Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Antiquité, source : Traité L'amitié de Cicéron

1 Février 2007 , Rédigé par J.-V. Martineau Publié dans #Bibliographie : livres et parcours du CDI

 

* CICERON, L’amitié, Les Belles Lettres, Budé, Paris, 1961. (Traduction L. Laurand)

 

Source. L’ouvrage est un traité élaboré par Cicéron sur l’amitié au sens romain et conventionnel du terme. Cet ouvrage expose avec sérénité malgré la période troublée traversée par Cicéron ce qu’est l’amitié, ses devoirs (aimer la vertu) et ses charmes. Derrière le personnage de Lélius parlant de son amitié avec Scipion Emilien transparaît la forte amitié unissant Hérode Atticus et Cicéron.

 

            Le livre se présente comme, à l’occasion de la mort de Scipion Emilien, un dialogue entre Lélius et deux jeunes interrogateurs : Scévola et Fannius. Le style est agréable, et il expose plus en praticien de l’amitié qu’en philosophe ce qu’est cette affection.

 

« elle (l’amitié) a pour origine une inclination de l’âme et un sentiment d’affection, non la pensée des avantages qu’on en retirera ». L’amitié n’est donc pas fondée sur l’amitié. Elle se bonifie avec le temps (« L’habitude augmenta notre bienveillance réciproque »), elle relie des êtres par la vertu. Elle demande aussi simplicité et pas toujours de la gravité pour faciliter les échanges et l’intimité, de se mettre au niveau de l’autre. Si une amitié s’éteint, elle ne doit pas laisser place à l’inimitié.   

 

 

Partager cet article

Commenter cet article