Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

T ES/L Histoire : La France dans le monde

17 Avril 2009 Publié dans #Cours Terminale

La France dans le monde

 

Document d’accroche : carte murale ou/et carte pages 350-351 : la présence de la France dans le monde.

 

Introduction : La France en 1945 est une métropole dévastée par la guerre mais dominant un Empire présent sur tous les continents (Afrique ; Asie : Indochine ; Océanie avec la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française ; Amérique avec la Guyane, les Antilles, Saint Pierre et Miquelon…).

            En 2006 la France est une puissance économique majeure (dans le groupe des G8) mais son Empire a disparu.

            Quels sont les rôles et les types d’influence de la France dans le monde ?

 

I. Quelle est la politique étrangère de la France depuis 1945 ?

 

            A. De la décolonisation au lien de la francophonie

                        1) Assimilation réussie des départements d’Outre mer mais échecs coloniaux (1944 – 1954)

 

Texte 1 page 197 : la conférence de Brazzaville (6 février 1944)

Question 2 page 197 : Quelle revendication est totalement rejetée par la conférence ? Comment cela est-il justifié ?

L’indépendance, à cause de l’œuvre civilisatrice de la France.

 

Question 3 page 197 : Quelles évolutions sont néanmoins envisagées ? Pourquoi ? Selon quels principes ?

Les évolutions envisagées sont une plus « grande liberté administrative et économique », dans le cadre d’une Assemblée. La raison de ces évolutions est la reconnaissance du rôle important joué par les colonies auprès de la France dans la Seconde Guerre mondiale. 

 

_ L’Empire colonial Français a connu son apogée en 1930. Mais, la défaite militaire de la France en juin 1940 a laissée une métropole affaiblie. En 1945 la France reste une grande puissance à cause de sa puissance coloniale. Elle ne veut pas laisser ses colonies, alors que les idéaux de liberté se sont développés ainsi que des mouvements indépendantistes dans ces colonies.

 _ Les colonies subissent la centralisation et voient leurs cultures locales complètement étouffées. De plus elles ont un rôle économique très réduit.

_ La conférence de Brazzaville le 6 février 1944 reflète la prise de conscience de la métropole d’accorder une plus grande liberté aux colonies. Cependant la conférence de Brazzaville s’explique par la faiblesse de la métropole à cette date, mais aussi par son rôle de monnaie d’échange contre la participation des colonisés à la guerre. Néanmoins, aucune autonomie véritable n’est accordée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Question 4 page 197 : Quelles ont été les conséquences de la politique coloniale de la France fixée à Brazzaville ?

L’Union Française, c’est-à-dire un projet associant la métropole et les colonies après guerre.

 

_ En 1946 l’Union française est créée. C’est une amorce de fédéralisme. Une assemblée est formée composée à moitié d’autochtone et à moitié de français. Mais cette assemblée n’est que consultative.

_ Les « vieilles » colonies deviennent des départements : Guyane, Réunion, Martinique et Guadeloupe en 1946 (DOM TOM). C’est la preuve d’une réussite de l’assimilation.

 

Union française (p. 352) : créée par la Constitution de 1946, elle regroupe la république française et ses possessions extra métropolitaines, d’un part, les Etats et territoires associés, d’autre part.

 

_ L’Union française est un échec. La rupture avec les colonies s’est opérée très tôt avec des tensions qui éclatent aussitôt après la guerre : en Algérie à Sétif le 8 mai 1945, en 1946 en Indochine la baie d’Haïphong est bombardée, en 1947 la révolte de Madagascar est écrasée avec violence.

 

                        2) Les crises coloniales et leurs résolutions (1954 – 1962)

 

Texte 3 page 359 : la France de l’égalité des droits

Question 3 page 359 : Pourquoi de Gaulle insiste-t-il sur les « dix millions de Français d’Algérie » ? Quelle est sa vision de l’Algérie en France ?

Les « pieds noirs » sont les français installés en Algérie depuis plusieurs générations. Ils constituent une force politique importante et refusent l’indépendance (avec l’OAS par exemple) de l’Algérie. Pour le général de Gaulle les élections doivent décider de l’avenir de l’Algérie.

 

_ L’opinion et les dirigeants de la IV République ne veulent pas procéder à la décolonisation : à cause de la faiblesse de l’exécutif et de l’aveuglement des dirigeants. A cause aussi de l’obstination des colons à ne pas faire évoluer la situation dans les colonies. Le pays n’est pas préparé à la vague décolonisatrice.

_ En Algérie les « pieds noirs » refusent l’indépendance de l’Algérie. Ils s’opposent à toutes négociations par le biais de l’OAS.

Pieds noirs (p. 352) : nom donné, dans l’Algérie d’avant 1962, aux habitants d’origine européenne nés en Algérie.

OAS (p. 352) : organisation armée secrète, mouvement clandestin et terroriste créé en février 1961 en Algérie et regroupant des Français d’Algérie et des militaires déserteurs. Il tente d’empêcher k’indépendance de l’Algérie et les négociations entre le gouvernement français et le FLN, en organisant des attentats en France et en Algérie.

 

_ La situation évolue à cause de la succession des difficultés : défaites militaires (défaite de Dien Bien Phu), coût global (financier, humain, moral) de la guerre d’Algérie.

_ L’Union française disparaît avec la IV République. Le général de Gaulle procède à la décolonisation. En Afrique en 1960, l’Algérie en 1962.

_ Les dernières indépendances sont celles des Comores en 1976, de Djibouti en 1977. Cependant des contestations existent en Nouvelle Calédonie, des mouvements indépendantistes en Martinique et Guadeloupe de nos jours.

                        3) Une influence encore présente dans les Suds (1962 à nos jours) 

 

Texte 5 page 361 : les liens entre la France et l’Algérie

Question 4 page 361 : Quelle attitude a jacques Chirac vis-à-vis du passé algérien de la France ? Quelles considérations historiques et de politique intérieure et extérieures l’y poussent ?

 

_ Après la décolonisation la France tente de conserver des relations avec ses anciennes colonies. De Gaulle favorise la coopération avec les pays du Sud par des accords bilatéraux, en se rapprochant des pays arabes après l’indépendance de l’Algérie en 1962.

_ La volonté de Charles de Gaulle est d’établir des relations avec d’autres Etats du sud de façon à affirmer la puissance française et de marquer l’indépendance de la France par rapport aux Etats-Unis. Après l’époque gaullienne, on trouve la même politique de renforcement des liens avec l’Afrique noire francophone.

 

 Texte 5 page 363 : L’Afrique, un marché pour la France.

Question 4 page 363 : pourquoi l’auteur parle-t-il de « maillage en règle de l’économie » ivoirienne par les entreprises françaises ? D’après lui, pourquoi la France est-elle intervenue dans la crise politique ivoirienne ?

 

_ François Mitterrand mène une politique d’aide au développement. Elle annule en partie les dettes en particulier des pays africains. Le franc CFA permet l’influence économique de la France sur le continent noir. Enfin, de grandes conférences sont organisées avec les pays d’Afrique noire. La France durant cette période joue le rôle de moteur de la politique tiers-mondiste de la CEE. 

 

B. La France puissance moyenne : rayonnement ou rôle mondial ?

 

Rappels

 

1. le rôle de la France dans la Guerre Froide

Texte 5 page 365

Question 5

 

_ Des liens forts existent entre les deux rives de l’atlantique mais ils se doublent d’une rivalité entre les Etats-Unis et la France.

 

2. la construction européenne

 

Texte p. 372

Question 3

3 page 369 : caricature

 

_ La France a joué un rôle moteur dans la construction e l’Union européenne. Aujourd’hui encore elle continue ce rôle avec l’axe Franco-allemand.

 

 

 

 

                        3. Le rôle de la France dans l’ONU

 

Texte 3 page 365 : la démocratie planétaire plutôt que l’hégémonie américaine.

 

_ La France dispose d’un pouvoir important à l’ONU avec son siège de membre permanent du conseil de sécurité accompagné du droit de veto. Les nombreuses interventions françaises sous mandat onusien donne aux casques bleus français un rôle important (en ex Yougoslavie par exemple).

 

II. Quelle est la place de la culture française dans le monde ?

 

            A. quelle est la présence culturelle française dans le monde ?

 

Carte page 350-351

Indiquer les espaces de la francophonie

 

_ Pour rester une puissance, la France se doit d’être présente culturellement dans le monde.

Des millions de francophones sont présents dans le monde (45 pays francophones) du fait de  l’histoire coloniale mais aussi de l’image internationale de la France comme un pays cultivé et défenseur de la liberté (Révolution, nombreux écrivains).

 

_ Les mouvements de défense de la francophonie sont très actifs à l’étranger, et même davantage qu’en France même.

Par exemple : Francopholies, championnats du monde d’orthographe, questions pour un champion diffusé par la chaîne francophone TV5 existante depuis 1984.

 

            B. Quel est le rayonnement culturel de la France ?

 

Texte 4 page 367 : La défense de la diversité culturelle par la France (2003)

Question 5 page 367 : Comment s’exerce la présence culturelle française dans le monde ?

 

_ La culture française est diffusée grâce au bureau d’action linguistique qui forme les enseignants de Français langue étrangère.

* Les lycées français à l’étranger qui servent à l’éducation des Français résident à l’étranger, mais aussi l’élite du pays président.

 * Les Alliances françaises fondées en 1983 sont gérées par les locaux de 104 pays. Leur but est l’enseignement du français et de la culture française à l’étranger.

* Le français est la langue de travail à l’ONU avec l’anglais.

 

_ La culture française dans le monde a un grand rayonnement.

*  En effet le français est la 5e langue parlée dans le monde et est langue officielle sur tous les continents (39 pays).

* La France dispose aussi du 3ème cinéma du monde

* auteurs et certains aspects de l’histoire de France enseignée dans de nombreux Etats.

* Le français est connu pour son goût artistique : tourisme visitant le patrimoine historique…

Exception culturelle française

_ Le développement d’Internet permet également la diffusion du français.

 

Partager cet article

Commenter cet article