Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Terminale TSTG Histoire : La Seconde Guerre mondiale (3)

2 Juin 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

B. Comment organise-t-il la Shoah (« destruction » en hébreu) ?

 

 

Question 2 page 89. Quels sont les différents types de camps ? Pourquoi ?

 

La déportation et le massacre en masse de différentes catégories de la population se manifeste à travers la création de plusieurs types de camps : camp de transit (Drancy en France) d’où partent de nombreux individus vers les camps de concentration ou vers les camps d’extermination. 

 

 

Tableau 6 page 89 : Les victimes juives

 

Quel est le bilan final du génocide ? Quelles sont les causes des décès ?

 

_ Le génocide concerne plus de 5 millions de Juifs et près de 250 000 Tziganes.

 

_ Les décès ont plusieurs causes : morts par les privations et les maladies dans les ghettos, par des exécutions (fusillades ou gazage dans des camions à gaz des einsatzgruppen), mort lente par l’épuisement en camp de concentration ou gazage dans les camps d’extermination.

 

 

_ Le nombre des Juifs et de Tziganes sous contrôle des nazis a fortement augmenté avec les invasions de la Pologne et de l’URSS. Les Juifs de Lituanie et de Pologne sont enfermés dans des ghettos où ils subissent privations et maladies.  

 

_ Le génocide cause la mort de plus de 5 millions de Juifs (Shoah) et de 250 000 Tziganes (Porainos). Il prend des formes diverses : départ des camps de transit (Drancy en France) vers des camps de concentration (mort lente par le travail) pour les déportés politiques ou des camps d’extermination (gazage) pour les minorités. Les Einsatzgruppen sont des forces mobiles qui massacrent juifs et cadres communistes en URSS.

 

Camp de concentration : camp de la mort lente par le travail regroupant des opposants au régime.

 

Camps d’extermination : centres de mise à mort immédiate, ouverts à partir de la fin de l’année 1941 et destinés à tuer juifs et Tziganes.

 

Einsatzgruppen : forces mobiles spécialisées dans le massacre à grande échelle des Juifs et des cadres communistes ; elles opèrent en URSS en 1941.

 

Ghetto : quartier réservé aux Juifs dans les villes polonaises et lituaniennes.

 

IV. Quelles sont les conséquences humaines et géopolitiques de la Seconde Guerre mondiale ?

 

           

            A. En quoi la Seconde Guerre mondiale constitue-t-elle un traumatisme sans précédent ?

 

 

Tableau 1 page 92 : Les victimes de la guerre

 

Quelles sont les conséquences humaines du conflit ? Comparez la situation des Etats-Unis et de l’URSS.

 

_ La seconde Guerre mondiale a provoqué plus de 50 millions de morts, dont plus de la moitié sont des civils. Pour les pays vaincus et occupés, le nombre de victimes civiles, en particuliers de Juifs, dépasse le nombre de militaires tués.

_ La situation entre pays est très diverse. Les Etats-Unis n’ont pas connu de victimes civiles, alors que l’URSS a payé un prix très lourds en morts, militaires et civils, sa victoire contre l’Axe.

 

Photographie 2 page 92 : Saint-Lô en 1945.

 

Quelle est l’ampleur (importance) des destructions matérielles ? Quelles en sont les causes ?

 

Des villes ont été entièrement rasées par les combats (Saint- Lô en Normandie), les bombardements alliés (Dresde en Allemagne, Hiroshima et Nagasaki au Japon), mais aussi des massacres nazis (Ouradour sur Glane en France). 

 

Quelles sont les conséquences morales du conflit ?

 

Une crise morale est provoquée devant la découverte des atrocités nazies : camp d’extermination, massacre d’Ouradour sur Glane, mais aussi pendaison de Tulle. La peur de la destruction de l’humanité est forte après l’explosion de deux bombes atomiques à Hiroshima et Nagasaki.

 

_ Les conséquences humaines et matérielles du conflit sont très lourdes : plus de 50 millions de morts, dont plus de la moitié sont des civils. Dans les pays occupés le nombre de civils tués dépasse celui des militaires, en particulier en Pologne et en URSS. Jusqu’à 14% de la population est anéantie par les combats et les massacres de civils en URSS.

_ Des régions entières sont à reconstruire après les combats (Normandie) et les bombardements (Dresde en Allemagne).

_ Les atrocités nazies sont nombreuses : camp d’extermination, massacre d’Ouradour sur Glane, mais aussi pendaison de Tulle… La barbarie nazie provoque un choc et le besoin de réaffirmer la dignité de l’humanité à travers la déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, mais aussi la création de la notion de crimes contre l’humanité. Les dignitaires nazis sont jugés au procès de Nuremberg. La peur de la destruction de l’humanité est forte après l’explosion de deux bombes atomiques à Hiroshima et Nagasaki.

 

 

 

 

            B. Quels sont les nouveaux rapports de force après la fin de la guerre ?

 

 

Texte 4 page 92 : Les Etats-Unis en 1945 et 5 page 92 : lettre du 8 mai 1945 de Truman à Staline

 

Question 2 page 93. Dans quelle mesure les Etats-Unis et l’URSS ont-ils bénéficiés de la guerre ?

 

_ Les Etats-Unis et l’URSS sont les deux principales puissances au sortir de la guerre. Ils dominent par leur armée et leur industrie les autres pays.

* Les Etats-Unis ont doublé leur production industrielle pendant le conflit, ils disposent de l’arme atomique et de la moitié du stock d’or mondiale.

* L’URSS a un énorme potentiel militaire, et malgré les pertes humaines et les ravages de la guerre, l’Union soviétique agrandit de façon importante son territoire.

 

Pourquoi peut-on parler de perte d’influence de l’Europe dans le monde ?

 

L’Europe est ruinée, en grande partie détruite. Son prestige politique est diminué et de nombreux peuples colonisés demandent leur indépendance.

 

_ La seconde Guerre mondiale a modifié les rapports de force entre Etats. Deux grandes puissances dominent le monde :

* les Etats-Unis dont le territoire est intact, qui dispose de l’arme atomique et d’une économie performante avec la moitié du stock d’or mondial.

* l’URSS qui a fortement agrandi son territoire, qui dispose d’un grand prestige et d’un immense pouvoir militaire.

_ L’Europe, ruinée, dévastée, a perdu de son prestige ; de nombreux peuples colonisés demandent leur indépendance (Inde pour le Royaume-Uni, Indochine et Algérie pour la France).

 

Texte 6 page 93 : La Charte de San Francisco (26 juin 1945)

 

Question 3 page 93 : Quels sont les buts de l’ONU ? Quels principes défend-elle ?

 

_ Les buts de l’ONU sont de préserver la paix, de développer la coopération internationale pour résoudre les problèmes économiques, sociaux…

_ Les principes défendus par l’Onu sont le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

 

 

_ L’ONU est créée le 26 juin 1945 par la charte de San Francisco. L’Organisation des Nations Unies a pour buts de garantir la paix, d’encourager la coopération internationale, et d’assurer le respect de droits de l’Homme et des valeurs démocratiques.

 

Schéma 7 page 93 : Le fonctionnement de l’ONU

 

Dans quelle mesure fonctionne-t-elle selon des principes démocratiques ? Quels ont été ses principaux domaines d’activité ?

 

_ L’Onu fonctionne selon des principes démocratiques car l’Assemblée Générale de l’ONU donne une voix lors des votes à chacun de ses membres, même si le Conseil de sécurité dispose de membres permanents avec droit de veto.

_ Les domaines d’activité de l’ONU sont nombreux, aides sociales pour les enfants (UNICEF), pour la protection du patrimoine culturel mondial (UNESCO), pour la santé (OMS)….

 

_ Chaque Etat dispose d’une voix à l’Assemblée générale, mais le Conseil de Sécurité donne un rôle important aux cinq membres permanents disposant d’un droit de veto : Etats-Unis et URSS, Chine, France et Royaume-Uni. Les actions menées par l’ONU sont diverses : aides sociales aux enfants (UNICEF), protection de la Santé (OMS)….

 

 

 

Te Fiche d’objectifs histoire n°2

 

 

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

 

 

    SAVOIR   

 

 

1/ JE SAIS REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES :

 

I. Quelles sont les grandes phases de la Seconde Guerre mondiale ?

 

                        A. Comment comprendre les succès allemands ? (septembre 1939- mai 1941)

 

                                               1. En quoi la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre idéologique ?

 

                                               2. Qu’est-ce que la guerre éclair ? Quelles sont ses conséquences ?

 

                        B. Comment le conflit est-il devenu mondial ? (1942-1945)

 

                                               1. En quoi les années 1942-43 sont-elles le tournant de la guerre ?

 

                                               2. Quelles sont les causes de la victoire alliée ?

 

                                               3. Quelles sont les phases da la victoire alliée ?

 

II. Comment réagissent les Européens confrontés à l’Occupation ? (Collaborer ou résister)

 

                        A. Pourquoi collaborer à l’ « Ordre Nouveau » ?

 

                        B. Pourquoi résister à l’occupation nazie ?

 

III. Quels sont les effets de la politique terroriste et raciste hitlérienne ?

 

                        A. Pourquoi l’Etat hitlérien crée-t-il un système concentrationnaire ?

 

                        B. Comment organise-t-il la Shoah (« destruction » en hébreu) ?

 

IV. Quelles sont les conséquences humaines et géopolitiques de la Seconde Guerre mondiale ?

 

                        A. En quoi la Seconde Guerre mondiale constitue-t-elle un traumatisme sans précédent ?

 

                        B. Quels sont les nouveaux rapports de force après la fin de la guerre ?

 

 

2/ JE SAIS DEFINIR :

 

 

Guerre idéologique : Guerre opposant des combattants aux systèmes de pensée différents.

 

Nazisme : national-socialisme. Doctrine fondée par Hitler en 1923, unissant les tendances raciales et militaristes aux actions sociales. La doctrine a pour devise : « Un Peuple, un Empire, un Chef » ; les nazis étaient persuadés de la supériorité de la race germanique et décidés le territoire allemand au nom de la théorie de « l’Espace vital ».

 

« Espace vital » : théorie hitlérienne selon laquelle l’Allemagne doit conquérir, à l’est de l’Europe, l’espace nécessaire au développement de son économie et de sa population.

 

Guerre éclair (Blitzkrieg) : Stratégie offensive reposant sur la rapidité et l’effet de surprise et conduite par le couple divisions blindées/aviation.

 

Bataille d’Angleterre : de l’été 1940 au printemps 1941, elle a pour enjeu la maîtrise du ciel britannique afin de préparer un débarquement allemand. L’impossibilité de conquérir la suprématie aérienne conduit Hitler à annuler l’invasion. Cela constitue son premier échec.

 

Armée Rouge : Armée soviétique.

 

Prêt-bail (p. 297) : offre économique des Etats-Unis aux pays en guerre proposant la livraison de marchandises et d’armement à crédit, le remboursement étant différé au rétablissement de la paix.

 

Arsenal des démocraties : expression utilisée pour désigner l’effort de guerre américain mis au service des Alliés.

 

Collaboration : Travailler et aider volontairement les occupants allemands, parfois en luttant contre la Résistance.

 

Résistance : acte de s’opposer au nazisme par patriotisme ou antifascisme.

 

Antisémitisme : Haine des Juifs considérés comme appartenant à une race inférieure.

 

Solution finale : nom de code utilisé par les nazis pour désigner l’élimination de la population juive et tzigane d’Europe.

 

Camp de concentration : camp de la mort lente par le travail regroupant des opposants au régime.

 

Camps d’extermination : centres de mise à mort immédiate, ouverts à partir de la fin de l’année 1941 et destinés à tuer juifs et Tziganes.

 

Einsatzgruppen : forces mobiles spécialisées dans le massacre à grande échelle des Juifs et des cadres communistes ; elles opèrent en URSS en 1941.

 

Ghetto : quartier réservé aux Juifs dans les villes polonaises et lituaniennes.

 

 

 

3/ JE SAIS REPERER DANS LE TEMPS :

 

 

Septembre 1939  mai 1941 : victoires de l’Axe.

 

Septembre 1939 : invasion de la Pologne et partage de celle-ci avec l’URSS

 

10 mai 40 : Hitler lance une offensive contre la France, invasions du Luxembourg, des Pays Bas et de la Belgique.

 

22 juin 1940 : signature de l’armistice demandé par le Maréchal Pétain.

 

Août -octobre 1940 : Bataille d’Angleterre.

 

Avril 1941 : Invasion de la Yougoslavie et de la Grèce par l’Axe.

 

22 juin 1941 : « Opération Barbarossa » invasion de l’URSS par les armées allemandes.

 

 7 décembre 1941 (jour de l’infamie) : les Japonais attaquent par surprise la base aéronavale américaine de Pearl Harbor et provoque l’entrée en guerre des Etats-Unis.

 

Juillet 1943 : Débarquement des Alliés en Sicile.

 

Juin 1944 : Débarquement en Normandie (Opération Overlord)

 

Août 1944 : Débarquement en Provence.

 

8 mai 1945 : capitulation de l’Allemagne.

 

6 août 45 : explosion de la bombe atomique à Hiroshima.

 

9 août 1945 : explosion de la bombe atomique à Nagasaki.

 

2 septembre 1945 : Le Japon capitule sans condition.

 

26 juin 1945 : Création de l’ONU par la charte de San Francisco

 

 

 

SAVOIR FAIRE

 

 

 

4/ JE SAIS REPONDRE A DES QUESTIONS SUR UN TEXTE

 

 

5/  JE SAIS COMMENTER UNE CARTE

 

 

6/ JE SAIS ANALYSER UNE AFFICHE DE PROPAGANDE

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article