports fluviaux allemands, belges et néerlandais. Par comparaison l’axe ligérien est bien plus un axe touristique (châteaux de la Loire).

_ Autre exemple avec les reliefs montagneux. Pour des altitudes comparables dans le massif central en France et en Suisse, les zones ont des densités très différentes : fortes en Suisse, faibles dans le massif central. Ce sont les activités humaines créatrices de richesses qui ont attiré la population dans le premier cas, et poussées à l’exode des jeunes dans le second cas.

 

 

Conclusion :

Les liens entre histoire et géographie sont importants. Ils permettent une définition de l’Europe par son identité culturelle, ses héritages historiques et ses valeurs. Ils expliquent aussi le peuplement inégal de l’homme en Europe et en France par la capacité des sociétés à exploiter les ressources du territoire.

 

  

 

1e Fiche d’objectifs géographie n°1

 

QU’EST-CE QUE L’EUROPE ?

 

    SAVOIR   

 

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

 

I. Quelles sont les limites du continent européen ?

II. Comment l’identité européenne permet-elle de définir l’Europe ?

                A. Quels héritages historiques ont formé l’identité européenne ?

                B. Quels événements récents ont fondé les valeurs européennes ?     

III. En quoi le peuplement de l’Europe et de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /> la France est-il un peuplement inégal ?

 

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

Union européenne : L’Union européenne (UE) est l’association volontaire d’États européens, dans les domaines économique et politique, afin d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social. Depuis le 1er janvier 2007, l’UE compte 27 membres.

Frontières naturelles : limites terrestres ou maritimes d’un territoire, fixées à partir du relief (montagnes) des fleuves ou par des étendues maritimes (océan, mer).

Eurasie : Ensemble continental formé par l’Europe et l’Asie.

Démocratie : régime politique où la souveraineté est exercée par le peuple, notamment grâce au suffrage universel, et où le respect des Droits de l’homme est garanti.

 

3/ JE SAIS REPERER DANS L’ESPACE :

* les frontières naturelles de l’Europe : océan Atlantique, mer du Nord, Méditerranée, Mer Noire, Caucase, Oural.

* Les limites de l’Union européenne

* Les noms des pays européens et leurs capitales

* les pays membres de l’Union européenne (et leurs capitales).

* La dorsale européenne

* les mégapoles : Londres, Paris, Moscou.

* l’es axes rhodanien, séquanien, rhodanien, rhénan, ligérien.

* les zones de fortes et de faibles densités en France.

 

4/ JE SAIS SITUER DANS LE TEMPS  :

* 1945 (Europe ruinée (ex bombardement de Dresde)

1957 : traité de Rome fondant la Communauté européenne.

* 1947-1989 : « rideau de fer » séparant l’Europe en deux lors de la Guerre Froide (ex . division de l’Allemagne en RDA et RFA)

* novembre 1989 : chute du mur de Berlin.

SAVOIR FAIRE

5/ JE SAIS ANALYSER UNE CARTE ET SA LEGENDE

6/ JE SAIS COMPARER DES CARTES

7/ JE SAIS COMPLETER UNE CARTE

 

Qu’est-ce que l’Europe ?

 

                                               SAVOIR

notions

méthodes

Comment définir l’Europe (c’est-à-dire quelles sont ses limites, ses caractéristiques, son ou ses identités culturelles et l’importance de sa diversité)?

 

I. Quelles sont les limites du continent européen ?

Peut-on définir l’Europe par ses frontières naturelles ? (Le continent européen existe—t-il ?)

 

 

 

II. Comment l’identité européenne permet-elle de définir l’Europe ?

 

                A. Quels héritages historiques ont formé l’identité européenne ?

                B. Quels événements récents ont fondé les valeurs européennes ?     

 

III. En quoi le peuplement de l’Europe et de la France est-il un peuplement inégal ?

 

 

 

 

 

 

-Union Européenne

(I)

-Continent Européen (I)

-Frontières naturelles (I)

-Eurasie (I)

 

 

- Démocratie (IIA)

 

 

-Dorsale européenne (III)

- Mégapole

 -carte de localisation des limites, pays et capitales de l’Europe (I)

- étude d’une carte (I)

 

- Comparaison de cartes (III)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article