Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MUSECLIO

Le modèle politique américain (extrait)

16 Novembre 2008 Publié dans #Cours Terminale

 

II. Quels sont les traits majeurs du modèle américain dans les années 1950-1960 ?

 

Introduction :

 

Le modèle américain a dominé les représentations politiques, idéologiques et culturelles du monde occidental depuis la Seconde Guerre Mondiale. Cette hégémonie du modèle américain s’explique à la fois par la victoire militaire qui a validé son efficacité et sa légitimité, par la puissance économique qui lui a donné un rayonnement matériel à l’échelle mondiale et par le poids politique et militaire perçu comme la protection de l’Occident face à la puissance soviétique.

Cette influence considérable du modèle américain n’a pas suscité seulement l’admiration mais aussi d’importantes critiques, à l’image des nombreuses contradictions qui caractérisent ce système.

Problématique : Quelles sont les originalités, les forces et les contradictions de ce modèle ?

A. Quelles sont les composantes de la démocratie américaine ?

TRANSPARENT Organigramme Constitution américaine 

Elle se caractérise avant tout par sa stabilité puisque la Constitution date de 1787, au lendemain de l’indépendance. Depuis quelques amendements. Cette Constitution a instauré un Etat fédéral et un régime présidentiel.

1) Un Etat fédéral

_ Le pouvoir est organisé à 2 niveaux :

* au niveau local, le pays a été, à l’origine, divisé en 13 Etats, les ex 13 colonies. Avec l’extension territoriale du pays, les Etats sont aujourd’hui au nombre de 50 (le dernier Hawaii). Chaque Etat a sa constitution qui prévoit l’élection au suffrage universel d’un gouverneur (exécutif) et de 2 assemblées (législatif). Ces institutions sont compétentes dans le domaine de la justice, de la police, de l’éducation..........

* au niveau central, au dessus des Etats, le gouvernement fédéral installé à Washington est compétent dans les domaines militaires, diplomatiques et monétaires. Dans certains cas, il peut intervenir dans les affaires de chaque Etat et imposer des décisions particulières par des lois de caractère fédéral (création du FBI, contre la discrimination raciale, le droit à l’avortement...). Ce gouvernement central est dominé par le pouvoir présidentiel.

  

2) Un régime présidentiel

            a) Le pouvoir central

_ Le pouvoir central est constitué de 3 ensembles :

* le pouvoir exécutif formé du Président, élu pour 4 ans au suffrage universel indirect, et du cabinet (gouvernement). Ministres= secrétaires d’Etat ; le vice président vient après le Président dans la hiérarchie politique.

* le pourvoir législatif détenu par le Congrès qui est constitué de 2 assemblées élues au suffrage universel : le Sénat (2 élus par Etat) et la Chambre des représentants (le nombre d’élus est proportionnel à la population de chaque Etat).

* le pouvoir judiciaire représenté par la Cour suprême ; elle veille en particulier à l’application de la Constitution et arbitre les conflits entre Etats et Etat-fédéral. Ces décisions s’imposent à tous.

                        b) L’importance du pouvoir présidentiel

 

_ Parmi ces 3 pouvoirs, c’est celui du Président qui domine. Cette prédominance repose sur plusieurs prérogatives particulières :

* il est à la fois chef de l’Etat et chef du gouvernement. De ce fait, il est le chef des armées et de la diplomatie ; il choisit les secrétaires du cabinet. Le président et le gouvernement ne sont pas responsables devant le Congrès qui ne peut les renverser. Le Président détermine la politique générale du pays et dirige l’administration ; il nomme et révoque les hauts fonctionnaires.

* il dispose d’un droit de veto si le Congrès vote une loi contraire à sa politique.

*  il désigne les nouveaux membres de la Cour suprême

                                  

c) Quelles sont les limites des pouvoirs du président ?

 

_ Cependant plusieurs limites restreignent les pouvoirs du Président :

*  il ne peut exercer que 2 mandats

* seul le Congrès a l’initiative des lois.

* un veto du Président peut être tourné par un vote du Congrès à la majorité des 2/3.

* le Congrès peut refuser certains crédits au Président.

_ Par conséquent, quand les 2 assemblées sont dominées par une majorité d’opposition au Président, celui-ci n’a plus qu’une marge de manoeuvre limitée. Cette situation est très fréquente du fait des caractéristiques de la vie politique américaine.

 
3) une société peu politisée

 

4 grandes caractéristiques distinguent la vie politique du pays :

                       

a) Le bipartisme

 

_ 1) le bipartisme : deux grands partis, créés au XIXème dominent la vie politique dont le temps fort reste l’élection présidentielle :

* le parti républicain est le parti des WASP. Très implanté dans le N.E mais aussi dans le Centre et dans l’Ouest, il recrute ses dirigeants dans la bourgeoisie et trouve sa base électorale dans les classes moyennes. Il est politiquement conservateur et partisan du libéralisme.

*  le Parti démocrate est moins homogène ; créé à l’origine dans le sud conservateur, il a réussi à s’implanter dans le Nord industriel en se liant au syndicat. Se présentant comme le défenseur des ouvriers, il est partisan de " l’Etat Providence " ce qui lui vaut le soutien des minorités ethniques et des classes moyennes progressistes.

_ En fait, au delà des principes affichés, ces partis au pouvoir ont mené des politiques très semblables et affichent des programmes flous et très voisins. De plus, ce sont avant tout des machines électorales qui semblent se dissoudre en dehors des périodes d’élections ; les campagnes électorales ressemblent d’ailleurs plus à des kermesses qu’à des initiatives politiques. D’où un désintérêt des Américains pour la vie publique.

 

                        b) L’abstention

 

_ 2) Une participation électorale historiquement faible, même aux élections présidentielles où environ la moitié des électeurs s’abstient. Aux élections au Congrès, la participation est nettement inférieure à 50%.

                       

c) Le 4e pouvoir : la presse

 

_ 3) le rôle essentiel tenu par la presse, à tel point qu’elle a été baptisée le 4ème pouvoir. Cette particularité américaine est devenue évidente en 1974 quand le Président Nixon fut obligé de démissionner à la suite du scandale du Watergate qui éclata à la suite d’une campagne de presse. De même, les risques de destitution du Président Clinton sont largement liés aux prises de position des journaux.

                       

d) L’influence des lobbies

 

_ 4) l'influence très importante des groupes de pression appelés lobbies (sociétés industrielles ou financières, syndicats, défenseurs des armes à feu, groupes religieux......). Très puissants, ils financent en grande partie la campagne électorale des candidats qui se sont engagés à tenir compte de leurs demandes. Ce rôle politique des puissances d’argent est un des aspects du libéralisme.

 

Partager cet article

Commenter cet article