Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Terminale TSTG Histoire : La seconde Guerre mondiale (1)

2 Juin 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Cours Terminale STMG

 

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

 

MANUEL : Magnard, Lycée, 1998. Série STT

 

Introduction : De 1939 à 1941, la grande majorité des pays est graduellement atteinte par le cataclysme d’une Seconde Guerre mondiale. Ce conflit est d’une gravité exceptionnelle par l’importance de la mobilisation humaine et économique qu’il entraîne, le nombre de morts et les dévastations qui en sont la conséquence.

            Il se caractérise aussi par des enjeux idéologiques importants, en particulier une vive affirmation raciale de la part de l’Allemagne comme du Japon.

            Cette guerre marque de son empreinte toute la deuxième moitié du XX siècle. Elle redistribue les grands équilibres mondiaux, réintègre l’URSS au premier plan du concert international, influence profondément les sensibilités et nos réactions jusqu’à aujourd’hui. 

            Quels sont les grands enjeux de ce conflit ?

 

            Comment peut-on comprendre la victoire des Alliés ?

 

 

 

OU

 

 

 

Pages 80-81 Tableau de Leslie Cole : Une des fosses communes du camp de Bergen-Belsen lors de la libération en avril 1945.

 

Où se passe la scène ?

 

_ La scène se déroule à proximité du camp d’extermination de Bergen-Belsen (arrière plan)  avec les baraques caractéristiques, ses poteaux et barbelés et son chemin de fer. Au premier plan on trouve une vaste fosse commune. 

 

 

 

Qui sont les personnages ? Que se passe-t-il sur le tableau ?

_ Les personnages présents sont les déportés morts jetés dans la fosse commune. Ils sont portés par les anciens gardes allemands (des SS). Ces derniers sont surveillés par les soldats alliés.

 

Quel message apporte le document ?

Le tableau montre le choc de la barbarie nazie avec sa pratique du meurtre de masse, mais aussi la défaite militaire des allemands face aux Alliés.

 

            Quels sont les grands enjeux de ce conflit ?

 

            Comment peut-on comprendre la victoire des Alliés ?

 

I. Quelles sont les grandes phases de la Seconde Guerre mondiale ?

Introduction : Après les agressions nazies répétées en Europe depuis 1938, France et RU réagissent en septembre 39 à l’invasion de la Pologne par Hitler en déclarant la guerre à l’Allemagne.

 

            Comment se sont déroulées ces six années de guerre ponctuées par des retournements de situation ?

 

            A. Comment comprendre les succès allemands ? (septembre 1939- mai 1941)

 

                        1. En quoi la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre idéologique ?

 

Etude de textes : 2 page 82 : La conférence du 5. 11. 1937 selon un témoin

 

Texte 3 page 82 : Les Etats-Unis soutiennent l’Angleterre en guerre.

 

Questions 1 page 83. Quels sont les buts d’Hitler ?

 

Les buts d’Hitler sont de privilégier les Allemands qui ont « le droit de la race supérieure ». Ces principes racistes (l. 6 : « noyau racial », l. 11-12 : « race allemand ») justifient pour lui la domination d’un « espace vital » (l. 9) : disposant de territoires et de matières premières.

 

 

 

Questions 1 page 83 (suite). Quelles valeurs les Alliés défendent-ils ? A quels pays l’article 3 fait-il allusion ?

_ Les Alliés sont en faveur des valeurs de la démocratie libérale et des droits des peuples.

_ Les * gouvernements qui ont été dépossédés par la force de leurs droits sont les pays occupés ou annexés par l’Allemagne : Pologne, Danemark et Norvège, Pays-Bas, Belgique, France, Yougoslavie et Grèce.

* Les nations agressives sont l’Allemagne et l’Italie.

 

 

 

_ La Seconde Guerre mondiale est une guerre idéologique. Elle oppose nazisme et démocratie :

 

* Le national socialisme (nazisme) d’Adolf Hitler met en avant des principes racistes avec la thèse de la supériorité raciale des Allemands. Cette race de « seigneurs de la guerre » doit conquérir un « espace vital », c’est-à-dire des territoires à coloniser et dotés de ressources abondantes. Les peuples inférieurs n’ont pas de droits.

* Les Alliés combattent pour les valeurs de la démocratie libérale et des droits des peuples.

Guerre idéologique : Guerre opposant des combattants aux systèmes de pensée différents.

Nazisme : national-socialisme. Doctrine fondée par Hitler en 1923, unissant les tendances raciales et militaristes aux actions sociales. La doctrine a pour devise : « Un Peuple, un Empire, un Chef » ; les nazis étaient persuadés de la supériorité de la race germanique et décidés le territoire allemand au nom de la théorie de « l’Espace vital ».

« Espace vital » : théorie hitlérienne selon laquelle l’Allemagne doit conquérir, à l’est de l’Europe, l’espace nécessaire au développement de son économie et de sa population.

  

 

Travaux Pratique à partir d’un document

 

 

 

Etude de document : l’affiche « Ein Volk ein Reich ein Fuhrer ».  

 

1. Présentation du document.

 

® Présenter: date, auteur, thème, nature (à préciser).

 

® Qui est le personnage principal? Date et conditions d’accès au pouvoir ? Nationalité ?

 

® Enumérer les symboles de son parti. Nom du parti ?  

 

2. Analyse de l’affiche :

 

® région géographique représentée ?

 

® costume et signification de ce choix ?

 

® particularités de la carte en arrière-plan ?

 

® directions du regard ? Signification ?

 

® signification du slogan ?  

 

3. Interprétation / Conclusion :

 

® Que nous apprend cette affiche sur la volonté de Hitler ?

 

® Que nous apprend cette affiche sur le type de régime politique dirigé par Hitler ?

 

® Comment qualifier la nature de cette affiche ?

 

Comment cela se traduit- il dans la réalité ?

 

 

Travaux Pratique à partir d’un document

 

 

Etude de document : l’affiche « Ein Volk ein Reich ein Fuhrer ».  

 

1. Présentation du document.

 

® Présenter: date, auteur, thème, nature (à préciser).

 

® Qui est le personnage principal? Date et conditions d’accès au pouvoir ? Nationalité ?

 

® Enumérer les symboles de son parti. Nom du parti ?

 

2. Analyse de l’affiche :

 

® région géographique représentée ?

 

® costume et signification de ce choix ?

 

® particularités de la carte en arrière-plan ?

 

® directions du regard ? Signification ?

 

® signification du slogan ?

 

3. Interprétation / Conclusion :

 

® Que nous apprend cette affiche sur la volonté de Hitler ?

 

notion d’espace vital (« ein Reich »), notion de race supérieure (« ein Volk »). Il veut conquérir l’Europe de l’Est (Tchécoslovaquie, Sudètes, Pologne…).

 

® Que nous apprend cette affiche sur le type de régime politique dirigé par Hitler ?

 

  régime autoritaire : chef unique et incontesté (« ein Fuhrer »), régime guerrier et agressif.

 

® Comment qualifier la nature de cette affiche ?

 

  propagande.

 

Comment cela se traduit- il dans la réalité ?

 

 

                        2. Qu’est-ce que la guerre éclair ? Quelles sont ses conséquences ?

 

Photographie 4 page 83 : Rotterdam en ruines »

 

Photographie 5 page 83 : Colonnes de blindés allemands près de Sedan.            

 

Question 2 page 83. Quel type de guerre Hitler pratique-t-il ? Comment cela explique-t-il ses succès de 1939-40 ?

 

_ Hitler s’assure la victoire grâce à la tactique de la Blitzkrieg (guerre-éclair). Ce type de combat est basé sur l’utilisation rapide et coordonnée de l’aviation (bombardement de Rotterdam) et par les manœuvres des chars (panzers) qui surprennent et écrasent les adversaires très rapidement.

 

_ Les adversaires de l’Allemagne nazie sont écrasés à cause de la supériorité technologique de l’armement : stukas : bombardiers en piqué, panzers contre cavaliers polonais avec des mitraillettes ;  la tactique employée laisse l’avantage de l’attaque aux Allemands (« drôle de guerre » en France où pendant 7 mois les Français attendent l’attaque allemande derrière la ligne Maginot).

 

 

Carte 1 page 82 : la « Guerre Eclair » en Europe (septembre 1939 – mai 1941).

 

Question 3 page 83. En quoi la guerre est-elle européenne ? Quels sont les pays conquis ?

 

_La plupart des pays européens sont dominés directement ou indirectement par l’Allemagne.

 

_ De septembre 1939 à mai 1941 l’Allemagne puis l’Italie conquièrent puis annexent de vastes zones. Les pays conquis sont aussi bien à l’Est (Pologne), au nord (Danemark et Norvège), à l’ouest (Pays-Bas, Belgique, France) ou au sud (Yougoslavie, Grèce) de l’Europe.

 

 

Question 3 page 83 (suite). L’affirmation du général De Gaulle : « La France a perdu une bataille mais elle n’a pas perdu la guerre » Vous paraît-elle audacieuse ou justifiée ?

 

Un seul pays résiste à l’Allemagne nazie : le Royaume-Uni. C’est la bataille d’Angleterre. Les pays d’Asie et d’Afrique sont surtout des colonies anglaises et françaises. Face à cette situation la phrase du général De Gaulle est audacieuse, mais reflète l’immensité de l’espoir accordée à une possible entrée en guerre des Etats-Unis.

 

 

 

_  Les victoires de l’Axe (1939 -42) s’explique par la guerre éclair (Blitzkrieg). Cette nouvelle stratégie militaire allemande conjugue attaque de l’aviation et des tanks (panzer), l’infanterie arrivant après. Cette technique permet à la Wermacht (armée allemande) une conquête rapide de l’Europe :

 

* La Pologne est anéantie fin septembre 1939 et rayée de la carte (le pays est partagé entre Allemands et soviétiques selon les accords secrets du pacte germanosoviétique).

 

* Tandis que les Russes envahissent la Finlande et les Pays Baltes, les Allemands font de même avec le Danemark et la Norvège.

 

* Le 10 mai 40, Hitler lance une offensive contre la France prenant au passage le Luxembourg, les Pays Bas et la Belgique. Le 14 juin les Allemands sont à Paris. L’armistice est demandé par Maréchal Pétain, chef du gouvernement français, et signé le 22 juin 1940.

 

_ Le Royaume-Uni reste seul. Pendant un an le Royaume-Uni résiste seul contre l’Axe en Europe mais est aidé financièrement par les USA (loi prêt-bail : livraison de matériel avec paiement différé).

 

* La Bataille d’Angleterre (août -octobre 40) lancée, sous forme de bombardements intensifs des installations côtières pour préparer un débarquement, est perdue par Hitler grâce à la Royal Air Force (aviation britannique) qui utilise pour la 1ère fois le radar.

 

* Hitler, pour démoraliser la population, bombarde alors Londres et les grandes villes du Sud de l’Angleterre jour et nuit et décide le blocus du pays par la guerre sur l’Atlantique. Les Anglais, stimulés par leur 1er  ministre Winston Churchill tiennent bon.

 

_ Les Balkans passent sous domination nazie par l’invasion de la Yougoslavie et de la Grèce en avril 1941, et par l’entrée dans l’Axe de la Slovaquie, de la Hongrie et de la Bulgarie.

 

Guerre éclair (Blitzkrieg) : Stratégie offensive reposant sur la rapidité et l’effet de surprise et conduite par le couple divisions blindées/aviation.

 

Bataille d’Angleterre : de l’été 1940 au printemps 1941, elle a pour enjeu la maîtrise du ciel britannique afin de préparer un débarquement allemand. L’impossibilité de conquérir la suprématie aérienne conduit Hitler à annuler l’invasion. Cela constitue son premier échec.

 

 

Travaux Pratique à partir d’un document

 

Commenter une carte historique

 

Méthode :

 

Lire une carte historique :

 

_ Lire le titre pour identifier le thème et localiser le document dans le temps et dans l’espace.

 

_ Lire attentivement la légende pour prendre connaissance des renseignements fournis : les données sont-elles quantitatives ou qualitatives ? Quels sont les figuré utilisés (de surface, ponctuels, linéaires) ? Les phénomènes représentés sont-ils hiérarchisés (variation de la couleur, de la taille des figurés…) ?

 

_ Observer l’échelle.

 

 

Présenter une carte historique

 

Indiquer le type de carte (carte tableau ou carte d’évolution), le thème et l’espace étudié, l’auteur ou la source (afin éventuellement de critiquer la fiabilité des données), la date (spécifier s’il s’agit d’un document récent ou d’un document historique), la ou les périodes étudiées, le contexte historique ou d’un phénomène représenté.

 

 

 

Analyser une carte historique

 

_ Définir et décrire les caractéristiques des grands ensembles spatiaux.

 

_ Relever les contrastes, les oppositions, les évolutions éventuelles.

 

_ Expliquer les données de la carte en recourant aux connaissances et, au besoin, à d’autres sources documentaires.

 

 

Attention !

 

_ Il faut avoir une démarche qui va du général au particulier ; ne pas oublier d’énoncer des évidences avant d’étudier les différents phénomènes.

 

 

Conclure

 

_ Indiquer la signification et la portée du document.

 

_ Envisager éventuellement les conséquences des phénomènes étudiés.

 

_ Critiquer le document (par exemple : les données sont-elles fiables ?).

 

 

 

Analyse de cartes :

 

1. Présenter le document.

 

2. Quelles sont les directions des offensives allemandes en Europe en 1939-1940 ? Quels pays d’Europe résiste encore en juillet 1940 ? 

 

3. Quels événements font de 1941 l’année de la mondialisation du conflit ?

 

 

 

Carte 1 page 84 : 1942 : une guerre mondiale

 

1. Présenter le document. Quel est le type de carte ? Quelle est l’utilité de ce type de carte pour étudier la Seconde Guerre mondiale ?

 

2. Quel est le nom des deux alliances militaires opposées ?  Quels sont les territoires possédés ou occupés par les uns et les autres ?

 

3. En Europe, le conflit est-il continental (se déroulant sur terre) ou maritime ? Et en Asie ? Quel continent n’a pas connu d’attaques sur son sol ?

 

4. Quelles évolutions et ruptures se sont produites fin 1940 ? début 1942 ?  

 

5. Où les combats importants se sont-ils déroulés ? Quels combats ne figurent pas sur la carte ?

 

6. Que nous montre le document sur le fait que la guerre est une guerre mondiale ? Tous les territoires et Etats alliés ont-ils la même importance dans le déroulement de la guerre ?

 

7. Que peut-on reprocher au document ?

 

Partager cet article

Commenter cet article