Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Cours 1ère géographie : Les réseaux de communication en France et en Europe (1)

10 Janvier 2011 , Rédigé par M. Martineau Publié dans #Cours 1ère

 

 

LES RESEAUX DE COMMUNICATION EN FRANCE ET EN EUROPE

 

Manuel Magnard 2007

 

Introduction : Les transports jouent un rôle essentiel dans la vie économique et l’organisation géographique des Etats. L’Europe est en effet un territoire dont les habitants, à haut niveau de vie, se déplacent fréquemment (travail, vacances), nécessitent des approvisionnements considérables et constants (pour se nourrir, pour alimenter les usines…). Une telle situation implique un système de communications performant pour le bon fonctionnement de l’économie.

            Les transports sont un élément déterminant du fonctionnement des sociétés européennes, constituant un enjeu économique (transporter des hommes par millions et des marchandises par centaines de millions de tonnes) mais aussi technique (vitesse) et environnemental.

Problématique : Quels rôles jouent les réseaux de transport sur l’organisation des espaces européens et français ? Quels sont les enjeux des politiques de transport en matière d’aménagement et d’environnement ?

 

I. Quels sont les enjeux liés aux axes de communications ?  L’exemple transalpin

           

ETUDE DE CAS n°1 : L’axe transalpin

T. P. pages 230-233 : Questions 1 à 3 page 231 (et questions 1 et 2 page 232)

 

Question 1 page 231 : Analysez l’évolution du trafic transalpin des marchandises. Comparez la situation française à celle de son voisin suisse.

_ Les contraintes naturelles sont un obstacle au trafic transalpin. En effet les Alpes s’étirent sur 1500 km et sont larges d’environ 200 km. Elles se dressent comme un mur au coeur de l’Europe.

_ Le trafic transalpin relie des espaces économiques majeurs de la dorsale européenne. Le trafic de marchandises connaît une croissance importante : pour la France de moins de 10 millions de tonnes de marchandises en 1970 à presque 50 millions de tonnes en 2000.

_ L’augmentation du trafic dans cet espace montagnard fragile a bénéficié à la voie ferrée (ferroutage) en Suisse, mais au transport routier pour la France (40 millions de tonnes pour la route contre moins de 10 millions pour le rail en 2000). Cette divergence est le reflet de choix de politiques d’aménagement différent.

Ferroutage (p. 244) : technique de transport combinée rail-route. Elle consiste à faire circuler des véhicules routiers (camions ou remorques de camions) sur des wagons de chemins de fer conçus à cet effet. Le ferroutage présente de nombreux avantages, notamment en matière d’environnement et de sécurité.

 

Question 2 page 231 : Quels maux dénoncent les manifestants ?

_ Depuis le milieu des années 1980, le trafic de poids lourds a progressé de 280%.  La croissance du trafic routier a provoqué saturation des axes de transports mais aussi des accidents dramatiques, des nuisances sonores et des problèmes écologiques à cause de la pollution (rejet du CO2 du gaz d’échappement dans des vallées en U stockant les gaz).

 

 

Question 3 page 231 : Quels sont les principaux enjeux et objectifs de la liaison transalpine ? Pourquoi peut-on parler d’une gestation lente pour le tunnel ?

_ Les enjeux de la liaison transalpine sont économique : elle permet en effet de relier les foyers économiques de la dorsale européenne à l’arc sud-européen (depuis la péninsule ibérique jusqu’au PECO). De plus, l’enjeu est écologique avec l’établissement de réseaux ferroviaires permettant de diminuer la pollution.

_ La construction du tunnel transalpin franco-italien est lente : 18 ans sont prévues entre le début du projet et la date prévue de sa réalisation. La coopération franco-italienne, malgré le soutien de l’Union européenne est difficile. Les travaux dans les Alpes nécessitent plusieurs années.

 

 

Si T. P Noté : questions 2 et 3 page 232

 

Question 1 page 232 : Présentez les caractéristiques du tunnel. Vers quelles destinations devrait-il faciliter les échanges à l’Ouest et à l’Est ?

_ Le tunnel transalpin reliant les deux métropoles Lyon et Turin est un projet pharaonique. Les voies ferrées doivent non seulement traverser des vallées mais aussi des montagnes à travers d’immenses tunnels comme le tunnel international de 53 km de long situé à 750 mètres d’altitude.

_ Les échanges seraient facilités avec  l’ensemble des pays de la dorsale européenne mais aussi avec les nouveaux membres de l’UE, ainsi qu’avec les pays méditerranéen. Les équipements de transports pour les échanges transalpins sont donc nécessaires à une meilleure intégration des membres dans l’UE.

 

Question 2 page 232 : Quels seraient les avantages du tunnel ? Quels sont les atouts du ferroutage ?

_ Le tunnel offre des avantages nombreux :

* en matière de sécurité le ferroutage permettrait d’éviter les encombrements de poids lourds et les accidents. En plus de la sécurité des personnes il est aussi plus respectueux de l’environnement.

* au niveau technique il autoriserait les trains à grandes vitesses permettant de diminuer par deux le temps de trajet. Au niveau économique il permettrait également de multiplier par quatre le trafic de marchandises.

_ Le ferroutage diminue fortement la pollution, les risques d’accidents et les encombrements en embarquant les camions sur des wagons. Ainsi est réalisé une « autoroute ferroviaire ».

 

 

_ Les Alpes s’étirent sur 1500 km et sont larges d’environ 200 km. Elles se dressent comme un mur au coeur de l’Europe.

_ L’espace alpin est située sur la dorsale européenne, sur les routes reliant la France, Suisse, Allemagne et Autriche, Italie. Les axes transalpins sont fortement fréquentés, mais du fait des contraintes du relief et du développement du trafic, un effet d’entonnoir est provoqué à cause de l’engorgement du trafic, créant des goulets d’étranglements

 

 

 

 

II. Comment les transports transforment-ils l’espace européen à plusieurs échelles ?

 

            A En quoi l’Europe est un espace majeur d’échanges ? (échelle continentale)

 

Carte Atlas 1 pages 262-263 : Le relief de l’Europe

Quelles sont les contraintes naturelles entravant le développement des transports en Europe ?

_ Des ruptures territoriales peuvent constituer des barrières de communications : le Channel entre les Îles britannique et le continent, les Alpes ou les Pyrénées entre l'Europe du Nord et celle du Sud, la Baltique entre la Scandinavie et le reste de l'Europe.

 

Carte a page 237 : Les principaux axes et nœuds de communication en Europe

Quelles sont les constructions destinées à surmonter ces contraintes naturelles ?

_ Pour surmonter les contraintes naturelles plusieurs aménagements ont été réalisées : le tunnel sous la Manche pour le Channel, le pont-tunnel de l’Oresund entre Danemark et Suède pour la Baltique. La liaison transalpine est en cours de construction entre France et Italie.

 

Carte a page 237 : Les principaux axes et nœuds de communication en Europe

Question 2 page 237 : quels sont les axes et nœuds majeurs dans l’UE ?

_ L’Europe est sillonnée d’axes de communication formant un vaste réseau de transport.

* Les axes terrestres principaux sont ceux de la dorsale européenne. L’axe maritime majeur est la Rangée Atlantique ou Nothern Range entre le Havre et Hambourg.

* Les villes rhénanes et la mégapole de Paris et Londres forment des nœuds majeurs en conciliant plusieurs modes de transport : autoroutes et lignes ferroviaires à grande vitesse, grands aéroports (« hub »)…

Axe : un axe est une ligne, un couloir majeur concentrant les voies de communication, les moyens de transport, autour duquel s’organise l’espace environnant.

Réseau de transport: ensemble des moyens de communication qui desservent et structurent un espace.

Hub (p. 259) : point d’un réseau de transport international à partir duquel rayonnent de nombreuses lignes secondaires.  

 

Quelles sont les différences de densité des réseaux de communications en Europe ?

_ La densité de ces axes de communication correspond à une organisation centre-périphérie :

* La plus forte densité des réseaux de communication se trouve dans la mégalopole européenne, dans les conurbations Randstad-Holland et Rhin Ruhr.

* Les densités des axes de communication et l’importance des flux de voyageurs et de marchandises décroissent en s’éloignant de la dorsale européenne.

Flux : les flux sont des courants d’échanges visibles ou invisibles (flux de marchandises, de personnes, de capitaux, de services).

Partager cet article

Commenter cet article